Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » A tous les rédacteurs web en souffrance !

A tous les rédacteurs web en souffrance !

Sophie-GauthierArticle invité rédigé par Sophie Gauthier, spécialiste du marketing de contenu sur Contentologue.com.

Avez-vous déjà fait ce rêve atroce? Vous êtes poursuivi par un psychopathe et vous avez beau essayer de courir de toutes vos forces, vous allez hyper lentement ! Vos jambes semblent engluées dans de la mélasse.

Quelle sensation infâme et quel sentiment d’impuissance ! N’est-ce pas ce que l’on éprouve tous lorsque nous nous trouvons dans une situation désespérante à laquelle il nous semble impossible d’échapper?

Par exemple, lorsqu’un énième client répond à vos sollicitations par : “Ok, mais pouvez-vous faire un effort au niveau des tarifs, car les plateformes font la même chose pour moins cher ?”

Vous êtes englué dans le choix à faire. D’un côté, vous êtes désespéré et indigné : vous ne voulez pas bosser au rabais et vous voulez gagner votre vie décemment. D’un autre côté, vous seriez complètement fou de refuser du travail, vu l’état dramatique de votre compte. En plus, c’est le premier client qui répond positivement depuis deux semaines. Vous vous sentez pris au piège pas vrai ?

La bonne nouvelle ? Tout ça va changer très bientôt.

Laissez-moi vous raconter de quelle façon j’ai réussi à échapper au psychopathe, et comment j’en ai tiré une conclusion qui m’a sauvée la vie.

Un taré est donc en train de me pourchasser impitoyablement, et moi je cours à la vitesse d’un escargot en fin de vie. Typique. Sauf que là, une petite voix me dit (attention, c’est carrément ridicule): “Utilise le dog power !”

Et croyez-le ou non (croyez-le), je sens mon corps se transformer tel le pokémon qui évolue, et je tombe sur quatre pattes. Je sens mes muscles beaucoup plus puissants et je me mets à courir à une de ces vitesses!

C’était tellement génial de pouvoir courir, libre, le taré loin derrière, ma langue pendante sur le côté et mes longues oreilles me battant le visage! Oubliée la lenteur, j’avais le dog-power!

Comment le rédacteur doit utiliser le dog power

chien

Source : litlcobbpossapp46.soup.io

Le problème ne changera pas, c’est vous-même que vous devez changer. Twittez cette pensée profonde.

Ne cherchez pas “comment faire pour vendre mes services à un prix plus élevé que les plateformes”. Vous ne pouvez pas concurrencer les plateformes avec les services que vous proposez. Il faut changer votre service.

Ne flippez pas. Il y a quelque chose qu’aucune plateforme ne sera jamais en mesure de fournir à ses clients. Cette chose c’est: “L’empathie”.

L’empathie est la capacité de se mettre à la place de l’autre. Ressentir ce que l’autre ressent. Il n’y a pas besoin d’empathie pour garnir un texte avec des mots-clés, ni pour rédiger du blabla pseudo-informatif.

Et tout le monde est aujourd’hui plus ou moins capable de produire “Des textes qualitatifs et adapté au référencement”.

“Mais alors ? Comment je fais pour gagner ma vie avec mes textes qualitatifs, moi ?” s’inquiète le rédacteur au sommet de sa souffrance existentielle.

Il vous faut comprendre quelque chose, chers rédacteurs de tous poils. (waf waf)

Votre empathie vous permettra de passer du mode limace au mode lévrier dans toutes vos entreprises.

Voici ce que vous avez fait jusqu’ici:

  • Monter votre site
  • Remplir votre site avec vos compétences et vos références.
  • Démarcher des clients par mail, forum etc.

Voici ce que vous n’avez pas fait:

  • Devenir expert dans un domaine que vous aimez
  • Chercher qui le vend et de quelle façon
  • Vous demander: “De quoi ont-ils besoin?”

Dites merde à vos parents

Vous connaissez PewDiePie ? C’est le plus grand Youtubeur du monde, rien que ça. Il gagne des millions. Et que fait ce multi-millionnaire pour gagner sa vie ? Il se filme en train de jouer à des jeux en faisant “Pan ! Haha ! Je t’ai eu ! Oh le gros là je vais me le faire. Noooooon !”

Aujourd’hui, qu’en pensent ses parents?

 Image acheté sur www.masterfile.com

Image acheté sur www.masterfile.com

Mais que disait sa mère lorsqu’il a commencé à jouer et qu’il ne gagnait pas un kopeck?

mere-crieMoralité : ne dévaluez jamais ce que vous aimez faire de votre temps. Si vous avez cette passion, il y a de fortes chances qu’un grand nombre de personnes l’aient aussi, et qu’il y ait donc un marché en plein essor basé sur cet engouement. Cela, même si ce passe-temps vous semble débile !

Exemples:

  • Regarder des séries télé
  • Manger des chips
  • Jouer à des jeux sur votre téléphone
  • Jouer avec votre chat
  • Glander sur Youtube

Et là, j’ai pris des exemples de choses qui semblent ne pas pouvoir constituer une passion “honnête”. Voici des passions un peu plus badass:

  • Jouer du piano
  • Faire du Kung-fu
  • Faire de la photo
  • Dessiner
  • Jouer au golf

Je vais prendre la passion la plus WTF de toutes, afin de vous montrer ce que l’on peut faire en tant que rédacteur web: Manger des chips.

Avez-vous vu le branding de Tyrell’s ? Les textes de leurs paquets de chips sont géniaux. Et leur site ! Sérieux, ils ont même un club de chips !

Et qui leur a rédigé leur site et leurs paquets de chips ? Une agence de com’. Et s’occupe de rédiger les textes dans l’agence de com’ ? Un rédacteur (ou content-manager, stratège éditorial…on appelle ça comme on veut hein). Ce qui nous amène à l’étape suivante.

Faire chou-gras de votre amour des chips

chips(Oui, oui…je sais, mais vous en avez d’autre des jeux de mots avec “chips” et “gagner de l’argent”, vous?)

Écrivez un très bon texte sur les chips, basé sur vos connaissances en marketing et en péchés capitaux. (Si vous ne savez pas écrire de bons textes qui vendent, il faudra lire mon blog).

Puis, contactez de grandes entreprises de chips, ou de moyennes entreprises mais qui semblent avoir de l’ambition et un budget à consacrer à leur stratégie de contenu. En gros, pas des clients cheaps. (on ne m’arrête plus)

Renseignez-vous sur eux, sur leur marque. Ont-ils eu des articles dans les journaux, des interviews ? Comment s’appelle le boss ? Est-ce que c’est une entreprise familiale ? Quel semble être le caractère du dirigeant ? Que souhaite-t’il pour sa marque? (de l’argent, certes, mais pas seulement).

Par exemple Altho, filière de Sanders, gros groupe agro-alimentaire et créateur des chips Bret’s (j’ai l’ambition secrète de faire ranker ce blog sur “miss seo chips”). Une entreprise familiale bretonne richissime. Leurs chips bio ont récemment été primés, ils sont passé sur M6 tout ça.

Quel genre de mail pourriez-vous leur écrire?

“Bonjour, je vous contacte, car je souhaiterais savoir si vous avez besoin de mes services en rédaction webgnagnagna” ?

NOOOON.

Commencez par lire ceci : une interview d’Alain Glon, le fondateur d’Altho. Lisez attentivement et vous saurez à qui vous envoyez un mail. Ses trois fils ont repris la succession de l’entreprise, mais il a encore des choses à dire. C’est un visionnaire. Et vous devez faire partie de sa vision.

Il soutient l’esprit d’entreprise et la jeunesse.

Trouvez son numéro de téléphone, son mail, son contact perso. Vous êtes en Bretagne? Allez à Pontivy. “Où pourrais-je rencontrer Alain Glon ? C’est pour une interview pour mon blog sur les chips”.

Rencontrez-le et parlez-lui de lui. De l’interview que vous avez lue, des sujets qu’il a abordé, la Chine, la France, sa vie, son œuvre. Parlez de lui. Pas de vous. Écoutez-le. Comprenez-le. Il faut qu’il sache qu’il a affaire à quelqu’un qui comprend son projet et ses envies.

Seulement ensuite, vous soumettrez votre texte qui tue, en lui demandant son avis, juste pour info.

Il peut même arriver que la personne veuille vous confier leur stratégie publicitaire en totalité. Acceptez et travaillez en collaboration avec une agence de pub. Et là, je vous dis d’aller à Pontivy convaincre un magnat des chips de vous confier sa rédaction web.

Alors imaginez ce que vous pourriez faire avec une passion un peu plus badass et des chefs d’entreprises de votre secteur.

Et vous, que seriez-vous capable de faire pour rédiger sur un sujet que vous connaissez bien?

Merci à Alexandra de m’avoir invitée, retrouvez-moi sur Twitter!

*******

Sophie Gauthier est spécialiste du marketing de contenu sur Contentologue.com. Elle aide les rédacteurs web à développer leur business, en écrivant mieux et en mettant en place de bonnes stratégies de vente. Elle offre à ses lecteurs des techniques qu’elle a elle-même expérimentées ou dénichées parmi les meilleures lectures de marketing du monde. Ces techniques sont issues du référencement, du webmarketing et même de la psychologie.

Actuellement un concours est en place pour le lancement du blog. Vous pouvez gagner un Kindle Paperwhite 2015 et d’autres goodies !

Image “chips”, libre de droit, source photl.com

GD Star Rating
loading...
A tous les rédacteurs web en souffrance !, 4.3 out of 5 based on 22 ratings

21 réflexions au sujet de « A tous les rédacteurs web en souffrance ! »

  1. Je trouve l’exemple des youtubeur très bien choisi car il y a encore quelques années personne n’aurait pensé pouvoir gagner de l’argent comme ils le font actuellement… c’est parce que certain ont osé dire “merde” aux sceptiques que maintenant il y a toutes ces chaines qui cumulent des millions d’abonnés.

  2. Hello Olivier,

    Merci pour ton commentaire! (Dis-donc ça fait un bail, on bossait sur le ref d’une boutique 4 saisons, tu te souviens? :) )
    Je recommande aussi le youtubeur Poisson Fécond qui explique régulièrement sa façon de gérer son entreprise. Tout le monde se moquait de lui au début lorsqu’il disait “je compte devenir célèbre avec ma chaîne”. Aujourd’hui, 700 000 abonnés et il en vit. Il faut observer ce qu’ils font ces gens et en tirer des leçons.
    A bientôt!

  3. C’est tout à fait pertinent, le plus compliqué étant de tenir vent debout avec sa passion chevillée au corps, face à tous les sceptiques qui nous conseilleront toujours de rentrer dans la fonction publique, car c’est plus sûr.

  4. Absolument génial. Le problème de faire le choix entre baisser mes prix ou manger se pose depuis quelque temps justement et je me demandais comment sortir de ce cercle vicieux. Je vous remercie pour ce texte qui me fait voir les choses d’une toute autre manière. Et il est vrai qu’être bloqué dans cette situation n’est pas top pour l’estime de soi et qu’il faut faire déjà un travail sur soit pour se rappeler que l’on a des passions qui peuvent être là pour aider notre domaine de compétence.

  5. @Rouge Gorge Digital

    Merci pour ton commentaire, je suis heureuse que cet article ait pu t’aider. Le manque de confiance en soi est un problème en France, cela vient de notre éducation. Nous manquons surtout de bonnes informations…

  6. Un très, très bon article comme j’en lis rarement ! Peut-être parce que cet article m’intéresse, mais qu’il donne des très bons conseils ! Alors, merci chère Contentologue.

    Il est vrai qu’il ne faut pas céder à la course au prix quand l’on est sûr de son travail et qu’on sait le mettre en valeur ! Il faut savoir également dire non, et l’expliquer aux clients.

  7. Merci pour cet article, il est à la fois drôle et très utile. Vous donnez en effet de précieux conseils aux rédacteurs web. Ces derniers ont tout intérêt à se construire une belle vitrine s’ils veulent ensuite travailler sur des thématiques qu’ils apprécient et surtout imposer leurs tarifs.

  8. @Pascal Merci beaucoup, je suis contente que tu apprécies mon humour et mes conseils!
    @Mustapha Merci! tapes-en 5!
    @Éric Merci à toi, à ce que je vois, tu gères le site du frère de Calvin! ;)

  9. Excellent article, dont l’objectif secret a été atteint ;-)

    (prem’s sur “Miss SEO Chips” !)

    Plus sérieusement, il peut s’appliquer à bien des métiers ou vocations, et je vais de ce pas le relayer dans la sphère photographique, que j’affectionne particulièrement (j’en suis, dans mon autre vie)

  10. @Cédric Mouhahahaha je suis la meilleure référenceuse inutile du monde! (non en fait je connais des gens qui sont premiers sur “sniffer du produit à vitres”…)
    En tout cas, merci beaucoup pour le relais, tu as bien raison, cette façon de voir les choses peut s’appliquer à tous les business.

  11. Très bon article et intro, qui m’a personnellement happé dès le début.

    Finalement on en revient toujours aux fondamentaux, le contact le plus efficace pour séduire/démarcher/chercheruntravail , c’est le contact humain, celui qui transmet des émotions, celui dont on se rappelle.

  12. Excellent l’article. ça me remonte le moral. Oui, je suis dans cette phase d’indécision : baisser son prix ou accepter toutes les offres. Merci Sophie !

  13. Mieux vaut tard que jamais!
    Un article passionnant. Actuellement étudiante en alternance avec un poste de rédactrice Web, j’ai pour ambition de travailler (comme beaucoup j’imagine) à mon compte. Cet article m’a conforté dans l’idée que ce n’est pas que les qualifications qui font un bon rédacteur, mais aussi sa capacité à être humain, et à avoir des passions.

    Merci pour cet article!

  14. @Nina Merci ! Tu hésites entre baisser tes prix ou accepter toutes les offres? Mais ça revient un peu au même non? Il vaut mieux faire entrer dans la balance: “Choisir ses offres et booster ses prix”! Bonne continuation.

    @Lénaïc Merci pour ton commentaire ! Les passionnés connaissent une vie professionnelle vraiment enrichissante. Si tu souhaites te mettre à ton compte, je t’encourage à suivre mon blog créé pour les rédacteurs web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.