Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Rédaction web » Devenir rédacteur web en 2020 : mode d’emploi

Devenir rédacteur web en 2020 : mode d’emploi

Article rédigé par ma collaboratrice en rédaction web, Samantha, Rédac’Pulse

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions. À l’aube de cette nouvelle décennie, certains d’entre vous aimeraient peut-être entreprendre un changement de vie. Ces dernières années, les métiers du web ont le vent en poupe. Qui n’aimerait pas pouvoir travailler à son rythme, de chez soi, tout en profitant pleinement de sa vie de famille ou encore de parcourir le monde ? Digital nomade, ça vous parle ?  D’autant plus qu’avec la conjoncture actuelle, il semblerait finalement que l’on ne soit jamais mieux servi que par soi-même. Et si vous décidiez de vous lancer un nouveau défi ? Le métier de rédacteur web vous fait de l’œil, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Devenir rédacteur web en 2020, voici Mesdames, Messieurs, le mode d’emploi.

Rédacteur web seo : fiche métier

Premièrement, soyons clair sur les termes. Un rédacteur web n’est pas un journaliste. Pour autant, notre travail n’en est pas moins minutieux.

On a peut-être tendance à l’oublier en tant qu’internaute, mais derrière chaque contenu présent sur le web, il y a un rédacteur à la plume affûtée. Du moins, dans l’idéal.

Fiche produit, newsletters, article de blog et non, ce n’est pas forcément votre site internet favori qui rédige ses propres textes. Il faut dire que rédiger pour le web, ça ne s’improvise pas. C’est un véritable métier.

En effet, un rédacteur web doit être capable d’écrire à la fois pour les lecteurs et pour Google. Le tout, en répondant au brief de son client dans un temps imparti.

Les étapes de l’écriture d’un article

Le rédacteur web peut être amené à écrire tout type de contenu : fiche produit, article de blog, page web, e-book, newsletters, texte d’infographie. On peut également faire appel à ses services pour de l’optimisation de contenu déjà existant, relecture, correction ou encore traduction.

Un article de qualité est un article détaillé, qui regroupe des éléments de réponses pertinents et le plus exhaustif possible pour le lecteur. Si Google est déjà le moteur de recherche le plus puissant, il tend aujourd’hui à devenir un véritable moteur de réponse pour ses internautes.

Ainsi, quelle que soit la thématique ou le sujet, tout projet démarre par une session de recherche. Que ce soit à travers le web, des livres, des vidéos, le rédacteur web parcourt les différentes sources d’information mises à sa disposition. Néanmoins, il ne suffit pas de rapporter bêtement des données glanées au préalable.

Je ne vous apprends rien lorsque je dis que l’on peut trouver à boire et à manger sur le net. Aussi, un rédacteur web averti évitera de se fournir en info chez Wikipédia ou autre site peu fiables. La première étape de ce processus est avant tout de checker la véracité des propos recueillis lors de cette phase de recherche.

Vient ensuite la rédaction. Cette fois, il n’est pas question de faire de la littérature, ni de faire un copier-coller des textes déjà présents sur le net. Gare au duplicate content ! Le rédacteur doit être capable de se mettre dans la peau de son client. En effet, il faut bien vous mettre dans la tête que ce n’est pas votre nom qui figurera en bas de page.

Tout cela nécessite un véritable talent. Votre texte doit alors être fluide à lire, synthétique, mais à la fois complet. Les phrases doivent être ni trop familières, ni trop soutenues. Courtes tout en apportant de la valeur ajoutée. Sans fautes d’orthographe, ni de typographies. Eh bien évidemment, répondre aux règles du référencement naturel. Un jeu d’enfant, n’est-ce pas ?

Parfois, le travail ne s’arrête pas là. Le créateur de contenu peut également être en charge de l’intégration de contenu dans le CMS de son client. Ainsi, il doit aussi respecter la mise en page exigée par son client.

A lire sans tarder cette parfaite étude réalisée par SEMrush sur l’Anatomie d’un article performant.

Les qualités du rédacteur web

Ne deviens pas rédacteur web qui veut. En effet, ce métier – surtout s’il est pratiqué en indépendant – demande quelques prérequis.

Primo, il est bien évidemment préférable d’avoir une certaine appétence pour les mots et l’écriture. Néanmoins, ce n’est pas pour autant qu’un écrivain en herbe appréciera l’exercice.

Deuxio, il faut savoir parler la France. Of course, une petite coquille par ci, par là, de temps en temps, ça peut arriver à tout le monde. Personne, n’est parfait. En revanche, si vous ne savez parler que le langage SMS, il y a de fortes chances que votre carrière soit de courte durée. Mais, tout n’est pas perdu. Avec un peu de patience et beaucoup de motivation, vous pouvez tout à fait remettre votre nez dans vos cahiers d’école. Le certificat Voltaire devrait probablement vous intéresser.

Tertio, il faut savoir aller à l’essentiel. Si vous avez tendance à tourner autour du pot des heures durant, pas sûr que vous soyez fait pour ce métier. Comme je l’évoquais précédemment, le rédacteur web doit savoir synthétiser. Une phrase, une information.

Quarto, qui a dit que la curiosité était un vilain défaut ? Plus vous serez en capacité d’apporter des informations pertinentes dans vos contenus, plus ils seront qualitatifs. Une bonne culture du web est également primordiale si vous ne voulez pas vous sentir complètement perdu !

And last but not least, il ne faut pas avoir peur de la solitude. À moins que vous trouviez un poste dans une entreprise, nous, les rédacteurs web freelance travaillons seuls, devant nos ordinateurs. Au-delà des capacités rédactionnelles, cela nécessite aussi d’être assez organisé et autonome pour être capable de gérer son temps de travail et ses différents clients.

Les études du rédacteur web

La rédaction web est encore un métier tout jeune. Ainsi, il n’existe pas à proprement parler de “diplôme de rédacteur web”. Il est tout de même possible de poursuivre des cursus scolaires qui s’en rapprochent très fortement.

Il existe deux licences professionnelles à savoir “Référenceur & Rédacteur Web” ou “Sciences humaines et sociales activités et techniques de communication (spécialité journalisme et médias numériques)”.

Pour les plus courageux, un grand nombre de masters professionnels en communication, édition, multimédia, etc. peut vous faire accéder à ce métier. À la suite de votre Bac +5, vous pouvez également poursuivre vos études dans une école de commerce ou encore de journalisme et de communication.

Mais soyons honnête, la grande majorité des rédacteurs web actuellement sont plutôt autodidactes ou se sont formés en ligne auprès de créateurs de contenus indépendants. En effet, en tant que freelance, ce n’est pas grâce à notre CV, ni nos diplômes que nous décrochons nos contrats.

Le salaire

Le métier de rédacteur web peut vous permettre de vivre très confortablement. En tant qu’indépendant, c’est vous qui fixez vos propres tarifs.

En général, sa rémunération se calcule au nombre de mots rédigés. Néanmoins, rien n’est jamais gravé dans le marbre. Selon la complexité des missions, des techniques de rédaction utilisées (Copywritting, Storytelling) les tarifs d’un créateur de contenu peuvent varier.

Sans oublier l’expérience. Un rédacteur junior ne pratiquera pas les mêmes prix qu’un rédacteur expérimenté. En moyenne, cela varie de 5 centimes le mot à 12 centimes. Ainsi, un texte de 1000 mots peut vous rapporter 120 €. À raison d’un article par jour par exemple, votre salaire mensuel peut déjà s’élever à 2 520 € bruts. Finalement, votre réussite dépendra de votre capacité à trouver des clients récurrents, fidèles mais aussi conscient de votre travail.

À cause de nombreuses plateformes de rédaction web qui paye les créateurs de contenu au lance-pierre, nombreux sont les propriétaires de sites qui pensent que nous sommes de simples machines à écrire. Ainsi, certains trouvent inadmissible de payer “autant” pour un texte qu’ils peuvent obtenir jusqu’à 10 fois moins cher auprès d’autres sites.

Surtout, dites-leur bien d’aller voir ailleurs. N’ayez pas honte d’augmenter vos tarifs !

Le statut juridique

Vous pourrez trouver des postes de rédacteur web en CDI dans des entreprises. Il s’agit tout de même d’un métier souvent exercé en indépendant, en freelance. D’ailleurs, je vous ai déjà expliqué pourquoi faire appel à un freelance était une super idée !

Bien souvent, le statut le plus simple est celui de la microentreprise ou auto-entrepreneur. En quelques clics, vous pouvez aussi bien créer que cesser votre activité. Il suffit simplement de déclarer chaque mois, ou chaque trimestre votre chiffre d’affaires et de payer vos charges sociales.

Pour ça, le site de Portail auto-entrepreneur pourra vous fournir toutes les informations nécessaires.

Bien évidemment, il existe d’autres statuts juridiques. En revanche, pour démarrer votre activité, le statut d’auto-entrepreneur reste le plus simple et avantageux pour vous. D’autant plus que le moindre euro gagné grâce à vos services de rédaction web doit impérativement être déclaré. Eh oui, la loi vous y oblige. C’est donc une étape indispensable avant de démarrer quoi que ce soit.

Trouver ses premiers clients

Le métier de rédacteur web vous intéresse toujours autant ? Les plateformes de rédaction vont devenir vos meilleures amies. Textbroker, Scribeur, Rédacteur.com…  ce ne sont pas les sites qui manquent.

En revanche, n’attendez pas que votre travail soit reconnu à sa juste valeur. Vous ne pourrez jamais vivre de ces missions.

Voyez plutôt ceci comme un préambule, une session d’entraînement. En effet, ces plateformes sont le moyen de plus simple d’obtenir vos premiers clients et ainsi de vous faire la main. De la même façon, vous pourrez réellement vous rendre compte si ce métier est bien fait pour vous.

Ne vous laissez pas démoraliser par les revenus médiocres. Donner le meilleur de vous même et rédigez toujours des articles de qualité. Une fois publiés, ces textes vous permettront de vous confectionner un portfolio intéressant pour commencer à démarcher de vrais clients.

Les agences de stratégie digitale

Là encore, ce n’est pas le choix qui manque. Mais qu’est-ce que c’est une agence de stratégie digitale d’abord ?

Il s’agit tout simplement d’une entreprise qui accompagne les sites Internet dans le développement de leur communication et stratégie marketing. Elles proposent de nombreux services comme du consulting, de la création de site internet, de l’analyse de données, du community management, etc. Et bien évidemment, de la rédaction de contenu !

Les missions étant nombreuses, elles ont souvent besoin de déléguer la création de contenu à des indépendants. Bien que l’agence prenne sa part du gâteau, les rédacteurs sont tout de même mieux rémunérés que par les plateformes de rédaction web.

Vous l’aurez donc compris : la deuxième façon d’obtenir des clients facilement est de postuler auprès d’agence de stratégie digitale. Si vous faites du bon travail, il y a de fortes chances que l’on fasse appel à vous très régulièrement.

En revanche, difficile pour vous de faire la fine bouche. En effet, il existe forcément des thématiques qui vous inspirent plus que d’autres. Or, en travaillant auprès d’une agence web, vous n’aurez pas le luxe de pouvoir choisir vos clients et par conséquent vos sujets de prédilection. Néanmoins, c’est tout de même un bon début pour se lancer dans l’aventure !

Devenir blogueur

Ah, vivre de son blog… qui n’en rêverait pas ? À bien y réfléchir, un blogueur est par définition un créateur de contenu. De ce fait, si vous possédez les connaissances nécessaires pour rédiger des articles qui convertissent, vous pouvez tout à fait tenter votre chance en solo.

Finalement, lorsque l’on maîtrise les rouages du référencement naturel, la rédaction web vous ouvre de nombreuses portes !

Il n’en reste pas moins qu’ouvrir un blog est également un excellent moyen de trouver des clients. En effet, si vous réussissez à fédérer une communauté ainsi qu’à vous positionner sur de nombreuses requêtes clés en tête du SERP, il n’y a pas meilleur CV à présenter ! Je vous garantis que l’on s’arrachera vos services.

L’avantage ici, c’est qu’il n’y a pas d’intermédiaire. Il ne s’agit que de vous et de vos clients. Par conséquent, c’est vous qui fixez les règles, vos tarifs. Ce qui nous amène à notre point suivant…

Devenir rédacteur web freelance

Devenir indépendant est un rêve pour beaucoup. Travaillez d’où l’on veut, quand on veut. Choisir ses clients, ses projets. Être son propre patron. Cependant, le freelancing a également son lot d’inconvénients.

En effet, tout dépend de vous. Plus vous travaillez, plus vous gagnez. L’inverse est également vrai.

Vous n’avez pas de congés payés, pas d’indemnisation maladie, pas de chômage.

Mon but ici n’est pas de vous décourager, simplement, il est important d’en être conscient.

Cette fois-ci, vous partez de zéro. Du moins presque.

Si vous avez au préalable travaillé auprès de plateforme de rédaction ou d’agence de stratégie digitale, vous avez sûrement déjà un certain nombre d’articles à votre actif. Le but est d’en rassembler quelques-uns pour construire votre portfolio.

Bien évidemment, ne sélectionnez que les meilleurs. Si possible également ceux qui se rapprochent le plus du type de mission qui vous intéresse.

En effet, si vous décidez de démarcher dans le secteur de l’œnologie par exemple, des articles sur la mécanique – aussi bien écrit sont-ils – n’intéresseront probablement pas vos interlocuteurs. N’hésitez pas pour autant à sélectionner un florilège d’articles différents que ce soit par leurs formes ou leurs contenus afin de démontrer votre capacité à vous adapter à toutes sortes de briefs. Essayez de trouver un juste-milieu.

Ensuite, armez-vous de patience et de persévérance. La prospection ne doit pas vous faire peur. Vous passerez probablement beaucoup de temps à envoyer des mails qui ne recevront peut-être jamais aucune réponse. Finalement, ce n’est pas si différent que de chercher un travail conventionnel me direz-vous.

Là encore, pour chaque problématique, il existe des solutions. Vous pouvez trouver des formations ou ateliers en ligne pour vous guider dans la recherche de vos premiers clients.

Surtout, assurez-vous d’avoir les compétences et l’expérience nécessaire avant de vous jeter dans le grand bain. Il serait dommage de vous griller par impatience…

Rédaction web et perspectives d’évolution

Le monde d’Internet évolue chaque jour. Ne serait-ce qu’au niveau du SEO, il convient à tout bon rédacteur de contenu de se tenir au courant des dernières tendances SEO. Ne pas oublier non plus les tendances content marketing.

Aussi, tous ces nouveaux métiers du web vous offrent de nombreuses opportunités. Lancé votre propre business, vous spécialisez dans la rédaction de page de vente, devenir un As en Storytelling, ajouter des cordes à son arc en devenant consultant SEO, etc. Il existe tout un champ des possibles.

Et si 2020 était l’année de votre réussite ?

GD Star Rating
loading...
Devenir rédacteur web en 2020 : mode d'emploi, 3.4 out of 5 based on 11 ratings

3 réflexions au sujet de « Devenir rédacteur web en 2020 : mode d’emploi »

  1. Bonjour,
    Je viens régulièrement sur votre site et je vois que hop un petit billet sur la redac en freelance, je viens de prendre quelqu’un en freelance pour de la rédac et franchement le top je ne regrette rien, bien sur il faut tomber sur la bonne personne mais le réseaux linkedin nous à bien aider ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.