Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » BERT : quels changements avec la mise à jour de l’algorithme de Google ?

BERT : quels changements avec la mise à jour de l’algorithme de Google ?

Article rédigé par Céline Bouka, rédactrice web.

Google s’intéresse de près à la programmation neurolinguistique et au traitement du langage dit naturel depuis un moment. Fin 2019, Google a annoncé le lancement d’une nouvelle version de son algorithme. Son petit nom : BERT. Celui-ci apporte quelques changements dans le monde du moteur de recherche le plus utilisé de la planète.

D’après Google, la mise en place de BERT est « l’une des principales avancées dans l’histoire du Search notamment depuis cinq ans, l’un des plus grands bonds en avant de l’histoire du moteur de recherche ». Voyons ce qu’il est et ce qu’il faut faire pour lui plaire.

BERT, c’est quoi ?

Infographie réalisée et publiée par Abondance !

C’est une mise à jour algorithmique de Google qui vise à améliorer, encore et toujours, l’expérience utilisateur.

BERT, le bot qui comprend les humains

Cela signifie Bidirectional Encoder Representationsfrom Transformers. Son objectif est simple : il permet d’affiner la compréhension du langage naturel, en particulier dans les requêtes utilisateurs. BERT parvient à saisir les subtilités des différentes langues grâce à l’intelligence artificielle. Il peut ainsi présenter des réponses les plus justes possible aux recherches lancées par les internautes.

Sa mise en place

Dans un premier temps, BERT a été déployé aux États-Unis puis dans les différents pays anglophones. Les autres langues devaient suivre ultérieurement (mi 2020). Toutefois, le 10 décembre dernier, Google a annoncé, à la surprise générale, que BERT était opérationnel sur 70 langues. Il est donc actuellement actif sur les contenus français.

Quels résultats ?

Désormais, BERT traite l’ensemble des mots d’une requête et plus uniquement les mot-clés. Cela est particulièrement efficace pour les mots à double sens. Par exemple, quand on demande « Comment faire un canard avec du café ? » : les premières réponses sont pertinentes. Nous n’obtenons pas des photos du volatile, mais bel et bien le mode d’emploi d’un canard au café. En dessous viennent des recettes de magret de canard au café (apparemment, c’est un mélange qui fonctionne).

Ainsi, BERT analyse l’intégralité du contexte lexical de la recherche pour proposer la réponse la plus adaptée aux requêtes les plus longues. Toutefois, celles-ci ne représentent pas plus de 10 %, selon plusieurs experts SEO. Celles qui ne comprendront que quelques mots ne seront donc pas concernées. De plus, BERT s’inscrit dans la logique de Google et va dans le sens de la recherche vocale pour laquelle les requêtes sont généralement plus longues et plus formalisées.

Si vous êtes plus visuel, l’infographie d’Abondance, Bert pour les nuls, résume tous les éléments de manière simple et efficace.

Comment adapter sa stratégie de contenu à BERT ?

Infographie réalisée et publiée par Abondance !

Pour le moment, Google ne se positionne pas clairement sur l’utilisation de BERT quant aux contenus proposés sur la toile. En soi, cette mise à jour de l’algorithme de Google ne devrait pas perturber, outre mesure, votre référencement. Tout du moins, tant que vous appliquez une stratégie de contenu pertinente et les bonnes pratiques qui vont avec.

Les contenus de qualité sont privilégiés

Si vous êtes dans une démarche d’amélioration continue, en travaillant à affiner les intentions de recherche de vos lecteurs, en analysant leurs besoins et en y répondant de manière pertinente, vous n’avez rien à craindre de cette mise à jour. Elle pourrait même, à l’inverse, vous aider à faire progresser votre référencement – d’autant plus si vous avez cette approche depuis plusieurs mois ou années.

Les contenus de mauvaise qualité, quant à eux, devraient théoriquement descendre dans le classement. Toutefois, nous ne sommes pas à l’abri d’une mauvaise interprétation de BERT… Rien n’est sûr — mais au vu des informations qui sont données à ce jour, cela devrait aller dans le sens des contenus de qualité.

Les grandes lignes de bonnes pratiques en rédaction web

Voici un petit récapitulatif des pratiques de rédaction web que vous pouvez (continuer d’) appliquer :

  • Varier le vocabulaire et étendre le champ lexical de vos articles : cela permettra à BERT de saisir plus facilement votre contenu.
  • Utiliser un mot-clé de longue traîne : il sera utile pour votre référencement en plus de rendre votre sujet limpide.
  • Fournir des informations de qualité : l’expérience utilisateur est primordiale. Que ce soit pour les robots ou vos lecteurs, un bon article intéressera votre audience, plaira aux moteurs de recherche et
  • Établir une stratégie de contenu pertinente : en proposant des articles variés et cohérents,qui répondent aux attentes de vos lecteurs (persona), vous entretenez le lien de confiance avec votre audience, vous renforcez votre image de marque et votre expertise. Et, encore une fois, un site cohérent est mieux compris par les robots et donc mieux référencé.

BERT propose donc une amélioration intéressante pour les utilisateurs — comme pour les créateurs de contenus. En toute logique, les sites soumettant des informations qualitatives devraient sortir du lot, tandis que ceux qui ont privilégié une approche plus « spamy » devraient descendre dans les résultats. La qualité est désormais censée primer sur la notoriété. À voir maintenant, au fil des mois, si BERT nous réserve d’autres surprises.

GD Star Rating
loading...
BERT : quels changements avec la mise à jour de l’algorithme de Google ?, 5.0 out of 5 based on 4 ratings

7 réflexions au sujet de « BERT : quels changements avec la mise à jour de l’algorithme de Google ? »

  1. Dans l’ensemble, la mise à jour de l’algorithme ne semble pas impacter significativement les recherches classiques et le SEO. Reste à savoir, si dans l’avenir BERT sera en mesure d’analyser et comprendre les contenus des textes et la sémantique.

  2. Hello Alexandra ! Merci à Céline et toi pour la rédaction de cet article, les infographies de Abondances sont très sympa.
    Le plus important à retenir je trouve, en plus de faire attention au champ lexical, c’est de répondre à l’intention de l’utilisateur comme Céline l’écrit ! Il faut absolument se mettre à la place de la personne qui tape sa recherche pour pouvoir écrire des articles de plus en plus intéressants et proposer du contenu qui répond à la requête de l’internaute

  3. Superbe article !
    L’impact de BERT se mesure également avec les requêtes de longues traîne. Il convient donc d’y accorder une importance particulière dans la stratégie sémantique de votre site, si ce n’est pas déjà le cas. Dans ce contexte, une stratégie avec une sélection de mots-clés variés et maîtrisée s’impose comme capitale dans le référencement d’un site.

  4. Si on pratique un SEO white HAT avec un contenu travailler dans l’ensemble ce nouveau algo de devrait pas changer grand chose pour les agences web ou consultant seo

  5. Bonjour Alexandra,
    As-tu connaissance d’études réalisées sur la perte de trafic de gros sites suite au passage de Bert ? A te lire.

  6. La nouvelle mise à jour vise essentiellement à mieux interpréter “l’intention des requêtes de recherche”, ce que nous appelons “insight”. Dit plus simplement il s’agit de mieux interpréter le langage naturel utilisé par les internautes dans la formulation de leurs recherches. C’est une tendance de fond annoncée par Google et associée notamment à la montée en puissance des recherches vocales effectuée sur nos smartphones ou assistants personnels type Google Home.

  7. Merci Céline pour cet excellent article ! Comme toujours, on sait vers qui se tourner quand on cherche des infos sur l’actualité SEO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.