Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Boite à Outils » L’analyse sémantique avec SEO Quantum

L’analyse sémantique avec SEO Quantum

Bonjour les amis. Comment ça va en ce début d’année, déjà bien entamé ? Je vous ai gâtés sur le blog avec plein d’articles sur les tendances SEO, les nouveautés et les astuces SEO, les résolutions à prendre et bonnes pratiques pour booster votre SEO en 2020 ! J’espère que ces articles invité vous ont aidé à y voir clair et concevoir votre stratégie référencement pour cette nouvelle année. Mais si malgré toutes les pépites, vous n’y arrivez pas, contactez-moi pour votre SEO, avec mes collaborateurs et collaboratrices on s’occupe de tout !

Aujourd’hui, j’ai décidé de changer un peu d’angle d’attaque :) et de vous présenter l’un des derniers outils SEO que j’ai eu la chance de tester : SEO Quantum. Après Cocolyze, SmartKeyword, 1.fr, OnCrawl, RM Tech, Yooda Insight, Dareboost, Vavry et Outiref, Myposeo ainsi que 3 outils pour la recherche de mots-clés, je vous présente aujourd’hui sur le blog, SEO Quantum, une solution SEO complète et puissante ! 

Je le dis à chaque fois, mais au risque de me répéter, je trouve qu’en tant que professionnels du digital, nous sommes vraiment gâtés en outils SEO, tous plus performants et intéressants les uns que les autres, plus complexes et plus intuitifs.

C’est une chance de pouvoir s’appuyer sur une aide d’intelligence artificielle et être en mesure d’automatiser certaines tâches. Le gain de temps est inestimable ! Ceci étant dit, il faut toujours faire attention, chaque outil a ses particularités et surtout ses limites (pour ne pas parler de failles). C’est pour cela qu’il est important de choisir le bon outil, au bon moment, adapté au besoin concret et réel ! Mon objectif à moi – à travers cette mini série d’articles – est de vous présenter le plus objectivement possible chaque outil que je teste pour justement vous aider à bien choisir.

Et n’oubliez pas, dernier conseil avant de rentrer dans le vif du sujet, les outils sont là pour nous accompagner mais ne sont pas censés faire le travail à notre place. Cela veut dire que les résultats issus d’une analyse, d’un test, d’un crawl, se travaillent manuellement. Notre cerveau doit être mis au profit de cette excellente matière brute fournie par les outils. Si on sait tirer profit et bien exploiter la data, le couple homme/machine fera un travail approfondi et de qualité. 

SEO Quantum : 3 outils SEO, 1 solution

SEO Quantum est une solution SEO composée de 3 outils pratiques et performants pour vous accompagner et vous aider dans l’optimisation de votre SEO. 

  • Stratégie de mots-clés : cette fonctionnalité de l’outil va vous permettre de créer une stratégie SEO efficace, basée sur des mots-clés pertinents, efficaces et tapés par les internautes. L’outil vous aidera à réaliser un groupement sémantique de vos mots-clés pour gagner du temps, maximiser le ROI et gagner en visibilité !
  • Crawler sémantique : le crawl SEO Quantum va permettre de réaliser un audit sémantique complet, identifier les pages qui posent problème (pages dupliquées, cannibalisées), identifier les axes d’optimisations des pages, faire un état de lieux de votre maillage interne et son efficacité.
  • Analyse sémantique : vos contenus passent au crible. L’outil vous dressera un bilan complet de vos contenus et leurs performances tout en vous guidant dans leur optimisation.

J’ai choisi aujourd’hui de focaliser mon test et ma présentation uniquement sur ce dernier point, l’analyse sémantique avec SEO Quantum. La stratégie de contenu fait partie de mes priorités depuis un bon moment déjà. Pour moi, le contenu est le critère numéro un pour un bon référencement et j’ai choisi d’axer toute mes optimisations et recommandations autour de ce critère. Content is King, mais là je ne vous apprends rien. :)

Voyons voir de quoi SEO Quantum est capable. Suivez-moi pour une présentation rapide et objective.

L’analyse sémantique avec SEO Quantum

Tout commence par une requête. Et pour cet exemple, j’ai choisi la requête “burn out”. Pourquoi ? Deux objectifs : le premier c’est que je ne voulais pas une expression métier (histoire de m’évader un peu) et le deuxième, aussi triste que cela puisse l’être, autour de moi cette expression prend de plus en plus de place.

Le burn out, la maladie du siècle, un sujet qui intéresse énormément de personnes, qui m’intéresse pour mon webzine bien-être Pour Elles !

Comme pour tous les outils d’analyse, tout commence par le choix d’une expression-clé, d’un mot-clé. Bien évidemment, ce choix est personnel. Il doit correspondre à la thématique, au sujet que vous souhaitez optimiser et donc à la thématique de votre site ou du site de votre client :)

On tape la requête visée dans le champ de texte et l’outil, en moins de 40 secondes :

  • analyse plus de 100 pages sur la thématique ;
  • analyse la sémantique ;
  • regroupe les sujets liés ;
  • analyse la concurrence.

Le tout pour vous donner un max de datas, dans un rapport bien détaillé  !

Le rapport d’analyse sémantique

Ce rapport d’analyse regroupe donc un ensemble d’informations issues d’une analyse sémantique poussée réalisée par l’outil. Plusieurs informations sont à votre disposition :

  • La performance du contenu : un score qui indique l’importance de l’optimisation du contenu pour le mot-clé analysé. Je vois cet indicateur comme un objectif à atteindre lors de l’optimisation de son propre contenu. Bien évidemment, perfectionniste comme je suis, je conseille de toujours viser haut !
  • Le type de contenu. Cela peut être par exemple informationnel, transactionnel ou encore navigationnel. Cela a toute son importance, car en fonction du type de contenu, les informations et la manière de rédiger devront être adaptés. Si l’objectif est d’informer ou encore de faire passer à l’achat, nous ne rédigeons pas de la même manière, nous sommes d’accord. Je ne rentre pas dans le détail du sujet, mais si vous souhaitez l’approfondir, je vous invite à lire mon article en deux parties, coécrit avec Stéphanie Martin pour la Lettre Abondance : nous abordons rapidement le sujet et plus encore !
  • La balise title : l’outil vous conseille sur les mots-clés à ajouter dans la balise title. Ce sont des mot-clés qui lui semblent les plus pertinents pour votre thématique. Attention ici à ne pas suroptimiser. Petit conseil rapide, votre balise title ne doit pas être une suite de mots-clés, ça serait trop optimisé. Essayez de faire une mini-phrase qui a du sens, et surtout qui tient ses promesses.
  • Les Hn – Titres hiérarchiques : SEO Quantum, comme pour la balise Titre, met en avant les mots-clés les plus importants pour la thématique. A vous d’essayer d’ajouter ces expressions dans un langage naturel pour travailler vos balises sémantiques.
  • L’intention de requête : on en parle de plus en plus. Aujourd’hui une expression-clé seule ne suffit plus. Il faut comprendre ce que l’internaute recherche, et donc ce qu’il attend trouver ! C’est cette intention de requête – ce besoin exprimé par l’internaute via un mot ou une expression-clé –  qu’il faut analyser et comprendre.

C’est ainsi que la réponse qu’on lui fournira sera pertinente. Ici, l’outil utilise le machine learning pour déterminer les grandes intentions de recherches, et il me dit que l’intention de requête pour mon cas est “le syndrome d’épuisement’. Ok avec ça, mais cela ne me suffit pas. Cette information doit être liée au type de contenu attendu (informationnel, transactionnel, …) et avec d’autres types de questions pour peaufiner davantage. Ceci étant dit, la thématique mise en avant est 100 % pertinente et les autres indicateurs sont également fournis (à vous de compiler les informations).

  • Le WordPrint : je ne sais pas si c’est une expression inventée par SEO Quantum ou si je suis complètement à la ramasse, mais c’est la première fois que je lis cet anglicisme. J’ai tout de suite pensé au footprint, mais rien à voir :) . Le WordPrint est, je cite, “l’ensemble du champ lexical et sémantique, il est propre à chacun de vos mots-clés : c’est “l’ADN” unique de votre mot-clé. Il correspond aux “attentessémantiques de Google. L’objectif d’un WordPrint est l’ajout de mots dans votre contenu afin de qualifier le contenu de votre page.”

Vous l’aurez compris, l’outil vous sort une liste d’expressions / mots-clés à ajouter à votre contenu pour le rendre davantage pertinent aux yeux des moteurs de recherche. La garantie de parler la même langue et surtout d’être compris. Dans mon exemple “Burn Out”, l’outil me propose d’ajouter des expressions qui me semblent tout à fait pertinentes avec la thématique : travail, épuisement, syndrome, stress, maladie, symptôme, burnout, fatigue, santé  …

  • Les verbes de l’analyse : l’outil analyse et identifie les verbes les plus utilisés dans les différentes pages/supports crawlés. A vous d’essayer d’intégrer ces verbes à votre contenu et les lier avec les expressions principales. La pertinence de votre contenu sera d’autant plus élevée. Un sacré plus pour vous aider à rédiger vos contenus !

  • Les questions découvertes  : à l’image d’Answer The Public, SEO Quantum montre des questions découvertes via l’outil de suggestion de Google et dans l’analyse des pages de la requête. L’avantage ici, par rapport aux deux outils cités, c’est que l’outil SEO Quantum regroupe les questions par thématiques. Un gain de temps et une aide précieuse pour créer des dossiers de contenus thématiques. En fonction de l’expression principale, vous aurez des questions plus ou moins nombreuses. A vous d‘imager les dossiers que vous allez créer et la stratégie éditoriale que vous allez mettre en place à court, moyen et long terme.

  • Nombre de mots moyens : SEO Quantum détermine une longueur moyenne des contenus des pages analysés. En fonction du nombre de mots moyen sur les pages analysées, vous allez pouvoir estimer un nombre de mots correct pour votre propre contenu. Dans mon exemple sur le “burn out”, la moyenne de mots est de 1855. Ya du boulot :)
  • Mots remarquables : Les termes remarquables sont des mots détectés comme faisant partie d’un modèle aux yeux de Google. Ces termes peuvent avoir une fréquence faible mais être présents au moins une fois dans l’ensemble des documents. Pour mon exemple c’est “personnes” et “stress”. Ces mots doivent se retrouver dans mon contenu si je veux qu’il soit pertinent aux yeux de Google.
  • Rédigez des paragraphes avec des mots précis (clusters) : je dirais que ce point est vraiment intéressant. SEO Quantum fournit des recommandations précises pour la création de paragraphes spécifiques, par thématique (cluster), lors de la rédaction du nouveau contenu et/ou pour optimiser un ancien. Quels mots-clés utiliser, autour de quoi construire son paragraphe et son argumentaire ? Quels sujets / thématiques intéressent vraiment les internautes ? Ces recommandations éditoriales feront gagner un temps fou au rédacteur. Avec en prime, l’avantage d’utiliser à coup sur les bons mots / verbes / arguments. Tout peut être exporté, idéal pour un brief éditorial.

Voilà le tableau de bord et les informations que vous y trouverez.

Anthony, le fondateur de SEO Quantum, nous a concocté une petite vidéo à l’occasion de la mise à jour de la fonctionnalité, pour nous expliquer les changements et les avantages du tool. Il le fait beaucoup mieux que moi (surtout que moi je n’ai pas connu l’ancienne version), avec un exemple très parlant “Le voyage en Croatie”, alors je vous invite à prendre quelques minutes et regarder la vidéo si le sujet vous intéresse.

L’optimisation des contenus

Bien évidemment, le but d’une analyse sémantique c’est d’optimiser le contenu par la suite pour essayer d’atteindre ses objectifs de positionnement / réputation / conversion. Vous voulez des bonnes positions sur Google, non ? Il faut impérativement passer par le travail d’optimisation. Parfois chronophage, compliqué, mais dans la vie on n’a rien sans rien ! Et c’est d’autant plus vrai sur le web où Google a le monopole et décide des règles ! Quand le jeu se corse il ne nous reste pas le choix : il faut bosser !

SEO Quantum vous aide à bien optimiser votre contenu pour obtenir un contenu de qualité, qui plaira à Google et à l’internaute par la même occasion. Tout ce passe via un éditeur de texte. On intègre soit directement son contenu, soit une URL. L’outil analyse le contenu existant et vous fait des propositions d’optimisation.

Les premiers constats et conseils issus de l’analyse :

  • Score du contenu – le score SEO Quantum qui prend en compte 3 critères (Score Google pour le respect du champ sémantique, Score Mot à Mot pour le respect du champ lexical et Score de lisibilité pour la facilité de lecture). Vous obtenez donc le score de votre contenu analysé mais également un objectif à atteindre pour optimiser ses chances d’être positionné.
  • La longueur du contenu : le nombre de mots de votre contenu, la moyenne constatée sur les sites concurrents et un objectif de mots à atteindre. Vous le savez, en SEO, plus c’est long mieux c’est :)
  • Champ lexical et sémantique : proposition de mots à ajouter à votre contenu pour travailler le champ lexical et sémantique, et obtenir un meilleur résultat. Bien évidemment vous pouvez exporter le tout en CSV pour le donner à votre rédacteur.

  • Questions : l’outil suggère d’essayer de répondre à au moins deux questions parmi un listings de questions que les internautes se posent. Les résultats sont issus de Google Suggest et regroupés par thèmes.
  • Cluster Thématique : l’outil propose d’augmenter la pertinence thématique en créant d’autres contenus autour de la thématique principale. L’idée c’est de travailler l’expression-clé, le champ sémantique et lexical et créer du lien interne. On peut même imaginer utiliser ces informations lors de la conception d’une arborescence (mais ce n’est pas le but principal ici).

Comment obtenir finalement le meilleur contenu pour Google avec SEO Quantum ? En travaillant le contenu texte en ajoutant des paragraphes bien réfléchis selon l’intention de requête, en utilisant les bonnes expressions-clés, le bon champ lexical et en optimisant les zones chaudes (balise titre, balises sémantiques).

L’outil vous conseille et vous guide, mais le boulot, c’est vous qui devez le faire ! En vous donnant des objectifs à atteindre, en travaillant et optimisant, vous allez augmenter la pertinence de vos contenus, votre autorité thématique et vous allez maximiser les chances d’être bien positionné et identifié comme leader dans votre domaine.

Rankbrain, BERT … montrent clairement la volonté de Google de mettre en avant des résultats de qualité et utiles pour l’internaute. Si vous travaillez vous aussi pour votre lecteur, c’est déjà un bon point. Travaillez sur de l’intention de requête et ne vous focalisez pas uniquement sur une expression-clé ! Même si tout part de là, la richesse de votre contenu et la manière dont vous répondez à un réel besoin d’un lecteur seront privilégiés par le moteurs de recherche qui cherchent à offrir une expérience utilisateur satisfaisante et agréable.

Avec de tels algorithmes, les moteurs de recherches (qui tendent à devenir des moteurs de réponses), il faut être prêt à créer du contenu en vous adressant aux lecteurs comme si vous leur parliez oralement. Autant vous dire que la sémantique prend une place de plus en plus importante dans l’univers SEO.

Les idées de contenus

Un autre point intéressant de l’analyse sémantique, c’est le rapport sur les idées de contenus. Très visuel, l’outil va créer un cocon sous forme de mindmap avec les sujets qui intéressent le plus les internautes (plus le cercle est gros, plus la thématique à du potentiel).

Mon image ci-dessous est un peu indigeste, je vous l’avoue. Mais c’est aussi la preuve que ma thématique a beaucoup de potentiel. Nombreuses questions, interrogations de l’internaute, angles divers pour aborder le sujet, idées à traiter pour donner du poids à ma thématique.

Je l’ai testé et je suis convaincue aujourd’hui que l’analyse sémantique et la mise en place d’une stratégie cocon sémantique, siloing (comme vous voulez) est la solution idéale pour créer des contenus qui atteignent la 1ère, voire les premières positions (en fonction de la thématique et donc de la concurrence bien évidemment).

L’avantage avec SEO Quantum c’est que vous pouvez jouer comme bon vous semble avec cette mindmap, sélectionner les thématiques principales (en tout cas celles que vous souhaitez aborder), aller plus en profondeur par silo, zoomer, dézoomer… :)

Le point fort de l’outil, c’est que ce dernier est capable de nous dire quels contenus créer en priorité, quels contenus vont apporter le plus à mon contenu principal ? On parle donc d’importance sémantique. L’objectif est d’acquérir une pertinence thématique, mais en s’appuyant sur plusieurs pages. Créer un écosystème riche pour devenir le leader dans votre domaine, identifié comme “expert” du sujet et ainsi maximiser les chances d’être bien positionné.

Dans l’image ci-dessous vous voyez les thèmes autour de ma thématique principale en fonction de leur importance sémantique. En choisissant de traiter thème par thème, en approfondissant au mieux chacun de thèmes (le plus d’articles possible), je me donne les chances de booster ma visibilité et atteindre mes objectifs de positionnement et réputation.

Cerise sur le gâteau, SEO Quantum liste les ressources trouvées : les sites, blogs, pages qui parlent du sujet. De quoi s’inspirer mais pas copier, bien évidemment :)

Et pour aller plus loin, dès que toutes les thématiques ont été bien travaillées, il va falloir élargir votre écosystème et rester dans une bonne dynamique en créant davantage de contenu, peut-être un peu plus éloigné du noyau central. SEO Quantum fait une proposition de sujets par – encore une fois – importance sémantique. Bye bye la panne idées !

L’analyse concurrentielle

Ce n’est pas nouveau, mais espionner ses concurrents c’est bon pour votre stratégie. :) L’idée ici n’est pas de copier, mais de faire mieux, de faire différent.

Analyser la concurrence permet de connaître ses “adversaires”, ses “confrères”, leurs points forts et leurs points faibles. Une bonne stratégie tient compte de l’environnement global et de tous ses acteurs. 

SEO Quantum, dresse le top 10 de Google sur l’expression-clé analysée. Et pour chaque site identifié, l’outil fournit des informations sur :

  • La position dans Google (jugez de la faisabilité de prendre la première place)
  • Le nombre de mots de la page (vous pouvez ainsi estimer la taille de votre contenu)
  • Le plan de document de la page (la liste des titres hiérarchiques) (vous pouvez vous inspirer tout en apportant une touche personnelle)
  • Les sujets détectés dans les contenus (traiter les mêmes et encore plus)
  • Un score de Qualité (je pense que c’est un score propre à SEO Quantum, plus haut vous avez le détail)

SEO Quantum nous permet également de savoir en un clin d’oeil les principaux sujets abordés par ces sites en top 10 de Google. Plutôt efficace pour se rendre compte de la thématique choisie par chacun des sites analysés et de leur stratégie éditoriale. En fonction de vos objectifs et vos décisions, vous allez prendre un site ou deux à suivre, analyser et devancer !

SEO Quantum : agréablement surprise

J’ai eu la chance de tester un nombre important d’outils SEO et j’espère que je vais pouvoir tester chaque nouveauté qui va sortir sur le marché français et pas que ! Je suis curieuse et toujours à l’affût de la perle rare :)

SEO Quantum a été une belle découverte. En contact avec Anthony, le fondateur de l’outil, depuis un bon moment déjà, je voyais toujours passer de beaux articles et belles informations concernant les fonctionnalités de l’outil. Ça a tout naturellement attiré ma curiosité et m’a vraiment donné envie de tester le tool.

J’ai été agréablement surprise. Je trouve que le tool peut être d’une aide précieuse au rédacteur web, mais aussi au consultant SEO – qui comme moi – axe ses stratégies sur le content. Je trouve les fonctionnalités vraiment riches et performantes. Pour tout vous dire, j’envisage de le faire tester à mes collaboratrices en rédaction web chez Rédac’Pulse. J’aimerais beaucoup avoir leur avis également et surtout tester l’outil sur des cas clients pour avoir plus de recul et prouver les résultats !

Pour finir ce petit article de présentation, je tenais à remercier Anthony de m’avoir permis de tester son outil et le féliciter pour son travail. Bravo !

Quant à vous, je vous invite à aller sur le site SEO Quantum et tester l’outil : vous avez 14 jours offerts ! Faites-vous votre propre opinion et partagez-là avec moi !

GD Star Rating
loading...
L’analyse sémantique avec SEO Quantum, 3.8 out of 5 based on 8 ratings

4 réflexions au sujet de « L’analyse sémantique avec SEO Quantum »

  1. Je suis Seo Quantum depuis le début et j’avoue être impressionné par l’évolution de l’outil ! Bravo pour ce bel article et bonne continuation à Anthony

  2. Je vais peut être me laisser tenter pour tester 1 mois. Pour l’instant je fonctionne bien avec Yooda qui me suffit, mais si je peux avoir mieux… !

  3. Dans mon parcours du rédacteur SEO, je ne savais pas au début l’importance de miser sur le champ lexical. Depuis quelques temps déjà, je me suis rendu compte que s’il est bien travaillé, le champ lexical et sémantique permet d’optimiser le référencement naturel de mon site Internet. Mais pour exceller dans le domaine, je trouve indispensable le recours à SEO QUANTUM.

  4. Bonjour,
    Le logiciel propose également des exemples de questions découvertes dans l’analyse des contenus de la SERP : un outil efficace pour les rédacteurs en manque d’inspiration sur un sujet.
    Merci pour votre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.