Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Comment améliorer l’expérience utilisateur de son site web ?

Comment améliorer l’expérience utilisateur de son site web ?

Article rédigé par ma collaboratrice en rédaction web, Stéphanie, Rédac’Pulse.

L’UX, acronyme de User eXperience (ou eXpérience Utilisateur en français) désigne un ensemble d’éléments qu’un internaute va inconsciemment (ou pas) prendre en compte pour se faire une opinion d’un site internet.

L’UX peut ainsi être résumée comme étant un ensemble d’émotions ressenties par un utilisateur lors de la navigation sur un site web.

Lors de toute création ou refonte d’un site, il faut rester vigilant et penser avant tout à la facilité d’utilisation. C’est un véritable travail immersif qui doit être réalisé !

De nombreux paramètres sont pris en compte. Mais le point commun reste l’expérience vécue de manière agréable et intuitive.

Ça vous paraît peut-être très abstrait pour l’instant, mais rassurez-vous, on passe tout de suite au concret : UX, comment rendre l’expérience utilisateur agréable !

Définition de l’UX

Jakob Nielsen, titulaire d’un doctorat en interactions Homme-machine, est un expert dans l’utilisabilité d’une interface web. Son analyse de l’UX synthétise parfaitement les éléments fondamentaux à prendre en compte. Selon lui, il faut simplifier au maximum les sites web pour faciliter leur lisibilité.

Une bonne expérience utilisateur se base sur deux critères assez basiques finalement :

  • la simplicité d’utilisation d’un site : rapidité, ergonomie et nombre d’actions à réaliser pour accéder à une information ;
  • les émotions ressenties par l’internaute : interactions, qualité du contenu, diversité des supports et informations délivrées, réponse donnée à un problème, qualité du discours, etc.

Pour résumer, plus l’utilisation d’un site est simple et intuitive, plus l’UX sera perçue comme qualitative. Une évaluation heuristique (ou mind map cérébrale) couplée à des tests par des utilisateurs permettrait de faire évoluer un site vers la perfection (soyons fous !).

C’est encore un peu abstrait pour vous ? Focus sur les 8 points-clés d’un site réussi !

Design web épuré

Plus c’est simple, mieux c’est ! On évite donc le syndrome du sapin de Noël sur son site, surtout s’il s’agit d’un site professionnel. Les couleurs dans tous les sens, les animations intempestives, les pop-up trop intrusives (même si elles convertissent), les polices à profusion, on oublie également…

Les tendances en web design se généralisent vers des styles épurés et minimalistes. Le flat design en est d’ailleurs un excellent exemple. Il est tout à fait possible d’avoir un site aéré et agréable !

Quant aux textes, ils doivent être espacés pour avoir plus d’impact et une meilleure lisibilité. Pensez à les “couper” avec des illustrations, photos vidéos ou infographies.

Donnez les bonnes informations au bon moment, sans surcharger le cerveau de l’internaute.

Couleurs et polices sur un site web

Les couleurs sont une affaire de goût ! En revanche, inutile de vous dire que certaines couleurs ne vont pas correspondre à votre cible de lecteurs. Si votre persona est un homme, la couleur rose ne sera pas forcément très appropriée.

Évitez également de multiplier les couleurs. Misez plutôt sur trois couleurs avec une couleur d’accent que l’on retrouvera pour vos liens et boutons d’appel à l’action. Conservez toujours une cohérence pour faciliter la compréhension de votre site.

Les polices, quant à elles, sont beaucoup plus importantes qu’il n’y paraît !

  • Utilisez toujours la même police de caractères pour vos titres et sous-titres.
  • Pour le corps du texte, c’est la même chose : une police unique.
  • Une troisième peut-être utilisée pour les textes intégrés sur vos photos.

Gardez à l’esprit que chaque police donne du dynamisme à votre site et appuie vos propos (empâtée, grasse, manuscrite, etc.).

Gardez une ligne directrice. Travaillez votre charte graphique et votre identité visuelle pour conserver une image de marque et un branding clair et lisible.

Mobile first et rapidité de chargement

On ne va pas se le cacher : Google adore les sites responsives. Et pour cause… Médiamétrie a publié récemment un bilan de l’utilisation d’internet en France en 2018, et le mobile est le premier outil de connexion. Autant vous dire qu’il est désormais impossible de faire l’impasse pour son site web !

Quant à la rapidité de chargement des pages, si elle est trop lente, l’internaute passe son chemin. Au-delà de 3 secondes, Google révèle que 50 % des mobinautes s’en iront voir si l’herbe est plus verte ailleurs !

Pour être visible et rendre plus appréciable l’UX de votre site, les visuels doivent être de qualité et légers… Un véritable défi en soi ! Certains visuels seront parfaits sur mobile, mais extrêmement désagréables à regarder sur un écran pc full HD. Il faut donc réussir à satisfaire un maximum d’utilisateurs !

Petite astuce : pour réduire le poids de vos images avant de les publier sur votre site, un logiciel de retouche photo ou un plugin sur votre cms feront très bien le job. Vous pouvez également vous rendre sur des sites tels que Convert Image pour réduire vos visuels, sans altérer la qualité finale.

Ergonomie web

Le parcours utilisateur a évolué et les stimulations font toute la différence.

Les études en eye tracking révèlent qu’un internaute est naturellement attiré par une information située en haut à gauche d’une page. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la plupart des cms proposent de positionner le logo et le slogan à cet endroit-là !

Un utilisateur doit savoir rapidement où il est et ce qu’il va trouver. Imaginez-vous en train de rentrer dans une boulangerie, attiré par la devanture, et vous apercevoir qu’il s’agit en fait d’un magasin de fournitures de bureau. Avouez que c’est déroutant… Pour un site internet, c’est la même chose ! La page d’accueil doit rapidement guider le lecteur pour qu’il sache où il est !

Une scénarisation du parcours du lecteur peut également vous aider à être certain que le site est fonctionnel. Combien de clics pour accéder à vos articles ? Combien de clics pour passer commande ? Un utilisateur ne doit pas cliquer plus de 3 fois pour accéder à un contenu, sinon vous allez le perdre… Gare au taux de rebond !

Un outil de recherche est un vrai plus pour faciliter la vie de l’internaute en quête d’informations. Attention toutefois à vous assurer qu’il fonctionne bien !

Pensez également au fil d’ariane, surtout pour un site avec des nombreuses pages web et à un logo qui renvoit sur la page d’accueil.

Interactions avec l’internaute

Pour qu’une expérience soit mémorable, les interactions doivent donner envie de passer à l’étape suivante ! Et pour y arriver, de nombreux paramètres sont à prendre en compte :

  • calls to actions intuitifs ;
  • contenus diversifiés et de grande qualité ;
  • réponse aux besoins et problèmes des internautes ;
  • maillage interne pour anticiper un besoin ou résoudre un autre problème ;
  • langage adapté au lecteur ;
  • stratégie de contenu cohérente ;
  • point de contact facilement accessible ;
  • chatbot pour répondre aux questions basiques (attention aux mauvais paramétrages) ;
  • tunnel de conversion engageant ;
  • possibilité de laisser des commentaires ou de prendre des rendez-vous ;
  • et pourquoi pas ne pas proposer des contenus ludiques inspirés de la gamification ?

Émotions des internautes

Vous l’aurez compris, pour stimuler l’aspect cognitif et susciter une émotion, cela passe par des contenus tels que le storytelling, mais aussi par le fait de s’imprégner de l’univers de son persona pour répondre au mieux à ses besoins. Pas de surenchère cependant : émotionnel n’est pas synonyme de pleurs dans les chaumières !

L’émotion ressentie est LE fondement d’une expérience web réussie. Pourtant, il est compliqué d’appliquer des méthodes prêtes à l’emploi. Une émotion face à la lecture d’un site web va grandement différer d’un site à l’autre.

Et pour cause : contenus différents, navigation propre au site, couleurs utilisées, etc.

Il faut simplement garder à l’esprit qu’un utilisateur va sur internet car il a un problème précis à résoudre. Plus vite vous répondrez à sa question, plus il sera satisfait et conservera en mémoire votre site !

La pédagogie a également son mot à dire, car plus vous serez technique dans vos propos, plus vous devrez user d’une sémantique adaptée pour ne pas perdre votre lecteur.

UX et RGPD : la confiance règne

Certes le rapport entre l’expérience utilisateur et les normes RGPD mises en place le 25 mai 2018 ne sautent pas forcément aux yeux au premier abord… Pourtant, si vous souhaitez que l’internaute qui arrive sur votre site ait une expérience positive, il doit être en confiance !

Rappelez-vous : l’UX est une perception, un état émotionnel. Chaque personne étant différente, il existe pourtant des points communs à tous : la confiance.

Si ce dernier n’est pas sécurisé, vous n’envoyez pas les bons signaux !

De la même manière, si vous demandez moult renseignements sur vos formulaires d’inscription (prénom, nom, adresse, date de naissance, adresse e-mail, etc.), d’une part, vous risquez de ne plus être en conformité avec la protection des données personnelles, d’autre part, vous allez faire fuir vos lecteurs ! Aimeriez-vous remplir tout votre état-civil juste pour pouvoir lire un livre blanc ou accéder à une formation gratuite ?

Les cookies, les mentions légales, les conditions générales d’utilisation (et/ou de vente) doivent être facilement accessibles. Ne vous cachez pas et faites savoir à votre lecteur qui vous êtes pour le mettre en confiance !

Et si vous ne voyez toujours pas l’intérêt du RGPD, vous pouvez toujours lire cet article !

Motion design : l’expérience utilisateur immersive

Le monde est fin prêt pour l’enseignement immersif et ludique. Logos animés, vidéos de présentation de produit, sites développés en motion design : tout est bon pour imprégner votre lecteur de votre marque de fabrique avec un design interactif !

Cela n’est bien évidemment pas à la portée de tous. Un site développé en motion design vous coûtera un bras… Mais on peut toutefois s’en inspirer un peu !

L’internaute veut être surpris (dans le bon sens du terme). Il veut tout, tout de suite. Il est pressé, regarde ses mails sur son téléphone et surfe sur le net dans les transports. Comment attirer son attention rapidement et le faire rester sur votre site ?

Tout simplement en lui proposant une expérience unique, différente de ce qu’il a l’habitude de voir. Il sera surpris et restera longtemps sur votre page.

Un petit exemple ? Cette vidéo de présentation d’Apple Californie est très efficace !

Ce que vous pouvez (et devez) faire à votre niveau : offrir du contenu varié aux internautes. Surprenez-les pour leur donner envie de rester. Et si vous le pouvez, mettez un peu d’animation sur vos pages… Mais pas en mode sapin de Noël !

Ce qu’il faut retenir

  • L’User eXperience pourrait se résumer à la création d’une interface utilisateur prédictive, pour anticiper tous les besoins des internautes.
  • L’utilisation vécue doit fidéliser à la fois les mobinautes et internautes. Mais il ne faut pas en oublier pour autant l’expérience de navigation de manière plus globale. Mobile friendly  oui, mais pas que !
  • Optimiser son site pour le référencement naturel est une bonne démarche, mais il doit avant tout être axé utilisateur. Si personne ne vous lit, Google et ses bots ne vous feront gagner aucune place ! C’est un cercle vertueux.
  • Pour être sûr que votre UX sera optimale, posez-vous ces 3 questions en regardant votre site :
    • Vais-je trouver les informations rapidement ?
    • Est-ce que je répond aux attentes de mes lecteurs ?
    • Ai-je mal aux yeux en regardant mon site (ou si vous préférez, mon site est-il agréable visuellement) ?
  • Une amélioration continue, grâce à l’analyse des données ou un questionnaire client sur l’utilisation de votre site, vous permettra de mieux connaître vos lecteurs et de leur proposer une expérience toujours plus enrichissante !

En bonus, pour vous aider un peu à y voir (encore) plus clair, voici la recommandation de lecture d’Alexandra pour réussir votre site web.

Sources photo libres de droit : pixabay, unsplash et freepik

GD Star Rating
loading...
Comment améliorer l’expérience utilisateur de son site web ?, 5.0 out of 5 based on 3 ratings

2 réflexions au sujet de « Comment améliorer l’expérience utilisateur de son site web ? »

  1. Superbe article, très complet et riche en enseignements.
    Merci pour le partage de tes connaissances.
    Et vive Insta pour la découverte de ton compte 😉.

  2. Merci beaucoup Ka ! Il y a tellement de choses à dire sur ce sujet, qu’un seul article est loin de suffire 😊
    Le secret de l’UX est de se mettre dans la peau de l’utilisateur, de tester et faire tester.
    En effet, on fait de belles découvertes sur Insta 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.