Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Corporate » Retour Seo Camp Day d’Angers – 1er juin 2013

Retour Seo Camp Day d’Angers – 1er juin 2013

Samedi dernier, je suis allée au Seo Camp Day d’Angers. Encore une très belle journée passée entourée de référenceurs et passionnés SEO.

Un grand merci aux organisateurs de l’événement : Nicolas Robineau, Ronan Chardonneau, Arnaud Lemasson, Yoann Digue .., ainsi qu’aux sponsors officiels : Rocketlinks, G4 Interactive, Yooda, et la ville d’Angers.

L’évènement s’est déroulé à la Maison des Projets de 9h à 19h. En arrivant, belle surprise : le café chaud et les pains aux chocolats offerts..hmmm, quel bonheur 🙂 Au programme, 14 conférences réparties en 2 salles et un speed recruting en fin de journée. (Ouff, je n’ai pas eu besoin, mais c’est toujours intéressant pour ceux qui cherchent du travail).

La pluspart d’entre vous savent que j’ai été vraiment très occupée 🙂 … j’ai rencontré beaucoup de monde, j’ai parlé avec tout le monde, beaucoup d’échanges super intéressants et enrichissants … Merci donc à Mathieu, Mélissa, Anthony, Valérian, Germain, Nathalie, Olivier .. et tous les autres avec qui j’ai pu échanger tout au long de la journée.

Seul problème, je pense avoir raté quelques (beaucoup) conférences..Oups :). J’ai donc dû trouver une solution, et Nathalie, s’est gentiment proposée de m’aider en me prêtant ses notes. En gros, le compte rendu que vous allez lire, est écrit par Nathalie, modifié finement par moi-même .. 20/80.. ou quelque chose comme ça ! Merci donc à Nathalie Couture de l’agence web Alternat pour son temps et ses notes ! Bravo pour le boulot ! 🙂

[collapsible_item title=”Tourisme et référencement”]

tourisme-seoEt on commence cette journée avec la première conférence sur le “Tourisme et le référencement”, tenue par Thomas Yung, spécialiste dans le domaine de l’hôtellerie. L’idée retenue est celle d’une “fausse bonne idée” : l’inscription dans les centrales de réservation et les sites spécialisés dans le domaine, comme booking.com. En effet, il s’agirait plus d’ennemis de l’hôtelier que d’amis. Les pratiques mises en oeuvre relèvent plutôt du brandjacking.

Le brand jacking des services de réservation centralisés

Les interfaces et sites proposés par les entreprises de réservation font que les internautes sont bien incapables de savoir sur quel site ils ont réservé. Ils utilisent le nom de leur client, pour se positionner dans les résultats.

Pour empêcher une entreprise de réservation de communiquer sur le nom de l’hôtel à la place du propriétaire il faut que celui-ci commence par déposer la marque à l’INPI puis déposer ensuite une réclamation auprès d’Adwords. Évidemment c’est difficile si on s’appelle “hôtel de la gare”

Optimiser son site

Un site dans le tourisme a les mêmes objectifs que tout autre site : être visible sur la toile. L’hôtelier doit s’assurer de sa visibilité à toutes les étapes : sur son nom, sur son activité, sur son territoire. L’enjeu est de taille, car la concurrence dans le tourisme est importante. Alors, comment faire pour rendre notre site de tourisme visible dans les Serps? Eh bien, en mettant en oeuvre les mêmes techniques SEO comme pour n’importe quel autre site.

Optimiser les images et visuels

Les images jouent un rôle très important pour le visiteur (moins pour google) elles alimentent le rêve. Il ne faut pas hésiter à publier des photos, des vidéos, des diaporamas. Elles présentent l’avantage supplémentaire d’accroître le temps passé par l’internaute sur le site

A noter : Tripadvisor propose un outil en ligne qui permet de fabriquer gratuitement un diaporama animé à partir de quelques photos.

Optimiser la page de réservation

Ne pas négliger cette page, il est important d’optimiser son contenu pour le référencement, mais aussi pour le visiteur afin de le rassurer au moment de la conversion.

Créer un blog

Le blog est un complément très intéressant du site. Le souci est d’alimenter le blog, mais des astuces existent : Il suffit de s’abonner à toutes les newsletters des offices de tourisme du secteur pour être au courant de tous les évènements. De temps en temps, rajoutez quelques actualités promotionnelles pour avoir une base permettant d’alimenter le blog régulièrement.

Cela permet d’augmenter sensiblement le nombre de pages référencées, d’améliorer la visibilité de la marque et de développer la longue traîne.

Évidemment cela prend du temps, mais c’est plus intéressant à long terme que de créer des CP sur des sites externes.

Optimiser son Nom de Domaine

Le .hotel va être libéralisé. Il faut espérer que la gestion sera stricte et que l’extension sera effectivement réservée aux hôtels. On se souvient du flop du .travel

Optimiser les Rich snippets

Il faut implémenter les micro data dans le site pour bénéficier de l’enrichissement de l’affichage dans les serp. Les résultats enrichis bénéficient d’un taux de clic de 10 à 30 % supérieur aux résultats non enrichis

Optimiser sa Fiche Google Adresse

Il faut bien choisir les mots clés principaux et ajouter des déclinaisons en mots clés ou des catégories secondaires. Ce point sera plus développé dans la conférence d’ Arnaud Lemasson sur le référencement local.

Booking.Com

Les hôtels “préférés” sont présentés comme ceux bénéficiant du meilleur rapport qualité prix alors qu’en fait il s’agit de ceux qui versent une commission plus importante à booking. Les distributeurs ont leur propre algorithme de classement pour l’affichage des résultats.

L’algorithme prend en compte les critères suivants

  • clic
  • réservation
  • annulation
  • disponibilité
  • avis des clients
  • rapidité de règlement des commissions par le propriétaire à booking

Tout ceci est écrit noir sur blanc dans le contrat qui lie booking à l’hôtelier

Optimiser sa visibilité sur les réseaux sociaux

Les moteurs de recherche ont confirmé la prise en compte des signaux sociaux. C’est pour cela qu’il faut travailler sa visibilité sur les réseaux sociaux. Le site à tout intérêt de créer une page facebook, twitter ou encore une page trip advisor qui va permettre d’optimiser, d’enrichir avec des photos, soigner les avis clients, répondre aux clients… Bref, il faut interagir avec vos clients !

L’effet billboard

Une autre idée évoquée, c’est celle de l’effet billboard. Il s’agit d’inciter le client à sortir de booking pour aller sur le site officiel afin de réserver en direct

Par exemple, laisser entendre dans le descriptif qu’il y a des chambres familiales et individuelles, mais ne proposer que des chambres doubles sur booking. Le client est alors tenté de sortir de booking pour accéder à l’offre qui l’intéresse. Il faut faire du teasing dans les éléments de description.

Pour conclure, il n’y a pas une grosse différence entre l’optimisation d’un site du tourisme, qu’un autre. Il s’agit encore et toujours du bon sens, de la logique, .. Il faut réaliser une optimisation aussi bien on-site, qu’off site.

[/collapsible_item]
[collapsible_item title=”Le référencement local”]

seo-localOn enchaîne avec la conférence d’Arnaud Lemasson, sur le référencement local, et surtout sur Google +.

Quelques chiffres :

  • 1/4 des recherches sur Google sont liées à une localisation, 50% sur mobile
  • 85% des internautes ont déjà cherché localement une entreprise.
  • 88% des gens qui ont fait une recherche locale contactent ensuite l’entreprise

Qui est concerné ?

Le référencement local concerne principalement des entreprises ayant une zone de chalandise géographiquement limitée.

Qu’est-ce qu’une recherche locale?

  • une recherche expressément localisée : “coiffeur Angers”
  • mais aussi une “recherche métier” pour laquelle aucune localisation n’est demandée, mais qui sera implicitement déduite par google (Google Venice (février 2012) introduit des résultats géolocalisés pour une recherche métier générale)
  • Adword permet également de positionner rapidement un site sur une recherche géolocalisée

Optimiser sa visibilité dans les résultats de recherche géolocalisés

Optimiser sa page Google local +

Avec Google + local , Google introduit la recherche sociale à travers la note et les avis utilisateurs. Il faut encourager les utilisateurs à laisser leur avis sur Google+ (cadeaux, reducs) car ce n’est pas encore naturel.

Dans la fiche Google + local : si l’entreprise à plusieurs activités choisir de mettre en avant les mots clés les plus susceptibles d’être associés à une recherche localisée.

Différents critères sont pris en compte dans l’ordre d’affichage

  • la présence d’une adresse physique dans la ville recherchée,
  • la présence d’une description de l’activité, ainsi qu’une catégorie associée
  • les citations externes
  • les avis des internautes
  • la proximité du centre ville est un +

Quelques conseils pour bien optimiser sa page Google +

  • Remplir 100% de la fiche, Google aime bien 😉
  • Surtout animez votre page
  • Encouragez les avis, répondez aux clients, postez des événements

Optimiser son site internet pour le référencement local

Points essentiels à prendre en compte:

  • suivre les recommandations de google
  • penser aux mobiles
  • attention aux performances, temps de chargement, etc
  • intégrer les micro données : intérêt des Rich Snippets. se démarquer de ses concurrents.
  • utiliser des termes locaux
  • optimiser la structure du site

Structure du site

Segmenter les activités

Si le site ne concerne qu’un seul établissement, prévoir une page spécifique par activité pour bien décliner le champ sémantique de l’activité, illustrer par des images et/ou vidéos.

Si le site concerne plusieurs établissements: un seul site est préférable mais il faut une page par établissement, bien optimisée à la fois avec des mots clés liés à la localisation, mais aussi à l’activité

Créer un blog

C’est toujours un plus de créer un blog, de préférence relié aux réseaux sociaux par flux. Celui-ci va améliorer la longue traine.

Le profil Google+ du gérant peut également jouer en utilisant rel=author pour “authentiser” le contenu et rassurer le visiteur.

Utiliser les micro data (rates, photos..) sur les données permet de bénéficier des rich snippets qui augmentent le taux de clic dans les serp en affichant la photo du profil de l’auteur par exemple, ou des étoiles pour les avis clients…

Optimisation externe

Annuaires

Sur ce secteur, on peut utiliser des annuaires de qualité, choisir des annuaires reconnus, utiliser toujours les mêmes coordonnées. Pensez aussi aux “sites/annuaires métiers” propres à une profession: ici, on privilégie l’activité a la localité.

Sites “officiels”

Obtenir des liens sur des sites officiels qui ont du trust rank : chambres de commerce, Office de tourisme, site de la ville.

Même une simple citation sans lien est un + : “les citations sont les liens sans lien”

Forums

Utiliser *habilement* les forums, c’est à dire répondre aux conversations sur les forums de façon intelligente.

Exemple: répondre sur doctissimo dans le même style orthographique. 😉

Sur un forum, inscrivez-vous, postez deux trois messages et laissez reposer, une vraie recette de cuisine !

Netlinking

Juste le meilleur du meilleur, ne pas sur optimisez, restez naturel.

Penser aussi aux sites de deal (Groupon, @dealdakote ) qui proposent des offres locales

Pour faire une recherche locale de Mots clés, utilisez Google Adwords Preview et choisissez la ville voulue.

Évolution à prévoir

Toujours + de mobile : il est primordial de prendre en compte cette évolution, surtout pour les projets en phase de conception, et de s’y préparer.

On voit émerger de plus en plus d’applications mobiles spécialisées dans la recherche sur certaines activités (loisirs, restauration, hôtellerie, tourisme)

La recherche vocale : recherche vocale et sémantique. Attention les expressions clés ne sont alors plus du tout les mêmes !

Les Google glass : pourraient révolutionner la recherche locale à l’avenir en intégrant la réalité augmentée.


[/collapsible_item]
[collapsible_item title=”SEO international et multilingue”]

seo-international-globYouri Kielo d’AKM3, entreprise spécialisée dans le webmarketing international, arrive de Berlin spécialement pour nous. Merci Youri 🙂

Opportunités et limites

Quand la conjoncture n’est pas très favorable dans notre pays, il faut oser aller au-delà de nos frontières, outre Atlantique, à la recherche de nouveaux marchés.

Mais attention, il peut y avoir de grandes différences avec le marché que nous connaissons :

  • les moteurs de recherche ne sont pas nécessairement les mêmes,
  • on peut observer une forte disparité de la compétitivité sur certaines requêtes
  • l’investissement nécessaire ne sera donc pas non plus forcément le même qu’en France

La maîtrise de la langue

Même si on estime maîtriser correctement la langue du pays visé il est essentiel de s’associer avec des personnes “natives” ayant une bonne connaissance de la langue et de ses expressions pour référencer à l’étranger.

Concernant le choix des mots clés, par exemple, une traduction littérale risque de n’être pas du tout pertinente, voire ridicule…

Optimisation on-site

La stratégie d’optimisation on-site à appliquer est différente selon le cas .

  • On est en face de situations très variées et parfois complexes, mêlant le caractère international (plusieurs pays) et multilingue (plusieurs langues)
  • une zone qui a plusieurs pays, mais une seule langue (ex: Allemagne + Autriche)
  • un pays qui a plusieurs langues (ex : Canada, Suisse, Belgique)

NB : Pour référencer différents sites ou contenu, dans différents pays de même langue la balise hreflang dans les méta indique à Google la langue prise en compte et Google ne considère pas qu’il s’agit de duplicate Content (normalement)

Héberger le site dans le pays visé peut être un +, déjà en ce qui concerne les temps de chargement , mais ce n’est pas systématique

Netlinking

Le netlinking doit également être fait de façon intelligente: positionnement, popularité, etc.

Le mieux est de construire un profil de backlincks pour chaque site, de viser la qualité, prendre en compte les spécificités du site, la langue bien sûr, et donner un aspect naturel à l’ensemble.

Deux autres astuces :

  • Utiliser des bases de données internationales (facebook, lookbook, etc) et nationales (Hellocoton)
  • Ces BDD sont alors classées selon la quantité de links (facebook, twitter, insta) et la qualité/thematisation (hellocoton).

[/collapsible_item]
[collapsible_item title=”Excel au service des référenceurs “]

excel-seo

Organisation personnelle

Vincent Lahaye commence par poser une question à l’assistance : Êtes-vous efficace? S’en suit un grand moment de solitude ou cours duquel chacun regarde ses pieds … 🙂

Il nous présente alors quelques techniques de gestion du temps et d’organisation personnelle : comme SMART et PARETO.

Il est important de commencer par se fixer des objectfs, de préférence SMART: “Specific, Measurable, Achievable, Realistic, Timely”.

Prendre en compte la loi de Pareto (ou 20/80), que tout le monde connaît mais personne n’applique.

La gestion des taches : prioriser

Matrice d’Einsenhower: “tout ce qui est important est urgent et tout ce qui est urgent n’est pas forcement important”. “Ce qui est important est rarement urgent et ce qui est urgent est rarement important” – merci Vincent pour la correction :). Il est donc nécessaire de classifier pour prioriser ses taches. Mais vous verrez, ce n’est pas toujours évident.

Pour vous faciliter la tâche, commencez par lister pendant une quinzaine de jours tout ce que l’on fait dans la journée. Cela permettra de porter un regard critique et de réfléchir sur les améliorations à apporter, les choses à regrouper, d’identifier les gouffres en temps etc…

Pomodoro : se concentrer sur une courte durée

Si on travaille seul la technique Pomodoro peut apporter une aide. Pomodoro signifie tomate en italien et représente un minuteur.

Il s’agit de s’obliger à travailler de façon concentrée pendant une plage de temps ininterrompue de 25 minutes pour s’autoriser ensuite une phase de dispersion de 5 minutes. Le pomodoro devient ensuite une unité de mesure. Cette technique permettrait de gagner 2h par jour, mais il faut reconnaître qu’elle est plus difficile à appliquer si l’on travaille en équipe, à moins que tout le monde l’utilise.

Les méthodes agiles

En équipe, une méthode agile comme le Kamban peut être utile. Cette méthode doit être adaptée à chaque équipe et chaque process de production. Elles consistent à faire passer des fiches (tâches) d’une colonne (état) à l’autre.

Autres trucs simples qui fonctionnent bien

  • s’isoler 2 heures hors connexion (tel, web…) pour avancer sur ses dossiers prioritaires
  • faire immédiatement les tâches qui prennent moins de 2 minutes

Excel et le SEO

Excel permet de faire déjà beaucoup de choses. Voir l’article publié par Vincent qui recense les formules excel indispensables à tout référenceur.

Attention à l’ouverture des fichiers .csv :

  • ne pas les ouvrir en double cliquant, (c’est mal), toujours passer par la commande Données > ouvrir une source de données externes afin de pouvoir choisir le chartset

Un plugin indispensable et gratuit Excel4SEO permet d’aller plus loin/

Excel for SEO permet :

  • construire d’excellents tableaux de bord en récupérant les données d’analytics
  • extraire les données de Google Suggest
  • checker ses backlinks et leur ancre.
  • la fonction SI pour créer une liste de mots clés

En revanche Excel tire sur le processeur et peut donc être rapidement limité. C’est un point faible.

Screaming frog est un autre outil indispensable au référenceur et permet d’aller plus loin qu’excel. Le mode custom donne accès à des fonctionnalités vraiment intéressant , ça vaut le coup d’acheter la licence

Google docs

il faut savoir que si l’on utilise xpath pour scrapper avec google doc, c’est Google qui tape avec son ip 😉 Cette opportunité ne durera sans doute pas éternellement, mais en attendant c’est bon à savoir.

[/collapsible_item]
[collapsible_item title=”Référencer son site à l’étranger quand on ne connaît pas la langue”]

Référencer son site à l’étranger quand on ne connaît pas la langue par Vincent BROSSAS et Ronan CHARDONNEAU

seo-internationalVincent BROSSAS, un jeune étudiant brillant de Ronan va commencer par nous présenter le cadre théorique et les bonnes pratiques à prendre en compte pour bien référencer un site à l’étranger. Ronan Chardonneau nous fera ensuite partager son expérience sur le sujet.

Les points clés pour réussir son référencement à l’étranger

Choisir le bon nom de domaine et la bonne extension

Pour la construction du nom de domaine, le choix d’un sous répertoire est à éviter : il apporte une certaine visibilité à court terme et est peu cher, mais le rendement est moyen et il y a un risque de confusion pour Google.

Choisir un sous domaine donne également un meilleur référencement au départ , le sous-domaine bénéficie du PR du site principal surtout s’il est performant, mais à long terme un domaine distinct, avec un TLD (top-level domain) correspondant au pays ciblé sera plus performant. Il nécessite de toute façon une campagne SEO distincte pour le sous domaine.

Choisir une extension différente dès le départ apportera une meilleure visibilité à long terme, et un rendement supérieur mais cette option revient plus cher puisqu’il faut acheter les domaines et l’optimisation SEO sera à refaire.

En ce qui concerne le choix de l’hébergeur: privilégiez le local…mais ça ne fait pas tout !

Identifier le moteur de recherche cible :

Google n’est pas leader partout. C’est le cas de la Russie, où Yandex est le premier moteur de recherche, ou encore la Chine avec son propre moteur : Baidu.

Les guidelines Google sont les mêmes pour tous les pays, mais pour d’autres moteurs les règles sont différentes.

Identifier et examiner les sites des concurrents pour trouver des mots clés

Analyser les mots clefs de vos concurrents peut être une bonne piste de départ. Vos concurrents ont déjà réfléchi aux mots clefs, alors inspirez-vous !

Analyser des mots clés proposés par Adwords

  • Via Googler Adwords keyword external
  • Recherche “site: url”

Netlinking

Astuce netlinking – Varier sa source de backlinks et ses ancres. Privilégier des backlinks depuis des sites ayant l’extension du pays.

Le référencement à l’étranger en pratique

Pour surmonter l’obstacle de la barrière de la langue

  • Nouer des contacts d’échange réciproque avec des locaux
  • Faire relire son site par une personne native dans l’idéal, faire un échange de service réciproque.

Des incohérences de langue dans le contenu et le linking peuvent être pénalisantes pour référencer un site dans un pays étranger

Les mails ne sont pas toujours suffisants pour établir une relation de confiance, ne pas hésiter a appeler ses partenaires étrangers et éviter les erreurs de compréhension.

Ne pas oublier les standards: pour l’équivalent de nos CGV et mentions légales regarder les footers des sites “natifs” et ne pas hésiter là aussi à demander conseil.

Astuce: allez sur wikipedia, puis sur la gauche cliquez sur la langue voulue pour avoir l’expression clé dans la langue.

Contrôler la cohérence linguistique de son site

Pour un site donné on ne devrait avoir qu’une seule langue utilisée : vérifier si dans le site il n’y a que la bonne langue et pas de reliquat dans la langue d’origine

Les outils utiles pour contrôler

Utiliser Xenu permet d’aider pour le linking interne, éviter qu’une page en anglais renvoie vers une page en Francais.

Il faut aussi bien vérifier ses backlinks, Ronan conseille d’investir dans MajesticSEO.

Astuce : La meilleure façon pour être plus facilement référencé à l’étranger : proposer un contenu qui n’existe pas encore.

Une idée innovante sur un marche étranger a ses chances malgré quelques mauvaises pratiques. Attention il y a des limites, n’utiliser pas uniquement Google translate, ça ne marchera pas 🙂

Ronan Chardonneau présente la “méthode Kikou” pour obtenir des backlinks : créer des articles et blogs dans le pays cible. C’est assez simple, mais a faible valeur, faut le reconnaître,

Question: faut-il lier les pages d’accueil des sites en différentes langues entre eux ? Réponse de Google: oui, c’est positif (intérêt pour les frontaliers), pas de nofollow mais pas d’amélioration significative.

Astuce : Pour les annonces adwords, Google traduit pour vous gratuitement, il suffit de les appeler et leur demander gentiment.

[/collapsible_item]
[collapsible_item title=”Google Adwords par Florian MARLIN”]

Google Adwords par Florian MARLIN

adwords

adwords-seoSEA, Sex and Display….. comme on s’y attendait, Florian n’a pas traité tous les sujets (grosse déception) :).

Le Display, c’est quoi?

Le display ce sont principalement des bannières, mais aussi des vidéos et du flash. Le but du Display est de mettre en avant une création graphique pour attirer l’œil et donc les clics

Les publicités intrusives sont cependant de moins en moins supportées par les utilisateurs et du coup de moins en moins recommandées.

Modèle économique

Le modèle économique est très opaque, il y a peu de transparence : les publicités sont vendues au CPM (coût pour mille affichages),

La visibilité réelle est difficile à apprécier (sur quels sites, quelles pages, à quel moment, etc…). L’annonceur ne sait pas trop ce qu’il paie ni quelles sont les retours sur investissement.

État du Display en France en 2013

Après une forte décroissance, on observe une redynamisation grâce à :

  • l’intégration dans Google adword
  • la banalisation de la publicité vidéo
  • le développement du reciblage publicitaire,
  • l’expansion du mobile
  • la monétisation réseaux sociaux

Les formats sont aujourd’hui plus interactif (#HTML5, vidéo) mais donc aussi plus chers à produire, d’autant que la rentabilité n’est pas garantie.

La révolution du display avec google adwords

Le display proposé par Google Adwords révolutionne le modèle économique en introduisant le CPC (coût par clic) ce qui apporte plus de transparence, et permet le suivi des conversions.

Le gros avantage du display Google est d’être sémantique et de et permettre la contextualisation de l’affichage de l’annonce.

Google propose le CPM en option pour ne pas déstabiliser les annonceurs traditionnels, mais le CPC est utilisé dans AdWords.

Lancer une campagne display avec Google adwords

Séparer des campagnes search.

Attention, cette option n’est pas proposée par défaut. Pourquoi c’est important? Parce que les comportements ne sont pas du tout comparables entre un clic sur une bannière et dans le search.

Les mots clés peuvent être choisis automatiquement par Google, c’est l’ idéal au début.

Multiplier les modes de ciblages

  • Les emplacements, ce sont les sites sur lesquels on souhaite afficher nos annonces (viser certains sites en particulier),
  • Les thèmes : viser une thématique complète permet d’élargir le ciblage des mots clés.

L’idéal est donc de cumuler les modes de ciblage pour toucher l’audience visée.

Il ne faut pas vouloir aller trop finement toutefois en ciblant les profils : Le ciblage par sexe et âge est basé sur le profil google+ de l’utilisateur: c’est donc à éviter pour le moment, il y a trop peu de données disponibles pour que ce soit pertinent.

Les mots clés doivent être génériques et regroupés par adgroups, thématiques d’une dizaine de mots clés.

Les emplacements ont juste à être regroupés par thématique, sans limite de nombre.

La création graphique

Google propose tout un éventail de gabarits différents standardisés : on ne fait pas n’importe quoi.

Il faut multiplier les créas pour comparer leur efficacité et en multiplier les formats (dimensions), si on a les moyens, bien sur.

A retenir : en matière de création de types de bannières : toujours inclure un call to action. Les bannières ne doivent pas tromper l’internaute (fausses boîtes Windows)

Google propose un outil de création de bannière si on n’a pas de graphiste, mais attention ce n’est vraiment pas terrible. Il est nettement préférable de faire appel à un graphiste si on s’aventure sur ce terrain.

Mon avis : une annonce trop moche peut aussi être préjudiciable en terme d’image.

Optimisation de campagne display :

Attention, il ne faut pas s’attendre aux taux de conversion d’adwords, c’est du display, ne rêvez pas!

Après les premières campagnes, on peut repérer les sites/ emplacements qui fonctionnent bien pour les sélectionner en emplacements gérés (choisis). Il faut faire pareil avec les mots clés pour affiner le ciblage. Faire des comparaisons, trouver ce qui fonctionne bien pour nous.

Les campagnes PLA

Product Listing Ads, c’est une tête de gondole sur Google, pour les e-commerçants ça cartonne, et ça convertit énormément. Il faut avoir un compte google shopping (payant) pour avoir accès à ces campagnes.

L’affichage des outils de suivi de campagne PLA n’est en revanche pas encore bien géré par Google.

[/collapsible_item]

Autres comptes-rendus chez mes confrères :

Please wait...

28 réflexions au sujet de « Retour Seo Camp Day d’Angers – 1er juin 2013 »

  1. Merci beaucoup pour ce compte-rendu ! Avez-vous des exemples de campagnes Display sur Adwords ? J’avoue être intéressé par ce nouveau format publicitaire mais je ne pense pas être tombé dessus depuis le lancement, c’est tout récent non ?

  2. C’est sympa d’avoir pris le temps de faire un compte rendu, merci 🙂

    Juste pour correction, la phrase d’eisenhower est :

    “Ce qui est important est rarement urgent et ce qui est urgent est rarement important” 🙂

  3. Merci pour ton compte rendu très bien fait. La classification par thème est géniale. Et le partage des astuces c’est : comment te remercier pour tout ça ?! 😉 Merci encore

  4. Hello,

    Oui déjà merci pour ce compte rendu, c’est toujours un plus quand on peut pas se déplacer dans ce genre d’événement 😉

    Pour revenir sur le référencement international, c’est fou parce que l’on voit encore de très gros sites qui fonctionnent avec des répertoires et dans le meilleur des cas des sous domaines… Ce qui est dommage surtout qu’ils ont tous les différents TLD de la marque en poche mais bon… 🙂
    Rom@jeux à boire Articles récents..Le Bière PONGMy Profile

  5. Merci MSG pour ce retour du seocamp et tant pis pour les absents qui ont toujours tord de toute façon de ne pas venir assister aux dernières tendances du moment…
    Sur l’intervention de Florian, je viens faire du backlink ! Oui, le display, on en parle jamais assez, donc , coincidence du moment, j’en parle cette semaine :http://bit.ly/ReseauDisplay
    Bonne journée..

  6. Depuis le temps que je te le dis Sam !! Le CSS c’est High Level ^^

    Merci pour ce compte rendu très complet ! Je pense qu’on est tous à peu près d’accord pour dire que ce SEO Camp Day a été un bel événement référencement, et très bien orchestré !
    Freddy CSS Articles récents..KelcibleMy Profile

  7. Merci pour le résumé Miss Seo. C’est vraiment cool les résumés, pcq l’on ne peut pas toujours se rendre aux évènements.

    Concernant le tourisme on a vu Tripadvisor perdre beaucoup avec la MAJ pingouin!!
    Pour Excel, on voit toujours plus d’article qui relit le SEO et le logiciel, je vais m’y attarder de prêt ! le ref payant aussi, avec les ‘nouvelles” campagnes universelles, il faut faire attention

    Merci encore pour l’article ! à très vite

  8. Encore une fois merci Alexandra d’avoir pris le temps de faire ce compte-rendu ultra complet. Je suis vraiment déçu de ne pas avoir pu assister à l’événement et surtout ne pas avoir pu participer à la conf sur Excel. Mais ce n’est que partie remise.
    Quoiqu’il en soit, Excel permet de faire ENORMEMENT de choses en SEO. Les vidéos de Vincent sur Youtube donnent déjà quelques pistes et l’extension SEOtools for Excel est juste incontournable !
    J’espère pouvoir prochainement ouvrir une rubrique SEO sur mon blog, à suivre 🙂
    Cédric@Apprendre Excel Articles récents..Supprimer les doublons dans ExcelMy Profile

  9. Hello,

    Ca avait l’air bien instructif cet événement, et dans une très bonne ambiance en plus. J’aurais bien aimé assister à la conf sur AdWords, je pense m’y mettre, enfin…

    A bientôt,

  10. Vraiment super, j’avais vraiment envie d’assister à la conf sur le référencement international, ça fait longtemps que je me pose un tas de questions dessus et grâce au compte rendu j’ai eu des réponses à la plupart d’entre elles. Bon ça ne vaut pas d’y être en personne mais ça fait plaisir de voir que ceux qui y ont assisté n’hésitent pas à partager avec les absents 🙂

  11. Merci pour ce long compte rendu, cela permet à ceux qui n’ont pas pu venir de suivre (de loin) ce dont vous avez parlé. De ton côté il n’y a eu que de la bonne ambiance, je n’ai pas lu la même chose partout…

  12. Merci pour ce compte-rendu Alexandra, c’est toujours intéressant pour celles et ceux qui n’ont pas pu prendre part à l’événement. Je remarque qu’Excel tend à devenir un outil SEO à part entière, au même titre que les Webmaster Tools, Majestic et SEMrush. On peut effectivement faire pas mal de choses avec, notamment en termes de suivi et de reporting…
    Ben@Ranking Commerce Articles récents..DestockMeubles.com : meubles de style de qualitéMy Profile

  13. Hello, moi j’étais à celui de Montpellier (programme moins dense, mais environnement plutôt sympatique), merci donc pour ce compte-rendu !

  14. Erf, Alexandra on s’est raté ! J’espère qu’on aura plus de chance la prochaine fois !

    En attendant bravo à Nat’ ! Elle m’avait prévenu que c’est elle qui se collerait à la rédac mais j’avoue que j’immaginais pas que ca irait aussi loin dans la restitution 🙂

    bises à vous 2 les filles et ne vous laissez pas faire par Sam’ et Freddy 😛
    Loiseau2nuit @ Blog SEO Angers Articles récents..Un pingouin qui pue le Panda, et pas qu’un peu !My Profile

  15. Hello,

    merci pour ce compte rendu, j’aurai bien aimé y assister et avoir quelques conseils mais manque de temps oblige … se sera pour une autre fois !

    A bientôt,

  16. Hey la miss !

    merci de ce beau compte rendu, tu as su bien retranscrire ce que je voulais faire passer dans ma conf. Merci d’être venu et merci de ce travail de rédaction
    J’espère te revoir un de ces 4, t’es intéressé par le secteur du tourisme ?
    Bonne continuation
    Bonne fin de semaine a tous
    Thomas Yung

  17. franchement l’assistance des séminaire qui entoure les référenceurs et passionnés SEO donne des trés bon connaissances

  18. Bonjour,

    Je surfe de plus en plus sur internet à la recherche d’article lié au SEO. Je ne suis pas informaticien ni même référenceur puisqu’il semble que ce soit la dénomination exacte pour les personnes qui se battent avec/contre google. Moi, je suis juste coiffeur mais je commence à comprendre la notion de lien retour et tout ce qui tourne autour du référencement. On trouve de plus en plus d’article parlant de séminaire SEO, de formations etc… Je n’ai pas trop le temps de lire mais je me demande si cela vaut le coup pour une personne qui est vraiment plus que débutante d’assister à un de ces rendez-vous SEO ?

  19. Merci pour ce compte rendu très précis.
    Je ne vois plus de nouvel article ? Y’a t’il un endroit ou vous postez de nouveaux articles ?
    Merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.