Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » E-commerce : comment rédiger des fiches produits percutantes ?

E-commerce : comment rédiger des fiches produits percutantes ?

Article invité proposé par Céline, rédactrice web freelance :) !

celineVendre est le mot d’ordre pour tout e-commerçant qui se respecte ! Mais l’approche commerciale diffère fortement entre un magasin physique et une boutique en ligne. L’e-commerçant doit faire preuve d’ingéniosité et d’un certain savoir-faire pour vendre ses produits, sans que le client ne puisse les toucher, ni même discuter directement avec lui.

C’est pour répondre à cette problématique que la rédaction web se doit d’être parfaitement cohérente avec les articles vendus, mais aussi avec la nature des consommateurs. Vendre sur internet ne se limite pas à être trouvé dans Google sur les requêtes adéquates, il faut aussi savoir écrire un argumentaire concis, percutant et affectif. L’internaute doit trouver toutes les réponses à ses questions et à ses besoins dans le descriptif de vos produits.

Connaître parfaitement son produit

produitLa rédaction d’une fiche produit passe par la maîtrise des caractéristiques principales et secondaires des biens que vous avez à vendre. Cela paraît logique, mais pourtant, combien se contente d’acheter en gros et de revendre, sans avoir une passion particulière pour leur secteur d’activité ?

C’est une grave erreur ! Aimer ce que l’on vend permet de transmettre plus facilement sa passion à l’internaute. Démontrer votre affection pour votre métier rassure le lecteur et le pousse davantage à commander chez vous, que dans une boutique à la description dénuée d’émotions.

Par ailleurs, connaître parfaitement son domaine aide à anticiper les questions des clients. Dites-vous que s’ils ne trouvent pas les réponses à leurs interrogations dans la fiche produit, ils hésiteront à cliquer sur « ajouter au panier ». Certains prendront le temps de vous contacter par mail ou sur les réseaux sociaux, mais d’autres iront directement chez vos concurrents.

Grâce à votre empathie, vous affinez également le référencement, axe indispensable pour espérer gagner sa vie en vendant sur internet. Lorsqu’un internaute se pose une question, il interroge Google en premier lieu, à l’aide de mots-clés de courte ou de longue traîne. Votre boutique doit ressortir parmi les autres parce qu’elle y répond parfaitement.

En rédigeant une fiche produit pertinente, vous vous positionnez de fait sur des requêtes parfaitement ciblées et drainez du trafic hautement qualifié.

Connaître ses consommateurs

union-forceSelon l’âge, la catégorie socio-professionnelle ou le sexe de vos consommateurs, le langage utilisé pour rédiger votre contenu va différer. Il est évident que vous ne vous adressez pas de la même façon aux adolescents, qu’aux seniors. C’est en personnalisant la rédaction par rapport au type de clientèle que vous allez jouer sur l’affectif et créer un lien entre vous et le potentiel acheteur. Le texte est votre seul vendeur, il doit donc faire vibrer l’internaute par sa seule lecture. Contrairement à une personne physique qui peut jouer sur l’intonation de sa voix et l’attitude corporelle, une fiche n’a que les mots pour provoquer des émotions et rassurer le visiteur.

Pour cela, humanisez votre contenu en utilisant le  « je » ou le « nous ». Ajoutez un avis, qui semble personnel, sur le produit comme « j’ai personnellement assorti cette robe avec des escarpins noirs brillants pour illuminer mon look » ou « ce chocolat a fait des merveilles dans ma recette de fondant ».

Prendre en compte la nature du produit

naturePour rédiger parfaitement une fiche produit qui mènera à une vente, il faut savoir choisir ses mots et jouer avec eux. En effet, si l’acte de « commander » ou d’ « acheter » possède la même finalité, payer pour avoir le produit, ces termes n’ont pas le même impact cognitif sur le client. Acheter à une notion très unilatéral dans la tête des gens, alors que commander est un mot plus doux où il y a davantage cette notion de payer, puis recevoir. Cette différence est importante pour le référencement et ensuite pour la rédaction.

Autre caractéristique à prendre en compte : la composition du produit. L’internaute risque de chercher des mentions particulières sur certains types de biens. Prenons exemple dans la cosmétique, la mode est aux produits sans parabène. Si vos crèmes en sont dépourvues, alors faites-en un argument de vente et de référencement ! Dans l’alimentaire, cela est également courant de voir des mentions comme « sans conservateurs », « sans huile de palme », « issu de l’agriculture biologique »… Une fois n’est pas coutume, étudiez ce que recherche exactement le consommateur, grâce aux mots-clés notamment, pour parfaitement cibler votre discours commercial.

Ne pas oublier pas que vous êtes sur internet…

…Et que les internautes aiment avoir du contenu précis mais concis ! C’est-à-dire que vous devez prendre en compte tout ce que je viens d’écrire pour votre contenu, mais sans faire d’immenses phrases. Une fiche produit n’est pas un article de blog. Pour que les visiteurs trouvent immédiatement les informations indispensables, n’hésitez pas à utiliser les listes à puce. Google les référence correctement et l’internaute apprécie de voir l’information se dérouler de façon structurée.

Si malgré tout, vous n’arrivez pas rendre vos descriptifs attractifs, vous pouvez toujours y intégrer une image d’homme nu. Cela avait bien fonctionné pour La Redoute… ou pas ! Plus sérieusement, votre fiche produit doit être pensé du point de vue du consommateur. Avant d’entamer la rédaction, prenez soin d’étudier votre cible, les questions qu’elle se pose et les recherches qu’elle tape dans Google. Vous pourrez ensuite affiner votre rédaction, pour parler de manière concrète à l’internaute et jouer sur une émotion qui déclenchera l’acte d’achat.

Images libres de droit, source photl.com

GD Star Rating
loading...
E-commerce : comment rédiger des fiches produits percutantes ?, 4.1 out of 5 based on 20 ratings

30 réflexions au sujet de « E-commerce : comment rédiger des fiches produits percutantes ? »

  1. Bonsoir !

    Très bien cet article sur la rédaction ! De bonnes choses à savoir et effectivement, à appliquer lorsque l’on rédige !
    Je suis tout à fait d’accord avec le fait de se mettre à la place du consommateur, et de parler, faire passer quelque chose entre l’entreprise et le client.
    Très intéressant ! Merci Céline et merci Alex de l’avoir invitée !

    Bonne soirée !

  2. Merci pour ces conseils c’est un vrai métier ou l’on doit a priori y passer beaucoup de temps.
    Aurriez vous un conseil pour transformer 24h en 48h ? lol

  3. En ce début de période de soldes d’hiver ce sujet tombe à pic.
    Cette article est assez pertinent.
    Combien de mots doit faire une fiche produit percutante ?

  4. Personnellement, je suis plutôt attirée par les vidéos et les images que par le texte lui-même.

  5. @Loic : Non, mais si vous trouvez quelqu’un capable d’une telle prouesse, je suis preneuse également !

    @Yvan : Tout va dépendre de la complexité du produit. Pour certains, il est nécessaire de donner plus de détails que pour d’autres. Je dirais qu’il faut au moins écrire 250 mots : tout d’abord, c’est le minimum pour que Google se penche sur votre fiche, ensuite pour que le client dispose de toutes les informations nécessaires.

    @Dugomo : Merci pour ce commentaire dithyrambique qui m’a rendu la pareille puisqu’il a également illuminé ma journée.

    @Véronique : Vous avez totalement raison. L’article est surtout axé sur la rédaction, mais il est indispensable d’intégrer des images et vidéos aux fiches produits.

    @CWM Consulting : C’est vrai qu’il est difficile de tout suivre à la lettre et surtout, selon les produits et la nature des consommateurs, cela peut différer. J’ai tenté de rappeler les bonnes pratiques principales, après il faut piocher et voir ce qui peut être intégré dans son activité.

    Merci à tous pour vos commentaires :)

  6. Rarement on vit article aussi pertinent sur la rédaction des fiches produits : ma journée est toute illuminée par ces bons conseils, et je saute d’allégresse devant mon écran.

  7. Bonjour,

    Oui, ce sont de bons conseils. Mais, comme d’habitude, cela devient complexe de les suivre au pied de la lettre lorsque la boutique et le nombre de fiches produits grossissent… Quand bien même, il est indispensable de chercher à les suivre !
    Je suis par contre plus circonspect sur la question du “je”. Attention à trop de 1ère personne qui donne souvent une impression de “faux” à la longue et ne font pas très “pro” mais l’idée sous-jacente est bonne !

    Merci !

  8. Il est vrai que c’est difficile de rédigé des centaines, voir des milliers de fiches. Mais pour un bon référencement, il faut au moins soigner les produits qui représentent 80% des ventes. Et si on ne sait pas rédiger, le mieux est de sous-traiter cette tâche à quelqu’un qui maîtrise le sujet ;-)

  9. Un article très intéressant que beaucoup de site e-commerce devrait lire ^^

    Cependant, il ne faut pas oublier que les photos, les vidéos, les avis clients et la notoriété des produits ou des sites font également beaucoup vendre. C’est à mon avis pour cela que certaines personnes ne passent pas autant de temps qu’il faudrait sur leurs fiches produits.

  10. Bonjour, c’est marrant. On a aussi traité du même sujet (enfin, proche on va dire). Il existe de bon prestataire comme TextMaster pour traiter des fiches produits.

  11. @Véronique Duong : les illustrations sont indispensables et complémentaires à une fiche produit correctement rédigée.

    @Laurent : voilà, à quelqu’un comme moi par exemple :D

    @Romain : tout ce que vous citez vient naturellement en complément des fiches, qui ne sont pas le seul outil pour vendre, loin de là.

    @Joshua : les grands esprits se rencontrent ;)

    @Nicole : merci beaucoup pour votre commentaire et votre partage.

  12. Je vous remercie pour cet excellent article, vous nous donnez des conseils super précieux. Bonne continuation

  13. Tout d’abord, je tenais à te souhaiter une bonne année 2014 Alexandra :)

    Super article encore une fois ! Quand je lis ce qui est écrit, je désespère de voir que là ou j’effectue mon alternance, ce ne soit pas du tout sa façon de voir. J’ai toujours pensé que pour faire les choses, il fallait les faire “entièrement” et jusqu’au bout. Et quand je vois les fiches produits de son site… je me dis que l’on est à des années lumières de ce qui est décrit dans cet article. Et ce n’est pas faute de (moi) vouloir changer les choses. En tout cas, c’est une bonne ressource que cet article, qui pourra me permettre dans le futur d’avoir des bases saines dans le cas ou je serai amené à gérer un autre site e-commerce.

  14. Petite précision, j’ai souhauté la bonne année à Alexandra, mais je suis impardonnable d’avoir oublié l’auteur de cet article : Céline.

    Mea Culpa ^^

    Bonne année à toi aussi Céline. Et encore merci pour ton article :)

  15. @Lola : merci !

    @Cédric : j’ai failli faire la tête ! Merci pour tes voeux et bonne année également :)

    @Hugo : elles recopient souvent les fiches des fabricants, du coup cela manque d’humanité et de sincérité

  16. Tout à fait d’accord, les images valent 1000 mots. J’ai toujours apprécié les présentations de Steve Job car elles étaient simples, parfois 3 – 6 mots par slide, mais percutantes.

  17. @John : effectivement, voir ce que fait la concurrence est aussi un bon moyen de trouver des pistes de rédaction et de référencement

    @Radakai & Jean : certains sont plus sensibles aux textes, d’autres aux images et d’autres aux vidéos. Tout va dépendre des consommateurs et des produits vendus. Je pense que texte et illustration sont complémentaires.

  18. Très bon article. D’expérience, je peux vous dire que les fiches produits sont souvent bâclées par les e-marchands. Inutile de préciser que c’est une grande erreur.

    C’est quand même le seul point de contact entre le prospect et le produit.

  19. Très intéressant comme article et bien expliqué. J’ai travaillé pour un e-commerce et les fiches produits sont vraiment les plus importants à mettre en place et faut bien y réfléchir à leur ergonomie.

  20. Bonjour,
    Le point sur la connaissance et la qualité de l’offre est essentiel. Car une fiche produit n’est que l’habillage d’un bon mix Produit + Prix. S’il manque l’un de ces fondamentaux, il sera de toute façon difficile de vendre en ligne.
    L’achat en ligne reste pour de nombreuses personnes un acte anxiogène et il faut essayer de répondre a toutes les objections qui peuvent représenter un obstacle à la décision d’achat.
    Pour compléter votre article, nous avons aussi publié un article sur les fondamentaux d’une fiche produit efficace http://www.skeelbox.com/optimiser-fiche-produit-ecommerce/.

  21. Bonjour,

    Très bon article et je ne peux qu’être d’accord. Moi même en pleine optimisation des fiches produits, je signale la difficulté de fournir un texte unique et original sur plus d’une centaine de référence surtout quand les différences entre 2 produits sont minimes ou très techniques… J’avoue que parfois l’inspiration me manque! Alors je fais autre chose et reviens à mes fiches produits l’esprit vif et affûté… :)

  22. Bonjour Céline.

    Merci pour cet article bourré de conseils judicieux et avec beaucoup d humour aussi (homme nu chez la redoute qui a fait le buzz). Si j’avais à résumer, le mot d’ordre essentiel dans le marketing c’est “empathie”, ce mettrre à la place du consommateur. Merci encore.

  23. Bonjour,

    Super article, merci ! Effectivement, il n’est parfois pas évident de rédiger de bonnes fiches produits pour les articles ecommerce. Il faut réussir à allier exhaustivité de l’information et clarté de la fiche pour ne pas nuire à l’expérience utilisateur. On vient de publier un article de guide qui traite du sujet, et qui ajoute quelques éléments intéressant pour compléter votre article : http://www.lafabriquedunet.fr/creation-site-ecommerce/guide/conception-redaction-fiches-produits/
    On va publier d’autres articles afin de compléter ce guide par la suite.

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.