Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Boite à Outils » SEMJI : une solution SEO optimisée pour des contenus performants !

SEMJI : une solution SEO optimisée pour des contenus performants !

Hello les amis. J’espère vous trouver en pleine forme. Aujourd’hui j’avais envie de vous parler du dernier outil que j’ai eu la chance de tester : SEMJI. Le nom vous dit quelque chose ? Je crois que OUI, on le voit de plus en plus sur la toile et à juste titre ! SEMJI est une petite pépite qui vous aidera à créer des contenus performants pour améliorer votre SEO. 

Et puisqu’on parle de contenus et avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous invite à découvrir mon dernier article sur la thématique : La boîte à outils du référenceur web 2020. Vous y trouverez de nombreux outils pour vous aider à trouver vos mots clés (Myposeo, SEOQuantum, SEMrush, Yooda Insight, …), des outils pour trouver vos futurs sujets d’articles (1FR, SEMrush, SEOquantum,….), des outils pour faire une analyse sémantique et optimiser vos contenus (1FR, Cocolyze, Smartkeword, SEOQuantum, SEMrush,RM Tech) et des outils pour suivre votre positionnement et mesurer votre audience. N’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil. Aidez-vous des outils, des algorithmes et de l’intelligence artificielle pour concevoir des contenus performants qui plairont à votre audience mais aussi à Google, et qui amélioreront votre visibilité sur les moteurs de recherche.

SEMJI : quel est votre content score ?

SEMJI est une plateforme SEO qui vous aide sur un grande nombre d’étapes pour mener à bien votre stratégie de contenus : elle vous aide à identifier des opportunités à fort gain de trafic SEO, à gérer le planning éditorial de votre équipe, à optimiser vos contenus par rapport aux intentions de recherche SEO, et à en mesurer les gains. Grâce à cette approche tout-en-un, vous devriez obtenir de jolis gains à la fois en termes de productivité et de visibilité SEO.

Sur la partie optimisation SEO des contenus, Semji vous donne beaucoup de conseils et recommandations qui vous feront forcément gagner du temps, vous aideront à bien choisir votre requête stratégique et surtout à identifier les intentions utilisateur. Ainsi, vous pourrez être performant, mais surtout pertinent ! En moyenne, il est important de noter que seulement 9% des contenus d’un site web arrivent à se positionner en 1ere page Google et à capter du trafic SEO d’après cette étude d’Ahrefs. Comme on peut le voir dans cette vidéo du client Qilibri ou celle du client Decathlon, les entreprises qui utilisent Semji peuvent viser un joli score de 80% de contenus captant du trafic SEO, l’enjeu est donc clé d’un point de vue ROI Marketing.

Sur ce blog nous avons vu à plusieurs reprises à quel point le contenu est important pour le SEO. Certes, mais vous devez aussi savoir que c’est le contenu de qualité, qui respecte les règles éditoriales pour le web (5W, pyramide inversée, balisage sémantique, …) et qui entre dans une stratégie de contenus globale, qui est valorisé, lu, commenté, partagé et positionné.

Si vous passez du temps à rédiger un bel article, mais sans vous soucier des optimisations on-page et off-page, il y a de fortes chances qu’il soit invisible. Vous n’avez pas forcément besoin d’un outil pour le faire, mais si vous choisissez de vous laisser guider et accompagner, sachez que vous allez gagner du temps et gagner en productivité ! SEMJI par exemple, vous aide justement à sortir de l’ombre et à propulser vos contenus.

J’imagine que vous avez des objectifs à atteindre ? Objectifs de positionnement, objectifs de trafic ou objectifs de conversions, quels sont vos KPIs ? Les contenus performants sont (souvent) la clé d’une belle réussite. Avec SEMJI vous vous donnez les moyens de réussir et de rendre votre campagne de contenus efficace et rentable  !

Les plus de l’outil ? Des fonctionnalités pour nous aider à chaque étape d’une stratégie de contenu, mais aussi de vrais experts SEO là pour répondre à vos questions et vous guider pour atteindre vos ROI, un monitoring et un suivi des performances directement dans votre dashboard, une interface simple d’utilisation et accessible à tous.

SEMJI : détecter, planifier, produire, mesurer !

Voyons maintenant comment utiliser SEMJI et ce que fait réellement l’outil pour vous.

Pour utiliser correctement l’outil et profiter de ses fonctionnalités, vous pouvez synchroniser Semji avec Search Console, Google Analytics et AT Internet. C’est très facile, 3 clics et c’est bon ! Ainsi, SEMJI aura accès aux données : URLs de vos articles, statistiques de vos articles, etc.

Quatre maîtres-mots, quatre solutions pour votre stratégie de contenus  :

  • Détecter : Semji vous permet d’identifier les contenus à fort potentiel SEO. Grâce à un Content Score, entendez par là un score, une note donnée à chacun de vos contenus en fonction de leurs optimisations et un indice de priorité, vous allez être en mesure de détecter les contenus stratégiques qui méritent votre attention. Avec cette double analyse, vous identifiez les contenus qui ont le plus de potentiel en matière de gains SEO et ceux pour lesquels vous avez moins de travail à fournir.
  • Planifier : ensuite, vous choisissez les articles à travailler et planifiez votre stratégie éditoriale. Conçu comme une plateforme collaborative, SEMJI vous permet de gérer le planning éditorial de votre équipe : qui fait quoi, quand, en quelle langue. Grâce au Content Score visible dans le planning, vous pouvez en un clin d’oeil valider l’optimisation SEO des contenus qui seront prochainement publiés :)
  • Produire : vous allez produire des articles optimisés pour le SEO grâce aux conseils et recommandations de SEMJI. Je vous présente l’interface et la teneur des recommandations un peu plus bas dans cet article. Semji offre un panel de recommandations très complet en comparaison aux autres outils.
  • Mesurer : bien évidemment, tous les efforts que vous faites vous devez les mesurer en suivant les différents KPI SEO (trafic, chiffre d’affaires, transactions, clics, durée moyenne des sessions, taux de rebond, etc). L’objectif est de voir si les efforts effectués sont les bons, et sinon, d’essayer de comprendre pourquoi et d’ajuster votre stratégie de contenus en conséquence. Puisque Semji intègre Search Console, Google Analytics et AT Internet, il est donc très simple de mesurer le ROI de ses actions de contenus, et c’est un réel plus !

SEMJI : produire et optimiser vos contenus !

Sachez que vous avez deux façons d’utiliser la plateforme. Soit vous créez directement de nouveaux contenus dans l’interface de SEMJI, soit vous optimisez vos contenus existants (les URLs sont automatiquement détectées avec la Search Console). Vous choisissez une solution ou les deux, c’est comme bon vous semble.

Quand vous planifiez de nouveaux contenus, Semji vous propose directement plusieurs mots clés en lien avec une thématique. Cela permet d’assurer que tous vos nouveaux contenus visent des mots clés avec du potentiel, puisque le volume de recherche est indiqué. Fini les contenus édito sans potentiel. Comme on peut le voir dans le screenshot ci-dessus, l’interface est également pratique pour planifier la création d’un cocon sémantique en quelques clics.

De l’autre côté, j’ai choisi d’importer mes contenus existants car j’ai assez d’articles sur le blog pour me rendre compte de l’état de santé et d’optimisation de mes articles. Je laisse faire l’outil et il me sort le listing de mes articles en fonction de leur Content Score et leur indice Priorité.

Ouch, premier constat assez alarmant: nombreux de mes articles sont considérés comme “mauvais” par l’outil et prioritaires pour un travail d’optimisation. J’ai du pain sur la planche. :)

Je choisis d’optimiser l’un de ces articles en difficulté (Content Score 48/100). Je clique sur le lien de l’article et voici ce que SEMJI me propose comme optimisations à réaliser pour améliorer le Content Score et donc la visibilité de l’article dans les pages de résultats du moteur de recherche.

À noter que toutes les recommandations vont dans le sens du Focus Keyword, la requête principale que vous choisissez pour l’optimisation de votre article (et donc pour le futur positionnement de l’article).

Vous pouvez choisir la requête directement dans SEMJI, en fonction du nombre de clics sur la requête (vers votre article), la position moyenne de l’article sur cette requête (les deux données proviennent de la Search Console) et bien évidemment le volume de recherche, ce que moi j’appelle le potentiel de recherche, donnée en provenance de Google Ads.

Ce qui est pratique, c’est d’avoir toutes ces données dans la même fenêtre, vous allez pouvoir ainsi choisir à bon escient. Petit regret personnel, nous ne pouvons pas choisir une ou deux expressions secondaires ou encore une ou deux expressions secondaires de longue traîne. Même si au final, Semji fait ce travail d’identifier l’ensemble des mots clés connexes pour proposer des recommandations qui vont permettre au contenu de se positionner sur un maximum de mots clés de longue traîne.

Penchons-nous maintenant sur les recommandations des optimisations. 7 familles de critères sont passées en revue : le title, la longueur de l’article, les titres de paragraphes, les questions des internautes, le champs lexical, les liens internes et les liens externes. Semji est l’un des rares outils à proposer autant de recommandations pour qu’un rédacteur soit 100% autonome sur le plan SEO.

La balise Title, critère important pour le SEO

Pour optimiser la balise title de l’article, SEMJI propose d’ajouter la requête principale, le Focus Keyword dans le texte de la balise <title> (à ne pas confondre avec le titre de l’article qui est souvent en <h1>, mais pour nombreux sites les deux sont identiques). Un critère important, vu le nombre de points donnés pour cette optimisation. Entre 5 et 10 points.

Cela ne me surprend guère, dans une étude réalisée par JDN, les mots clés présents dans la balise <title> arrivent en 2è position tenant compte de leur importance pour le SEO.

Ce qu’il est intéressant aussi de souligner, c’est que SEMJI nous donne la possibilité de voir les balises <title> des 10 premiers résultats sur la SERP.  Ainsi, vous pouvez déjà observer qui sont vos concurrents et ensuite, améliorer votre balise en tenant compte de ce que les autres ont fait.

La longueur de l’article : court ou long ?

Un autre point important en SEO c’est d’avoir des articles longs.

Le sujet sur la longueur idéale des contenus pour le référencement à fait couler beaucoup d’encre. Je ne rentre pas dans le débat, mais j’ai une petite préférence pour les articles longs.

En tout cas, une analyse SEMrush basée sur plusieurs études, nous apporte un peu plus de réponses à ce sujet. Je vous invite à la lire ici et vous faire votre propre opinion. Ceci étant dit, n’oubliez pas la qualité ! Long ou court, l’article doit être de qualité, avec une valeur ajoutée pour l’internaute, proposant une réponse, une solution, quelque chose d’utile et de pertinent pour l’utilisateur !

SEMJI, analyse la SERP et sort les longueurs des articles positionnés en top 10 sur Google. En connaissant votre nombre de mots et le nombre de mots des articles mis en avant par Google, par ricochet on comprend s’il faut ou pas modifier la longueur du contenu.

Par exemple, dans l’article que je suis en train d’optimiser, j’ai 1 674 mots alors que la moyenne se situe autour de 2800 mots. Je comprends donc que si je veux améliorer mon positionnement il faudrait ajouter un peu plus de mots. Voilà, pas de vérité absolue, il faut travailler au cas par cas. :)

Le plan de document basé sur les intentions de recherche

Comme vous le savez déjà, sur le web il est bon de structurer son contenu.

Le balisage sémantique (titres / sous-titres, h1/h6), permet à l’utilisateur une lecture en diagonale (pratique pour l’internaute pressé) mais surtout, permet à Google de comprendre la structure, le sens et la thématique de la page. Les mots clés qui se trouvent dans ces balises de titre <hN> (composées de 6 niveaux) sont importants car ils ont un peu plus de poids pour le SEO qu’un simple mot dans un texte.

SEMJI conseille sur les <hN> à intégrer et donne pour chaque suggestion, le volume de recherches. Cela permet de définir le plan de son document en prenant en compte les intentions de recherche. Grâce à cette approche, vous vous assurez de la pertinence de votre contenu pour votre audience, et vous optimisez ses chances qu’il se positionne sur le mot clé principal et les mots clés de longue traîne..

Par exemple moi, j’ai choisi d’ajouter un paragraphe sur “Ubersuggest” et “ Google Keyword Planner”, cela me paraissait plus facile, logique et cohérent par rapport au texte existant. Je travaille donc mon balisage sémantique dans ce sens, et en plus, j’augmente le nombre de mots.

Comme pour tous les conseils, SEMJI vous livre des informations concernant la concurrence sur la première page de Google. Ici, on peut voir les <hN> de tous les confrères et le degré de répétition. Pratique si on n’arrive pas à faire un choix. :)

Déjà avec ces 3 optimisations, j’ai augmenté mon score de 20 points, mon article passe de 48 points à 68 points. Pas mal non ? Continuons !

Les questions posées, vers la position 0 ?

Il nous faut donc un article de qualité, long si possible (en tout cas en fonction de ce que les confrères ont fait aussi), mais aussi un article qui réponde à une réelle question posée par  l’internaute. Ainsi, en plus d’être pertinent et de vraiment servir l’internaute, Google pourra nous remercier avec une position 0 !

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour essayer d’atteindre cette position, je vous laisse les découvrir dans l’article cité, mais l’une d’entre elles, est de poser une question et d’y répondre. Voilà l’intérêt d’ajouter des questions/réponses à vos articles.

SEMJI nous donne ici les questions fréquemment posées par les internautes. A vous de voir ce qui vous paraît pertinent pour votre article sans dénaturer son objectif ni ses propos. Dans mon exemple, une seule question ressort, je choisis de la traiter ! Et hop, quelques points supplémentaires gagnés et une chance de plus de positionner mon article sur l’expression longue traîne et même la position 0 !

Les topics, le champ lexical indispensable pour votre contenu !

Vous l’aurez compris, je l’ai répété à plusieurs reprises, il faut surtout être pertinent dans vos rédactions ! Si vous faites un article sur l’outil SEO du moment – au hasard, SEMJI :) – vous n’allez pas parler de la dernière émission du Meilleur Pâtissier (zut, je viens de le faire ! :)

Le champ sémantique, la richesse des mots, des paragraphes, l’utilisation des synonymes et des sujets/thématiques en étroite relation, sont à privilégier. Si vous parlez de trop de sujets dans un même article, si vous partez dans tous les sens, vous allez diluer sa pertinence, Google sera confus et votre positionnement raté. Attention donc à rester dans un petit cocon sémantique. :)

SEMJI vous montre les expressions les plus utilisées par les contenus positionnés en première page Google, cela pourra vous donner des idées à ajouter dans vos contenus pour les enrichir.

Les liens internes, vers un maillage interne intelligent

Les liens, internes (entrants) et externes (sortants) sont importants également pour le référencement naturel. Googlebot, se balade sur la toile de lien en lien pour découvrir, recenser et indexer les pages web. Plus il y a de liens, plus il a de la matière à analyser.

Sur un site internet ou encore un blog, les pages/articles devront être liés grâce aux liens internes, en fonction de sujets similaires et/ou complémentaires, mais restant dans la même thématique.

SEMJI vous donne la liste des URLs d’articles/pages ayant la même thématique et utilisant les mêmes mots à l’intérieur du texte (pertinence sémantique). L’outil vous suggère ensuite d’ajouter des liens là où ils sont pertinents. Très pratique pour vous assurer que vos rédacteurs mettent systématiquement en place le maillage interne.

Dans mon cas, il a trouvé pour le maillage interne, 5 articles intéressants sur le blog. Comme j’ai déjà fait 4 liens, il ne m’en reste qu’un seul à faire pour améliorer mon Content Score.

Les liens externes, les liens sortants

Les liens sortants sont les liens créés dans l’article que vous êtes en train d’optimiser vers d’autres ressources, toujours internes au blog/site. Vous pouvez aussi ajouter 1 ou 2 liens externes, vers des ressources qui ne vous appartiennent pas, par exemple vers le site d’un confrère qui a traité le même sujet sur un autre angle (ça c’est moi qui le dis :) )

L’idée de ces liens sortants, c’est de proposer un parcours utilisateur cohérent au lecteur et surtout lui donner de la matière pour approfondir le sujet qu’il est en train de lire et qui donc, l’intéresse.

SEMJI vous donne ici le nombre de liens externes que vous pouvez ajouter dans votre contenu. L’outil considère qu’un lien interne doit être présent dans votre contenu tous les 250 mots.

 Minimum 9 liens sont conseillés pour mon article, j’en ai fait beaucoup plus, donc parfait. :)

Mesurer la performance de ses contenus avec Semji

En SEO, on ne cesse de le répéter : il est important de mesurer l’impact de ses actions. Par contre, suivre les gains de plusieurs campagnes d’optimisations et de création de contenus avec Google Analytics ou Search Console peut vite s’avérer être un casse-tête. Grâce à ses fonctionnalités de reporting, Semji facilite grandement ce suivi des gains, que ce soit en trafic, conversion ou chiffre d’affaires. Par exemple, dès lors que vous optimisez un contenu existant, un indicateur temporel vous permet d’identifier la date de l’optimisation, et de mesurer l’impact sur le KPI sélectionné, très pratique pour prouver le ROI de ses actions.

SEMJI : alors verdict ?

SEMJI est un outil SEO puissant, axé optimisation de contenus pour accroître ses performances SEO, réaliser ses objectifs et ses KPI. Le tout avec une interface agréable et ergonomique, que vous pourrez facilement mettre entre les mains de votre équipe Content et SEO.

Ce que j’ai aimé c’est la simplicité d’utilisation, son aspect pratique (toutes les informations sont au même endroit), et son attrait avec le Content Score qui augmente au fur et à mesure des optimisations : ça motive et incite à aller plus loin dans le travail.

L’outil nous fait donc gagner du temps, nous aide dans la rédaction (le choix des mots clés, de sujets à traiter, les liens à insérer, etc.) et nous montre en temps réel à quelle concurrence l’article que nous sommes en train de travailler est soumis. Plutôt chouette !

Le fait que SEMJI aide sur autant d’étapes d’une stratégie de contenu en fait un outil assez unique, qui devrait vous faire gagner en productivité et en trafic SEO à coup sûr.

GD Star Rating
loading...
SEMJI : une solution SEO optimisée pour des contenus performants !, 3.4 out of 5 based on 10 ratings

7 réflexions au sujet de « SEMJI : une solution SEO optimisée pour des contenus performants ! »

  1. Je connais l’outil depuis peu mais j’avoue qu’il a révolutionné ma façon de concevoir mes contenus, à tel point que je vais devoir refondre complétement mon site si je veux respecter les consignes de l’outil :)

    En tout cas merci pour cet article plus que complet qui permettra à ceux qui ne connaissent pas l’outil de découvrir une belle pépite !

  2. Bonsoir Alexandra ,
    Il a l’air vraiment pas mal ce tool.
    Mais, sauf erreur de ma part, vous n’avez pas indiqué son prix ? Où est il gratuit ? Vu la qualité j’en doute ?

  3. J’avoue que travaillant au sein d’une PME, c’est souvent très frustrant de découvrir des outils qui ont l’air top, mais de ne même pas avoir une idée du prix que cela pourrait coûter !
    Du coup, on se doute bien que ce sera hors budget pour une petit PME, et on ne demande même pas la démo.
    Merci malgré tout pour cet article intéressant et cette découverte. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.