Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Interview » Interview Séverine Ghys – Stratégie de Contenu Digital

Interview Séverine Ghys – Stratégie de Contenu Digital

severine-ghys Et on continue cette semaine avec une interview pétillante, dynamique et intéressante comme mon invitée.

Dans cette interview vous allez découvrir Séverine, consultante et formatrice en Stratégie de Contenu digital, son métier de directrice éditoriale et son quotidien en agence, chez WebRédacteurs, dont elle est cofondatrice.

Avec Séverine nous avons également échangé sur le métier de rédacteur web, ainsi que la rédaction web comme facteur pour un bon SEO.

Bonne lecture !

Séverine Ghys, consultante éditoriale

Qui est Séverine Ghys ?

J’ai 37 ans et je suis consultante éditoriale, formatrice et cofondatrice de l’agence WebRédacteurs,  l’une des premières agences de contenu puisqu’elle a été créée il y a … 13 ans  (déjà !). Voilà pour la partie pro.

Côté perso, je suis avant tout l’heureuse maman de deux enfants, j’aime voyager, jouer au tennis, sillonner Paris de long en large, ses expos, ses spectacles, ses concerts…

Raconte-nous un peu ton parcours professionnel

formation-seoJ’ai un parcours semé de concours… J’ai fait des études de Sciences Politiques puis j’ai intégré le CELSA Paris Sorbonne afin de me spécialiser dans la communication d’entreprise.

J’ai débuté ma carrière en agence chez I&e Consultants (aujourd’hui Burston Marsteller), aux côtés de son dirigeant Jean-Pierre Beaudoin, un homme que j’ai toujours beaucoup admiré.

Au tout début des années 2000, c’était l’heure de gloire de l’Internet et des start-up, j’ai voulu lancer ma propre activité. D’abord freelance, j’ai testé  un peu ma plume en tant que journaliste pour la presse spécialisée, avant de fonder l’agence WebRédacteurs avec mon frère, qui était beaucoup plus gestionnaire que moi ! WebRédacteurs est née d’une volonté de concilier deux passions : l’écriture, et les nouvelles technologies.

Comment es-tu tombée dans la rédaction web et le référencement ?

La rédaction web a toujours été le cœur de l’activité de l’agence WebRédacteurs, d’où son nom. Lorsque Google a modifié son algorithme et lancé Google Panda en 2011, il a changé toute la donne et nous a déroulé un tapis rouge en replaçant le contenu au cœur du référencement. Le référencement éditorial était né. C’était pour moi une évolution logique de mon métier et une nouvelle voix passionnante à explorer.

Cela fait plus de 13 ans que tu es dans la rédaction web, qu’est-ce que cela fait ?

Ca me paraît très long en effet ! Heureusement, l’expérience m’a permis d’évoluer sans cesse : de la rédaction web au conseil et à la formation. Tous les clients qui m’ont fait confiance au cours de ces années m’ont permis d’aborder des problématiques diverses et passionnantes : rédiger, concevoir des chartes éditoriales, organiser les contenus d’un site,  former des équipes éditoriales, monter des comités éditoriaux, accompagner les clients dans leur stratégie de communication sur le web… J’aime cette polyvalence, c’est l’intérêt de travailler en agence, on peut aborder des cas très variés et travailler avec la grande entreprise comme avec la petite PME.

WebRédacteurs, agence de contenu digital

Tu es co-fondatrice de l’agence WebRédacteurs. Parle-nous un peu de l’agence, ses services et ton rôle !

WebRédacteurs est une agence de contenu digital. Le contenu est le cœur de son activité. La philosophie de l’agence : « le  contenu est roi et les nouveaux outils doivent être mis à son service ». Cette conviction que tout part du contenu qui nous amène à rédiger, faire des interviews vidéo, créer et animer des sites web, optimiser des contenus pour le référencement, conseiller et former des équipes aux métiers du web.

WR-Webredacteurs

WebRédacteurs a même ouvert un site d’e-learning, beau projet, quant est il ?

Nous avions beaucoup de demandes de formations de la part des indépendants et de personnes qui n’avaient pas forcément accès au DIF (Droit individuel à la formation). Nous avons voulu répondre à leur demande. Mais c’est un business à part entière et la mise à jour des supports est aussi nécessaire que chronophage. La question est : sachant que le web évolue très vite, comment proposer des formations pertinentes intégrant les dernières nouveautés ? Nous avons donc revu notre stratégie pour ouvrir nos formations au e-learning avec de la visioconférence et des coûts réduits pour les participants.

Tu as fait une formation e-learning sur le référencement naturel. Qu’est-ce que cela t’a apporté sur le plan professionnel et personnel ?

Beaucoup de satisfaction car j’aime les nouveaux défis. Mais en même temps une grande frustration de manquer de temps pour mettre à jour mon support et mon cours en e-learning. Ma formation en présentiel évoluait beaucoup plus vite que le module e-learning. D’où notre décision de réaliser des formations à distance en visioconférence, ce qui permet à chaque participant de poser des questions au formateur comme s’il  était dans la salle.

Le métier de directeur éditorial

Tu es Directrice éditoriale, quelles sont tes missions et à quoi ressemble une journée type ?

femme-affairesJe supervise le pole éditorial de l’agence, c’est à dire à peu près tous les projets éditoriaux : la conception fonctionnelle d’un site, la rédaction des contenus, son référencement éditorial, l’animation de blogs, la programmation éditoriale, l’accompagnement et le conseil au client.

Une journée type ? Le matin, je réponds aux mails urgents puis je fais un point rapide avec mon équipe. Je fais des listes pour ne rien oublier et organiser les priorités, les miennes, et celles des personnes que j’encadre ou à qui je confie des missions (rédacteurs, graphistes, traducteurs, développeurs). Ma journée est ponctuée par des relectures, des livraisons, des conférences téléphoniques, des déplacements chez le client. La vie en agence est assez trépidante…

Tu es également formatrice en Stratégie de Contenu Digital, Rédaction web, Référencement naturel, Stratégie d’animation de sites web… pourquoi s’être ouvert à la formation et que t’apporte-il ?

On vient à la formation avec l’expérience… Les différents projets que nous avons conduits à l’agence, pour des grands comptes comme pour des PME, me nourrissent d’exemples à montrer en formation. Je livre beaucoup de méthodologie dans mes formations qui s’adressent aux responsables éditoriaux, car les projets de contenu sont très chronophages et nécessitent d’être bien organisé. Ce que je préfère dans la formation, c’est le coaching personnalisé sur 1 ou 2 jours, car on peut vraiment entrer au cœur de la problématique  du client et travailler avec lui sur son projet.

Tu as écrit un livre en 2002 « Réussir votre stratégie éditori@le – Le guide professionnel des contenus web ». Cela fait quoi d’écrire un livre ? Actuellement indisponible,  envisages tu une réédition ? Envisages-tu d’écrire d’autres livres. ?

Tu es bien renseignée ;) Ce livre date de 2002 et pourtant son titre semble toujours d’actualité !  Son écriture a été inspirée par une rencontre avec Jacob Nielsen, considéré alors comme le « gourou du web » et parmi les premiers à reconnaître le rôle déterminant des « web rédacteurs ». C’est une personnalité qui m’a beaucoup inspiré aux débuts de ma carrière.

Un nouveau livre ? J’aimerais beaucoup, mais je changerais de titre, car depuis, beaucoup de livres ont été écrits sur la rédaction web et le contenu. C’est une belle idée, mais je manque de temps pour la mettre en œuvre…

Une femme à plusieurs casquettes. Pas trop dur de jongler avec toutes ces missions/passions ?

On a toutes plusieurs casquettes ! Je suis comme beaucoup de femmes qui courent après le temps…

Comment faire pour arriver aussi haut que toi ?

Ou la la, c’est très flatteur mais je me sens bien loin d’avoir atteint des sommets ! Ma vie me plait, c’est déjà une belle satisfaction.

Le rédacteur web

contentQuels conseils donnerais-tu aux jeunes rédacteurs web ?

Si tu n’as pas la passion pour l’écriture, alors ne te lance pas !  Si tu l’as, garde-la chevillée au corps et n’hésite pas à développer d’autres compétences qui te serviront, comme le référencement, les bases du html, les outils de gestion de contenu, les réseaux sociaux, le storytelling

Reste en alerte sur l’actualité des nouvelles technologies, regarde ce que font les autres et  intéresse-toi à l’activité de ton client pour comprendre ses besoins, alors tu continueras à trouver l’inspiration.

Quand tu écris pour le web, n’abandonne pas ta plume et ton style simplement pour plaire aux moteurs de recherche, car tu y perdras au change : les lecteurs s’en iront et ton référencement chutera de toute façon.

Enfin, soit patient, si tu ne vois pas de résultats immédiats, ne baisse pas les bras, tes efforts payeront à long terme. C’est un travail de longue haleine, une « longue traine » qui produit ses effets. Petit à petit, l’oiseau…

Quelles sont les principales qualités et compétences qu’un rédacteur web doit absolument avoir ?

Style, créativité, ouverture d’esprit, rigueur dans la recherche d’info et la relecture.

Quelles sont les principales évolutions du métier de rédacteur web ?

Voici un cheminement possible dans une entreprise :

Rédacteur>concepteur-rédacteur >responsable éditorial>directeur éditorial/directeur de publication

La rédaction web

Comment mettre en place une bonne stratégie de contenu web ?

rédaction webOn ne peut pas se passer de stratégie lorsqu’on parle de contenu. Cela implique de passer du temps à réfléchir en amont sur ce que l’on veut dire (quels sujets aborder ?), à qui (quels publics cibles ?), tous les combiens (hebdo, mensuel, quotidien ?), qui va s’en charger (quelles ressources ?) et pour atteindre quel but ? (vendre, générer du trafic, susciter des inscriptions… ), avec quels outils ? Quelle méthodologie ? Il existe tellement d’outils divers pour créer du contenu aujourd’hui, mon rôle est d’aider mes clients à choisir les bons pour réussir leur stratégie digitale.

Quels sont pour toi les facteurs clés de succès pour une stratégie de contenu web réussie ?

  • Mener une réflexion en amont.
  • Avoir de la méthode pour publier des contenus régulièrement et organiser les équipes.
  • Être créatif et ne pas faire comme les autres
  • Intégrer les réseaux sociaux, le multisupport, le storytelling

Quelles règles éditoriales faut-il absolument respecter pour plaire aux deux cibles d’un site internet : les lecteurs et les moteurs de recherche ?

  • rédiger en ayant toujours en tête la cible à laquelle on s’adresse
  • structurer ses textes : titre, chapeau, intertitres…
  • intégrer les mots clés stratégiques aux bons endroits (H1, H2, liens…)
  • se relire à haute voix, écouter la « musique du texte »

Rédaction web et référencement : même métier ? Je voudrais avoir ton avis

Non, la rédaction web fait partie du référencement mais un rédacteur web ne maitrise pas tous les aspects du référencement.

Penses-tu que la rédaction web est le principal critère pour un bon référencement ?

A mon avis non. La rédaction est devenue un élément essentiel depuis Google Panda, mais elle ne suffit pas. Le référencement repose aussi sur des aspects techniques et sur le partage sur les réseaux sociaux.

Autre chose pour la fin ?

Merci Alexandra !

GD Star Rating
loading...
Interview Séverine Ghys - Stratégie de Contenu Digital , 4.0 out of 5 based on 12 ratings

6 réflexions au sujet de « Interview Séverine Ghys – Stratégie de Contenu Digital »

  1. On ne peut pas se passer de stratégie lorsqu’on parle de contenu. Cela implique de passer du temps à réfléchir en amont sur ce que l’on veut dire (quels sujets aborder ?), à qui (quels publics cibles ?), tous les combiens (hebdo, mensuel, quotidien ?), qui va s’en charger (quelles ressources ?) et pour atteindre quel but ? (vendre, générer du trafic, susciter des inscriptions… ), avec quels outils ? Quelle méthodologie ? Il existe tellement d’outils divers pour créer du contenu aujourd’hui, mon rôle est d’aider mes clients à choisir les bons pour réussir leur stratégie digitale.

  2. Expérience et point de vue très intéressant, Merci Séverine (et merci Alex) !

    En effet, je ne pense pas que la rédaction web soit le principal critère pour un bon référencement, mais c’est tout de même un des piliers fondateur pour un référencement optimal. Les deux ne vont pas l’un sans l’autre ;)

  3. C’est toujours un plaisir de lire tes interviews, le milieu du référencement est essentiellement masculin donc quand je vois autant de femmes sur ton site, sans faire du féminisme de bas étage ça apporte un vent de fraicheur et de simplicité comparativement à certains blogs où c’est l’empoignade perpétuelle.

  4. C’est une très belle interview! J’ai déjà entendu parler de WebRédacteurs, c’est une superbe entreprise. C’est vrai que les métiers de référenceur et rédacteurs web sont liés, mais ce ne sont pas vraiment les mêmes! En revanche, les deux associés permettent d’avoir un référencement naturel d’une qualité surprenante et très efficace! J’espère que WebRédacteur continuera de se développer et vous faire vivre votre passion!
    Merci pour cette interview, à bientôt!

  5. Merci pour cet interview très intéressante. On a tendance à croire à tord dans le monde pro que tenir un blog prend peu de temps, je crois qu’en interne, dans les entreprises qui se lancent, peu investissent vraiment sur cette activité et la confie en sous tâche à un salarié (voir un stagiaire). C’est pourtant une activité essentielle, chronophage si on est mal organisé et complexe à mettre correctement en oeuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.