Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » J’ai testé le pack SEO PowerSuite !

J’ai testé le pack SEO PowerSuite !

seopowersuiteBonjour à tous. J’espère que vous avez passé un agréable weekend malgré le mauvais temps.

En ce moment, je passe beaucoup de temps à tester des outils SEO. Vous l’avez vu, il y a deux semaines, j’ai testé Yooda Insight que j’ai beaucoup aimé et présenté sur le blog.

Cette semaine, je continue mon aventure de “testeuse” :) avec un pack d’outils seo, que je pense, est moins connu dans le milieu : le Seo PowerSuite. Le connaissez-vous, l’utilisez-vous, quel est votre avis ? En tout cas, moi je l’ai testé, je vous le présente aujourd’hui et je vous donne mes impressions. Suivez-moi ! :)

Rapide présentation de Seo Power Suite

Comme je le disais, il ne s‘s’agit pas d’un outil SEO mais d’un pack d’outils.
En effet, il y en a 4 !

rank-trackerRank Tracker – l’outil qui permet de surveiller son positionnement sur les mots clés sélectionnés.

L’outil met en avant la possibilité de surveiller son positionnement sur 500 moteurs de recherches. Très intéressant, mais est-il vraiment nécessaire quand on sait que Google détient 90 % du marché mondial? Pas si sûr …. En tout cas, vous avez la possibilité de le faire si vous en avez besoin (cas du seo à l’international par exemple, ou Google ne domine pas toujours).

website-auditorWebsite Auditor – l’outil qui analyse les sites internet, vos sites ou ceux de vos concurrents :) .

Analyse de la santé du site et des contenus.

seo-spyglassSEO SpyGlass – le petit outil-espion qui analyse les backlinks de vos concurrents pour vous aider à sélectionner les partenaires de qualité pour votre site internet.

link-assistantLink Assistant – l’outil qui vous accompagne dans l’échange de liens avec les autres sites/blogs. Il vérifie la présence et la validité des liens.

Vous pouvez utiliser ces 4 outils en même temps, ou séparément en fonction de vos besoins. Pour utiliser ces outils, il faut les télécharger. En effet, les outils ne peuvent pas être utilisés en ligne.

Seo PowerSuite est utilisé par 30.000 personnes dans 112 pays différents. Pas mal quand même, non? Pour plus d’informations, je vous invite à aller sur le site officiel de SEO PowerSuite.

Voyons maintenant chaque outil en détail.

Rank Tracker – recherche de mots clés et suivi de positionnement

On commence par intégrer une URL.

rank-tracker-urlEnsuite, on y ajoute, selon ses préférences, un compte Google Adwords ou Google Analytics, pour « aider » l’outil à trouver les bons mots clés en collectant les informations des outils Google. Me concernant, j’ai ajouté Google Analytics, car je n’ai pas de compte Adwords. (Entre nous, je n’aime pas trop donner accès à mes infos aux outils externes. Je ne suis pas rassurée et je me demande toujours si c’est fiable. Ok, je suis parano :) )

rank-tracker-gaTroisième étape, on y ajoute des mots clés dans une liste prédéfinie. J’imagine que l’outil a déjà récupéré des données de Google Analytics. Il faut faire le tri dans les mots clés proposés, car parfois ce n’est pas très cohérent par rapport au domaine d’activité. Exemple ici, les mots comme « loupe » « tunnel », « super héroïne », doivent être supprimés. Ensuite, ce sont des mots qui apparaissent dans mes articles, donc voilà quoi :)

rank-tracker-mots-clesQuatrième étape, et dernière, on choisit les moteurs de recherche sur lesquels on souhaite analyser le positionnement. J’ai choisi pour le fun de tester, google.fr, bing.fr, yahoo.fr, ask.fr, lycos.fr, voila.fr mais Google aurait été plus que suffisant :)

moteurs-rechercheAllez, c’est parti pour une petite analyse !

analyse-positionnementPour 30 mots et 7 moteurs de recherche, l’outil a mis 2min30 pour analyser le tout. Ça va, c’est plutôt rapide. Et voilà les résultats : la liste de mes mots clés, avec le positionnement sur chaque moteur de recherche, la page qui est réactive sur le mot clé en question et son taux de visibilité.

resultats-analyse-positionnementEn souhaitant aller plus loin, j’ai demandé à l’outil de m’afficher les visites sur les mots clés sélectionnés. Mais là j’ai failli péter un câble. Plus de 20 minutes d’analyse. J’ai arrêté, car c’est beaucoup trop long pour moi. Et cerise sur le gâteau, l’outil m’a fait bugger le PC, obligée de redémarrer. Mais ne restons pas sur une mauvaise impression, continuons.

Un onglet intéressant a attiré mon œil : le “Not Provided”. Je me suis dit que j’ai peut-être trouvé la solution pour contourner le not provided de Google Analytics. Mais même au bout d’une semaine de test, l’outil ne me donnait pas d’infos. Alors, je ne comprends pas. Est ce que j’ai fait quelque chose de mal, mauvais paramétrage par exemple ou alors, l’outil à t-il besoin d’un compte Google Adwords pour utiliser le Planificateur de mots clés? Je ne sais pas .. Il faut que je prenne encore le temps de tester ou alors poser la question au support de SeoPowerSuite.

not-providedDernier onglet intéressant, c’est ce qu’ils appellent “La force du domaine”. Le domaine est noté en fonction de son âge, de son profil de liens, des signaux sociaux … Des informations de style PR ou Alexa Rank sont fournies, ainsi que des informations concernant l’IP, l’âge, le temps moyen de chargement, …

force-domaineDes analyses sur les pages indexées dans les principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing..) ainsi que des infos sur le profil de netlinking (liens retours, nombre de domaines, ratio do/no follow…) sont mises en valeur.

indexation-liensL’outil fait également ressortir des informations sur les signaux sociaux et le nombre de visites en provenance de chaque réseau social. En revanche, l’outil ne classe pas les résultats par ordre d’importance. Dans l’exemple ci-dessous, Twitter, premier réseau social en termes de visites et signaux sociaux pour mon blog, se retrouve en deuxième position.

populariteEt dernière chose, des estimations de trafic, issues probablement de Google Analytics. Mais le problème c’est que je n’ai pas vu de dates. 15 178 visites, ok, mais en combien de temps ?

trafic-web

Website Auditor – auditer votre site internet

Après avoir inséré l’URL du site que vous souhaitez auditer, l’outil fait son analyse. Pour analyser mon blog, l’outil a eu besoin de 8 minutes. Les informations retournées sont plutôt intéressantes.

Un premier onglet avec des informations sur la “santé” du site. Il y a des erreurs ou avertissements concernant l’indexation et la navigation (les erreurs 404, les erreurs 500, les fichiers robots.txt et sitemap.xml), les redirections (301,302, canonical), les URLs (dynamiques, trop longues..), les liens, les critères on-page (les titres et meta description) …

audit-site audit-site-on-pageDans la partie de gauche, vous avez les critères analysés et dans la partie de droite les explications pour comprendre le critère ou encore les URLs concernées.

Ps : parfois les analyses sont vraiment trop longues. Exemple ici, j’ai demandé une analyse de tous les facteurs de positionnement. 53 minutes d’attente. :(

facteurs-positionnementContinuons cette analyse du site, avec une analyse des pages. Page par page, nous avons des informations : titre, page rank, liens, réponse http, tags, nombre d’erreurs trouvées, taille de la page, indexation dans les moteurs de recherche et date de cache, indication dans le robots.txt, popularité dans les médias sociaux….

C’est ici également que vous pouvez configurer le fichier robots.txt ou alors créer un sitemap.xml.

page-analysepages-analyseAprès cette analyse globale des pages, vous pouvez analyser page par page.

Et pour chaque page vous avez deux types de critères analysés : les facteurs de contenu (titre, balises meta, body (plan de document), optimisation des images (Alt) ) et les facteurs techniques (disponibilité de la page, codage, liens..).

Pour chaque critère, des explications et des conseils.

optimisations-contenufacteurs-technqiues

SEO SpyGlass – auditer les profils de netlinking

Comme pour les autres outils, il faut insérer une URL et demander une analyse.

Tout d’abord, nous avons un dashboard sympathique et illustré : nombre total de liens retour, dofollow contre nofollow, top des pays qui font un lien, statistiques sur les ancres (contenu et URL ) …

liens-recapitulatifliens-paysancres-liensEnsuite, vous pouvez avoir une vue d’ensemble sur les liens : la page qui fait le lien, l’ancre, l’url de destination, le page rank de la source, les partages et signaux sociaux, les liens en provenance d’annuaires, forums ou blogs….

Un deuxième onglet permet d’analyser les liens en détail. Comme ça, d’un coup d’œil vous allez voir le nombre de liens par site référent. C’est comme ça que j’ai appris que Monsieur 4h18 faisait 7 liens vers mon blog. :)

sources-liensUn autre truc super intéressant, c’est dans l’onglet “Risque de Pénalité”. L’outil calcule et donne un pourcentage de “risque de pénalité”. C’est cool pour savoir si les liens crées peuvent nous servir ou encore nous pénaliser. Pour ne pas fâcher Monsieur Penguin, mieux vaut garder un œil sur ce taux. En revanche, je ne sais pas quels sont les critères pris en compte pour analyser ce pourcentage.

risque-penguinL’outil permet également de comparer son profil de netlinking à celui d’un concurrent ou d’un confrère. J’ai choisi pour le test, le blog Axenet, et je me suis fait littéralement laminer :) Je vous laisse regarder les stats :)

analyse-concurrentielle-netlinking

Link Assistant – pour un échange de lien facilité

Pour utiliser l’outil, il faut insérer l’URL du site, ajouter des infos sur le projet (texte d’ancre et description), ajouter un nom de contact et insérer une adresse mail.

projet-netlinkingEnsuite, il faut rechercher des partenaires pour commencer à créer des liens. Plusieurs possibilités : insérer des mots clés, demander des sites avec des formulaires de soumission de liens, demander des sites qui font un lien vers l’un de vos concurrents …

selection-netlinkingA la suite de l’analyse, l’outil propose une liste de partenaires potentiels avec des infos sur chacun (alexa rank, page rank, popularité, âge et provenance du domaine…). Il suffit de sélectionner les partenaires pour que l’outil envoie des demandes.

partenaires-netlinkingAutre possibilité, c’est d’aller sur internet avec l’outil et de “scanner” un site internet pour trouver les liens sortants du site. En fonction des résultats, vous pouvez sélectionner un site ou plusieurs pour réaliser une demande de lien.

scan-siteBon… cet outil permet de trouver les bons sites, plein d’informations sur les sites qui vous intéressent et envoyer directement un email d’échange de lien ou de partenariat.

Maintenant, vous le savez tous, je ne suis pas très favorable à ce type de pratique. Personnellement, je préfère prendre le temps de rédiger et de “capter” les liens naturellement. Maintenant, je suis consciente que ces techniques douces (storytelling, inbound marketing…) ne correspondent pas à tous les domaines d’activités. Un plombier aura plus de difficultés pour capter naturellement les liens, il va être probablement emmené à mettre en place une stratégie de netlinking. Link Assistant pourra être un conseiller virtuel efficace qui fera gagner du temps. À utiliser pour faire votre bench .. Mais prenez le temps de mettre en place de vraies relations avec les autres webmasters. Les demandes d’échange de liens en masse ne donneront aucun bon résultat. À utiliser avec modération ! :)

 Petite conclusion

conclusionPour conclure, Seo PowerSuite est un pack d’outils assez performant dans la mesure où il y a beaucoup de fonctionnalités. En revanche, l’outil est gourmand en ressources, il vous faut un bon PC, des proxys si vous ne souhaitez pas être “bloqué” par Google et de la patience car certaines analyses sont longues.

Avec ce pack vous allez pouvoir analyser l’état de santé de votre site et suivre ses performances, auditer votre contenu et votre maillage, ainsi que garder un œil sur vos concurrents.

Ces analyses sont très importantes pour votre site internet. Elles vous permettront de détecter les éventuels problèmes et vous donneront l’occasion de rectifier votre stratégie si les résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes.

Comme tous les autres outils sur le marché, Seo Power Suite est payant. Le prix de base est de 299€. Personnellement, je vous invite à le TESTER et vous faire votre propre avis avant d’investir.

A lire chez mes confrères :

GD Star Rating
loading...
J’ai testé le pack SEO PowerSuite !, 4.4 out of 5 based on 16 ratings

34 réflexions au sujet de « J’ai testé le pack SEO PowerSuite ! »

  1. Intéressent mais un peu cher, on pourrai avoir presque les mêmes résultats gratuitement , pas avec toutes ces précisions bien évidement
    Je noterai en exemple : Seo quake et Ahrefs Seo toolbar
    Bonne semaine à tous

  2. Bonjour,

    Depuis plus d’un an j’utilise Power-Suite PRO avec de bon résultats surtout pour les Backlinks et le risk penality, plus économique ( à mon avis) que d’autres abonnements sur des sites bien connus et un Gros Plus pour WebSite auditor, qui donne une vision précise des problèmes rencontrées et des corrections a entreprendre.
    Un second point interessant c’est l’automatisation et la programmation des taches de positionemment et autres, même si les captcha te bloques, tu peux utiliser Death By Captcha qui est compatible avec Power-suite ( mieux que les proxi)..pour quelques euros tu as 5000 anti-captcha offert.
    Concernant le “Not Provided”, cela reste effectivement très subjectif car il est lié avec les mots clés que TU AS toi même renseignés. RankTracker compare simplement si le mot-clé que tu as renseigné fais parti des pages landing detecté par le logiciel sur analytics. En aucun cas il decode le “Not Provided”.
    Concernant l’appli Link Assistant je suis assez d’accord avec toi et franchement, j’ai jamais récupéré de backlinks avec le formulaire d’envoie.Just einteressant pour decouvrir les sites dans ton secteur
    Un dernier point interessant c’est l’automatisation d’envoie des rapports pour tes clients..
    Si vous souhaitez d’autres renseignements sur ce logiciel ce sera avec plaisir.(je crois que je peux avoir des remises ….Pas sur donc à voir)

    CDLT
    PS: Dans la même famille, il y a aussi un nouveau soft pour faire du community management il s’agit de BuzzBundle que tu pourras tester dans un prochain article peut-être…

  3. Merci Alexandra pour ce test… Comme tu n’est pas très favorable à la partie Linking, je me pose des question là dessus. C’est dommage que l’outil ne propose pas une analyse “In Site” un peu plus poussée comme un taux de risque ou une analyse de la diversité des ancres, ou autres indices qualifiants.

    Je n’utilise aucun soft à ce sujet, mais il est vrai que pour gérer cette partie cela reste à réfléchir… Le “naturel” étant pour moi un concept tellement vague et “bonne parole” et comme tu le dis si bien, pour un plombier c’est pas si facile.

    Merci pour ton retour d’expérience, et aussi tes autres billets. J’ai enfin osé participer à laisser un commentaire.

  4. Merci pour le temps passé et le partage, c’est toujours sympa d’avoir un feedback, surtout que les outils ne sont pas gratuits.

  5. Excellent test :) J’utilise aussi ces outils pour mon positionnement. L’investissement est assez conséquent, c’est vrai, mais ils sont performants. Comme cela a déjà été dit : ils comportent certains inconvénients. Mais je n’ai jamais trouvé d’outils parfaits.

    Celui qui m’est le moins adapté, c’est Buzz Bundle. Pourtant testé au préalable, de gros inconvénients sont apparus : programmations en masse sur les RS, le souci de la photo (et des liens en nofollow) sur Google+, le nombre de caractères est donné à titre indicatif, mais c’est ennuyeux sur Twitter puisqu’on limité à 140 caractères (et moins si on a une photo), etc.

    Les outils sont assez intuitifs et permettent surtout un suivi régulier. On peut programmer le lancement des rapports et se les envoyer par mail pour les étudier par exemple. Comme ça, tous les lundis (choisi arbitrairement), je reçois mes stats et je les étudie avant d’attaquer la semaine.

    Ces rapports permettent d’ajuster rapidement les actions à faire dans la semaine, voire, sur le long terme, de rectifier la stratégie de contenu… :)

  6. Hello Alexandra, je voulais avoir une petit précision notamment au sujet de l’outil pour l’audit SEO (website auditor). As-tu déjà testé la suite Advanced Web ranking à ce propos ? As tu pu comparer ? Lequel serait le plus pratique pour toi ?
    Merci

  7. 299€ ce n’est pas très cher si l’on considère ce que le logiciel apporte, il ne s’agit pas d’un SAAS, donc vous ne payerez pas tous les mois. Ma licence d’ahrefs me coute bien plus cher à l’année. J’aimerai cependant bien savoir comment est calculé le risque de pénalité “penguin” car bien souvent, bon nombre de ces logiciels sont adaptés au marché “anglais”, et la plupart des liens français sont mal interprétés ou signalés en faux positif ( j’ai le cas d’un lien sur un .gouv signalé en toxique… ). Il y a un véritable manque d’outil d’analyse dédié au lien francophone…
    Patrice Krysztofiak Articles récents..L’affaire Laurent Bourrelly !My Profile

  8. Ça à l’air d’être une très bonne suite d’outils. Merci pour ce test. J’en profite pour vous dire que j’aime beaucoup votre blog, j’y trouve plein de bonnes idées. Mais cette suite est un peu trop cher pour moi qui démarre mon entreprise….

  9. Je connaissais pas le pack SEO PowerSuite, il m’a l’air très complet. Par compte je pense qu’il faut prendre en compte le risque de pénalités avec des pincettes. Si c’est comme Majestic SEO, qui met des mauvaises notes sur des liens de qualité et vice versa. Mais c’est quand même un indice à ne pas négliger.

  10. J’utilise rak tracker depuis des années et franchement c’est le meilleur rapport qualité prix pour moi.
    Website auditor est pas mal, même si ce n’est pas le meilleur dans sa catégorie.
    Spyglass, à cote de majestic ou ahrefs, c’est à la ramasse je trouve (je n’ai pas retesté depuis l’année dernière)

    @juliette
    “on pourrai avoir presque les mêmes résultats gratuitement ”
    Je pense que tu devrais tester la suite, car tu es côté de la plaque

  11. Rank Tracker est vraiment pratique car il permet de checker des milliers, voire des dizaines de milliers de mots clés (ranking, nombre de recherches mensuelles,..) sans aucune limite (à condition, effectivement, de disposer des ressources nécessaires). Mais on se fait souvent choper par Google. L’utilisation d’un VPN avec IP tournante (ou de plusieurs proxies) est donc indispensable. En plus de l’utilisation de proxy, SEO Power Suite propose une option “captcha automatiques” vraiment pratique (parce que, quand le VPN bug au milieu de la nuit, c’est cool qu’un mec à l’autre bout du monde entre le captcha pour vous) !

  12. Merci pour le retour concernant cette outil sa vaut toutes les recommandations du monde :)

  13. J’ai la suite depuis plusieurs années mais je n’utilise réellement que Rank Tracker et Website Auditor. Ca fonctionne aussi bien sur PC que Mac.

    Les+
    – Rapports totalement personnalisés pour le client.
    – Prix (par rapport à un abonnement si on opte pour les packs et la longue durée – voir ci-dessous).

    Les-
    – Nécessite une machine dédiée pour tourner, car effectivement certains traitements prennent des plombes.
    – Nécessite un proxy ou VPN avec IP tournantes + achat de captchas pour Rank Traker.
    – Pas d’accès en Saas.

    Ces points peuvent être résolus en prenant un petit serveur style Kimsufi + HMAI VPN (mais il faut en tenir compte dans le coût global).

    Faire gaffe aussi au fait que si la licence est un one-shot, l’abonnement aux mises à jour du search algo sont en sus. Pour Rank Tracker uniquement (version entreprise) c’est USD20 par mois en paiement mensuel, USD300 pour 3 ans.
    http://www.link-assistant.com/linkassistant/ent-search-algo-updates-extension.html

  14. Très bon article, j’ai eu l’occasion de le tester également même si la démo reste limitée. Le prix n’est pas adapté aux apprentis référenceurs et aux agences plus modestes malheureusement.

  15. @Juliette, teste les outils, il y a des versions allégée, tu comprendras par toi même

    @Nico, certains traitement prennent un peu de temps (et encore…) mais pas besoin de machine dédiée : ça tourne en tache de fond
    Pour les captchas pas forcément, si tu as assez de proxys et que tu mets des temps d’attentes un peu plus élevés entre les requêtes

  16. Juste une petite précision. Le prix du pack, soit les 4 outils est promu à moins de 700 euros, enfin c’est ce que j’ai payé. Mais la mise à jour des moteurs ce n’est que pour 6 mois. Au bout de ce temps là, vous êtes invité à prolonger l’aventure pour 24, 48, 36 mois si vous voulez bénéficier de la mise à jour des moteurs (indispensable). 36 mois, avec un fort taux de réduction, c’est à nouveau un peu moins de 700 euros pour 36 mois. Les logiciels bénéficient régulièrement de mises à jour gratuites. Vous avez une newsletter (en anglais) qui vous indique régulièrement comment prendre en main vos outils. Tourne sous Windows, Mac et Linux.

  17. Merci pour cette analyse complète. Moi aussi je suis utilisateur de la Power Suite SEO mais je m’interroge sur la fiabilité des résultats. J’ai comparé les résultats donnés par SEO SpyGlass et Rank Tracker avec d’autres outils et les résultats sont sensiblement différents.
    Un exemple : mon propre site, Rank Tracker m’indique qu’il apparait à la 29 position sur Google pour l’expression “mkg digital” alors qu’il apparait en réalité en 1ère position. Comment expliquer de telles disparités ?

  18. @Damien : pour une requête avec un simple mot-clé, Google donne la position en local, je veux dire par rapport à ta géoposition. En essayant la même recherche avec “Marseille” comme ville, tu verras que tu ne seras plus premier. Pour Rank Tracker (et mes pages) j’ai rajouté la ville ou la région et les positions sont justes.

  19. Salut Alexandra ! :-)
    Je suis tombé un peu par hasard sur cet article sur la suite SEO Powersuite et j’avoue était très surpris.
    Enfin j’ai appris pas mal de choses…

    J’avais acheté la suite en février (donc un peu avant ton post) et j’avais été assez déçu lors de l’utilisation.
    J’avais surtout utilisé SpyGlass pour voir quels sont les liens qui pointent vers mes concurrents (des sites de couponing comme ma-reduc , radins.com etc…).

    Je voulais booster quelques boutiques et j’avais donc pris leurs pages boutiques et j’avais analysé les liens. Généralement ceux qui m’étaient renvoyés n’étaient pas de bonne qualité.
    Maintenant avec le recul je me rend compte que ce sont surtout mes concurrents qui ont fait les bourrins à faire des liens sans grand intérêt (certains plus de 100k liens de façon spammy…).

    Par contre, un outil qui pourrait peut-être t’intéresser c’est G-Lock Blog Finder.
    Je le teste depuis quelques jours pour trouver des liens vraiment par thématique (si tu as envie de faire un lien sur un truc genre “la théorie de la relativité”, tu sélectionne le pays, la langue et hop tu as plein de sites qui ressortent) et j’avoue être assez surpris par le résultat.
    Le logiciel te renvoie 25 possibilités de backlink par requête en version gratuite. La version payante doit être à une cinquantaine d’euros si je ne me trompe pas… Enfin bon pour ceux qui débutent, la version gratuite est plus que suffisante. Tu as diverses stats : PA, DA, No/DoFollow , type de plateforme utilisée (WordPress, etc…).

    Enfin bref je m’arrête là !

    En tout cas ton article m’a redonné envie de me remettre sur SEO Powersuite, notamment l’outil d’analyse des pages que j’avais totalement zappé et qui semble vraiment génial !! Je te donnerais de mes nouvelles dans les prochaines semaines (en fin d’année ?) pour voir quels seront les résultats obtenus.

  20. Bonjour et merci pour ce billet intéressant !

    Le prix de base de 299€, c’est par mois ou par an ?

    Aucune info sur le site officiel…

    Merci.

    Thomas

  21. Bonjour,
    Merci pour ce retour.

    Je ne comprends pas le prix 299 € pour la licence ? Mais une licence de quoi ? Aucune infos visible, je leur ai posé la question, mais pas eu de retour encore.
    Si quelqu’un a une info précise sur le montant de la licence et sa durée, ce serait top de la partager.

  22. @Benjamin, vous devez lire attentivement avant d’acheter ce logiciel pour apprendre à connaître les coûts des services qui seront facturés périodiquement.

    Je l’ai utilisé pendant plus d’un an maintenant et j’ai constaté qu’ils ont des outils réellement utiles. Mais la réalité c’est que le forfait vous sera livré avec beaucoup plus de coûts que de l’achat initial. Résumons ca sur place:

    – 299 € achat initial pour les quatre outils ensemble.
    – Vous aurez besoin des clés de CAPTCHA pour les exécuter sans avoir à insérer manuellement chaque CAPTCHA. 25.000 pour environ 92 € qui va durer pendant quelques mois, selon la fréquence que vous utilisez les outils
    -Mises à jour de l’algorithme de recherche : 6 mois gratuits lors de l’achat initial, puis le forfait de mises à jour d’algorithme qui a plus de valeur pour les quatre outils coûtent environ 370 € qui vous donnera accès pour 36 mois.

    Je dirais donc que lors de la prise de ces coûts ci-dessus à l’esprit, je dirais que vous payez environ 370 € par année pour le logiciel.
    Maintenant ils ont lancé les clés DEATHBYCAPTCHA ce qui est moins cher mais personnellement et en tant que consultant SEO depuis plus de 10 ans je vous conseille de laisser faire..Moi je l’ai acheté pour économiser du temps perdu pour faire une analyse complète à mes clients au lieu de la façon manuelle mais rendu aux coûts mentionnés ci-dessus et les ressources qui utilise, je préfère de le faire manuellement.

    PS: Leur service à la clientèle est horrible et vous devez vous attendre à des coûts supplémentaire à chaque fois qu’il y a quelque chose

  23. C’est une bonne suite, avec beaucoup d’avantage et certes des inconvénients cités dans les commentaires précédents.
    Il est lourd pour de sites de plus de 5000 urls si on sélectionne tous les critères. Le logiciel spider frog seo est une alternative dans ces cas-là.

  24. Je viens de tester la version gratuite qui m’a bien plu !
    J’étais prêt à investir dans une licence, mais le message de Référencement Web juste au dessus m’a un peu refroidit…
    Que conseillez vous comme petit logiciel dans ce style pour analyser les backlinks ?

  25. Bonjour, perso j’utilise SEO powersuite depuis 2 ans et j’en étais vraiment très satisfait (surtout link assistant & rank tracker). Ils ont fait une MAJ depuis quelques mois, et franchement, le logiciel n’est plus ce qu’il était..

    Les recherches de blogs/sites sont largement moins efficaces, l’interface moins logique..
    Bref, c’était mieux avant ;) voila, j’espère que les équipes verront ce message :) (pas d’accord avec referencement web leur SAV est au top) ++

  26. Hello Miss Seo girl,
    J’adore cette suite mais avant de pousser un peu la machine, je souhaiterais “me protéger”.
    N’auriez vous pas vous ou vos lecteurs des tuyaux pour choisir la solution la plus simple entre proxy et VPN.
    Plusieurs proxys sont – ils nécessaires ?

  27. Si vous avez des alternatives de link-assistant je suis preneur. Je trouve l’abonnement trop cher et mal spécifié à la base j’achète une version lifetime que je dois ensuite up à la version entreprise juste pour l’exportation de pdf sans watermark… J’avais mis le tool de côté déjà pour ce qui est du tracking de mot clé c’est super lent du coup inutile. Belle gestion du marketing je me fait enflé 2 x en moins d’1 ans avec leur service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.