Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » J’ai participé à la lettre Réacteur de l’unique Olivier Andrieu d’Abondance

J’ai participé à la lettre Réacteur de l’unique Olivier Andrieu d’Abondance

Bonjour à tous. J’espère que vous allez bien. La semaine se termine en douceur ? :)

Avant de partir en weekend je souhaitais vous inviter à vous abonner à la seule et unique, la performante, l’excellente lettre professionnelle du site Abondance, dirigée par notre papy du SEO : Olivier Andrieu. Réacteur, la lettre mensuelle de veille sur le SEO et les moteurs de recherche, que tous les professionnels intéressés et passionnés par le sujet devraient lire.

Et pourquoi uniquement maintenant ? :) Eh bien…. Roulement de tambours… parce que je viens d’y contribuer pour la première fois en 11 ans de métier ! Avec ma collaboratrice chez Rédac’Pulse Mathilde, nous avons concocté un petit (longggg) article – que nous espérons sympa et fort intéressant – spécialement pour le numéro de novembre.

La lettre Réacteur

Réacteur (anciennement « Recherche et Référencement ») est la lettre professionnelle et mensuelle du site Abondance. Elle propose depuis 1998 des centaines d’articles sur le monde du SEO et des moteurs de recherche.

Dirigée par Olivier Andrieu –  que nous ne présentons plus – la lettre met en avant des sujets tous plus intéressants les uns que les autres, rédigés par des spécialistes du métier, des passionnés, des experts. Des grands noms se retrouvent inscrits dans cette grande mine d’or du SEO ;)

Au sommaire de la Lettre réacteur de Novembre

La lettre “Réacteur” numéro 219 du mois de Novembre 2019 est disponible en ligne depuis ce jeudi 14 novembre. Au sommaire de celle-ci :

  • BERT : Quelles sont les technologies derrière l’update et l’algorithme ? par Sylvain Peyronnet.
  • Comment intégrer les balises de données structurées de FAQ dans vos pages ? par Daniel Roch.
  • Quelle est la réglementation sur les articles sponsorisés (ou publi-rédactionnels) sur le Web ? par Alexandre Diehl.
  • Snack Content vs Slow Content : qui gagne le match ? par Mathilde Durand et Alexandra Martin.
  • Dévoiler la réelle structure d’un site web avec Gephi, par Laurent Peyrat.

Plutôt appétissant comme menu non ? RDV sur la page de la Lettre Réacteur pour en savoir plus !

Notre sujet pour la Lettre de Novembre

Je vous l’ai dit en introduction, c’est la première fois que je participe à la lettre Réacteur.

Par faute de temps (syndrome de l’imposteur? :) ), j’ai souvent mis de côté ce type de contribution. Alors, quand Olivier m’a contactée à la rentrée, j’ai saisi l’opportunité de traiter longuement d’un sujet d’actualité dans un domaine qui me passionne, le SEO, tout en y apportant ma touche ! Pour tout vous dire, c’était également l’occasion d’apporter un peu de visibilité à Rédac’Pulse, le collectif de rédactrices web freelances que j’ai créé il y a quelques mois, en mai 2019. D’une pierre, deux coups !

Mais revenons à ce qui nous intéresse. Après avoir convenu de la date de parution avec Olivier, ma collaboratrice et moi lui avons proposé trois thématiques :

  • Snack content VS slow content : qui gagne le match ?
  • 4 conseils pour créer une page à propos qui cartonne
  • Comment créer une excellente fiche-produit ?

Il nous a demandé de traiter le premier sujet mais surtout, de le faire en profondeur. En effet, la plupart des articles qui évoquent le slow content et le snack content sont souvent un peu légers en termes d’informations (en toute modestie hein :) ). Les auteurs ont tendance à survoler les concepts et à expliquer brièvement leurs avantages, sans forcément aller plus loin.

De notre côté, nous avons décidé d’étudier le sujet sous toutes les coutures, de le décortiquer. Vous retrouverez dans ce contenu de plus de 3000 mots, toutes les informations nécessaires pour comprendre les deux typologies de contenus que sont le slow content et le snack content.

Nous avons fait en sorte que tout y soit : l’origine des formats (pourquoi ont-ils été créés ?), leurs caractéristiques, les formes qu’ils peuvent prendre, leurs canaux de diffusion … et surtout, leur utilité concrète :

  • À quoi ils servent ?
  • Comment s’en servir dans une stratégie éditoriale ?
  • À quels moment sont-ils efficaces ?

Si vous vous posez ces questions, vous trouverez les réponses dans notre article. Après cette lecture, vous allez vite comprendre pourquoi le slow content et le snack content sont indispensables au content marketing.

Vous pouvez lire l’introduction ici.Et si vous ne pouvez pas vous abonner à la Lettre, voici une mise en bouche “Qu’est-ce que le SNACK CONTENT ?“,par ma collaboratrice en rédaction web, Maud, Rédac’Pulse.

Bonne lecture !

GD Star Rating
loading...
J’ai participé à la lettre Réacteur de l’unique Olivier Andrieu d'Abondance, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.