Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Comment analyser votre trafic SEO avec Google Data Studio ?

Comment analyser votre trafic SEO avec Google Data Studio ?

Article invité rédigé par Vincent Chomier, consultant webanalytics.

Analyser le trafic en provenance des moteurs de recherche sur votre site contribue à la réussite de stratégie SEO dans le temps. Comment évolue votre position moyenne sur les mots clés, quel est votre taux de clic dans les résultats Google, quelles sont vos pages qui récoltent le plus de visites organiques, pour ne citer que quelques indicateurs qui peuvent vous aider à orienter vos efforts en référencement.

Dans cet article façon “tuto express”, je vais vous montrer comment construire un reporting automatique de votre SEO avec Google Data Studio, à partir de vos données de Google Analytics et Google Search Console.

Le principe de Google Data Studio

Comme nous sommes sur miss-seo-girl.com, je pense que vous connaissez déjà (au moins en surface) Google Analytics et la Search Console. Quelques mots sur Google Data Studio : cet outil permet de créer des rapports sur-mesure à partir de différentes sources de données. Dans le cas qui nous intéresse, nous allons créer un rapport avec 2 sources de données : votre compte Analytics, et votre compte Search Console.

Comme dans Analytics, on retrouve dans Data Studio une logique de statistiques et de dimensions. Une statistique c’est un chiffre (ex : 300 clics), la dimension c’est la répartition de ce chiffre selon un critère. Par exemple : 150 clics en SEO, 100 via Youtube, 50 via Facebook si l’on cherche à comparer nos canaux d’acquisition.

À partir de ces statistiques et dimensions, Data Studio vous permet de créer moultes tableaux, diagrammes, graphiques et courbes de votre choix.

Afficher des statistiques dans Data Studio

Je n’ai pas la prétention de vous apprendre Data Studio de A à Z en un article de blog; je vais passer rapidement sur certains détails (comme la mise en forme) et essayer de vous donner une vision d’ensemble.

Nous allons créer pour l’exemple un bilan SEO “classique”. À noter que le site qui sert d’exemple, mon site perso, n’a jamais vraiment été travaillé en SEO. Je ne peux pas vous montrer de “vrais” bilans issus de cas réels de mes clients pour de simples raisons de confidentialité. Ne vous concentrez donc pas sur les chiffres, mais sur les procédés utilisés pour les afficher :)

Pré-requis : avoir installé Google Analytics sur votre site, même chose pour la Search Console, et enfin il vous faut un compte sur Data Studio (gratuit).

1ère étape : créez un nouveau rapport vierge, que vous allez devoir connecter à une source de données. Sélectionnez la Search Console dans les sources disponibles, et laissez-vous guider pour raccorder votre compte. La démarche est assez intuitive, et se termine par le clic sur “ajouter au rapport” une fois les différentes étapes terminées.

Vous pouvez agrémenter ce rapport avec votre logo, un titre, et un sélecteur de date (menu insertion > plage de dates). Ajoutez ensuite une première statistique (menu insertion > tableau de données; et oui une statistique seule s’appelle un “tableau de données” dans Data Studio !), choisissez par exemple votre nombre d’impressions.

Ici, j’ai ajouté plusieurs statistiques. Les options se gèrent dans la colonne de droite. Vous pouvez choisir la source de données, afficher ou non une comparaison avec la période précédente, et ajouter des filtres.

Si je souhaite afficher mon nombre de sessions issues du SEO sur Google par exemple, je choisis Google Analytics comme source de données pour ma statistique “session”, puis j’applique un filtre : “source / support” > est égal à > “google / organic”. Les filtres permettent de sélectionner avec précision les données que vous souhaitez afficher, n’hésitez pas à vous entraîner à les utiliser !

Vous noterez ici que mon filtre n’inclut que les données de Google, et pas des autres moteurs de recherche. Ceci afin de garder une cohérence avec les autres statistiques de ce rapport Data Studio, qui proviennent de la Search Console (donc uniquement Google).

Et si je devais interpréter les données de cet exemple, je ferais le constat suivant : mes résultats quantitatifs se sont améliorés par rapport à l’année précédente (+40% de visiteurs) mais les indicateurs “qualitatifs” sont légèrement préoccupants, avec une durée des sessions qui baisse de moitié et un taux de rebond trop élevé.

Je peux en déduire que je draine plus de trafic, mais ce trafic n’est pas suffisamment “qualifié”. Peut-être que je suis bien positionné sur des mots clés qui ne sont pas les plus pertinents pour moi, ou peut-être que mes pages de destination ne sont pas suffisamment incitatives. Deux axes de travail sur lesquels je peux me concentrer dans les prochains mois pour améliorer mes performances en référencement naturel.

PS : l’activation de la comparaison de dates sur les statistiques issues de la Search Console est un peu capricieuse dans Data Studio, ce qui explique qu’on ne les voit pas sur ces screenshots, sorry !

Les graphiques sur Data Studio

De nombreux graphiques sont disponibles dans Google Data Studio. Vous les retrouverez directement dans le menu “insertion” en haut de page. Le fonctionnement est similaire aux statistiques, si ce n’est que vous pouvez cette fois utiliser des dimensions.

Dans cet exemple, j’ai ajouté 3 graphiques que vous pourrez trouver dans le menu “insertion” :

  • Une série temporelle (courbes) : source de données “Search Console”, statistiques “impressions” et “position moyenne”.
  • Un graphique à barres : source de données “Search Console”, dimension “catégorie d’appareil”, statistique “taux de clic”.
  • Un graphique à secteurs (le fameux camembert) : source de données “Google Analytics”, dimension “type d’utilisateur”, statistique “sessions”, filtre “trafic SEO Google uniquement” (le même que pour les statistiques en début de cet article).

Il existe d’autres types de graphiques dans Data Studio, n’hésitez pas à les tester pour découvrir sous quelle forme vous préférez visualiser vos données.

Les tableaux

Incontournables, les tableaux permettent d’analyser vos données plus en détail. Voici par exemple un tableau des données Analytics concernant la répartition du trafic SEO par pages de destination. J’ai activé la comparaison avec la période précédente, d’où la présence de colonnes avec un triangle (le symbole mathématique de la variation). J’ai sélectionné la dimension “page de destination”, ajouté les 3 statistiques que vous voyez dans les colonnes, et appliqué mon filtre “SEO Google” que j’ai déjà mentionné.

Essayez de vous entraîner en créant par exemple un tableau sur vos principaux mots clés, via la Search Console. De cette manière, vous pouvez surveiller votre évolution de positionnement / clics etc. sur un ensemble de mots clés. N’hésitez pas à utiliser des filtres, si vous souhaitez exclure certains termes (comme votre nom de marque par exemple).

On va s’arrêter là pour cette découverte de Google Data Studio : à vous de prendre l’outil en main pour construire un bilan SEO qui vous correspond. Plus vous pratiquerez, plus vous deviendrez à l’aise avec l’interface, et l’utilisation de Data Studio deviendra un réflexe chaque fois que vous avez besoin de faire parler vos données.

GD Star Rating
loading...
Comment analyser votre trafic SEO avec Google Data Studio ?, 2.9 out of 5 based on 7 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.