Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Un audit de site pertinent avec Semrush

Un audit de site pertinent avec Semrush

Article invité rédigé par Olivier Amici, Responsable Marketing France chez SEMrush

L’audit de site, voilà une étape par laquelle tous les consultants SEO doivent passer ! Pour le client comme pour le professionnel SEO, un audit est l’assurance d’avancer dans la bonne direction et de manière méthodique, et donc, efficace…

De forme et de taille bien différente selon les projets, l’audit de site se doit surtout d’être pertinent et exhaustif.

Dans cet article, nous nous intéressons à Semrush et aux fonctionnalités qu’il propose. Elles sont étudiées tout spécialement pour assister les référenceurs dans la création de leur audit de site.

Qu’est-ce qu’un audit ? Quand en avons-nous besoin ?

Mais avant toute chose, il faut préciser ce qu’est réellement un audit SEO. Qu’entendons-nous par là ?

Dans tout processus d’amélioration de l’existant, quel que soit le domaine, il y a une étape en commun : pour pouvoir améliorer quelque chose, il faut d’abord l’analyser pour identifier d’éventuels problèmes. Le processus d’amélioration consiste ensuite à régler ces difficultés jusqu’à toutes les supprimer, dans le meilleur des cas.

Cette étape de détection des problèmes prend la forme d’un audit de site, en SEO.

Le but du référenceur, du responsable SEO ou de toute autre personne qui souhaite optimiser le référencement naturel d’un site web ? Utiliser l’audit comme un outil d’identification des problèmes, afin de mieux les lister et de prendre conscience de l’étendue du chantier qui l’attend.

Pourtant, l’audit de site reste un élément très changeant d’un consultant SEO à un autre, et encore plus entre un consultant SEO indépendant et une agence !

Certains privilégient les longues explications pour le client là où d’autres se concentrent sur un listing précis de tous les problèmes rencontrés : finalement, c’est surtout l’idéologie de l’entreprise qui va déterminer la forme de l’audit livré au client.

Dans cet article en revanche, nous allons plutôt nous pencher sur le fond : qu’est-ce qui devrait faire partie, à coup sûr, de votre audit SEO ? Comment utiliser Semrush pour proposer un audit SEO réellement pertinent pour son client ?

Les différentes thématiques à analyser dans un audit de site

Lors de l’analyse qui débouche sur la production d’un « vrai » audit de site professionnel et pertinent, il convient de segmenter ses recherches en plusieurs catégories.

Là encore, chacun aura sa propre façon de faire, mais voici ce que nous proposons :

  • Les problèmes liés à l’explorabilité et à l’indexation ;
  • Les problèmes de performance ;
  • L’optimisation du linking interne et des backlinks ;
  • L’optimisation de l’User eXperience et l’application des Core Web Vitals.

En fonction des sites web analysés, certaines catégories seront plus remplies que d’autres. On pense notamment au SEO international qui peut parfois être totalement ignoré sur bon nombre de sites web. C’est pourquoi nous nous concentrons dans cet article sur ces 4 thématiques principales, sorte de tronc commun à toute optimisation SEO.

Sur Semrush, c’est vers l’outil Audit de site qu’il faut se tourner. Et dès la vue d’ensemble, on y retrouve les 4 catégories principales, complétées de quelques autres.

Image 1 : La vue d’ensemble Audit de site de Semrush reprend les différentes catégories qui doivent apparaître sur votre livrable : pratique !

Le premier rapport préalable auquel on accède nous indique les problèmes principaux, le nombre d’erreurs et un score de qualité SEO du site (avec une comparaison des meilleurs sites concurrents).

Un bel aperçu, qui sert grandement à se faire une idée rapide du travail à fournir.

Analyser les problèmes d’explorabilité et d’indexation

Première catégorie : les problèmes d’explorabilité et d’indexation. Vous devez recenser tous les problèmes qui empêchent la bonne navigation sur le site et qui bloquent les moteurs de recherche lorsqu’ils tentent d’explorer le site afin d’enregistrer et d’indexer les pages web qui le constituent.

L’explorabilité est représentée sur Semrush par :

  • Un premier graphique circulaire qui comptabilise les différents codes de statut http ;
  • Un second graphique, qui se concentre sur la profondeur d’exploration des pages.

En effet, rappelons qu’une page web trop profonde (c’est-à-dire à laquelle on accède seulement après plusieurs clics) peut représenter un problème en SEO car elle n’offre pas tout son potentiel dès lors qu’elle n’est pas rattachée à la page d’accueil.

Image 2 : Profondeur de page et codes de statut HTTP sont les bases d’une analyse de l’explorabilité. Ici, le score est plutôt bon !

Côté indexation, l’outil se concentre sur le gaspillage du budget de crawl ou budget d’indexation.

Il s’agit du budget-temps accordé à votre site. Il diminue à chaque page explorée et enregistrée jusqu’à atteindre 0. Il convient de sauvegarder ce budget pour permettre aux moteurs de recherche d’explorer plus de pages avec le même budget de crawl, et donc de faire la chasse aux sources de gaspillage.

Quelques exemples ? Trop de redirections, erreurs 404, contenus dupliqués, pages trop lentes à charger… Ce ne sont que quelques points parmi ceux que Semrush liste pour vous. Et comme toujours, pour avoir plus de détails, il suffit de cliquer sur la catégorie voulue !

Image 3 : Plusieurs problèmes d’exploration minent ici le score d’indexabilité de notre site test !

Analyser les problèmes de performance

De plus en plus cités comme des éléments de taille en SEO, les critères liés à la performance doivent faire partie de votre audit de site.

Semrush dédie une catégorie de données entière à l’analyse des performances du site étudié, et fournit bon nombre de pistes d’amélioration sur ce point.

En se concentrant sur la vitesse de chargement de chaque page étudiée, sur le nombre de fichiers CSS et JavaScript ainsi que sur la taille de ces fichiers, l’outil se focalise sur ce qui est à la source de bon nombre de problèmes de performances.

Image 4 : Le temps de chargement est analysé page par page, et pas seulement via une moyenne, ce qui permet de repérer facilement les pages qui nécessitent une amélioration !

Semrush propose sur le même écran un recensement des problèmes liés à la performance du site, avec pour chaque problème, une explication de ce qu’il implique pour votre site et des indications précises de la méthodologie permettant de résoudre le problème, le cas échéant.

Image 5 : Pour chaque problème, des explications et une marche à suivre pour le résoudre si besoin. Si vous prévoyez d’expliquer à votre client les différents problèmes de son site et les conséquences qu’ils impliquent, cela représente une source argumentaire solide.

Analyser la stratégie de linking et la qualité des liens

Le linking interne est la troisième catégorie qui doit être analysée dans votre audit. Souvent négligé, un problème de linking interne n’est pourtant pas à prendre à la légère. En effet, ces problèmes débouchent généralement sur une mauvaise distribution du link juice et une gêne dans la navigation des internautes.

Sur ce rapport détaillé, on retrouve, comme précédemment, notre tableau répertoriant tous les problèmes possibles en termes de linking interne. Et là encore, une explication est fournie pour chaque problème. Répartis en “Erreurs”, “Avertissements” et “Avis” du plus important ou moins grave, ces points sont tous vérifiés et comptabilisés, à chaque crawl de Semrush.

Pour les autres rapports, Semrush utilise un indice 100% fait maison appelé Internal LinkRank pour analyser la force d’une page par rapport à son linking interne, et au jus de lien interne qu’elle reçoit.

L’utilisation de cet indice permet à Semrush de proposer notamment un graphique représentant la répartition des liens en fonction du type de page vers lesquelles ils pointent : des pages à faible ILR, à ILR moyen ou à fort ILR.

Du coup, vous pouvez facilement vous rendre compte des manques de jus de lien de certaines pages ou au contraire, vous identifiez des pages fortes qui peuvent mieux répartir et partager leur jus de lien interne !

Image 6 : Grâce à ce graphique de répartition des liens internes, identifiez rapidement les possibilités d’amélioration de votre linking.

A lire pour aller plus loin : L’analyse de backlinks avec SEMrush

2021, et les Core Web Vitals sur Semrush

Depuis le mois de juin 2021 et la mise à jour Core Web Vitals de Google, tout le monde à les yeux rivés sur ces trois indicateurs :

  • LCP (Largest Contentful Paint) : il correspond au temps nécessaire au navigateur pour afficher le plus grand bloc de contenu de la page ;
  • FID (First Input Delay, parfois aussi appelé TBT pour Total Blocking Time, comme sur Semrush) : qui indique la durée pendant laquelle le site est dans l’incapacité de répondre à une interaction utilisateur ;
  • CLS (Cumulative Layout Shift) : il se concentre sur les décalages de contenu pendant le chargement de la page.

Jusqu’ici, ces indicateurs n’étaient que des conseils à suivre pour améliorer l’expérience utilisateur. Toutefois, depuis le mois de juin et la mise à jour Core Web Vitals, Google assure prendre en compte ces éléments dans son algorithme de classification des pages sur les SERP.

On pourrait débattre des heures sur le bien-fondé de ces affirmations et sur l’éventuel poids de tels critères dans un algorithme qui mise avant tout sur la pertinence de l’information…

Mais il n’en reste pas moins que l’expérience utilisateur est un critère de qualité d’un site web et il serait dommage de ne pas se servir des indicateurs que Google propose pour tenter de s’améliorer, n’est-ce pas ?

Côté Semrush, l’interface se veut simple, on y trouve :

  • deux graphiques représentant les taux de succès aux tests des pages analysées ;
  • un tableau qui reprend chaque page étudiée pour indiquer les données recueillies pendant les tests pour les trois indicateurs.

Image 7 : Dans ce tableau, on voit bien les différentes valeurs pour chaque indicateur ainsi qu’une note globale pour la page.

Ces données proviennent directement de Lighthouse, l‘outil d’analyse de Google, donc si vous utilisez ce dernier dans le cadre de vos audits, vous ne serez pas dépaysé.

En cliquant sur une URL, vous obtenez des détails qui vous permettent d’en savoir plus sur le problème rencontré, mais aussi d’accéder à un historique du score de la page entre les différents crawls exécutés par Semrush. Vous constatez une diminution significative de votre score après avoir modifié un élément ? Vous avez trouvé la source de votre problème !

Pour plus d’explications sur chaque indicateur, un lien vous renvoie vers une documentation très complète, et donc vers des conseils pour faire encore mieux.

Pour conclure : proposer un audit SEO clair et pertinent à son client, en quoi ça consiste ?  C’est avant tout lui proposer une vision plus claire des éléments qui posent problème sur son site, et qui impactent négativement son référencement naturel. Mais au-delà de ça, c’est aussi lui indiquer à quel point ces différents éléments impactent son SEO : c’est grâce à cette information que votre client et surtout vous-même serez en mesure d’établir une liste d’améliorations à apporter au site.

GD Star Rating
loading...
Un audit de site pertinent avec Semrush, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.