Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Le storytelling : beaucoup plus que des histoires !

Le storytelling : beaucoup plus que des histoires !

Article invité rédigé par Sophie Grandjean, rédactrice nomade.

Le Storytelling. Le monde en parle, tout le monde connaît, mais qu’en est-il vraiment ?

Un outil de communication classique ? Non pas. Un art pour « manipuler » les gens ? Non plus.

Le Storytelling est avant tout un moyen d’ouvrir les portes de la communication narrative, sous forme d’histoires. À lui seul, il est un langage. Une technique permettant de faire passer un message et surtout apporter une compréhension adaptée à un public intéressé.

Cette méthode existe depuis longtemps. Beaucoup de publicitaires l’ont utilisé et aujourd’hui, elle reste la plus efficace et la plus créative en matière de communication. On l’utilise pour des stratégies marketing, de développement de marques et surtout, elle se veut accessible et polyvalente pour les entreprises qui souhaitent apporter plus de valeur entre elles et leur audience.

Tout le monde aime les histoires

L’humain au cœur de l’expérience

Depuis la nuit des temps, les histoires passionnent. Elles ont le pouvoir de nous projeter dans un univers, de nous ouvrir une porte vers l’inconnu, de nous délivrer un message.

Aujourd’hui, n’importe quelles entreprises ont besoin de communiquer. Que cela soit sur leur site internet, leurs médias sociaux, elles transmettent leur vision, mettent en avant leur marque, leur service ou leur produit.

Pour cela, elles vont amorcer un échange avec leur cible. Mais trop souvent, le message est obscur, voir confus par un jargon complexe et non ajusté. Les mots sont mis bout à bout, on « élargit » l’information ou au contraire, on l’a réduit à un strict minimum, difficile à interpréter.

Le Storytelling lui, est une expérience. Il va mettre « l’humain » au cœur du récit, s’attachant ainsi à véhiculer un message concret et compréhensible à tous.

L’époque des fiches explicatives et des présentations austères est maintenant révolue. L’auditoire s’ennuie et doit choisir entre de nombreuses options de produits ou de services. À tort, certaines entreprises oublient que ses clients sont des êtres humains avant tout. De ce fait, les contenus se perdent dans des schémas de narration, tous plus complexes les uns que les autres.

Leur expertise est certes, tout à fait nécessaire, néanmoins, il y a une autre façon de faire passer le bon message.

L’art du Storytelling est de celle qui permet une compréhension axée sur une audience, de plus en plus exigeante.

A lire chez la Miss : Storytelling, ou l’art de raconter votre marque

Curiosité, envie de découverte

C’est un fait, connaître ce qui se cache derrière un contexte quelconque nous rassure. Nous sommes tous curieux ! Connaitre les petits secrets de fabrication, l’atelier qui a développé notre produit préféré ou encore la magie émergeant de cette entreprise inspirante, fait que son importance va être décuplée. Et bien-sûr, susciter un intérêt auprès du public visé. Encore une fois, c’est l’envie de rentrer au cœur de la marque, de découvrir un angle différent qui va nourrir la curiosité et permettre une identification presque immédiate. Un décor détaillé sur mesure peut en effet produire ce sentiment d’être compris et de vouloir en savoir plus.

Pourquoi utiliser le storytelling ?

Créer du lien

 À priori, c’est simple. Mais comme toute bonne histoire, il nous faut creuser un peu.

Créer un lien invisible est le point central du Storytelling et pour ne pas se tromper, il s’agit de bien connaitre sa cible (persona). Pour cela, il est indispensable de lui permettre de « participer » au récit.

C’est une réelle valeur ajoutée pour une entreprise qui permet une prise de contact et une proximité avec ses prospects. Un véritable échange s’instaure et une confiance se met en place. Cette dernière est primordiale si l’on veut créer une communauté.

Mettre son public dans la confidence d’une idée peut se révéler judicieux, garantissant son désir d’intérêt auprès de certains services.

Se démarquer

Nombreuses sont les entreprises qui veulent leur part de marché et c’est bien normal. L’ensemble des stratégies et des actions vont créer une direction à suivre. Malgré tout, dans la jungle du business, il faut savoir sortir du lot et se démarquer. Proposer la création d’un univers autour d’une marque va immanquablement attirer un public sensible à cet ensemble. La différence se fera justement entre une énième version d’un produit ou l’histoire de cette nouvelle version impliquant une part de magie.

A lire chez la Miss : Storytelling : pour une stratégie Inbound Marketing qui raconte une histoire

 La technique – un STORYTELLING RÉUSSI

Création d’un univers

Si l’univers plaît, il est beaucoup plus facile pour les prospects d’y adhérer facilement et d’entrer dans une vision collective. Une fois qu’il a un pied dedans, il se sent en confiance et comprend le message que l’entreprise a voulu transmettre. C’est tout naturellement qu’il se dirigera vers ces produits ou ces services. Nous-même, lorsque nous partageons les valeurs d’une entreprise, nous en voyons ses avantages. Nous irons presque automatiquement vers une référence qui fait écho à nos propres aspirations.

Les marques comme Apple, Nike ou Disney pour les plus connues, ont véritablement créé un univers à part entière. Afin de véhiculer le bon message, ils ont su fédérer une communauté qui ne jure que par leurs produits en se basant sur une histoire cohérente et adaptée.

Aujourd’hui, la marque Nike inspire le monde en proposant des expériences inédites comme son application « La Nike App » qui montre que chaque personne peut devenir un athlète et en mesure ses compétences. La « Just do it » attitude a conquis tous les sportifs et les non sportifs, seulement grâce à un Storytelling motivant et bien construit.

A lire chez la Miss : Les 5 piliers d’un storytelling réussi !

 Les émotions

Nous avons donc vu l’intérêt de capter l’attention du public. Voyons maintenant une des forces du Storytelling. Le public veut du mouvement, de l’action et par-dessus tout de l’émotion.

Une bonne histoire sans émotions ne garantira pas un retour intéressant. Utiliser avec parcimonie et intelligence, elles vont clairement apporter de la matière au récit, interpeller et toucher l’audience.

La puissance de cette notion est sans limite. Elle permet d’intensifier un personnage, de donner du caractère à une action, de préciser une situation. L’histoire ne peut se raconter sans les émotions.

Il en existe tout un panel qui sera une bonne base de départ afin d’appuyer, de construire le récit. Il suffit de réfléchir à la façon (propre à chaque entreprise) de modeler l’univers qu’elle souhait exprimer.

Cet univers qui, si le travail est bien fait, restera en mémoire et c’est là l’âme d’un bon Storytelling !

Attention tout de même à ne pas tomber dans le piège de la course au « toujours plus ». L’histoire doit rester simple et efficace pour ne pas créer le cheminement contraire.

A lire sur le blog SEMrush, écrit par la Miss et ses collaboratrices  : Les 5 étapes du parfait storytelling ❤️

ÊTRE plutôt que FAIRE

La forme ÊTRE plutôt que FAIRE est un état lié à ces émotions humaines qui permet de faire des choix en fonction des valeurs. C’est dans cet état « d’ÊTRE » que nous allons nous diriger vers telle ou telle marque.

C’est pourquoi la mise en avant du client, au centre de l’histoire est judicieuse. En effet, celui-ci aime être reconnu. Il est LE héros. Se concentrer sur lui est donc la clé.

ÊTRE c’est aussi reconnaitre ce potentiel client dans toutes ses déclinaisons, se mettre à sa place, penser ce qu’il pense, adopter ses habitudes. En fonction de cela, le Storytelling apportera une autre dimension.

Les questions à se poser

Avant de construire un Storytelling, certaines questions sont à se poser. La structure doit être cohérente et la priorité d’établir un message qui touchera le public et retiendra son attention.

Dans ce sens, il faut se demander ce que le récit va lui apporter. Que désire-t-il vraiment ?

Voici les questions qui vont soulever ces points importants et pouvoir intégrer ce public à l’histoire.

  • Qui ? Renvoi au personnage, au héros, au client qui va vivre l’histoire
  • Quoi ? C’est le cœur du récit, l’intrigue, le message
  • Où ? L’univers autour de l’intrigue, le décor qui se place en arrière plan.
  • Pourquoi ? Quelle est la motivation du personnage, le désir sous-jacent, la relation de cause à
  • Comment ? La mise en œuvre qui va lier le tout, afin de rendre l’histoire cohé

N’oublions pas le mouvement du récit et l’empathie, réellement essentiels à sa bonne progression.

Un ART à part entière

Nous l’avons vu, le Storytelling a ses propres codes. Cet art est un véritable atout pour toutes les entreprises qui souhaitent apporter une véritable cohérence entre son discours et son univers.

Cette méthode peut se développer et se dématérialiser en d’autres outils tout aussi pertinents et surtout, selon les choix de communication.

Ainsi, nous voyons apparaitre le Storytelling Digital, propre aux médias sociaux, la Success Story qui mettra en avant le succès d’un produit, service ou d’une entreprise et son dirigeant.

La Business Story quant à elle, révélera la fabrication d’une marque, d’un univers lors d’un lancement ou d’une campagne publicitaire.

D’autres encore se tournent vers la Videotelling, pour un impact plus visuel, ou bien une l’infographie percutante.

Il y donc l’embarras du choix. Avant de s’essayer au Storytelling, il s’agit de se demander ce dont l’entreprise à besoin, afin de se diriger vers la meilleure méthode. C’est une véritable prouesse technique. Il faut donc être rigoureux et établir une vraie structure pour en mesurer la pertinence et la réussite.

Maintenant, vous connaissez le pouvoir des histoires. Elles vivent chaque jour à travers nous, nous font vibrer, aimer et nous procurent des émotions. Utilisée à bon escient afin de valoriser, de transmettre, de partager et de fédérer, la méthode du Storytelling convainc et fait émerger une autre manière de communiquer.

A lire chez la Miss : 7 étapes pour réenchanter votre communication grâce au storytelling

Allez-vous tenter l’expérience ?

GD Star Rating
loading...
Le storytelling : beaucoup plus que des histoires !, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

3 réflexions au sujet de « Le storytelling : beaucoup plus que des histoires ! »

  1. Bonjour,
    Merci pour votre article !
    L’importance du storytelling pour une marque. L’art de raconter des histoires est utilisé dans de nombreux domaines. C’est un élément essentiel de votre stratégie marketing, et donc de votre stratégie digitale afin de captivez l’attention de vos buyer personas!

  2. La première fois que j’ai entendu parler du storytelling, c’était lorsque j’avais écouté une musique rap où le rappeur en question excellait dans cet art. Votre article m’a beaucoup appris plus ensuite. Merci.

  3. Bonjour,
    Merci pour votre article !
    Il est intéressant de noter combien le monde est à la recherche d’authenticité.

    Depuis plusieurs année, la société recherche plus d’authenticité dans les relations humaines, mais aussi dans les produits consommés. Derrière cette idée, il y a la volonté d’un lien direct avec la marque, et notamment ceux qui l’incarnent.

    C’est pourquoi le storytelling est une formidable opportunité pour la marque d’être directement connectée avec ses consommateurs.

    Le but du storytelling est d’enrôler directement le consommateur. En racontant sa propre histoire, la marque créer son image. Plus celle-ci sera authentique, plus le lien direct entre la marque et ses consommateurs sera fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.