Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Le machine learning et son impact sur le SEO

Le machine learning et son impact sur le SEO

Article invité rédigé par Geoffrey Pin de l’agence Rankwell.

Consultant SEO / SEA  je suis passionné par l’innovation en matière de marketing digital et les nouvelles techniques d’acquisition client. Le machine learning a attiré toute mon attention pour son aspect innovant et futuriste. L’essor du machine learning n’est plus à démontrer et les canaux du marketing digital n’hésitent pas à s’emparer de cette tendance pour façonner leur offre et améliorer leur visibilité. Un canal est particulièrement concerné par ce concept : le SEO.

Le consultant seo a historiquement travaillé sur la compréhension des signaux pour décrypter les comportements des internautes et proposer du contenu qui répond aux besoins de l’internaute. Désormais le machine learning peut répondre à cette problématique de façon précise.

On peut se demander comment peut-on imaginer le machine learning pour sa stratégie marketing SEO mais il faut tout d’abord comprendre ce concept encore méconnu du grand public.

Qu’est-ce que le machine learning ?

Il serait difficile de comprendre comment les moteurs de recherche utilisent le machine learning sans savoir ce qu’est réellement le machine learning.

Commençons par sa définition. Le machine learning est un système conçu pour résoudre un problème. Cela fonctionne mathématiquement. La solution ou formule peut être programmée spécifiquement, ou élaborée manuellement par les humains.

Un bon exemple serait d’établir un machine learning pour diffuser des données décrivant la taille et l’emplacement d’une tumeur d’un malade. La machine recevra une liste de conclusions bénignes et malignes. Après cela, nous demanderons alors au système de produire un modèle prédictif pour les futures malades afin de générer des côtes à l’avance. Ceci est purement mathématique.

Quelques centaines de mathématiciens pourraient le faire mais cela prendrait de nombreuses années. Désormais, cette même tâche pourrait être accomplie avec un système de machine learning en beaucoup moins de temps.

À l’heure actuelle, les moteurs de recherche tentent de faire évoluer leur algorithmes et utilise le machine learning. Essentiellement, le système n’était armé que d’une compréhension d’entités et chargé de comprendre comment ces entités se connectent dans une requête pour aider à mieux comprendre la requête et proposer un ensemble de bonnes réponses connues.

Rankbrain est arrivé et a fait évoluer le système algorithmique de Google. Rankbrain utilise le machine learning. Cet algorithme permet de comprendre l’intention de recherche de l’internaute. Apprendre continuellement sur la connectivité des entités et leurs relations. La connexion des mots clés entre eux et le contexte dans lequel ils sont intégré.

Comprendre quand les mots sont utilisés pourquoi et dans quel contexte.

Comment cela va-t-il impacter le SEO ?

En tant que consultant SEO, la responsabilité est de m’assurer de proposer un contenu pertinent et utile pour mon audience.

Voici comment optimiser pour RankBrain. Google souhaite proposer un contenu de qualité tout au long du parcours client. Par conséquent, le développement de contenu autour de l’intention est la solution idéale.

Le rôle va passer de l’optimiseur de moteur de recherche à un analyste d’expérience de contenu qui offre des expériences de haute qualité.

Guider les clients vers une solution adéquate :

Prenons l’exemple d’une personne de 40 ans du nom de François souffrant depuis deux jours d’une vive douleur au pied, il cherche donc sur Google pour en apprendre plus sur la douleur au pied.

Un contenu de qualité serait les types de douleur au pied, les zones de la douleur du pied présentées à travers des images ou des infographies, et une liste des causes et des traitements afin que François soit mieux informé du problème avec son pied.

Nous en revenons toujours au cocon sémantique. Le cocon sémantique par ontologie est le meilleur moyen de répondre aux besoins de l’internaute. En effet, répondre aux besoins d’une problématique est le principal objectif du référenceur. La co-occurrence des mots clés et un modèle qui appartient au passé. Pas révolue mais dépassé :)

La douleur au pied de François commence à s’aggraver au cours des 24 prochaines heures, alors il sait qu’il est temps d’aller voir un pédiatre. Le contenu que François regardait liste un localisateur de pédiatres avec des critiques et des informations de contact, il appelle ensuite pour prendre rendez-vous.

Le contenu que François a trouvé en ligne offre une bonne expérience utilisateur du début à la fin. C’est un bon exemple de contenu qui peut satisfaire les intentions de tous les utilisateurs et ce que nous devons continuer à produire.

L’UX au service de Google

Désormais vous l’avez compris l’UX est au service de Google. La représentation du personae d’un client et la base de toute stratégie SEO. Et encore plus aujourd’hui.

La vitesse est un facteur crucial de l’expérience utilisateur. Toutes vos pages Web doivent être chargées en 3 secondes ou moins.

Les utilisateurs n’attendront pas le chargement de votre page Web. Une mauvaise expérience utilisateur pourrait avoir une incidence sur vos ventes ou vos conversions.

Avoir des pages de chargement lentes peut également entraîner une baisse de la visibilité de votre recherche en raison d’un manque d’engagement des utilisateurs.

Les données des utilisateurs finaux, qui sont un signal fort depuis longtemps, seront encore plus importants et pourraient éventuellement remplacer les liens.

L’Intention indique à Google la qualité et la pertinence de votre contenu. Si l’utilisateur final n’a pas trouvé votre contenu utile ou pertinent et qu’il n’a pas respecté ses intentions, votre site pourrait ne pas figurer en tête des SERP pour les requêtes associées.

Google dispose d’une importante quantité de données sur l’utilisateur final. Ces données aident Google à comprendre ce que les utilisateurs trouvent utile et pertinent, ce qui aide la machine à comprendre les intérêts et les préférences des utilisateurs, et à mieux trier et classer les résultats des moteurs de recherche.

Le machine learning permet au moteur de recherche de comprendre l’intention réel au travers d’une recherche ou d’une expression clé.

En tant que SEO, nous devons fournir un contenu qui :

  • Est de haute qualité.
  • Conforme à l’intention de l’utilisateur final.
  • Donne aux utilisateurs finaux une expérience de contenu positive.
  • Pertinent et utile pour son besoin

Si votre contenu est populaire et génère beaucoup de visites, les utilisateurs restent impliqués dans le contenu et interagissent avec le contenu, votre site pourra dominer la SERP grâce à une communauté active.

Un format de contenu qui ne peut être ignoré est la zone de réponse affiché en position zéro. Alors que les SERP continuent de changer et que davantage de boîtes de réponses apparaissent dans les résultats de recherche, vous pouvez dominer les SERPs et obtenir plus de clics grâce à l’optimisation de la position zéro.

Le SEO vocal rentre également dans ce principe de réponse. En effet nous comptons d’ici 2020 50 % de recherche vocales sur Google. Des chiffres qui permettent d’affirmer une tendance qui se confirme vers des requêtes d’intention, plus longues qui impliquerait davantage de pages réponse et non des pages avec un contenu adapté pour un mot clé.

Ainsi, en classant les extraits de boîte à réponses, votre marque peut être la solution pour les requêtes de recherche vocale. La recherche vocale se développe à pas de géant, notamment avec l’utilisation des assistants tels que Google home.

Une stratégie SEO vocal est nécessaire pour votre référencement.

Il ne suffit tout simplement pas de créer un contenu de haute qualité et utile. Votre contenu doit être orienté vers une réponse puis vers votre offre bien entendu.

Les publicités sur les réseaux sociaux sont le catalyseur idéal pour que le contenu soit visible. Si vous ne savez pas si cela fonctionnera pour vous, envisagez un petit test pour voir si cela fonctionne pour amplifier votre contenu et générer une bonne quantité de trafic, de liens et de partages.

Pensez également à utiliser vos propres canaux sociaux ou à faire de la sensibilisation pour que votre contenu soit vu par les masses.

Petite conclusion

Vous l’avez compris une page = un mot clé devient hasbeen. L’intention servira de référence pour votre référencement. Le SEO change rapidement avec les progrès du machine learning. L’intention est un signal important pour un contenu pertinent et de haute qualité.

Des pages réponses, des publicités sur les réseaux sociaux et des livre blanc peuvent être de belles solutions pour optimiser son référencement aujourd’hui.

Un contenu au bon moment et au bon endroit accompagné d’une expérience utilisateur unique vous permettra d’apporter une visibilité assurée sur votre site.

La technologie s’améliore et continuera à façonner tous les aspects de nos vies et notre pratique du référencement.

Assurez-vous d’être prêt pour l’avenir. Ne limitez pas vos efforts de référencement sur les tactiques et les stratégies qui ne fonctionnent plus. Concentrez-vous sur ce qui est important pour que vos clients obtiennent les résultats qu’ils attendent.

GD Star Rating
loading...
Le machine learning et son impact sur le SEO, 4.0 out of 5 based on 5 ratings

2 réflexions au sujet de « Le machine learning et son impact sur le SEO »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.