Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » 5 conseils pour un référencement e-commerce optimisé sur les marketplaces

5 conseils pour un référencement e-commerce optimisé sur les marketplaces

audreyBonjour Alexandra, encore une fois merci de m’inviter pour un petit article. J’ai le plaisir de suivre ton blog depuis maintenant quelque temps et c’est toujours un plaisir de lire tes articles ou ceux de tes invités.

J’en profite également pour vous souhaiter à toutes et à tous, chers lecteurs, une très belle année 2014, avec beaucoup de bonheur, de réussite et surtout en espérant que cette nouvelle année vous apporte tout ce que vous désirez… Toutefois, n’oubliez pas que le plus important reste l’amour et l’amitié de vos proches. Vous voyez, ces petits moments en famille ? Ces grandes conversations entre amis, ces échanges quotidiens avec vos collègues ? Chérissez bien tout cela ! Bref, cessons de tergiverser et venons-en à la raison pour laquelle j’écris cet article…

Pourquoi parler de référencement sur les marketplaces ?

shoppingAujourd’hui j’ai choisi de parler de référencement e-commerce ou plus particulièrement de SEO sur les marketplaces car ces supports shopping représentent un nouveau canal de distribution à ne pas négliger pour les marchands. En effet, ces types de support permettent aux e-commerçants de développer leur stratégie de distribution, mais également d’augmenter leur CA. Toutefois, afin de réussir à vendre sur les places de marché, il est très important de connaître certaines notions spécifiques au SEO E-commerce. Voilà la raison du titre de cet article !

Même si j’ai conscience que le sujet a été beaucoup traité partout sur le web, il me semble nécessaire de faire le point sur les 5 éléments les plus importants pour le référencement de produits sur les marketplaces. Pourquoi ? Simplement parce que les marchands ne savent pas toujours à quel saint se vouer lorsqu’ils souhaitent être visibles sur les supports de vente comme Amazon, Priceminister, eBay… Le challenge est d’être plus et mieux vu que le concurrent bien évidemment, mais comment faire ? En cette période d’après fêtes et surtout de soldes il est temps d’aider les e-commerçants à commencer leur année 2014 sur de bonnes bases !

Une question risque toutefois de vous traverser l’esprit… « Mais M’dame, pourquoi parler de référencement sur les marketplaces, je croyais que c’était que pour les moteurs de recherche moi le référencement ? »

Aïe oui, j’avais oublié de vous expliquer ce petit détail qui a son importance. Oui, il existe bien un référencement sur les moteurs shopping. Ce dernier est d’autant plus important, car si vous y êtes bien référencé vous allez être plus visible sur la place de marché et de ce fait vous risquez de vendre plus ! Toutefois il faut savoir que les marketplaces ont leur propre « moteur de recherche » interne. C’est pour cela d’ailleurs que l’on parle de référencement ici, comme l’on parlerait de référencement sur Google. Vous allez voir que les deux sont intimement liés… Patience.

5 conseils à suivre pour être visible sur les marketplaces… mais également sur Google !

À propos de votre lancement sur une marketplace

lancement-marketplaceCommençons par le commencement. Lorsque l’idée de lancer la vente de vos produits sur une marketplace germe dans votre petite tête, certains éléments sont à considérer. En effet, si vous souhaitez être visible sur une marketplace, il faut avant tout considérer votre stratégie e-commerce sous un nouvel angle. Les marketplaces vont représenter pour vous un nouveau canal de distribution, une nouvelle source de chiffre d’affaires… mais également une nouvelle source de commandes (et donc une masse de travail logistique supplémentaire), ainsi que certains frais (commissions de la marketplace…). Il est donc évident que l’on ne se lance pas dans la vente de ses produits sur une marketplace du jour au lendemain. Puis, pour couronner le tout, même si vous lancez vos produits à la vente sur ce type de supports, rien n’est encore dit que vous allez être trouvé par les internautes et que vos produits vont être visibles sur la place de marché, mais aussi sur Google. Il y a un grand travail préalable à réaliser qui englobe des tâches diverses et variées.

La vente de vos produits sur ce nouveau canal de distribution n’est donc pas une mince affaire, il vous faut savoir à quoi vous vous engagez afin d’éviter de faire un grand raté dès le départ. Le meilleur conseil avant de commencer quoi que ce soit est de faire un point sur votre activité actuelle et de vous poser les bonnes questions : est-ce que je dispose d’assez de personnel pour traiter les nouvelles commandes qui vont arriver ? Comment est-ce que je vais fonctionner avec mon stock ? Qui va s’occuper de gérer le flux produit ? Qui va travailler sur l’optimisation de votre présence sur la marketplace au sein de votre entreprise ? …

A propos de la gestion de votre flux et de votre catalogue produit

fiches-produitLa première étape passée, et avant de travailler votre visibilité à proprement parler, il vous faut gérer votre catalogue produit. Eh oui… si vous n’avez que quelques produits, il ne vous est pas nécessaire d’utiliser un gestionnaire de flux mais si vous avez des centaines voire des milliers de produits (dû entre autres aux déclinaisons de produits : même produit mais différentes tailles et différentes couleurs) alors il vous faut penser à engager une solution qui va adapter et traiter le flux de vos produits à votre place. Sinon sans les outils, cela va vous prendre un temps infini de traiter l’ensemble de votre catalogue.

Un gestionnaire de flux est un outil très pratique développé par diverses agences comme Iziflux qui permet d’adapter l’ensemble de vos produits au format et aux exigences de la marketplace sur laquelle vous souhaitez vous lancer. Ce concept est encore flou pour vous ? Eh bien en d’autres termes, vous fournissez votre flux produit basique à un gestionnaire de flux et ce dernier l’adapte à ce que souhaite la marketplace. Chaque marketplace ou support shopping a ses propres exigences. C’est pour cela qu’utiliser une solution de gestion de catalogue vous simplifie royalement la vie.

Si vous souhaitez être visible rapidement sur une place de marché, un gestionnaire de flux vous sera indispensable.

À propos du contenu de votre fiche produit

fiche-produits

Maintenant que vous avez déterminé votre stratégie de vente sur les marketplaces clairement et que vous avez choisi un prestataire qui gérera votre catalogue de produits, il vous faut à tout prix travailler sur vos fiches produits pour être visible sur le marketplaces. Attention ! Ce travail n’est réellement pas vain. En effet, si vous travaillez vos fiches produits de manière optimale, vous aiderez votre référencement sur la marketplace, mais vous aiderez également le référencement de vos produits et donc de votre site e-commerce sur les moteurs de recherche comme Google ! D’une pierre vous ferez deux coups, si ce n’est pas beau ça ! ;-)

Le contenu de votre fiche est donc extrêmement important. Ce dernier doit être clair, bien écrit et complet. Vous devez préciser un maximum d’informations afin que l’internaute qui s’intéresse à votre produit ne soit pas déçu et trouve tout ce qu’il cherche rapidement. C’est également très important, car si l’internaute trouve toutes les informations nécessaires, il risque d’acheter plus facilement !

Par ailleurs, si le contenu de votre fiche produit est optimisé vous allez aider le référencement de ces pages produits. Afin de les optimiser au maximum, il vous faut réellement travailler sur votre stratégie de mots clés. Ces mots clés que vous choisissez pour être intégrés à votre fiche produit doivent être ceux que les internautes recherchent dans Google, mais également sur la marketplace. Le but pour vous étant d’apparaître sur les bons mots clés et surtout d’apparaître aux internautes intéressés qui risquent de l’acheter rapidement.

Sur vos fiches produits, il vous faut également renseigner les filtres qui sont mis à votre disposition, car la majorité des marketplaces utilisent ces filtres (par exemple: taille 38, matière coton, couleur noir). Le fait de les renseigner va permettre à l’internaute d’accéder à vos produits de manière différente. Plus il y a de façons d’accéder à vos produits, plus il y aura de chances que vous augmentiez vos commandes.

Par ailleurs, votre stratégie de mots clés doit être optimisée, car le moteur de recherche Google utilisé également les résultats des marketplaces pour les afficher dans ses propres résultats. Ainsi, si vos mots clés sont optimisés, vous risquez d’apparaître en bonne position sur des requêtes précises sur la marketplace en question, mais également sur ces requêtes dans Google. La place de marché ayant bien souvent un meilleur référencement sur Google que votre site e-commerce, vos produits vont énormément gagner en visibilité.

Lorsque l’on parle d’optimisation du contenu, il vous faut également optimiser les titres de vos produits, les descriptions etc… Le bon ou mauvais référencement de vos produits sur une marketplace est le résultat d’un tout. Vous devez optimiser l’ensemble pour espérer un bon positionnement. Plus vous enrichissez vos fiches produits, plus vous aurez de chance d’être bien positionné sur Amazon et de faire apparaître vos produit et sa description sur Google !

À propos de votre stratégie de prix

politique-prixBien. Maintenant que les plus grosses étapes sont passées, que vos produits sont en vente sur la marketplace et que vous êtes bien référencé… il nous faut parler de stratégie de prix. Eh bien oui les choses sérieuses ne sont pas terminées… !

Votre stratégie de prix sur les marketplaces est très importante. En effet, ces supports de vente sont « ouverts », c’est-à-dire que tout le monde peut espionner tout le monde. Alors je ne vois pas pourquoi vous vous en cacheriez. Vos concurrents doivent surement épier vos moindres faits et gestes sur la place de marché. A vous de faire de même afin de rester visible par rapport à vos rivaux.

Vous pouvez par exemple rechercher sur la marketplace comment vos concurrents présentent leurs produits. Le plus important étant également de voir si ces derniers pratiquent le même niveau de prix que vous ou non. La stratégie de prix est importante pour garder une certaine visibilité sur les places de marché, car si vous avez un prix trop élevé par rapport à vos concurrents, vous ne vendrez pas. Si vous ne vendez pas alors vous ne récolterez pas d’avis positifs, et si vous ne récoltez pas d’avis positifs alors vous serez beaucoup moins visible sur le même produit que vos rivaux. Tout est une question de logique.

Votre stratégie de prix doit être mûrement réfléchie, car bien que vous soyez peut-être le plus cher sur le marché, vous avez peut-être vos raisons (fabrication artisanale, produit made in France…). Il ne vous faut pas sacrifier le prix de vos produits sous prétexte que vous êtes plus cher, il vous faut toutefois justifier cette différence de prix. Vous devez alors mettre réellement en avant vos avantages distinctifs. Ne cherchez pas à tout prix à vous aligner sur la concurrence, vous risquez d’y perdre plus qu’un bras. Soyez simplement clair sur votre positionnement. Ne prétendez pas vendre du discount si vous êtes plus cher que vos concurrents par exemple.

À propos de la gestion de vos produits sur les marketplaces a posteriori

service-clientPour terminer, une fois que tout est mis en place correctement et que vos produits sont visibles sur Google et sur la marketplace, il vous faut garder quelqu’un qui s’occupe de la gestion de vos produits sur ces supports de vente. En effet, ce n’est pas tout d’avoir réussi son lancement, il vous faut assurer ce qui arrive derrière. Par exemple, au fur et à mesure que le temps va passer, vous allez vous rendre compte que certains produits ne se vendent pas bien sur les supports shopping ou bien qu’ils ne sont pas intéressants pour vous à vendre sur les places de marché (peu de marge récoltée…). Il vous faudra alors quelqu’un qui réalisera toute cette analyse et qui s’occupera de gérer au quotidien l’activité sur les marketplaces. Cette personne devra être l’intermédiaire entre l’entreprise et le gestionnaire de flux. Elle devra lui communiquer les produits que l’entreprise souhaite vendre en plus sur la marketplace ou bien communiquer les produits que la société souhaite arrêter de vendre sur la place de marché. Différentes tâches liées à l’optimisation de votre chiffre d’affaires sur les marketplaces seront accomplies par cette personne. La gestion des produits sur les places de marché ainsi que la gestion du processus de commandes issues de la marketplace doivent être réalisées par une personne dédiée. Il vous faut de ce fait, avant de vous lancer sur les marketplaces, savoir qui sera cette personne. Faut-il embaucher ? Dédie-t-on quelqu’un travaillant déjà à l’entreprise ? Si oui, un salarié de quel service ?

Se lancer sur les places de marché c’est donc du temps, de l’argent, mais c’est également un fabuleux moyen de vendre plus et de toucher une nouvelle audience. Ce n’est pas pour rien que dernièrement, les places de marché comme Amazon, eBay, Priceminister sont devenues des supports très intéressants pour les marchands. Ces moteurs shopping possèdent un très bon positionnement dans les résultats de recherche et rendre ses produits visibles via des marketplaces reste beaucoup plus facile et accessible pour un e-commerçant.

Il est évident que si vous souhaitez avoir une réelle visibilité sur une marketplace et sur Google via cette même place de marché, il vous faudra travailler rigoureusement vos fiches produits. En fait, les règles du référencement d’un site classique s’appliquent de la même façon (ou presque) aux marketplaces…

A vous de jouer !

Vous pouvez suivre Audrey sur Twitter @AudreyPortes.

Images libres de droit source pixabay.com et photl.com

GD Star Rating
loading...
5 conseils pour un référencement e-commerce optimisé sur les marketplaces , 4.5 out of 5 based on 13 ratings

21 réflexions au sujet de « 5 conseils pour un référencement e-commerce optimisé sur les marketplaces »

  1. Bonsoir !

    Article original et très intéressant !
    Même si j’ai un peu de mal avec les marketplaces de manière générale, je trouve que toutes ces explications étaient claires et précises.

    Merci pour cette article Audrey et merci Alexandra de l’avoir invité !

  2. Mouai. Très moyennement convaincu par cet article.
    Qu’est ce qu’on y apprend finalement sur le référencement sur places de marché ?
    Et bien qu’il fonctionne comme pour les moteurs de recherche.
    Donc si vous êtes déjà bien optimisés pour google, vous le serez pour Twenga.
    Il n’y a rien de particulier à prévoir (je parle niveau référencement uniquement) lorsque l’on veut s’installer sur une marketplace.

  3. Nous parlons souvent d’optimiser le référencement sur sa propre boutique en ligne, mais est rare d’évoquer l’importance du SEO sur nos fiches marketplace. Merci d’avoir fait un point, très pertinent, là dessus.

  4. Voici un article long mais très utile, en tous cas, j’en apprends toujours autant… Il est complet pour pouvoir se lancer! Merci beaucoup Alexandra et Audrey !!!

  5. Bonjour,

    Cet article est très instructif, je m’intéresse aux e-commerces depuis un certain temps et au référencement naturel par la même occasion et je vous avoue ne jamais avoir vraiment approfondie l’idée d’utiliser les marketplace pour vendre ses produits. En lisant ton article, je me dis vraiment que le référencement pour Google et le référencement pour les moteurs de shopping de ces sites internet sont intimement liés, cela est tout a fait logique. C’est vrai que le travail de visibilité sur les ces marketplaces doit être fait à plein temps, l’embauche d’un collaborateur spécialisé la dedans devient alors nécessaire! Je vais approfondir mes connaissances là dessus en cherchant davantage d’informations sur le web! Je vous remercie beaucoup pour ces informations, elles me seront très utiles!
    A bientôt!

  6. Article intéressant.
    Je dirai qu’il survole la marketplace, mais il permet de mettre en garde ceux qui voudraient se lancer.
    Il serait bien de parler des ‘coûts’ liés aux markeplace, car si l’on commence à se disperser, les coûts deviennent vites compliqués à gérer.

  7. Super article qui met en place immédiatement les bases d’un bon référencement sur les MarketPlaces. C’est bien de rappeler que les market disposent de leur propre moteur de recherche même s’ils sont inhérents à celui de Google. Cela aurait été un plus de parler davantage de vos retours pratiques d’après votre méthode afin d’avoir un aperçu plus concret des résultats.

  8. Merci à tous pour vos retours et pour vos idées d’améliorations ! Il est vrai que des exemples concrets auraient pu permettre une illustration plus pertinente de ces conseils. En ce qui concerne les coûts sur les marketplaces, c’est un point réellement central qui mérite plus d’approfondissement. Peut-être le sujet d’un prochain article car celui là était déjà long ;-)
    Bonne journée à tous et à bientôt !

  9. Je me suis toujours tâté pour les marketplace, mais c’est vrai que c’est une alternative intéressante qui permet d’engranger un certain trafic en minimisant certains coûts marketting. Ayant aussi une librairie en ligne j’attends de voir comment vont tourner les choses (tva, loi amazon…)

  10. Bonjour,
    Merci Alexandra & Audrey.
    Article très intéressant. Ça fait 2 jours que je suis concentré sur cet article pour suivre l’ensemble de conseils à fin d’optimiser notre référencement sur les plateformes de marketplaces françaises.
    Les marketplaces sont toujours une bon source pour augmenter les ventes, mais aussi un bon choix pour un trafic de qualité.

  11. Je pense que l’un des points les moins maîtrisés par les utilisateurs de marketplace sont la gestion de flux et de catalogue produit qui doivent être les plus renseignés et les plus précis possible.

    En ce qui concerne la stratégie de prix, être le moins cher est très utile quand vous vendez exactement le même produit que le concurrent. Si vous avez des avantages concurrentiels, vous pouvez vous permettre d’être plus cher, mais comme le dit l’article, il faut bien mettre en avant ces avantages..

  12. Les marketplaces sont complémentaires.
    Elles sont profitables au petit site e-commerce qui a du mal a jouer les coudées franches avec les poids lourds.
    Contrairement a google AdWords ou les comparateurs de prix la mise de départ est moindre. Vous ne payez que si ça vends. Vous savez donc votre coût par conversions a l’avance. Par contre peu évoqué dans l’article c’est la gestion multi boutique qui peut devenir compliqué a gérer. Lengow permet par exemple de remonter les commandes sous prestashop….

  13. Article très intéressant ! Je suis actuellement en train de monter ma boutique en ligne, pour des produits de montres, et je cherchais justement un article lié au marketplace. Des tonnes de conseils sont présents dans votre article, merci !

    Cependant, un petit bémol de rien du tout, j’aurais aimé avoir quelques liens de marketplace fiable, une idée ? J’avais pour idée de me lancer sur Amazon pour vendre mes montres, mais j’hésite encore.

  14. Bonjour,

    Pour le choix du marketplace c’est simple, taper dans google le type de montre que vous proposez.
    Exemple : montre casio, montre diesel, etc…
    Notez les market places que vous voyez apparaître : amazon, cdiscount, pricminister, ebay, rueducommerce…
    Si vos montres sont à vendre sur ces MP, vous devez y être.

    Ensuite choisissez une plateforme de gestion de flux qui gèrent ces MP. Très important, pensez que si vous avez du succès il est préférable d’avoir une plateforme qui remonte vos commandes dans votre site e-commerce. Vous pourrez ainsi éviter de jongler sur ces différentes MP, pouvoir émettre les factures, centralisez vos clients pour des opérations de marketing ultérieures, etc…

    C’est une recommandation que j’apporte à mes clients…

  15. Merci pour cet article. C’est un sujet encore un peu délicat pour moi mais il me permet de m’y retrouver un peu mieux sur les tenants et les aboutissants du référencement sur les marketplaces.

    iPhone Air

  16. Bonjour,

    Un article très intéressant, il est vrai que maintenir une communauté de lecteur fidèles ce n’est pas évident !! Lorsque je regarde mes stats Analytics, for peu de visiteurs connus… donc un lectorat pas du tout fidélisé !

  17. Le Marketplace reste pour moi un moyen pour déstocker et/ou faire de la trésorerie en peu de temps, mais pas pour “Vendre” et du coup créer une clientèle.

  18. Bonjour,
    Savez vous si le choix d’un gestionnaire de flux joue sur notre référencement, ou bien le gestionnaire de flux (que ce soit Lengow, BeezUp, Iziflux ou autres) n’impacte pas la qualité du référencement ?

  19. Ah les marketplaces… lorsqu’elles sont bien utilisées, elles peuvent être un super levier pour les boutiques en ligne par contre dès que l’on ne les gère pas correctemment, ca peut s’avérer une véritable salop**ie pour le référencement entre autre lorsque l’on laisse le contenu de son site se faire dupliquer par les marketplaces. Du coup c’est bien d’avoir rédiger un article tel que celui ci, ça permettra d’éviter d’avoir à récupérer les erreurs des clients ;)

  20. Bonjour,

    Merci pour cet article, je pense que je vais tenter ma chance sur amazon.
    J’ai d’ailleurs des questions à ce sujet:
    Si j’ajoute un de mes produits sur Amazon, je suppose que d’un point de vue référencement, si je fais quelques backlinks vers mon produit, il sera plus visible dans google ? et dans amazon, cela change-t-il quelque chose ?

    Si quelqu’un à des infos la dessus, je suis très intéressé :)

    De même si vous avez des sites à me conseiller pour se lancer sur amazon je suis aussi preneur (Francais ou anglais peu importe)

    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.