Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Leviers d’acquisition de trafic pour un e-commerce : dans quoi devez-vous investir ?

Leviers d’acquisition de trafic pour un e-commerce : dans quoi devez-vous investir ?

Article invité rédigé par Olivier CLEMENCE de “Réussir mon E-commerce”.

En tant que e-commerçant, vous avez la volonté de voir votre entreprise grandir.

Votre objectif est d’attirer plus de clients sur votre site internet et de les fidéliser.

Vous savez aussi que pour l’atteindre, il va falloir mettre en place une stratégie. Mais pas n’importe laquelle !

Bonjour, je suis Olivier Clémence et pour que votre investissement soit ultra rentable, je vous dévoile les différents leviers d’acquisition de trafic pour un e-commerce.

À vous de choisir celui ou ceux qui vous correspondent.

Les questions à se poser avant d’investir dans des leviers d’acquisition de trafic

Vous qui gérez un commerce en ligne, votre objectif est de voir grandir votre entreprise. Pour cela, vous devez augmenter vos ventes et donc, acquérir du trafic.

Il n’y a pas de mystère : pas de client = pas de vente = pas de chiffre d’affaires. C’est donc sur la recherche de clients que vous devez travailler en priorité.

Comment attirer des clients sur son site ? En se servant d’un levier d’acquisition de trafic comme une vraie stratégie marketing.

Bien réfléchi, il peut faire décoller vos ventes à un point que vous n’imaginez même pas.

Il existe différents moyens pour y arriver. Et même si, comme on dit, tous les chemins mènent à Rome, il est important de ne pas se lancer tête baissée dans une direction.

Il y a des routes plus courtes que d’autres, certaines plus risquées…, à vous de mesurer les pour et les contre.

Selon les domaines d’activités, votre objectif principal et votre personnalité, vous emprunterez tel ou tel chemin.

En tant que chef d’entreprise, l’important est de vous poser les bonnes questions pour savoir quel levier d’acquisition de trafic est fait pour vous. En sachant aussi que vous pouvez tout à fait en cumuler plusieurs.

Attention, je vous conseille fortement d’attendre de bien maîtriser une seule source de trafic avant de vous orienter vers une autre. N’allez pas trop vite !

D’abord, par rapport à votre activité :

  • Quels sont les produits que je propose à la vente ?
  • Qui sont mes clients / leurs comportements ?
  • Quelle est la santé de mon entreprise ?

Si vous avez fait les choses dans l’ordre, vous devez normalement avoir toutes ces données devant les yeux et avoir défini vos avatars clients. Si ce n’est pas le cas, je vous conseille de vous y mettre maintenant.

Ensuite, par rapport à vos attentes et votre expérience :

  • Est-ce que je veux augmenter mon trafic rapidement ?
  • Est-ce que je suis prêt à investir de l’argent pour avoir plus de clients ?
  • Quels sont mes points forts en webmarketing / mes domaines de compétences ?
  • À quel point la fidélisation de mes clients est-elle importante pour moi ?
  • Combien de temps ais-je envie de consacrer à cette stratégie de développement ?
  • Quelle est la part de risques que je suis prêt à prendre pour atteindre mon objectif ?

En bref, vous devez garder en tête votre but précis et vous focaliser uniquement là-dessus.

C’est fait ? Parfait ! Maintenant que cette première étape est finie, passons aux différents leviers d’acquisition de trafic pour un e-commerce susceptibles de vous correspondre. Ils sont au nombre de 4.

A lire pour aller plus loin : Utilisez le principe de réciprocité de Cialdini pour influencer vos prospects

Le référencement naturel : une stratégie efficace sur le long terme

C’est le number one, le meilleur levier d’acquisition de trafic. Pourquoi ? Parce qu’il est gratuit et que c’est une méthode efficace et durable. Un excellent moyen d’attirer des clients et de les fidéliser !

Avez-vous déjà entendu parler de référencement naturel ou SEO ?

Lorsque vous effectuez une recherche sur Google, vous obtenez une longue liste de sites internet. Mais cette liste ne vous est pas donnée au hasard.

Car Google est le chef, c’est lui qui décide des positions attribuées en fonction de nombreux critères :

  • la notoriété du site : connu ou non, date de création ;
  • la partie technique : lecture fluide et agréable, que ce soit sur ordinateur ou smartphone, temps de chargement des pages ;
  • le contenu : qualité des articles, mises à jour régulières, images, liens internes et externes ;
  • le comportement des internautes : nombre de visiteurs, temps passé sur le site, taux de conversion (ratio visiteurs/achats), taux de rebond (pourcentage d’internautes qui quittent la page rapidement).

Vous comprenez donc que pour faire partie de la première page de Google, voire obtenir la première place, votre site doit répondre à toutes ces caractéristiques.

Soyons clair : Monsieur Google et vous avez le même objectif : apporter une réponse qualitative aux internautes. Par conséquent, si vous plaisez à l’un, vous plairez à l’autre.

Pour vous donner un exemple de l’importance du référencement naturel, une étude de la société Chitika affirme que 9 personnes sur 10 restent sur la première page de Google.

Vous imaginez si votre site en fait partie ?

Mais du coup, par quoi commencer pour avoir du trafic grâce au référencement naturel ?

Vous devez d’abord optimiser votre site pour qu’il soit compréhensible et agréable à lire.

Ensuite, vous devez apporter de la nouveauté en publiant du contenu régulièrement. Pour cela, le blog est un outil génial qui apporte un vent de fraîcheur.

Vous ne voyez pas l’utilité d’avoir un blog d’entreprise ? Et bien, sachez que selon une étude HubSpot, 61 % des internautes ont réalisé un achat après avoir lu un article de blog. Alors, convaincu ?

Mais attention, car rédiger des articles de blog demande de la rigueur.

A lire pour aller plus loin : 10 outils pour trouver des idées de contenu pour votre blog

Il faut avoir un esprit pédagogue pour rester compréhensible aux yeux de tous, choisir ses mots-clés, respecter la structure, écrire une introduction et un titre percutants, insérer un call to action (CTA) pour inciter à cliquer, etc.

Si vous vous y connaissez un peu en SEO, vous pouvez vous en charger. Sinon, je vous conseille de faire appel à un rédacteur web professionnel ou mieux encore, un copywriter.

Concrètement, pourquoi le référencement naturel est intéressant pour votre e-commerce ?

  • Le trafic est de bonne qualité : les internautes arrivent sur votre site car ils recherchent une solution à leur problème. Ils ont un vrai besoin et ça tombe bien, vous êtes là !
  • Le trafic est durable et constant : le nombre de visiteurs reste à peu près le même toute l’année (sauf dans le cas de ventes saisonnières, par exemple). Le chiffre d’affaires des prochains mois est donc prévisible.
  • La stratégie apporte du trafic gratuit sur le long terme, une fois que le site est bien positionné.
  • Le site devient petit à petit une référence dans le domaine et se positionne de mieux en mieux.
  • Le site gagne la confiance de nombreux visiteurs prêts à passer à l’achat à tout moment.

En revanche, vous devez savoir que les résultats ne sont pas immédiats (tout dépend de la concurrence et de votre investissement personnel).

En d’autres termes, c’est le levier d’acquisition de trafic avec le meilleur ROI (retour sur investissement). Si vous êtes patient et que vous voulez attirer des clients sur le long terme, le référencement naturel est pour vous, oui, oui !

A lire pour aller plus loin : Position zéro SEO : comment générer plus de trafic sur son site ?

La publicité payante : un résultat immédiat mais coûteux

Lorsque l’on souhaite trouver de nouveaux clients pour son e-commerce, une des choses qui vient à l’esprit, c’est la publicité payante.

Vous pouvez passer par le biais de :

  • Google (ce que l’on appelle le SEA)
  • Divers sites tels que Le Bon Coin, Groupon, Se loger, etc.
  • Les réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn, YouTube, Pinterest, etc.

Dans le cas de Google, vous devez d’abord vous inscrire au programme Google Adwords pour ensuite acheter des mots-clés et mettre votre annonce en ligne.

L’internaute voit alors un lien commercial s’afficher en haut de la page du moteur de recherche avec l’inscription “sponsorisé”.

C’est là que la notion de coût par clic (CPC) intervient. Vous payez à chaque fois qu’un visiteur clique sur votre lien.

Dans le cas des sites et réseaux sociaux, le contenu sponsorisé peut se faire sous différents formats : bannières display, posts, textes, vidéos.

Le principe ici est de détourner l’attention de l’internaute pour l’inciter à passer à l’action.

C’est pour cette raison que vous devez user de votre créativité, car le cerveau humain arrive très bien à filtrer ce qui paraît intéressant ou non. Votre offre doit bien évidemment être alléchante.

En fait, entre la promotion offerte et le budget alloué à la publicité payante, votre marge est décidément réduite.

Concrètement, quand utiliser la publicité payante en e-commerce ?

Cette stratégie est intéressante sur le court terme lors d’un lancement de produit ou une vente saisonnière par exemple. C’est également une option envisageable pour augmenter son trafic en ligne rapidement.

En revanche, le coût budgétaire est non négligeable. Sans compter que ce n’est pas parce que vous avez des visiteurs sur votre site, que ces derniers vont effectuer un achat.

À vous de réfléchir à comment augmenter votre taux de conversion, c’est-à-dire, faire en sorte que les prospects deviennent des clients.

De même, le trafic des annonces publicitaires dépend de votre trésorerie. Si vous arrêtez, votre site perd sa visibilité.

Finalement, cette stratégie est efficace à court terme et peut intelligemment être cumulée avec le référencement naturel.

Les réseaux sociaux : la force de la preuve sociale

Les réseaux sociaux font partie de la vie quotidienne depuis maintenant plusieurs années. (Source : DigitasLBi)

Si vous passez par ce levier d’acquisition de trafic, vous allez au-delà de la simple relation vendeur/acheteur. C’est une vraie communauté qui se crée et une des meilleures stratégies de fidélisation.

Que ce soit sur Facebook, Instagram, Twitter ou Pinterest, c’est l’endroit parfait pour gagner la confiance des internautes et obtenir du trafic supplémentaire. Les gens vous suivent, likent et finissent par acheter.

La bonne stratégie, c’est de poster régulièrement, de ne pas chercher à vendre à chaque publication et de répondre rapidement aux commentaires.

Les gens adorent découvrir l’envers du décor, des anecdotes croustillantes sur vous et votre entreprise. Ils ont l’impression de rentrer dans votre intimité et se sentent plus proches de vous.

Ce que vous devez savoir, c’est que la majorité des achats en ligne se font grâce aux émotions. Le client ressent, puis achète.

Aussi, la preuve sociale est un formidable coup de pouce. Plus votre communauté est grande et plus elle devient intéressante aux yeux de tous.

En revanche, développer son e-commerce avec les réseaux sociaux prend énormément de temps et vous devez être réactif. De plus, mieux vaut s’y connaître un minimum.

Mais si vous êtes à l’aise avec ça et que vous n’avez pas peur de dépendre de ces plateformes, alors foncez !

A lire pour aller plus loin : Stratégie de communication digitale : comment faire les bons choix ?

Les partenariats : le quitte ou double en webmarketing

Créer un partenariat pour vendre ses produits en e-commerce est possible grâce aux influenceurs. Ce sont des personnes qui ont beaucoup de succès sur internet, notamment des Youtubeurs, blogueurs, Instagrammers, etc.

L’objectif, c’est qu’ils parlent de votre boutique en ligne dans leurs contenus (vidéos, fil d’actualité, blog). Ainsi, vous profitez de leur forte audience pour vous faire de la publicité.

Mais attention, car cette stratégie n’est pas sans risque. Vous ne pouvez pas être sûr des résultats et pouvez même avoir des mauvaises surprises avec un influenceur qui ne renvoie pas l’image du produit que vous attendez.

À vous alors de trouver l’influenceur idéal qui impactera positivement le plus vos ventes.

On peut aussi parler de marketing d’affiliation qui consiste à donner une commission sur les ventes à une personne qui va promouvoir le produit.

Si vous aimez collaborer avec d’autres personnes et aimez le principe de bouche à oreilles, le partenariat est fait pour vous.

Vous savez maintenant tout sur les différents leviers d’acquisition de trafic. Lequel vous parle le plus ? Quelle stratégie webmarketing allez-vous mettre en place pour attirer des clients sur votre site web ? Dîtes-moi tout dans les commentaires.

GD Star Rating
loading...
Leviers d’acquisition de trafic pour un e-commerce : dans quoi devez-vous investir ?, 4.0 out of 5 based on 4 ratings

Une réflexion au sujet de « Leviers d’acquisition de trafic pour un e-commerce : dans quoi devez-vous investir ? »

  1. Bonjour, super contenu. Finalement, que l’on tienne un blog ou un e-commerce, on s’aperçoit que les leviers d’acquisition pertinents restent les mêmes. Comme dans beaucoup de domaines il y a des “grands principes” et ceux évoqués ci-dessus devraient permettre à tous d’amorcer une bonne stratégie pour améliorer sa visibilité sur le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.