Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Business et Entrepreneuriat » Interview Valérie Vincent, collaboratrice en rédaction web chez Rédac’Pulse

Interview Valérie Vincent, collaboratrice en rédaction web chez Rédac’Pulse

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien.

Après Cécile Huwart, Anne Patault, Manon Lagier, Jennifer Guedama, Lucile Aloy, Cindy Cauchy, Mégane Dubois, Mélanie Gantier, je vous présente aujourd’hui Valérie Vincent, l’une de mes dix collaboratrices en rédaction web chez Rédac’Pulse.

Rédac’Pulse c’est un groupement de rédactrices web freelance à la plume affûtée que j’ai imaginé en 2019 pour pouvoir proposer à mes prospects et clients des prestations SEO encore plus complètes comprenant la stratégie éditoriale et la rédaction web.

Pour l’heure, Rédac’Pulse n’a pas encore de site internet, mais j’y travaille sérieusement :) D’ici là, n’hésitez pas à me contacter par mail pour toute demande en SEO et rédaction web.

Accueillons chaleureusement Valérie, bonne découverte.

Questions sur Valérie, la femme et la rédactrice

Pour commencer, peux-tu te présenter un peu plus et nous parler de ton parcours ?

Je m’appelle Valérie et il paraît que j’ai 48 ans. Je suis rédactrice web freelance depuis 3 ans. J’ai une maîtrise en Sciences sociales et un bac+2 en informatique,  et j’ai fait ma carrière dans le monde de l’informatique.

J’ai commencé comme développeur dans une ESN, spécialisée dans le domaine de la santé, et plus spécifiquement dans les GAP (Dossier de gestion administrative du patient). Ce sont des progiciels qui permettent la gestion administrative complète d’un séjour patient dans un établissement de santé. C’est là que j’ai tout appris au contact de dinosaures du domaine.

Ensuite, j’ai évolué dans une ESN concurrente, pour devenir directrice du développement et de la formation. Expérience passionnante, mais épuisante aussi !

Du coup, tu n’es pas tombée dans la rédaction web quand tu étais petite ? Comment en es-tu arrivée là ?

La rédaction web s’est imposée à moi lors d’un bilan de compétences, en 2017. L’épuisement professionnel me guettait : envie de changement, envie d’apprendre de nouvelles choses, envie de renouveau quoi ! Je me suis formée avec Lucie Rondelet et j’ai appris ce qui se tramait dans les coulisses du web. Vaste sujet, passionnant.

Quelles sont tes thématiques préférées et pourquoi ?

Bizarrement l’informatique n’est jamais très loin de moi. Ce n’est pas forcément ma  thématique préférée, mais ma petite expertise semble séduire. Je prends vraiment du plaisir sur des thèmes qui touchent au tourisme et voyage, au développement personnel, et je rêve de me spécialiser dans le recueil de témoignages de vie. Et j’aimerais aussi me servir de mon expérience pour écrire sur le management. Certaines lignes doivent bouger et si je pouvais y contribuer à mon petit niveau…

Comment te formes-tu à la rédaction web et comment fais-tu pour rester à la page ?

Les forums, les groupes d’échanges, les lectures de blogs spécialisés références dans le domaine. Suivre les actualités du SEO, dominé par notre ami Google qui laisse toujours planer un suspens insoutenable sur ses projets, est palpitant.

Qu’est-ce qui te pousse à vouloir aller encore plus loin ?

Le  plaisir d’apprendre et de comprendre, sans aucun doute !

Qu’est-ce que t’aimes le plus et le moins dans ton métier ?

Ce que j’aime le plus  : c’est apprendre dans mon métier, mais aussi apprendre de nouvelles choses grâce aux sujets que nos clients nous confient. C’est pour ça qu’écrire du contenu sur des hôtels à Saint-Malo, ou dans les Caraïbes, ne me dérange pas le moins du monde.

Je n’aime pas : les jours “sans’, ceux où écrire un simple article de 900 mots demande une énergie de fou ! Parfois, la dynamique d’une équipe me manque.

À quoi ressemble l’une de tes journées type ?

Travail à partir de 9h jusqu’à 12 h 15 – Reprise à partir de 13 h – 13 h 30 jusqu’à…ce que j’ai fini le travail entamé. Finalement, le même type de journée que quand je bossais en entreprise ! Il faut savoir s’imposer une rigueur de travail pour ne pas se laisser dépasser.

Aujourd’hui que t’apporte ce métier sur le plan personnel ? Aimerais-tu changer de métier ? Si oui, lequel choisirais-tu ? Pourquoi ?

J’aime cette indépendance, cette possibilité que l’on a en tant que freelance, de choisir des missions qui nous plaisent. Et c’est toujours satisfaisant de savoir qu’on a su répondre aux attentes de nos clients. “Frustration professionnelle” ne fait quasiment plus partie de mon vocabulaire.

Je ne souhaite pas changer de métier, mais je travaille sur un autre projet qui a du sens pour moi, et ça fait du bien de mettre du sens dans nos actions. Mais attention, je ne compte pas arrêter la rédaction !

Énumère-nous trois choses dont tu es particulièrement fière ! Quelle est ta plus belle réussite professionnelle ?

Difficile !

Les 3 choses dont je suis fière : ma volonté, ma curiosité, ma capacité d’adaptation.

Et pour la plus belle réussite professionnelle, avant ma rencontre avec la rédaction, j’évoquerais celle d’avoir su, en tant que manager, préserver mes équipes dans un contexte difficile.

Peut-on dire que tu es une femme heureuse ?

Oui, mais le travail ne fait pas tout. Il participe juste à un équilibre de vie.

Quelles sont tes passions en dehors du monde de la rédaction web ? Quels sont tes projets pour cette nouvelle année ?

Je ne peux pas vraiment parler de passion, au sens “amour inconditionnel”, mais j’aime plein de choses différentes : le bon vin, les bons plats, la découverte de nouveaux endroits, le cinéma, la musique, la chanson, rire, les amis, camper…

Et pour l’année à venir, j’espère avancer sur mon projet pour le voir naître au printemps 2022.

Ton livre préféré ?

L’évangile selon Pilate” d’Eric- Emmanuel Schmitt

Questions sur le Freelancing, statut pratique

Pourquoi as tu choisi le statut d’auto-entrepreneur ?

C’est un statut simple à créer et les démarches administratives sont allégées.

A lire pour aller plus loin : L’auto-entreprenariat : la ruée vers la liberté ?

Qu’est ce que tu aurais aimé savoir sur le statut avant de te lancer ?

Avoir plus de visibilité sur nos charges et impôts. Difficile, quand on débute, d’estimer le montant net que tu vas toucher.

A lire pour aller plus loin : Freelance : ce que j’aurais aimé savoir sur le statut avant de me lancer

Comment réussir sa reconversion professionnelle ?

La première chose, être sûre que c’est un métier que l’on a envie de faire. Une reconversion, c’est sortir de sa zone de confort, repartir d’une page blanche et parfois douter. La motivation et l’envie d’y arriver doivent être nos moteurs.

L’auto-entreprenariat : la ruée vers la liberté ?

Oui et non, liberté de décider, de faire ses propres choix, mais aussi parfois des grosses journées de boulot. Et une journée de repos, c’est un CA tronqué.

Pourquoi une entreprise devrait-elle faire appel à un freelance ?

Pour une entreprise, l’engagement n’est pas le même et les démarches sont aussi simplifiées. En travaillant avec un freelance, il n’y a pas d’engagement sur du long terme. La collaboration et les missions répondent à un vrai besoin, à un instant T.

A lire pour aller plus loin : Pourquoi faire appel à un freelance ?

Quelques bonnes raisons pour recruter un rédacteur web pour un site web ?

Pour son expertise, notamment en SEO, pour sa capacité à produire du contenu nouveau, pertinent.

A lire pour aller plus loin : 5 bonnes raisons de recruter un rédacteur web pour votre site web

Comment augmenter ses tarifs quand on est freelance?

Le marché est parfois difficile. Toutes les entreprises n’ont pas encore perçu quel était le réel ROI d’un contenu optimisé et d’un site séduisant pour leurs clients et les moteurs de recherche. Il faut savoir faire preuve de persuasion et surtout de pédagogie.

A lire pour aller plus loin : Comment augmenter ses tarifs quand on est freelance?

Comment rester discipliné lorsque l’on travaille à domicile ?

Perso, je me mets en condition, en me maquillant et en m’habillant comme si j’allais travailler à l’extérieur. Ensuite, je m’impose un cadre horaire comme au bureau.

Comment être plus productif lorsque l’on télétravaille ?

Se mettre en condition réelle de travail ! On ne bosse pas de son canapé ou de son lit, mais bien assis à son bureau, et on coupe toutes les sources de distraction.

A lire pour aller plus loin : Comment rester discipliné lorsque l’on travaille à domicile

Comment aménager son espace de travail en toute sérénité ?

Pas toujours facile, mais il faut choisir un endroit qui nous plaît, où on se sent bien.

Comment mieux s’organiser quand on est freelance?

De la rigueur et surtout pas de procrastination

Le rédacteur web et son métier..

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes rédacteurs web ?

Formez-vous au début et pendant ! La rédaction web est un vrai métier technique qui évolue vite et beaucoup. Et entretenez votre réseau, souvent les missions viennent à vous grâce à lui.

Quelles sont les principales qualités et compétences qu’un rédacteur web doit absolument avoir ?

Une bonne aisance rédactionnelle, une maîtrise de la langue, un bon esprit de synthèse, une parfaite écoute, un bon relationnel pour rassurer les clients, avoir de la patience, de l’envie, de la motivation… je continue ?

A lire pour aller plus loin : Les qualités humaines qui font du rédacteur web une vraie perle (la vôtre)

Quelles sont les principales évolutions du métier de rédacteur web ?

Il y a le choix, le monde du marketing digital est vaste. Il faut aller vers ce qui nous fait vibrer et la voie de la spécialisation est à creuser.

A lire pour aller plus loin : Rédacteur web : 10 métiers pour vous reconvertir

Peut-on utiliser l’écriture inclusive en rédaction web ?

Alors de façon objective “bof” et de façon subjective “bof”. Le contenu doit rester lisible et le but est quand même de répondre aux internautes qui n’utilisent quasiment pas de requêtes en écriture inclusive.

Comment dépasser le syndrome de l’imposteur ?

Très difficile au début parce que l’attente est parfois forte, notamment quand il y a un enjeu SEO. Il faut maîtriser son sujet et les outils du marché.

A lire pour aller plus loin : Le syndrome de l’imposteur késako ?

L’avenir du rédacteur web ?

L’avenir du rédacteur web est entièrement dépendant de l’évolution de la toile. L’IA ne remplacera jamais un rédacteur, mais le métier évoluera, c’est certain. Rendez-vous dans 10 ans ?

La stratégie de contenu web

Comment mettre en place une bonne stratégie de contenu web ?

En étant à l’écoute de l’entreprise, de son histoire, des messages qu’elle veut faire passer, de ses objectifs et de ses clients. On écoute, et ensuite seulement on décide de la stratégie. Il n’y en a pas qu’une, elle doit être pensée pour chaque client.

Quels sont pour toi les facteurs clés de succès pour une stratégie de contenu web réussie ?

La séduction ! Séduire nos amis les bots (et particulièrement Google Bot), mais aussi les lecteurs. Les 2 sont absolument nécessaires pour une stratégie réussie. Et d’ailleurs, ce n’est pas pour rien si Google intègre des algorithmes validant les contenus qualitatifs.

Quelles règles éditoriales faut-il absolument respecter pour plaire aux deux cibles d’un site internet : les lecteurs et les moteurs de recherche ?

Un contenu précis et structuré qui répond aux questions posées (ou aux requêtes), sans sur-optimisation, sans phrases trop longues. Perso, j’aime les listes à puces bien dosées.

L’arrivée de PANDA : qu’a-t-elle changé pour la rédaction web ?

Les rédacteurs et les lecteurs doivent remercier Panda ! Enfin un peu de sens et de qualité dans les contenus.

Comment rendre son contenu visible sur la toile ?

Le secret ? La promotion ! Inciter les lecteurs à partager sur leurs réseaux, inciter à l’action et partager sur ses propres réseaux sociaux. Toujours pareil, pour que les cibles aient envie de partager, il faut offrir du contenu qualitatif et séduisant !

Peux-tu nous donner quelques astuces pour recycler ses contenus ?

Tout va dépendre du sujet. Si c’est un sujet en perpétuelle évolution, il ne faut pas hésiter à le mettre à jour avec des infos fraîches. Il se peut aussi que l’un des points abordés soit d’actualité, alors pourquoi ne pas faire un focus et penser à retravailler ses titres.

Quels outils utilises-tu pour la rédaction web ?

Google pour les sources, mon cerveau pour le reste. Un peu plus sérieusement, je teste mes méta title et meta description dans le simulateur comonsoft. Après une première relecture, j’utilise scribens pour faire la chasse aux erreurs de typographie ou aux fautes restantes. Pour le contenu optimisé et les outils de veille, j’utilise la boîte à outils de Google.

Autre chose pour la fin ?

Chers lecteurs, confieriez-vous l’entretien de votre voiture à un boulanger ? Non, alors confiez aussi vos contenus à des experts, la concurrence est rude sur le web ! Bonne route à tous  !

GD Star Rating
loading...
Interview Valérie Vincent, collaboratrice en rédaction web chez Rédac’Pulse, 3.0 out of 5 based on 9 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.