Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Rédaction web » 7 questions sur le certificat Voltaire

7 questions sur le certificat Voltaire

Article rédigé par ma collaboratrice en rédaction web, Céline.

Source : #BaromètreVoltaire2018 sur barometre.projet-voltaire.fr

Quand on travaille dans le domaine de l’écriture — rédaction web incluse, on se doit d’avoir une parfaite maîtrise de la langue française. Toutefois, il n’est pas toujours évident, pour un client ou un recruteur, de s’assurer de l’expertise de la personne qui l’intéresse. De même qu’il est difficile d’affirmer avoir un bon niveau, sans preuve tangible. Aussi, je vous présente aujourd’hui un outil presque indispensable, gage de sérieux et référence en la matière : le certificat Voltaire. C’est un certificat de niveau en orthographe dédié au français. Créé en 2010, son objectif est de valoriser la connaissance de la langue — et la garantir ! Dans cet article, je vous explique l’intérêt du certificat et vous emmène dans les coulisses de ma préparation !

Comment est-ce que le Certificat Voltaire fonctionne ?

Comme le TOEIC pour l’anglais, le certificat Voltaire permet d’obtenir un score sur 1000 points. Il n’y a donc pas de réussite ou d’échec à cet examen : il évalue simplement le niveau. Il en existe 4 :

  • 300 points : orthographe technique
  • 500 points : orthographe professionnelle
  • 700 points : orthographe affaires
  • 900 points : orthographe expert

Comment s’inscrire ?

Il suffit de sélectionner, sur le site du certificat Voltaire, le lieu et la date de l’examen que vous souhaitez. Il vous en coûtera 59 €.

Le jour J, présentez-vous au centre choisi, une demi-heure avant l’horaire indiqué. Munissez-vous de votre pièce d’identité et d’un stylo à bille noir (pour les sessions s’effectuant au format papier).

Mon conseil : prévoyez un temps suffisant pour le préparer. Je pense qu’un minimum d’un mois est nécessaire pour rester zen tout en travaillant sérieusement ! Personnellement, 2 mois se sont écoulés entre le commencement de mes révisions et le passage de l’épreuve.

Comment se déroule le certificat Voltaire ?

Image : Muriel Chaulet – Orthographe Formation

Il nécessite 3 heures, en présentiel. Ce temps inclut les explications informelles et l’examen en lui-même.

Après vérification de votre identité, le surveillant dicte deux lignes, sans aucune difficulté. Cela permet, à la correction, d’émettre une réserve s’il y a trop de fautes. Puis, un QCM de 195 phrases balaie un large éventail de règles. Les candidats disposent de 2 heures pour remplir la grille.

Mon conseil : emmenez votre montre ! Personnellement, je m’en suis rappelée in extremis (que voulez-vous, mon dernier examen commence à dater un peu)… et heureusement ! Interdiction de conserver son téléphone et aucune pendule dans la salle.

Comment répondre au QCM ?

Le QCM se présente en 2 parties. La première traite des difficultés courantes, sur 700 points. La deuxième est orientée vers le côté littéraire, sur 300 points.

Chaque phrase comporte 3 mots soulignés. Elle peut contenir 0, 1, 2 ou 3 fautes.

Lorsque vous en identifiez une, il vous faut colorier la case correspondant à sa lettre de référence. Oui, une croix ne suffit pas — mais on vous l’explique à la lecture des consignes.

Si vous faites une erreur, vous avez une grille de correction. Ne raturez pas votre feuille : c’est un ordinateur qui procède aux vérifications. Il pourrait mal interpréter votre réponse.

Comment se préparer au certificat ?

  • À partir d’un livre

Il en existe plusieurs, je ne les connais pas tous. Vous trouverez différentes références sur le site Internet du certificat Voltaire. Pour ma part, je vous donne donc mon avis sur celui que j’ai choisi : Optimiser son score au certificat Voltaire de Marie-France Claerebout.

Pourquoi lui : parce que son objectif est d’obtenir un score le plus élevé possible. Tous les livres portant sur le sujet n’abordent pas la partie 2. Faites-y attention, si comme moi, vous travaillez pour dépasser les 700 (voire les 900) !

Ses points positifs :

  • des règles claires
  • de nombreux exemples
  • de petits exercices
  • des points étapes permettant de vous assurer de votre progression
  • des annales sur les deux sujets avec correction

J’ai beaucoup aimé ce livre et le conserve précieusement en cas de trou de mémoire. S’il fallait apporter quelques critiques, j’aurais souhaité :

  • plus de pratique (parce que j’apprends en essayant et répétant)
  • des annales supplémentaires (toujours dans cette logique).

Mon conseil : si une règle ne vous paraît pas claire, faites des recherches sur Internet pour trouver une autre manière de la présenter. Une explication sous un nouvel angle vous permettra sans doute de l’assimiler ! C’est ainsi que j’ai enfin compris pourquoi et comment accorder « que j’ai eu »… Avant le certificat Voltaire, j’écrivais surtout à l’intuition !

  • Avec le projet Voltaire

À l’origine du certificat Voltaire, il y a le projet Voltaire. Des experts en français et en pédagogie se sont associés. Leur objectif était de proposer un outil ludique pour apprendre l’orthographe en s’amusant. Pour cela, ils ont choisi la société Woonoz. Celle-ci commercialise une solution de formation alliant les neurosciences et une méthode d’apprentissage personnalisée.

Le résultat : différentes formations, adaptées à tous les niveaux. Elles sont destinées aux élèves de primaires, aux étudiants ou aux adultes.

Pour ma part, j’ai hésité : chaque module représente un coût. Mais j’avais besoin d’appliquer les règles pour les intégrer — et quitte à passer le certificat, autant me donner tous les moyens ! Et vraiment : je n’ai pas été déçue. Les exercices sont ludiques, les règles explicitées avec clarté — et différemment de mon livre. Cela m’a permis d’en comprendre certaines plus facilement.

Sur le module Supérieur, de petites vidéos sont proposées pour expliquer certains aspects. Pour les personnes « visuelles », c’est un support supplémentaire intéressant. Et les apprenants peuvent partager leurs astuces mnémotechniques.

Pour moi, les deux techniques d’apprentissage sont complémentaires. J’aime avoir le livre sous la main pour m’y reporter en cas de doute au quotidien. Les exercices ludiques du site sont un vrai plus pour assimiler toutes les notions et s’assurer d’avoir intégré les règles.

Mon conseil : là encore, prévoyez du temps ! Certaines révisions sont bloquées pendant 36 heures… Vous risquez de ne pas les finir avant votre examen !

Combien de temps pour cette préparation ?

Page Facebook du Projet Voltaire

Personnellement, je pense y avoir consacré quelque trente heures. Elles se sont réparties entre :

  • la lecture du livre
  • les exercices du livre
  • le travail sur le projet Voltaire
  • les examens blancs (examen, correction, vérification des notions à approfondir).

Mon conseil : faites au moins 2 examens blancs. Cela vous donne l’occasion de vous habituer un peu aux cases à colorier et vous aurez une idée du temps qui vous est nécessaire. Pour cela, chronométrez-vous pour vous assurer de respecter les 2 heures imparties. Et ne trichez pas !

Quand reçoit-on le résultat ?

Le résultat sera envoyé à chaque candidat sous 10 à 15 jours, par e-mail puis par courrier.

Un code unique lui est attribué. Celui-ci permettra à toute personne intéressée, de vérifier l’authenticité du score annoncé, directement sur le site du certificat Voltaire. Un gage de confiance et de sérieux qui est très apprécié des recruteurs ! Il est valable quatre ans à compter de la date de l’examen.

Pour ma part, je viens de le passer et attends avec impatience mon résultat… Et vous, maîtrisez-vous l’orthographe ou utilisez-vous surtout votre correcteur automatique ?

GD Star Rating
loading...
7 questions sur le certificat Voltaire, 5.0 out of 5 based on 1 rating

7 réflexions au sujet de « 7 questions sur le certificat Voltaire »

  1. Bonjour,
    Très bon article. J’ai moi-même passé le certificat il y a quelques années. Je l’ai préparé pendant 2 mois à fond (parce que la date d’examen était très proche) avec le livre, et l’application Voltaire. Les enfants m’ont même aidé ! Au final j’ai obtenu un score légèrement supérieur à 900. j’étais très fière :) Par contre je viens de voir que ce certificat a une date de péremption ! Il va falloir que je le repasse dans pas longtemps :)

  2. Bonjour,
    J’y ai consacré un article également après l’avoir passé : https://www.redactographe.com/score-certificat-voltaire/ . J’avais choisi le livre “50 règles essentielles pour la certification voltaire” et j’avoue qu’il m’avait déçue. Le livre que vous conseillez a l’air bien mieux :) Et je confirme pour la préparation en ligne : elle est vraiment très bien faite !
    Mon score me permet aujourd’hui de ne plus avoir à justifier de mon expertise, c’est un vrai plus que je mets souvent en avant :)
    Bon courage à ceux qui vont le passer !!

  3. Bonjour Céline, je suis moi-même consultante en communication et rédaction et je viens de contacter le site web du projet Voltaire pour passer le certificat. Cela me semble nécessaire pour rassurer les clients et pour progresser moi-même. Ton article m’incite donc plus que jamais. Merci !

  4. Ping : 7 questions sur le certificat Voltaire – Actu Seo et Web

  5. Bonjour Audrey,
    Merci ! Super le soutien familial :) ! Et très beau score, il y a en effet de quoi être fière ! Eh oui, le certificat n’est valable que 4 ans… Après, peut-être que le fait de l’avoir déjà passé aide dans les révisions, le rappel des règles qui ont déjà été apprises ? Je serais curieuse de le savoir ;)

  6. Bonjour Marine,
    Merci pour le lien de votre article, je suis allée le lire. Très beau score ! Et je n’ai pas repéré de fautes ;) . J’avais vu ce livre. Mais je ne voulais en acheter qu’un seul et 50 règles, ça me paraissait un peu juste… C’est exactement ça, le certificat Voltaire justifie l’expertise, un véritable atout notamment quand on dépasse les 900 points !

  7. Bonjour Anne-Gabrielle,
    Merci pour ton retour ! Le certificat Voltaire est clairement une référence. Et même quand on s’estime bon en orthographe (c’était mon cas), on découvre de nouvelles subtilités ! Cette préparation permet vraiment de monter en compétences, en plus de les certifier. Il ne te reste plus qu’à le passer ;) Bon courage pour ta préparation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.