Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Boite à Outils » Topic Research et Seo Writing Assistant, SEMrush

Topic Research et Seo Writing Assistant, SEMrush

Bonjour les amis. Comment allez-vous ? J’espère que vous avez l’énergie nécessaire pour faire avancer vos projets. De mon côté, j’avais envie de vous présenter deux fonctionnalités d’un outil que je n’ai pas encore évoqué sur le blog, pourtant c’est le seul outil que j’utilise depuis plus de 4 ans quotidiennement ! Un peu le comble vu le nombre d’outils que j’ai présentés sur le blog. Je compte bien me rattraper avec une série de petits articles sur ses fonctionnalités ! Je suis dingue de cet outil et je trouve qu’il mérite son succès ! Si je peux contribuer à le faire connaître davantage, c’est avec plaisir !

Après SEOQuantum, Cocolyze, SmartKeyword, 1.fr, OnCrawl, RM Tech, Yooda Insight, Dareboost, Myposeo ainsi que 3 outils pour la recherche de mots-clés, je vous présente aujourd’hui sur le blog, deux fonctionnalités en étroite relation, signées SEMrush. Il s’agit de Topic Research et SEO Writing Assistant.

La plateforme de Content Marketing signée SEMrush

SEMrush est un outil proposant de nombreuses fonctionnalités de visibilité en ligne et d’analyse marketing. Plus qu’un logiciel SEO, SEMrush est un réel accompagnateur de votre stratégie de visibilité, de votre stratégie marketing au sens large.

Topic Research et SEO Writing Assistant font partie de la Plateforme de Content Marketing de SEMrush. Plusieurs fonctionnalités sont regroupées sur cette plateforme, lesquelles vont vous aider à créer facilement et rapidement du contenu de très bonne qualité :

  • Topic Research : trouver le bon sujet d’article (j’y reviens un peu plus bas)
  • Marketing Calendar : planifier et gérer sa stratégie éditoriale, un vrai coup de pouce pour une gestion de projet en équipe.
  • SEO Content Template : écrire des articles optimisés pour le SEO : propositions de mots clés à insérer dans votre contenu (mots clés liés sémantiquement), conseils et astuces concernant la lisibilité du texte, la longueur du texte et éventuellement une proposition de sites pour obtenir des backlinks dans une logique netlinking, ainsi qu’une recommandation pour les balises HTML (titre, description et hn).
  • SEO Writing Assistant : optimiser son contenu avec des conseils et recommandations avisés (j’y reviens un peu plus bas)
  • Brand Monitoring : choisir les canaux de diffusion les plus efficaces pour partager votre contenu et analyser la présence de votre marque sur ces réseaux ou celle de vos concurrents : trouver les bonnes ressources, évaluer leur potentiel, et sélectionner sur des bon critères !
  • Post Tracking : mesurer l’impact de vos créations éditoriales, suivre les performances de 50 articles (les vôtres ou ceux de vos concurrents).
  • Content Audit : analyser le contenu publié avec un audit approfondi dans le but de comprendre ses performances, ses points forts, ses points faibles et rectifier le tir en temps réel si besoin

Topic Research : trouver le bon sujet d’article !

Avant d’optimiser, promouvoir ou mesurer l’efficacité d’un contenu, il faut le rédiger ce contenu ! Et pour le rédiger, il faut trouver le bon sujet ! Et croyez moi ce n’est pas évident, surtout si cela fait plusieurs années que vous rédigez sur la même thématique.

Il y a bien évidemment, cette panne d’inspiration, ce manque d’idées qui peut pointer le bout de son nez, mais aussi une remise en question qui pourra bloquer la “trouvaille” du bon sujet : mes contenus sont-ils intéressants, mes contenus sont-ils vraiment utiles, mes contenus intéressent-ils réellement mes lecteurs, mes contenus se démarquent-ils de ceux de mes concurrents, ont-ils une valeur ajoutée, que puis-je rédiger de plus sur un thème que j’ai exploité de fond en combles ?

Des questions toujours pertinentes. Tant qu’elles sont là pour nous faire avancer et mieux déterminer notre stratégie sur le long terme, c’est très bien, mais il ne faut pas qu’elles nous bloquent dans notre élan, qu’elles brident notre créativité, notre courage et nous empêchent de continuer notre aventure.

Cette petite parenthèse fermée, comment faire pour trouver le bon sujet ? Ma collaboratrice Céline vous a donné 5 conseils pour trouver un bon sujet d’article, il y a aussi Answer The Public qui pourra vous guider, 1.fr et SEOQuantum qui proposent une fonctionnalité pour explorer la toile et trouver des idées, mais aujourd’hui, c’est Topic Research qui sera mis en lumière.

Topic Research, part comme tous les outils, d’une expression clé. Sans avoir un sujet précis, vous savez de quoi vous souhaitez parler. Vous ajoutez cette expression clé, et Topic Research analyse la toile et les concurrents pour vous fournir une liste super intéressante d’idées à exploiter. 

Pour l’exemple d’aujourd’hui, j’ai choisi l’expression “burn out”. L’outil analyse et me sors la liste d’idées de sujets regroupés par thématique. Intéressant non ? Le cocon sémantique, le siloing… tout ça doit vous parler maintenant :)

Si vous regardez cette image, vous verrez les grandes thématiques qui ressortent :

  • Le burn out comme … “Maladie Mentale”
  • Le burn out lié à la “Santé au Travail”
  • Le burn out et .. “Ses Traitements” .
  • Etc…

Cela vous permettra d’imaginer les futurs dossiers de votre thématique. Si ces dossiers existent déjà sur votre site, il suffit alors, soit d’approfondir ces thématiques en les travaillant au maximum, soit d’en choisir une nouvelle !

Pour chaque thématique, vous avez ensuite des sujets d’articles et mêmes les questions que les internautes se posent. Plutôt pratique si vous visez la position 0 ! Vous avez également des informations concernant le potentiel de la thématique et la difficulté de percer cette thématique et donc de vous positionner. Vous avez également la possibilité d’ajouter une idée de sujet à vos idées favorites et ainsi de trouver votre liste plus tard, l’exploiter via SEMRush directement ou l’exporter en CSV pour la donner à votre responsable éditorial.

Pour affiner encore plus les propositions SEMRush, pour chaque thématique vous avez également la possibilité de creuser d’avantage et rechercher d’autres sujets complémentaires liés à la thématique. Vous pouvez également les envoyer sur Trello – si toutefois vous utilisez cet outil pour votre gestion de projets, cela peut être intéressant – l’ajouter au Calendar Marketing, créer un  template SEO pour vous aider à la rédaction ou encore, si vous trouvez que la thématique est trop éloignée de votre angle d’attaque la supprimer tout simplement. Et ainsi, de fil en aiguille, de recherches en recherches, vous allez réussir à peaufiner votre liste de sujets / thématiques à traiter sur votre site / blog.

Avec une stratégie éditoriale en béton, vous allez accroître les performances éditoriales et SEO de votre site / blog, soyez-en sûrs !

Cerise sur le gâteau, si vous n’aimez pas l’affichage en “Cartes”, SEMrush propose d’autres vues : en mode “Explorer”, “Overview” ou encore “MindMap”. Cela peut s’avérer plus utile pour certains, à vous de voir quelle vue vous convient le mieux.

Vous avez trouvé votre sujet d’article, il faut maintenant le rédiger. Ce n’est pas votre tasse de thé ? C’est normal, la rédaction web, c’est un vrai métier. Faites-vous aider, mon groupement de rédactrices web à la plume affûtée Rédac’Pulse est là pour ça ! Autrement, lisez ceci, ça pourrait vous aider : 5 étapes incontournables pour trouver le bon rédacteur web ! Et si vraiment vous souhaitez le rédiger vous-même, lisez ceci :)  Écrire pour le web : la méthode (presque) complète pour rater tous ses articles ! Bon courage !

SEO Writing Assistant : optimiser votre article pour le SEO

Et voilà ! Le sujet est trouvé, la décision de qui fait quoi à été prise après réflexion :) , il va falloir maintenant passer à l’étape suivante qui consiste à optimiser son contenu pour le référencement naturel.

L’assistant SEO Writing de SEMrush vous propose de vous aider à travailler vos contenus, nouveaux ou déjà existants, pour les rendres uniques et performants aux yeux des moteurs.

Sachez que vous pouvez utiliser cette fonctionnalité de SEMrush de 3 manières : plugin pour Google Docs, plugin pour WordPress ou directement dans l’interface de SEMrush. Très important, malheureusement, les indications sont uniquement en anglais, en tout cas pour l’instant.

Pour le test d’aujourd’hui je vais utiliser l’interface SEMrush. Je vais donc copier / coller mon contenu dans l’éditeur de texte.

Quatre métriques sont analysées, pour une note globale (ici 7.4/10) : la lisibilité, l’unicité, la performance SEO de mon contenu et…uniquement pour les textes en anglais le ton et la cohérence.

La lisibilité de mon contenu

Cette partie concerne donc la lisibilité de mon contenu, comprenez ici la facilité de lecture et la compréhension de mon contenu.

L’outil me dit que mon contenu est facile à lire et à comprendre (89.3% sur un objectif de 70%) . Cela peut-être une bonne chose mais aussi une mauvaise : quelle est ma cible ? C’est d’abord elle qui va définir le niveau d’expertise attendu de l’article. Si je m’adresse à des professionnels ou à des experts, je devrai adapter mon contenu. Dans mon exemple concret sur le “burn out”, ma cible est grand public, je souhaitais donc qu’il soit facile à comprendre et à lire, c’est donc un bon score. L’important ici est donc de bien connaître sa cible, son persona et adapter son écriture.

L’outil analyse également ma balise title, la difficulté de mes phrases et la longueur de mon contenu comparée à mes 10 concurrents en première page de Google.

Le conseil qu’il m’a été donné par l’outil c’est de fractionner certaines de mes phrases qui sont un poil trop longues : pas bête, pourquoi compliquer quand on peut faire simple ?

L’unicité de mon contenu

Vous le savez, un contenu doit être unique pour être performant. On évite donc le copier / coller, on évite de s’inspirer un peu trop des concurrents et on essaie de faire un texte unique, que l’on ne voit nulle part ailleurs sur la toile.

Google aime le contenu unique et l’internaute aussi. Penser donc SEO et UX est une bonne chose pour la stratégie de visibilité. Pour augmenter les chances d’être bien positionnés, travaillons cet aspect de notre contenu.

Dans mon exemple, mon texte est unique à 100%. En effet, même si ma collaboratrice est allée chercher de l’info sur le web, des stats, des sources…elle a pris le soin de travailler ses phrases et faire un contenu qui lui soit propre. C’est son contenu et pas celui des autres confrères sur la toile !

La performance de mon contenu

Ce dernier critère analysé pour les textes en français concerne les performances SEO du contenu : mon contenu est-il adapté au référencement, est-il bien optimisé, est-il bien compris par les moteurs de recherche ?

L’outil analyse votre contenu et vous conseille sur :

  • les mots clés à ajouter à votre contenu (mots-clés cibles que vous visez mais aussi mots clés secondaires pour élargir le champ lexical) ;
  • l’attribut ALT de vos images manquants ou à optimiser ;
  • le maillage interne (nombre de liens et états des liens) ;
  • l’optimisation du titre de l’article.

Et après ?

Et voilà, vous avez trouvé le bon sujet à traiter, vous avez rédigé et optimisé votre contenu. Le travail  n’est pas fini, mais c’est déjà un bon premier pas. Il va falloir maintenant promouvoir votre contenu et mesurer ses performances. Bonne stratégie éditoriale, bon SEO à toutes et à tous !

Et pour en savoir plus : découvrez les nouveautés SEMrush en 2020.

GD Star Rating
loading...
Topic Research et Seo Writing Assistant, SEMrush, 3.0 out of 5 based on 6 ratings

3 réflexions au sujet de « Topic Research et Seo Writing Assistant, SEMrush »

  1. Parmi les outils qui te permettent de trouver des idées de sujets, tu as oublié Eurêka qui est sur cocon.se et qui défonce ceux que tu as cités. YourTextGuru aussi a un tool, plus simple, du style de ce que proposait answerthepublic (ce dernier est devenu payant semble-t-il).
    Il faut rendre justice à semrush qui fait plein de trucs, mais plein de trucs “un peu” sans atteindre le niveau des outils dédiés.
    Christian MÉLINE Articles récents..Stratégie sémantique pour un site de petite tailleMy Profile

  2. Merci pour ces informations, cela me sera utile pour gagner en visibilité sur le web. Même si ça date, je pense que c’est encore opérationnel.

  3. Merci d’avoir pris le temps de détailler l’utilisation de ces outils, article vraiment enrichissant qui offre d’excellents conseils pour rédiger du contenu web. J’ai pu tester en direct, le résultat est bluffant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.