Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Business et Entrepreneuriat » Écrire un livre blanc : 11 conseils pour attirer des clients

Écrire un livre blanc : 11 conseils pour attirer des clients

Indispensable dans une stratégie marketing, il permet de convertir des prospects en clients. Toutefois, il doit être réfléchi de façon à être le plus efficace possible. Pourquoi en rédiger un ? A qui s’adresse-t-il ? Quel est son contenu ? Comment le rendre attrayant ? Voici 11 conseils pour réussir votre livre blanc.

Qu’est-ce qu’un livre blanc ?

Originaire du Royaume-Uni, le livre blanc tire son nom du white paper. D’abord institutionnel, il est plutôt appliqué par le monde politique et par les ONG. Désormais, il est très souvent employé en marketing. Généralement présenté sous forme d’e-book, il s’agit d’un guide pratique de 10 à 15 pages qui répond à une problématique et donne des informations.

Pourquoi rédiger un livre blanc ?

Le livre blanc est utilisé dans une stratégie d’inbound marketing ou content marketing, c’est-à-dire marketing de contenu. Il vise à attirer des prospects grâce à sa valeur ajoutée. C’est que l’on appelle alors un lead magnet. En effet, il permet à une entreprise de démontrer son expertise. Cela lui fait également gagner en visibilité auprès de ses clients potentiels.

Dans le cadre d’un lead nurturing, un business nourrit ses clients potentiels en leur amenant des informations attractives grâce à ce e-book notamment. Le but est de les convertir en lead qualifié puis en clients en fonction de leur position dans un parcours d’achat. La finalité est bien évidemment de les convaincre d’acheter. Il s’agit alors d’accompagner le prospect afin qu’il finisse par se procurer le produit ou le service.

Dans ce cas-ci, lorsqu’un client se rend sur votre site internet, il tombe sur une landing page. Sur celle-ci, il y a un formulaire à compléter pour obtenir le livret gratuitement. Si le prospect le remplit, il devient ainsi un lead qualifié. En fonction de sa maturité d’achat, il pourra acquérir votre produit ou service. Il est donc important d’avoir ses coordonnées puisqu’il rentre dès lors dans votre marketing automation. S’il passe le cap, ses informations personnelles resteront utiles pour le fidéliser à long terme.

Enfin, celui-ci peut servir à améliorer le SEO de votre site, c’est-à-dire son référencement ou la position qu’il prend sur les moteurs de recherche. En effet, très peu de visiteurs regardent les sites au-delà de la seconde page de navigation. Il est donc important d’être bien placé pour gagner en visibilité, en trafic et par conséquent en achats potentiels.

A lire pour aller plus loin : Les 3 avantages du livre blanc pour votre entreprise

Comment rédiger un bon livre blanc ?

Cibler son audience et son persona

Pour écrire un livret qui a du sens, vous devez savoir à qui vous vous adressez, mais également où se situe votre persona dans le parcours d’achat et à quel degré de maturité il se trouve. En effet, les informations devront être différentes s’il est au stade de la découverte, de l’évaluation ou de la décision.

Au premier stade, il découvre qu’il a une problématique. Il tente alors de formuler son besoin. Le fascicule que vous lui proposerez doit donc être principalement informatif.

Au second stade, il évalue. Ses besoins sont définis, il cherche les solutions qui existent pour les combler.

Enfin, à la dernière étape, il a pris une décision et sait quel moyen choisir. Il considère à ce moment-là la meilleure personne vers qui se tourner. Cette ultime étape est la plus importante, puisque c’est à ce moment que vous devez l’accompagner jusqu’à l’achat.

A lire pour aller plus loin : Qu’est-ce qu’un PERSONA et comment le créer ?

Se baser sur une problématique

Lorsque l’on veut offrir du contenu à ses clients potentiels, il faut réfléchir à la pertinence de celui-ci. En effet, le livre blanc est un outil gratuit, mais comme indiqué plus haut, il s’inscrit dans une stratégie de marketing automation. C’est par conséquent un investissement.

Écrire pour dire d’écrire risque de décrédibiliser votre business et son sérieux. Si vous avez bien ciblé votre persona, vous devez le connaître. Partez donc d’une problématique qu’il rencontre pour rédiger votre document. Cela permettra au lecteur de s’identifier.

A lire pour aller plus loin : Livre blanc : comment trouver le sujet qui cartonne?

Le livre blanc parle du prospect

… Et non pas de votre entreprise. En effet, il doit parler à votre prospect et l’intéresser. Il doit s’y reconnaître et se dire que vous avez la solution à son problème ou que vous pouvez combler son besoin. Bien-sûr, vous pourrez parler de votre société et des produits qu’elle offre au moment judicieux, mais privilégiez plutôt la fin du livre.

Ajouter de la valeur

Pour vous différencier des autres livres blancs qui existent, vous devez absolument y ajouter de la valeur. Il s’agit de compléter avec un savoir supplémentaire, quelque chose qui va vous permettre de vous distinguer et de vous rendre unique. Cela vous légitimera et vous démarquera de la concurrence, mais cela concrétisera également votre expertise et votre autorité dans le domaine.

Sélectionner vos sources avec soin

Avant de rédiger votre livre blanc, vous allez devoir faire quelques recherches sur internet pour compléter vos connaissances et appuyer vos forces. Choisissez avec rigueur les sites sur lesquels vous puisez vos informations. Préférez ceux dont il est reconnu qu’ils sont des sources sûres, comme des sites experts dans votre domaine ou des médias bien connus pour leur professionnalisme et leur sérieux. Veillez également à vérifier la date de publication. En effet, certaines informations datant un peu peuvent avoir changé du tout au tout en quelques années. Il faut donc rester attentif à ce genre de détails qui risquent d’être parfois être fatals pour la crédibilité de votre entreprise.

Avoir une structure claire

Comme pour un roman, il doit contenir :

  • Une couverture ;
  • Une page de garde ;
  • Un sommaire ;
  • Une introduction ;
  • Une brève présentation de l’entreprise ;
  • Un avant-propos sur la problématique ;
  • Le développement de celle-ci ;
  • Des pistes de solution mettant en valeur vos produits ou services ;
  • Une conclusion ;
  • Une page de sources ;
  • Les coordonnées de l’entreprise ;
  • Un quatrième de couverture ;
  • Une pagination.

Ajouter un Call-to-action

Indispensable d’une stratégie marketing, le call-to-action ou appel à l’action est un incitant, une petite phrase qui pousse le client potentiel à se rendre sur votre site afin d’acheter votre produit ou service. Il doit donc être bien pensé afin d’être accrocheur. Préférez une phrase brève et efficace. Optez également pour des verbes poussant à l’action comme « je veux », « télécharger » ou « réserver ».

Choisir des titres accrocheurs

Vous aurez déjà remarqué que nous restons plus longtemps sur un article de blog lorsque celui-ci a des titres attirants qui donnent envie de continuer la lecture. Il est donc évident que le choix de ceux-ci pour votre livre blanc doit être réfléchi pour accrocher et inciter à aller jusqu’au bout du document. Veillez cependant à éviter les titres racoleurs qui ne font pas bon genre. Optez pour des phrases courtes et percutantes qui donneront l’envie aux lecteurs d’aller jusqu’à la fin. Suscitez leur curiosité, c’est un gage de réussite. Plus ils avancent dans le livret et vont loin, plus ils risquent d’être convaincus par ce que vous leur proposez et donc de passer à l’achat.

A lire pour aller plus loin : 7 Conseils pour Écrire des Titres qui Génèrent du Trafic

Illustrer votre e-book

Les illustrations sont très importantes dans un livre. Elles permettent d’aérer la lecture, mais également de reposer l’œil hors du texte. Il existe de nombreuses applications proposant des centaines de modèles pré-établis. Cependant, nous n’avons pas toujours les compétences pour la mise en page etc… C’est pour cette raison que vous pouvez faire appel à un graphiste. Son professionnalisme est évidemment une sécurité pour s’assurer d’avoir un travail bien fini et de qualité. Il sera aussi là pour enjoliver votre livre grâce à des dessins pertinents et adaptés à son contenu.

Sélectionnez un format pour votre livre blanc

Généralement, ils sont distribués sous forme de PDF. C’est le moyen le plus facile et le plus universel pour lire un document sans problème de compatibilité, peu importe que l’on aie un appareil sous Windows ou Apple. Vous pouvez rédiger votre livre blanc dans n’importe quel traitement de texte. Une fois votre écrit terminé, enregistrez-le sous ce format pour pouvoir le distribuer sur votre site internet.

Installer Landing page

Une landing page est une page d’atterrissage. Sur celle-ci, vous allez installer votre formulaire où vous demanderez les noms, prénoms, adresses mail et numéros de téléphone afin que la personne qui le rempli reçoive votre livre blanc. Évitez de demander plus que ces informations, vous risqueriez de perdre des prospects. Respectez également le RGPD, le Règlement Général sur la Protection des Données qui vise à sécuriser les informations confidentielles des utilisateurs d’internet.

A lire pour aller plus loin : Les 7 commandements pour une landing page qui convertit

Les inconvénients du livre blanc

Le livre blanc présente parfois quelques désavantages qu’il à connaître avant :

  • Bien qu’il soit gratuit pour les clients, il peut être onéreux. En effet, écrire un bon livre prend du temps car vous devez définir à qui il s’adresse, quelle sera sa problématique, trouver des sources, écrire, mettre en page, illustrer, l’installer sur votre site internet, etc.
  • Si son contenu est mauvais, cela peut être décrédibilisant pour votre entreprise. Le livre blanc doit être pensé dans une stratégie d’inbound marketing car il est indispensable.

Vous connaissez désormais les 11 conseils pour réussir à écrire un livre blanc qui attire les clients. Vous n’avez pas le temps de créer le vôtre ? Faites appel à un rédacteur web freelance pour vous aider à obtenir un contenu attractif et de qualité.

A lire pour aller plus loin : Pourquoi faire appel à une agence de création de contenu?

GD Star Rating
loading...
Écrire un livre blanc : 11 conseils pour attirer des clients, 3.5 out of 5 based on 8 ratings

Une réflexion au sujet de « Écrire un livre blanc : 11 conseils pour attirer des clients »

  1. Envoyer un livre blanc imprimé a encore plus d’effets.

    Ça a un coût supplémentaire forcément, mais avec un bon tunnel derrière pour de la prestation ou de bons produits, c’est très efficace (testé pour de la vente d’appartement).

    Super en tout cas ce genre d’article, on en voit trop rarement ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.