Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » Je n’ai pas peur de MON guest blogging ET vous? :)

Je n’ai pas peur de MON guest blogging ET vous? :)

guest-blogging-missTout a commencé avec ce tweet du 21 mars, signé Guillaume L. (@Hqro)..

@Miss_Seo_Girl Toujours pas peur ? RT @le_referenceur : Google a pénalisé MyBlogGuest !

Tweet auquel j’ai répondu :

@Hqro Un peu peur … mais tu sais, je suis têtue comme une moule :) je vais continuer mes guests :) @le_referenceur

Malgré ma détermination de ne pas arrêter les guests et ma confiance en moi, je n’ai pas pu, ne pas y réfléchir et me remettre en question.. et si je faisais une grosse erreur?

J’ai donc cherché sur internet des informations et interrogé quelques professionnels du SEO. Voici les conclusions…

Petite Intro ..

Je ne voulais pas faire un article sur cette histoire de guest blogging, je trouve qu’il y a assez d’informations sur la toile… et je trouve qu’on fait un peu trop de bruit par rapport à un sujet qui ne le mérite pas forcement (avis perso)…

Mais j’avoue, plus le temps passe, et plus je vois la stratégie de Google (stratégie qui sème littéralement la peur dans la communauté SEO) ainsi que les sites qui tombent comme le plus récent, la plateforme MyBlogGuest, plus je commence à flipper aussi.. Je ne travaille pas chez Google, je ne sais pas à quel point cette technique est dans leur viseur, mais en tout cas, ils nous laissent entendre que c’est fini ! Fini, oui, mais pas tous les types de guest blogging ! On verra plus tard pourquoi je dis ça ! #teasing :)

La moitié de mes articles sur le blog sont des articles invités … Même si je suis têtue comme une mule moule (n’est ce pas Marc ?) … je ne peux pas ignorer le géant et ses consignes.. Je suis une White Hat .. donc par définition je dois respecter ses guidelines :)  .. Pour ne pas me faire pénaliser par Google, et ne pas faire pénaliser non plus mes invités, je me suis penchée sur le sujet..

Dans une première partie de l’article, je vais analyser quelques phrases dites par Matt Cutts (et oui, je vais directement à la source) et ensuite je laisse la parole aux professionnels seo pour s’exprimer sur le projet… car moi je suis trop impliquée, je risque donc de ne pas être objective … :)

Analyse de quelques phrases de Matt Cutts …

L’article de Matt Cutts

matt-cuttsDans l’article “The decay and fall of guest blogging for SEO”  on peut lire :

  • “If you’re using guest blogging as a way to gain links in 2014, you should probably stop”

Traduction en français :”Si vous utilisez le guest blogging comme moyen d’obtenir des liens en 2014, vous allez probablement devoir arrêter

Mon interprétation : Si le premier objectif du guest n’est pas la création de liens, vous pouvez toujours utiliser cette technique.

Pour Miss Seo Girl le guestblogging n’est pas utilisé comme méthode de linking. Si j’ai des invités, c’est pour connaître les personnes et bénéficier de leur savoir et leur expérience. Je serais hypocrite de dire que le passage sur le blog d’une personnalité du métier ne m’apporte pas de visites et de liens… mais ce n’est pas mon principal objectif !

Donc, en principe, je ne risque rien. Mais la question que je me pose : comment Google va t’il savoir quelles sont mes réelles intentions? Je ne sais pas.. mais je compte sur son intelligence artificielle et sur ses quality raters :)

  • “So stick a fork in it: guest blogging is done; it’s just gotten too spammy”
  • “Steer away from low-quality guest blog posting”

Traduction en français : “Le guest blogging est mort ! C’est devenu trop spammy“. “Fuyez le guest blogging de mauvaise qualité”

Mon interprétation : Malheureusement, c’est encore la faute à ceux qui abusent des techniques, qui automatisent pour gagner de l’argent et du temps, à ceux qui se croient plus malins que le moteur de recherche … C’est le même problème que la balise keywords qui a perdu toute sa valeur parce que des webmasters “malins” ont abusé et spammé en large et en travers ..

Alors là, rien d’inquiétant pour moi. Les articles invités que j’ai sur le blog ne sont pas de mauvaise qualité, ni spammy … il s’agit d’un vrai contenu, avec une réelle valeur ajoutée pour mes lecteurs ! J’ai toujours des échanges avec mes invités et une relation de confiance se construit… Je n’ai jamais donné suite à une demande comme celle donnée en exemple sur le blog de Matt, qui ressemble de loin à une demande de création de liens, donc spammy pour le moteur … :

spam-mailEt honnêtement, je ne pense pas non plus qu’un lien en provenance de mon blog peut apporter gros en termes de SEO pour le site de mon invité… :)

  • There are still many good reasons to do some guest blogging (exposure, branding, increased reach, community, etc.). -

Traduction en français : “Il existe toujours beaucoup de bonnes raisons de faire du guest blogging

Mon interprétation : Google est en train de nous dire : faites du guest, mais faites le intelligemment et avec modération ! Il y a tellement d’autres raisons que la création de liens… il y a le trafic, le partage, la notoriété, l’image …

C’est ce que j’ai essayé de dire dans l’un de mes articles qui date du janvier 2014 : Les bonnes résolutions SEO pour 2014 :

“Je pense fortement que Google essaye de diminuer le guest blogging réalisé dans l’unique objectif de gagner des liens. C’est comme dans toutes les autres mises à jour : Google lutte contre le spam, les abus, la mauvaise qualité, la manipulation de son algorithme… Pourquoi pénaliserait il un guest blogging intelligent ? ”

Conclusion personnelle

Google nous fait peur, Google joue avec nos nerfs, Google profite de sa position dominante pour imposer ses lois…  C’est ce que les professionnels appellent la technique FUD (Fear, Uncertainty and Doubt) : peur, incertitude et doute ! Il met en place des recommandations et ensuite sanctionne quelques sites histoire de faire peur ! J’ai appris cette notion lors du Seocampus Paris 2014 :)

Personnellement, je pense qu’il faut relativiser ! Google n’est pas si méchant que ça ! Google veut uniquemment avoir de plus en plus d’internautes qui utilisent son service et d’améliorer l’expérience utilisateur. Cela passe par des résultats de qualité ! Pourquoi Google proposerait il aux internautes des résultats de mauvaise qualité ? Faites de la qualité et tout ira bien : et même pour du guest blogging ! Pourquoi Google sanctionnerait il un article invité s’il apporte un plus à l’internaute?

Si le guest blogging est intelligent, de qualité, utilisé avec modération et finesse… alors aucune raison d’avoir peur.

J’espère ne pas me tromper, car si je me trompe je peux dire bye bye à ma visibilité sur le moteur de recherche…

Et pour finir, je remercie Sandra, ma copine illustratrice qui m’a fait ce beau dessin, qui représente Miss SEO Girl en train d’accueillir son prochain invité : ma porte vous est grande ouverte : vous êtes tous les bienvenus sur mon blog :) ! Merci également à tous les professionnels qui ont répondu présent et m’ont donné leur avis sur le sujet…

Les avis des pros SEO

L’avis d’Aurélien – Oseox.fr

aurelien

Aurélien – Oseox.fr

Ton blog court à mon avis très peu de risques.

MyBlogGuest.com a industrialisé la démarche et communique explicitement sur les intérêts SEO de leur service. Directement sur la page d’accueil, il est encore possible de lire “Build links to your site”.

Cela me fait penser à tous les annuaires ou sites tenus par des référenceurs dont le noms de domaine contiennent SEO, liens ou référencement sans parler des consignes sur le nombre de backlinks à inclure. Il faudrait commencer à être plus subtile

Plus globalement, le guestblogging reste l’une des techniques de netlinking les moins risquées aujourd’hui sous réserve des 3 éléments suivants :

  •  Ne pas faire que cela
  •  Apporter de la “valeur ajoutée” dans le contenu publié
  •  Ne pas scier la branche sur laquelle nous sommes assis, en multipliant et sur-optimisant les ancres

Bref, si la publication est légitime, il est encore possible de dormir sur ces 2 oreilles.

L’avis de Ben – Polynet

ben

Ben – Polynet

Je pense que comme bien souvent en SEO, cela dépend de la manière dont cela a été mis en place. Pour reprendre tes propos, les articles invités que tu proposes sur ton blog sont en tous points différents de ceux qui émanent d’une plateforme telle que MyGuestBlog qui vient de se faire sanctionner. C’est un premier bon point !

Maintenant, pour éviter tout risque, je pense qu’il faut que le guest-blogging soit réellement perçu telle une invitation à contribuer, avec idéalement un lien vers le site du contributeur non pas au cœur de l’article, mais dans sa signature, à l’instar de ce qui se fait sur les blogs collaboratifs. C’est ce que je fais systématiquement sur Polynet, même si je sais pertinemment que certains ne reviendront jamais proposer d’autres articles.

Enfin, dernière recommandation, assures-toi de ne pas avoir contribué sur le blog de ceux que tu as invité. Cela ressemblerait étrangement à échange de lien(s) réciproque(s) dont tu connais très bien les risques.

L’avis d’Olivier – Abondance

olivier-andrieu

Olivier – Abondance

Pour moi, il n’y a pas de problèmes. Tes articles “font sens”.

Il y a un gouffre, selon moi, entre le guest blogging SEO, créé en premier pour générer du lien pseudo-factice et tes interviews ou invitations sur ton site.

En les lisant, je n’ai jamais pensé qu’ils étaient mis en ligne dans un souci de manipuler l’algorithme de Google. Et tu n’es pas une “plateforme de guestblogging”.

Enfin, bref, pour résumer, sois zen et continue de bosser comme tu le fais.
Pour moi, c’est parfait ainsi.

L’avis de renaud joly

Style: "Portrait B&W"

Renaud Joly

Pas grand chose à craindre dans ton cas à mon avis, tu ne fais pas de guest blogging industrialisé à des fins de positionnement.

Au cas où tu pourras toujours agir rapidement.

L’avis de Mathieu chartier

Mathieu-chartier

Mathieu Chartier

Selon moi, ton blog n’est pas forcément comparable à MyBlogGuest.com et encore faut-il que Google puisse techniquement décelé que l’article est écrit par quelqu’un d’autre… En effet, sauf si tu mets en place l’AuthorShip, j’avoue que j’ai du mal à imaginer comment Google pourrait savoir si l’article est de toi (Miss SEO Girl ou Alexandra Martin d’ailleurs ? Tu es peut-être “2 personnes” pour lui dans ce cas… :D) ou de quelqu’un d’autre, les mots restent des mots, quelque soit l’auteur…

Jusqu’à maintenant, je n’ai pas eu vent que Google sanctionnait le GuestBlogging en particulier (mais son usage négatif oui, notamment des sortes de fermes de contenu ou des usines à création de liens), ce serait d’ailleurs un peu étonnant si l’AuthorRank tendait à se confirmer (notamment sous la forme du brevet que j’avais détaillé récemment).

En résumé, je pense que le GuestBlogging n’est pas chassé en lui-même, mais les usages pervers et sous-entendus par le GuestBlogging le sont. Mettre en place l’AuthorShip peut être le moyen de se faire repérer mais au contraire le moyen de montrer notre bonne foi aux robots des moteurs. S’il le faut, l’ajout de rel “nofollow” sur les liens internes à l’article peut être rassurant (s’il y en a plusieurs en effet, c’est conseillé car le doute sera permis pour un robot bête et méchant) pour éviter d’éventuels sanctions dû à cela. Nous en revenons toujours au même au final, nous pouvons rédiger des articles invités à partir du moment où cela reste des articles pour les internautes et non pour obtenir des liens ou booster son audience sur des mots clés en particulier (avec un bon vieux bourrage de mots clés à l’ancienne. :D).

Voilà en gros mon avis, mais je ne travaille pas chez Google, donc on ne sait jamais… ^^

L’avis de Sylvain Richard – AxeNet

Sylvain Richard - AxeNet

Sylvain Richard – AxeNet

Mon avis est un peu différent.

Bien évidemment, ton site n’est pas comparable au principe de la plateforme myblogguest, mais…

Certains de tes articles ont des liens avec ancres super optimisées et concurrentielles vers tes invités.

Les articles eux-mêmes sont clairement affichés comme articles invités.

Bref, je me suis fait la remarque plusieurs fois, tes liens sortants sur des ancres riches peuvent clairement être perçus comme des liens destinés à manipuler l’algo.

Ceci d’autant plus que tes invités ne font pas souvent de liens vers d’autres sites externes que le leur, ils auraient pourtant l’avantage de noyer le poisson.

Comme le dit très bien Mathieu, ce n’est pas le guestblogging qui est sanctionné, ce sont les liens.

Un exemple ici : http://www.miss-seo-girl.com/gabriel-dabi-schwebel-repond-aux-questions-sur-linbound-marketing/ 4 liens vers 1mn30 dans l’article, dont 3 sur des ancres optimisées. Les seuls autres liens pointent vers ton site.

Bref, à ta place, j’interdirais quasiment les ancres riches pour leurs liens, je demanderai l’insertion d’1 ou 2 autres liens vers des sites externes pour cautionner leur discours.
Par contre, si tes liens vers l’extérieur sont en dofollow, ne va surtout pas mettre du nofollow sur tes liens internes !

Au passage, on fait la différence quand tu as des invités référenceurs qui ont un peu d’expérience, ils ne collent jamais d’ancres optimisées sur leurs liens…

L’avis de Sébastien Monnier – Woptimo

Sébastien Monnier - Woptimo

Sébastien Monnier – Woptimo

A mon sens, tu n’as nullement à avoir peur. Tes articles invités sont des vrais articles de fond où il n’y a pas vraiment d’intention de créer des liens.

Ann Smarty, dont je suis les posts sur Twitter, était à fond dans le guest blogging. Mais, je crois que sa manière de l’appréhender ressemblait beaucoup à de l’échange de liens. Le fait qu’elle ait créé une plateforme dédiée faisait un peu plateforme d’échange de liens manuels. Je n’ai pas testé, mais il devait y avoir un problème de qualité quelque part.

Après, je ne suis pas certain que pénaliser Ann Smarty soit le meilleur message à envoyer aux webmasters anglophones. Comme elle le dit elle-même, “In my opinion, guest blogging has always been more of a relationship-building tactic than a link-profile-building method. ” : cela me semble aller assez dans le sens de Matt.

L’AVIS DE Laurent Bourrelly

laurent bourrely

Laurent Bourrelly

Non tu ne dois pas avoir peur.

D’ailleurs, je n’ai pas peur et si tu regardes mes publications 2013 il n’y a quasiment que des podcasts.

Le guest blogging n’est pas mort. Il ne faut pas céder à la psychose imposée par Google, dont j’ai déjà parlé sur mon blog.

Ne change rien à ta stratégie. Il n’y a pas de risque.

Pour aller plus loin …

GD Star Rating
loading...
Je n'ai pas peur de MON guest blogging ET vous? :) , 4.7 out of 5 based on 14 ratings

26 réflexions au sujet de « Je n’ai pas peur de MON guest blogging ET vous? :) »

  1. Salut Alexandra,

    Je suis souvent tes actus sur Twitter et je lis tes articles aussi la plupart du temps, du coup cet article m’a fait réagir.

    Pour ma part, je ne suis pas contre le guest blogging, au contraire. Mais il y a faire un peu de guest blogging, et en faire tout le temps, ou trop souvent.

    Et je trouve que ton blog, au fil des mois, n’est devenu qu’un blog de guest blogging. Au final, ce n’est quasiment plus toi qui parle, mais que les autres. Alors c’est intéressant à lire, c’est sûr, mais la question que je me pose, et elle est générale (tu n’es pas la seule à utiliser ce système bien sûr), c’est pourquoi faire un blog pro à son nom, “personnel”, si ce n’est pour ne jamais quasiment y donner son point de vue, mais celui des autres ?

    Donc quand tu écris “Si le guest blogging est intelligent, de qualité, utilisé avec modération et finesse… alors aucune raison d’avoir peur.”, je m’arrache un peu les cheveux… Il n’est pas dans ce cas utilisé avec modération.

    Par contre, je suis d’accord qu’il est de qualité. Et qu’il n’est pas spécialement fait pour récolter des liens, bien qu’indirectement ce soit le cas.

    Bref pour en terminer avec mon discours, loin de moi l’idée de te vexer ni rien, ce n’est pas du tout le but, mais je donne mon point de vue. Finalement, ton blog est plus une sorte de plateforme à interviews SEO, utiles, plus qu’un blog personnel.

    Voilà, j’attends de lire les commentaires des autres et j’espère ne pas me faire mal voir pour avoir donné cet avis que j’avais envie de partager avec toi depuis un moment !

    Bonne continuation :)

  2. Bonjour Alexandra.
    Merci pour ton article intéressant et rassurant. Je vais publie également des articles invités sélectionnés dans le but de satisfaire mon audience.
    Je suis pour du Guest Blogging intelligent et contre ceux qui cherchent absolument à placer des liens.
    Au plaisir de lire à nouveau tes articles et ceux de tes invités.
    Bonne journée
    Cédric

  3. Coucou Alexandra, pour ta question posé à l’entrée de ton article, et ayant aussi été présent au @seocampus, je partage le point de vue de beaucoup ici en disant que ce n’est pas directement le GuestBlogging qui serait possiblement pénalisé, mais bien plus l’utilisation et les liens découlant !

    Une petite solution peu être, toujours bien affilier la balise author à l’article, commentaire, intervention de l’utilisateur Guest. Ainsi, google sait à qui il a à faire !

  4. @Jessica

    Bonjour Jessica,

    Tout d’abord merci pour ton commentaire. Si je ne me trompe pas, c’est trop premier sur le blog, alors merci :)

    Tu as peut-être raison, je fais trop souvent du guest. Mais tu sais quoi, je m’en fou :) Sais-tu pourquoi ? Tout simplement parce que cela me correspond !

    J’aime l’échange, j’aime le partage, j’aime avoir l’avis des autres, j’aime faire contribuer ma petite communauté, j’aime écouter les autres..

    Le guest blogging me permet, dans la plupart des cas, d’échanger « en live » avec mes invités, et si tu savais à quel point c’est enrichissant et plaisant …. !

    Je pense que nous n’avons pas la même notion de « blog perso » ! :) Pour moi un blog perso, ne correspond pas à un blog « mono » (mono-auteur, mono-avis – monotonie :) )… Je trouve cela trop égocentrique et cela ne me correspond pas ! Et pour moi ça n’est pas grave si mon blog est perçu comme une plateforme SEO… ça ne change rien pour moi… je l’ai déjà dit, ce n’est pas mon blog, c’est le blog de ma communauté ! Mon objectif c’est de créer un espace agréable autour du seo, c’est tout !

    Je respecte donc ton avis, et je te remercie pour ta sincérité. …

    Mais là où je ne suis pas d’accord avec toi… c’est quand tu dis .. « ..si ce n’est pour ne jamais quasiment y donner son point de vue, mais celui des autres » .

    Je ne sais pas si tu as fait attention, mais j’ai une règle que je respecte à 95% : je mets en ligne chaque semaine sur le blog un article que j’ai rédigé et un article invité … donc j’ai pas mal d’articles à moi aussi … 1 article par semaine, rédigé par mes soins, depuis un an et demi, je trouve que ce n’est pas mal… Non ?

    Allez, je te dis à plus tard ! :)

  5. Je n’ai pas d’avis sur le Guest Blogging, par contre à la lecture de ton article quelque chose m’a choquée : il n’y a que des hommes parmi les pros interrogés! Mais où sont les femmes dans le référencement?!

  6. Merci pour ta réponse, et non ce n’est pas le 1er commentaire ici, enfin je ne crois pas ! :)

    Je comprends ton point de vue aussi ! Et je n’entendais pas par blog “perso” (le terme n’est pas le bon je pense) de ne poster que des articles de son point de vue. Je disais juste que c’est dommage finalement de noyer ta voix sous un flot d’autres voix sur ton propre site.

    Bref, je pense qu’on comprend chacune le point de vue de l’autre et que ce n’est pas la peine d’en débattre plus ! Je voulais juste te partager mon opinion.

    Bonne continuation :-)

  7. Ici, on fait des interviews de qualité, avec une réelle valeur ajoutée et une ligne éditoriale cohérente, donc rien à craindre, c’est certain.

    Mais le plus problématique me semble être la vision de Google qui laisse de moins en moins la place à l’échange… qui est la base des relations humaines…

  8. Comme toujours avec Google, c’est encore une question de proportion.

    Si l’utilisation du guest blogging devient disproportionné (industrialisation du concept comme a pu le faire MyGuestBlog (ou Buzzea pour l’achat d’article sponso), on s’expose forcément aux foudres de Google.

    Du coup, pour la réponse à la question de l’article, je vais faire une bonne réponse de normand : Ptete bein que oui, ptete bein que non…:)

  9. Merci de m’avoir contacté pour me demander mon avis. Ma réponse est courte car la problématique me semble simple.

    Je vais extrapoler un peu car il reste un truc qui me chiffonne.
    Nous sommes en majorité à ne pas voir de souci avec ton approche, mais il y en a qui font des remarques très justes.
    Notamment Sylvain a raison sur les ancres.
    Le problème est qu’on peut tous avoir des trucs pré-pingouin qui vont t’affecter maintenant.
    Par exemple, j’ai fait nettoyer les ancres et dégager des commentaires et/ou des liens dans mes commentaires (+9000).
    J’avais été laxiste dans la modération et ça faisait un peu désordre les ancres et liens de certains.

    Le souci est que nous sommes devant des standards érigés par Google, qui ne sont pas forcément en phase avec les nôtres.
    J’en vois tellement passer qui se font taper sur les doigts et ne sont pas des tricheurs. Seulement, ils ne savaient pas.

  10. Bonjour Miss,

    A priori tu n’as pas été pénalisée :-)

    Trés bien ces avis des pros

    J’ai été un peu surpris par la réponse de Mathieu Chartier sur les liens nofollow vers des ressources internes.

    Si on a du contenu qui se prêtent mieux à une explication plutôt que de tout redévelopper dans un article pourquoi faudrait il rajouter du nofollow ?

    A la rigueur je le comprend sur des liens qui partent vers l’extérieur, si c’est juste pour faire du lien informatif, et si tu dois faire pointer 2 liens à partir de la même page vers des ressources différentes. (I’ve got the power)

    Bon je vois que tu n’en a pas tenu compte non plus :-)

    Je suis par contre d’accord avec lui par rapport à l’authorship, c’est l’outil à double tranchant, soit tu viens guestblogguer pour du lien et il vaut mieux ne pas en mettre, soit tu t’en fout et tu veux augmenter ton author rank, et là c’est intéressant de le mettre.
    (ok j’ai dis un gros mot, on en connaît pas grand chose, je conseille d’aller lire l’article de christian meline sur la “logique floue en SEO”) et là on est comme des cons parcqu’un lien il aurait été bien juste ici.

    Commenter c’est aussi une espèce de guestblogging.

    Ce que j’en retient d’après ces avis c’est : ok mais pas de manière industrialisé, et que cela peut tenir aussi dans le wording : je vends du lien = pingouin, je fais du marketing de visibilité = rank

    Allez tien pour rigoler, je met cette ancre.

    Je rajouterais que Laurent à trouvé le moyen de retenir son audience au moins 1h sur ses guestblogging et à bien anticipé sur la prochaine annonce de google : La mort du netlinking, ou les articles sans liens, ou comment faire comme la vierge marie, produire un petit Jésus et que tout le monde vienne le voir dans son étable. (j’ai regardé 2h – 1/4 avant Jésus Christ hier soir)

  11. Bonjour Alexandra,

    Je crois qu’il y a deux facettes à la problématique ou l’interrogation traitée dans ton article: Google cherche toujours à faire peur à tous ceux qui tentent d’améliorer leurs positions et tout changement radical suite à une annonce de Google est forcément un signe pour ce dernier et ensuite, c’est comme tout, il faut savoir doser et varier.

    Amicalement,

    Bruno
    Bruno TRITSCH Articles récents..Afficher facilement des publicités Adsense sur son blog WordPress!My Profile

  12. @jessyseonoob Non je n’ai pas voulu dire de mettre du nofollow dans les liens internes au sens propre, mais dans les liens “internes à l’article”, donc les liens pointant vers les pages des auteurs invités. J’avoue que j’aurais dû trouver une autre tournure car ça change tout le sens de ma phrase… :D

  13. Bonsoir tout le monde :-)
    Je me présente : Liés ( apprentis seo )…

    Alexandra, super blog, ça fait deux semaines que je le consulte et si je reviens depuis, c’est que j’y trouve des informations utiles ! Merci pour ton travail ;-)
    Ca fait un mois que j’ai décidé de créer mon propre blog et je comptes y placer une catégorie pour donner la parole aux experts dans les domaines qui seront traités dans mon blog, mais avec tout ce que je lis sur le guest blogging, je comprend qu’il y a un risque, aussi minime peut il être, ça me fait peur quand même !

    Comme je vois qu’il y a des professionnels du SEO présents dans cette article :-) je me permet de poser une question ( de débutant certes ) mais on a tous débuté un jour, non ???

    Qu’elle est la manière ou la procédure a suivre, sur wordpress, pour pouvoir publier des articles invités en prenant le moins de risque possible vis a vis de Google ????

    Cordialement.

    Liés

  14. Poster un article en tant qu’invité sur un blog tiers est certes une technique de génération de liens entrants aujourd’hui très controversée. Mais excellente quand elle est utilisée avec modération, intégrité et sur des sites de qualité.

  15. Bonjour Alexandra,
    J’aime beaucoup cet article à plusieurs invités puisqu’il permet d’avoir de nombreux points de vue d’un seul coup.
    C’est du “multi-guest-blogging”!
    Je suis, comme toujours,ou presque, de l’avis de Sylvain: tu ne crains rien mais Il faut faire attention aux ancres optimisées (et dirigées vers un seul site).
    Je trouve néanmoins le comportement de google gênant. Il cherche à faire peur et diminue ainsi l’intérêt d’internet.
    Comme vous le savez, je m’intéresse spécialement au jardinage. Dans ce secteur les échanges sont très instructifs.
    J’en profite pour demander aux pros leur avis sur les carnavals d’articles. J’aime beaucoup cette technique dans le domaine du jardinage. Imaginez dans un e-book, les meilleures astuces de 100 jardiniers bio sur la culture de la tomate. Ce serait une vraie plus-value pour les lecteurs. Mais avec la technique FUD (Fear, Uncertainty and Doubt) de google, on n’ose plus.
    Maxime

  16. Bonjour, merci pour ton article qui traite un sujet très important et d’actualité (vue le cas de MyBlogGuest).En effet, il faut comprendre qu’écrire des articles comme invité a pour but d’échanger avec les autres, de s’enrichir et de faire de bonne découverte et non une possibilité d’échange des liens de manière abusive.Je pense que si on utilise intelligemment le guest blogging en écrivant des articles cohérents, de qualité, on peut encore user de cette technique bien riche.
    Cordialement.

  17. Bonjour Alexandra,
    Merci de partager avec nous ces avis de professionnels.
    Cela fait un bon moment que je lis ton blog, et il est vrai que les articles invités ont une réelle valeur ajoutée et contribuent à la qualité de ton blog. On comprend aisément l’avis de ceux qui t’encouragent à continuer ainsi.
    Pour autant, la réflexion de Sylvain Richard d’AxeNet concernant les ancres optimisées me semble très importante, et est à prendre en compte pour continuer à accueillir de nouveaux invités en toute sérénité (d’autant plus tu accueilles un invité par semaine).
    Quoiqu’il en soit tout cela a été très instructif.
    Encore merci pour cet article.

    Jessica

  18. Merci pour cet article exhaustif Alexandra, car il faut le dire on avait commencé à s’inquiéter et à se poser des questions avec le billet “The decay and fall of guest-blogging” de Matt Cutts et les sanctions qui les avait suivi.
    Mais finalement, on dirait que même lui a fini par revenir sur sa position donc à la bonne heure !

  19. Bon voilà de quoi rassurer tout le monde. Ceci dit, comme tu le soulignes, faut en faire un outil pour améliorer la qualité des contenus existants. Ce qui n’est pas plus mal à mon sens.

  20. Mais pour moi la question reste toujours la même … comment Google peut-il détecter le guest blogging … algorithmiquement parlant … A priori aucun moyen, à condition évidemment de ne pas afficher ouvertement l’authorship de l’auteur.

  21. Matts Cutts n’est rien d’autre qu’un (très) bon communicant, si on écoute bien ce qu’il dit, il ne fait que rappeler les guidelines de google. Il s’agit là de faire le grand ménage et à moindre frais en remuant le spectre du sandbox.

  22. Bonjour et merci pour “l’analyse”, ça me rassure un peu pour le guest blogging que je vais ajouter à l’un de mes sites (laisser la parole à des associations pour réaliser des “dossiers” sur des thèmes précis suivant leur compétences).

    Juste un peu inquiet de savoir si Google sera assez intelligent en effet pour faire la différence entre du bon contenu et du contenu à des fins de SEO…

  23. Le guest blogging n’est pas considéré comme du webspam si les liens sont en nofollow, maintenant quand pingouin tombe là-dessus, il vous lache plus, vous êtes dans la nasse, et là je trouve que la réaction est disproportionnée, avec une péna manuelle, on règle le problème assez vite mais pas avec le filtre de rétrogradation il y a de nombreux sites dans ce cas, Google fait sa Com sur les sites avec un pénalisation manuelle, 1 bon spot régulièrement, mais je rejoins laurent beaucoup se font taper sur les doigts, ne sont pas des tricheurs et on en parle pas tout simplement…

  24. Salut! Merci pour cet article très intéressant! Comme dit plus haut, tant que le contenu reste unique pour moi il n’y a pas de problème. Sympa de voir les avis des différentes personnes! Vive le SEO :-)

  25. Le guest blogging n’est pas considéré comme du webspam si les liens sont en nofollow, maintenant quand pingouin tombe là-dessus, il vous lache plus, vous êtes dans la nasse, et là je trouve que la réaction est disproportionnée, avec une péna manuell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.