Vous êtes ici : Miss SEO Girl » SEO » 4 ingrédients magiques pour un quatre-quarts SEO réussi, ça vous dit ?

4 ingrédients magiques pour un quatre-quarts SEO réussi, ça vous dit ?

Article rédigé par ma collaboratrice en rédaction web, Pauline Dewinter, Rédac’Pulse.

Chaque jour, des milliers d’articles sont publiés sur la toile. Si leurs rédacteurs se trouvent aux quatre coins du monde, ils atterrissent tous au même endroit ; sur les pages de votre moteur de recherche. Plus ou moins profondément dans les méandres des SERPs. Leur but – et le vôtre – dès lors ? Être placé au plus haut dans la liste des résultats de recherche pour obtenir une visibilité maximum.

Sur Google, la 1re position concentre plus de 30 % des clics pour un taux d’interaction 10 fois supérieur à celui du 10e résultat. Ce même taux chute à 13 % à peine en 4e position. Plus rares sont donc les internautes à pousser au-delà les clics de leurs investigations.

Il est donc primordial pour les marques, les éditeurs, les annonceurs, les blogueurs, les influenceurs… Bref, pour tous les producteurs de contenus, de trouver des leviers de visibilité, de notoriété et de conversion intéressants.

C’est ici que le SEO – ou référencement naturel – intervient.

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO pour Search Engine Optimization, s’inscrit avant tout dans un contexte. Lorsqu’un internaute tape une requête dans son moteur de recherche, qu’il entre une série de mots ou une expression clé sur son clavier, c’est notamment grâce à une bonne recette SEO qu’un contenu plutôt qu’un autre, lui est proposé.

Donc, malgré un nombre de requêtes estimé en 2016 à 5,5 milliards chaque jour et une liste sans fin d’articles mis en ligne, chaque internaute réussit – plus ou moins rapidement – à obtenir une réponse à sa question, ou une solution à son besoin.

Du point de vue de l’entrepreneur, du professionnel, du blogueur… un bon positionnement dans les SERPs est donc essentiel pour se démarquer plus facilement par rapport à la concurrence et la masse de contenus présents sur la toile.

Partant de là, le référencement naturel est à considérer comme un levier puissant du marketing digital.

Aussi, pour ne pas en perdre une miette, il est indispensable d’appliquer la bonne recette, en vue d’un gâteau SEO riche et généreux.

A lire chez SEMrush : Qu’est-ce que le SEO ?

1/4 de SEO technique

Il s’agit sans doute de la partie la plus secrète de cette recette. Le SEO technique est en effet totalement indépendant des contenus. Son fonctionnement se transmet ainsi d’expert en expert dans le plus grand mystère 😉.

Les techniques utilisées ont pour but d’obtenir la meilleure indexation et le meilleur positionnement possible. Elles comprennent également l’analyse de données.

  • Crawlabilité

L’un des éléments principaux du SEO technique est le crawl. On parle ici de la capacité d’un site à être – facilement ou non – parcouru par le robot crawler de Google (Google bot) et ceux des autres moteurs.

Son optimisation passe notamment par la mise en place de certains éléments comme les fichiers sitemap.xml ou robot.txt et la gestion des pages à indexer ou non.

Il faut noter que le crawl d’une page ou d’un site est indispensable à sa présence dans l’index Google et donc, dans les résultats de recherche.

A lire chez la Miss : OnCrawl, performant crawler & puissant outil d’analyse de logs

  • Temps de chargement

Le temps de chargement fait référence au délai de chargement et d’affichage des différents éléments d’une page web. S’il est en rapport avec l’ergonomie et l’efficacité d’un site – puisqu’il peut notamment, faire varier le taux de rebond – Google l’utilise également en tant que critère de qualité. À ce titre, il peut influer sur le classement dans les résultats de recherche.

C’est d’autant plus le cas pour la recherche mobile. En effet, 53 % des mobinautes changent d’URL si la page qu’ils souhaitent afficher ne l’est pas au bout de 3 secondes.

Mise en cache du contenu, code CSS et requêtes HTTP allégés ou encore choix du serveur, les possibilités pour améliorer la vitesse de chargement d’une page sont nombreuses.

  • Analyse des logs

Pour une bonne recette en référencement naturel, analyser les fichiers logs de Google, permet d’identifier l’activité de crawl et de repérer les erreurs techniques qui peuvent le ralentir ou l’empêcher.

L’intention est ici de contrôler et d’optimiser le crawl pour permettre la meilleure indexation possible des contenus.

  • Optimisation mobile

Depuis avril 2015 et plus encore depuis la mise à jour de mai 2016, Google favorise dans ses résultats, les sites au design responsive. Ainsi, lors du crawl d’une page web, le critère d’optimisation mobile est immédiatement validé, ou non.

Pour savoir si une page est optimisée pour la navigation sur mobile, Google met à votre disposition cette URL https://search.google.com/test/mobile-friendly complétée par celle-ci, pour tester la compatibilité d’un site entier https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-usability?hl=fr&pli=1.

  • Duplicate content

Il est question de contenu dupliqué lorsque, sur un ou plusieurs sites internet, différentes pages présentent le même contenu. Cette multiplicité est préjudiciable au SEO d’un site, notamment parce qu’elle affecte leur visibilité. On peut également considérer l’effet négatif du duplicate content sur la notoriété.

En amont, ce problème peut être évité grâce à la rédaction de contenus uniques au champ lexical précis, et à l’utilisation de la balise « link rel canonical », laquelle indique aux robots la présence du contenu d’origine.

  • Navigation sécurisée

La présence du protocole HTTPS pour HyperText Transfert Protocol Secure, assure à l’internaute que les données – notamment financières – transférées au serveur sur lequel le site est hébergé, sont sécurisées.

En termes de référencement naturel, la présence du sigle HTTPS est intéressante dans la mesure où Google favorise ce type d’URLs, lesquelles s’arrogent logiquement, la confiance des internautes avisés.

A lire chez la Miss : Les Indispensables de la Rentrée 2019 pour Booster son SEO

1/4 de SEO on-page

Complémentaire au SEO technique, le SEO on-page s’intéresse à l’optimisation des contenus – visibles ou non – déjà présents sur un site internet et que l’on souhaite pousser.

À noter que les très nombreux éléments du SEO on-page contiennent une majorité de variables pouvant être automatisées.

  • Optimisation du contenu

Un internaute est plus susceptible de rester sur une page web si celle-ci répond à sa requête initiale. Un bon SEO on-page verra donc les termes de recherche par lesquels le visiteur est arrivé sur la page, inscrits dans le corps de texte et dans l’URL correspondante.

Ces mots clés, fondamentaux pour le référencement et le positionnement d’une page, sont aujourd’hui plus efficaces utilisés avec intelligence dans un contenu écrit de façon naturelle, pour répondre à une question ou une problématique donnée.

  • Densité des mots clés

Il est loin le temps où les référenceurs cherchaient à placer un mot clé identique le plus souvent possible dans un contenu, dans son titre ou dans sa description. Aujourd’hui, le bourrage de mots clés est rapidement détecté par les robots qui le perçoivent de façon négative. Cette technique peut même entraîner des pénalités.

Un contenu optimisé pour le référencement naturel utilise à l’inverse un champ sémantique large avec un recours fréquent à la longue traîne.

  • Optimisation URL

L’optimisation d’URL ou URL rewriting, est une pratique qui consiste à rédiger des URL significatives pour les moteurs de recherche. Comme c’est le cas pour les mots clés, attention toutefois à la suroptimisation.

Une bonne URL SEO ne devrait contenir les mots clés du contenu que si celui-ci leur est parfaitement fidèle. Pour la rendre plus explicite, il est par exemple possible d’utiliser le titre de la page et de lui ajouter d’autres éléments utiles à la compréhension de l’internaute.

Il est également recommandé de retirer les mots superflus et les lettres accentuées, tandis que les termes restants sont séparés par des tirets hauts.

  • Balises HTML

Les balises sémantiques offrent aux robots des renseignements sur la nature des pages et l’importance de leurs éléments. Ce sont par exemple les balises <title> ou <hn> pour le contenu, la balise <img> et son attribut <alt> pour les visuels ou encore la méta-description et des balises plus techniques, telles que <nofollow> ou <noindex>.

En termes de référencement naturel, elles sont totalement pertinentes puisqu’elles permettent de positionner efficacement un contenu par rapport à un mot clé.

  • Expérience utilisateur

D’aucuns considèrent que l’UX (User Experience) pour la conversion et le SEO pour le trafic, sont deux éléments dissociés en termes de stratégie et de performances pour un site internet. Certains toutefois, osent avancer que l’un et l’autre pourraient et devraient être complémentaires.

Ainsi, à la croisée des deux mondes, le SXO (Search eXperience Optimisation) repose sur 4 points essentiels :

  • balises HTML orientées pour la compréhension de l’internaute,
  • optimisation du temps de chargement, intégration du protocole HTTPS, ou encore amélioration des critères d’accessibilité,
  • contextualisation du contenu en lien avec la recherche et les besoins de l’utilisateur,
  • analyse sémantique pour mieux comprendre – et répondre – à l’intention utilisateur.

1/4 de contenu

Plus que jamais, le contenu est au cœur de toute bonne stratégie de référencement naturel. La complémentarité et la transversalité des compétences sont d’ailleurs ici déterminantes. Pour sa production, il est par ailleurs conseillé de faire appel à un expert rédacteur web ou à une agence spécialisée en content marketing et stratégie de contenu.

  • Optimisation

C’est incontournable, tout bon contenu SEO doit être optimisé pour le référencement naturel. Il convient donc d’en soigner certains aspects. Le titre et la méta-description, premières accroches avec le lecteur, devraient toujours être rédigés avec soin.

Un contenu optimisé pour le référencement naturel devrait également être segmenté par des balises <hn> pour la lisibilité et la compréhension. Ces dernières sont majoritairement incluses dans les éditeurs de textes, quels qu’ils soient.

Le mot clé principal devrait apparaître tout en haut du contenu. L’introduction est à ce propos, un bon choix d’emplacement. Concernant le corps de texte, la longue traîne est à privilégier avec des variations sémantiques du mot clé principal.

  • Variété éditoriale

Un bon référencement passe également par une large variété éditoriale. Longueur et formats des articles sont intéressants à multiplier pour toucher différentes audiences et diminuer le taux de rebond.

Liste à puce, tutoriel, interview, storytelling, snack content, infographie, mais aussi vidéo ou podcast pour aborder la recherche vocale, il est important de choisir le type d’article le plus susceptible de mettre en valeur votre contenu.

A lire chez la Miss : Snack Content et Sobriété Éditoriale.

  • Stratégie de contenu

Le quart « contenu » de cette recette SEO ne pouvait pas prendre fin sans évoquer la stratégie de contenu. Destinée à booster et enrichir le travail de référencement naturel, en web marketing une bonne stratégie de contenu est essentielle.

Pour la mettre en place, il est notamment recommandé de travailler à la définition des personas, ces internautes types qui figurent votre cible idéale. Ils vous permettent de mieux savoir à qui vous vous adressez et d’adapter vos techniques de rédaction et de référencement en conséquence.

La ligne éditoriale offre un cap à la stratégie de contenu et vous permet d’aborder tous les aspects d’un sujet de façon détaillée par la création d’une structure de site. Ici, la réalisation d’un audit SEO peut être utile. Elle se complète d’un planning éditorial utile pour maintenir l’intérêt des lecteurs ainsi que votre présence en ligne, tout en variant les angles d’attaque.

1/4 de popularité

Vous disposez déjà de nombreux ingrédients à incorporer – avec soin – dans votre recette SEO. Mais, pour que celle-ci soit totalement réussie et régale le plus grand nombre, offrez une plus grande portée à vos contenus en travaillant leur popularité.

Celle-ci se mesure notamment par le nombre de liens entrants sur un site internet, lesquels, s’ils sont nombreux et de qualité, favorisent un bon positionnement dans les SERPs.

  • Social media

Une stratégie social media est essentielle pour une bonne visibilité mais peut aussi s’avérer utile pour asseoir votre notoriété et varier les sources de trafic. Pour savoir sur quels réseaux publier vos contenus, suivez la présence de votre audience et adaptez votre choix au format du contenu. Facebook pour le grand public, Twitter et Linkedin pour les professionnels, Instagram et Pinterest pour les boutiques et le partage d’images…

Au plus un contenu est partagé au plus sa popularité est forte. Votre site ou blog reçoit alors plus de visites et peut obtenir des backlinks si votre contenu, par sa qualité, est cité ou repris depuis d’autres sources.

A lire chez la Miss : Comment les réseaux sociaux peuvent vous aider en SEO ?

  • Netlinking

La mise en place d’une stratégie de netlinking est presque systématiquement associée à une (bonne) stratégie web marketing axée sur le référencement. Complexe dans sa mise en place et de longue haleine, elle se compose toutefois de plusieurs éléments.

Des liens naturels peuvent être obtenus grâce à la qualité des contenus proposés.

Il est possible de rechercher des liens auprès de sites à l’activité connexe à la vôtre ou d’inscrire votre site sur des annuaires qualitatifs. Si cette pratique pèse de moins en moins dans votre référencement, elle reste intéressante à mettre en place.

Vous pouvez également créer des liens à travers vos inscriptions sur les forums, les blogs – par la publication de commentaires – et les différentes plateformes qui vous permettent de créer un profil.

Le guest blogging est un autre moyen d’obtenir des backlinks de qualité par l’échange de liens.

La pratique du LinkBait consiste quant à elle à créer une page de contenu qualitatif vers laquelle des liens vont naturellement être faits. Celle-ci servira ensuite à pousser le référencement et le Page Rank d’un site, ou d’une autre page web.

Bien entendu, n’oubliez pas le maillage interne qui offre à vos visiteurs l’opportunité de rester plus longtemps sur votre site.

A lire chez la Miss : Backlinks : mes 2 meilleures techniques de netlinking

Conclusion : une bonne recette SEO c’est quoi ?

En conclusion, je dirais simplement qu’une bonne recette SEO tient à de nombreux ingrédients. SEO technique et SEO on-page, contenu mais aussi popularité, chacun représente un aspect différent d’une bonne stratégie en référencement naturel. Aucun n’est donc à négliger.

Aussi, n’attendez pas de résultats immédiats, le référencement naturel est une stratégie qui se pense sur le long terme. Soyez courageux, persévérant et constant dans vos efforts. S’ils sont bien appliqués, il ne fait aucun doute qu’ils finiront par payer.

Enfin, une optimisation SEO de qualité vous permet de gagner en positions dans les SERPs et donc, de générer un trafic qualifié vers votre site web. Vous l’avez compris, mai, malgré ce – long – article vous vous sentez perdu ? De nombreux professionnels du web marketing et du SEO sont présents sur la toile, n’hésitez pas à les contacter pour la mise en place d’un audit et l’élaboration de la meilleure recette SEO pour votre site !

GD Star Rating
loading...
4 ingrédients magiques pour un quatre-quarts SEO réussi, ça vous dit ?, 4.2 out of 5 based on 5 ratings

7 réflexions au sujet de « 4 ingrédients magiques pour un quatre-quarts SEO réussi, ça vous dit ? »

  1. Très bonne article comme d’habitude ! Des petits rappels sur l’essentiel ne fait pas de mal ! La technique et le netlinking sont pour beaucoup de clients, des aspects sombres du SEO. Vu qu’ils ne distinguent pas facilement, sauf en passant par un audit, ce qu’est un bon lien ou une bonne architecture de site. Il est souvent difficile d’identifier les problématiques sur la stratégie.

  2. Un article pleins d’infos à prendre en compte ! J’ai apprécié le consulter. Une pépite pour les passionnés de web marketing. Ce que vous dites dans la partie stratégie de contenu est très intéressant.

  3. Article très complet et très clair. Merci beaucoup, il m’a vraiment aidé !
    C’est avec plaisir que je vais suivre vos news :)

  4. Bonjour à tous et merci pour vos commentaires et retours positifs.

    Effectivement, reprendre les bases – du SEO, de la rédaction web ou de la pâtisserie ;) – ne fait jamais de mal, quel que soit le niveau.

    Bonne stratégie à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.