Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Boite à Outils » X : Le nouveau visage de Twitter

X : Le nouveau visage de Twitter

En 2023, le réseau social Twitter a connu un bouleversement sans précédent. Vous n’avez pas pu manquer de remarquer qu’en juillet, le nom d’origine de la plateforme a été remplacé par un énigmatique X. Ce changement radical soulève des questions. Quelles en sont les motivations ? En quoi X diffère-t-il de la plateforme originale ? Et quelles alternatives s’offrent désormais aux utilisateurs qui ne sont pas convaincus par X ?

Origine de Twitter

Revenons sur l’histoire de Twitter. Au départ, ce réseau social est imaginé par Jack Dorsey. L’idée de base est de concevoir une plateforme basée sur les SMS permettant à ses utilisateurs d’envoyer à leurs proches de courtes mises à jour de leur statut. Il soumet l’idée en 2005 à Noah Glass, Christopher “Biz” Stone et Evan Williams de la société Odeo dans laquelle il est employé. À ce moment-là, Apple vient tout juste d’intégrer une fonction de podcast à son service de musique en ligne iTunes, mettant en péril l’avenir d’Odeo. Les cofondateurs de cette dernière sont donc à la recherche d’une idée pour redéfinir la direction de leur entreprise.

Le concept initial du futur réseau social est testé chez Odeo. Le tout premier message sur Twitter est envoyé par Jack Dorsey le 21 mars 2006, à 21 h  50. Il dit : « Je viens de configurer mon compte Twttr » (« Just setting up my twttr »).

Le nom choisi pour la plateforme est alors « Twttr » (soit Twitter sans les voyelles) en référence à Flickr, le service de partage de photos Flickr. Les voyelles seront ajoutées plus tard pour former le nom complet Twitter.

L’application est finalement ouverte au public le 13 juillet 2006. Puis, Twitter devient en avril 2007, une société à part entière. Jack Dorsey en prend la direction jusqu’en octobre 2008, suivi par Evan Williams puis deux ans plus tard par Dick Costolo.

Au fil des années, la plateforme connaît une croissance spectaculaire de sa communauté, passant de quelques milliers d’utilisateurs à plusieurs centaines de millions à travers le globe. Elle réussit à rassembler des entreprises, des personnalités politiques, des journalistes, des artistes, des chercheurs, etc. En 2012, Barack Obama choisit même Twitter comme moyen de communication pour annoncer pour la première fois publiquement sa victoire lors de l’élection présidentielle américaine.

Au fil de son évolution, le réseau social intègre de nouvelles fonctionnalités comme la diffusion en direct, les sondages ou encore les fils de discussion.

Twitter devient X

Le petit oiseau que nous connaissons tous est aujourd’hui remplacé par un logo en noir et blanc représentant la 24e lettre de l’alphabet. La raison ? Le rachat de Twitter par Elon Musk en octobre 2022 pour la modique somme de 44 milliards de dollars.

Le milliardaire semble avoir un intérêt particulier pour la lettre X. Il a d’ailleurs l’habitude de l’utiliser pour baptiser ses entreprises. Nous connaissons tous sa célèbre société aérospatiale SpaceX (officiellement Space Exploration Technologies Corporation) fondée en 2002.

Trois ans auparavant, il a cofondé une banque en ligne appelée X.com qui a ensuite fusionné avec une autre société pour former PayPal. En 2017, il a racheté le nom de domaine X.com auprès de PayPal tweetant que le domaine avait pour lui « une grande valeur sentimentale ». Désormais, si vous tapez x.com sur votre ordinateur, vous serez redirigé vers Twitter. N’oublions pas son entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle créée en juillet 2023 et appelée xAI. Nous pouvons aussi citer Model X, l’un des premiers modèles de son entreprise de construction de voitures électriques, Tesla.

Vos applications mobiles Twitter arborent désormais le nouveau logo X, qui apparaît aussi comme favicon sur la version de bureau. Cependant vous pouvez toujours y accéder en tapant l’URL habituelle, twitter.com. Notons aussi que Tweetdeck, l’application conçue pour aider les utilisateurs à gérer et à organiser leurs comptes Twitter, a également changé de nom et s’appelle maintenant XPro.

Une application tout-en-un

Elon Musk a expliqué que le nom Twitter n’avait plus aucun sens. Selon lui « Le nom Twitter avait du sens quand il n’y avait que 140 caractères qui allaient et venaient, comme des oiseaux qui gazouillaient [tweeting], mais maintenant vous pouvez publier presque n’importe quoi, y compris plusieurs heures de vidéo. Dans les mois à venir, nous ajouterons des communications complètes et la capacité de gérer l’ensemble de votre monde financier. Le nom Twitter n’a pas de sens dans ce contexte, nous devons donc dire adieu à l’oiseau. »

En effet, aujourd’hui, il cherche à réinventer Twitter et à en faire une application tout-en-un dans la veine de WeChat, une plateforme chinoise très populaire qui trouve son utilisation aussi bien dans la vie quotidienne que dans le monde professionnel. WeChat offre des fonctionnalités de messagerie instantanée, de réseau social, de géolocalisation, de paiement en ligne et bien d’autres.

De nombreuses entreprises utilisent également des mini-programmes, qui sont en quelque sorte des sous-applications intégrées à l’écosystème WeChat, pour communiquer, promouvoir leurs produits et les vendre.

Ce concept de super-application, qui englobe diverses fonctionnalités et services, n’a pas encore été pleinement développé en Occident, mais Elon Musk semble être déterminé à transformer Twitter en une plateforme similaire, offrant une gamme étendue de fonctionnalités pour répondre aux besoins divers des utilisateurs.

Différences entre Twitter et X

Twitter était un site de réseautage social gratuit principalement utilisé pour tweeter et rester informé des actualités et des événements. Comme nous l’avons vu, X est quant à lui destiné à devenir bien plus qu’une plateforme de réseautage social. La vision précise d’Elon Musk reste encore en grande partie enveloppée de mystère, mais quelques changements ont d’ores et déjà été mis en place.

Depuis le rachat de l’application, une formule payante a été lancée, tout d’abord sous le nom Twitter Blue, puis X Premium. Cette offre est disponible à partir de 9,60 euros par mois. Elle vous permet :

  • d’ajouter une coche bleue à votre compte pour montrer qu’il est certifié, sous réserve de respecter certains critères ;
  • d’avoir deux fois moins de publicités ;
  • de poster jusqu’à 25 000 caractères (au lieu de 280) ;
  • de mettre du texte en gras et en italique dans vos posts ;
  • de mettre en évidence vos meilleures publications ;
  • et bien plus encore.

Cette formule n’ayant pas remporté le succès escompté, la société d’Elon Musk travaillerait aujourd’hui sur trois nouveaux types d’abonnements : Basic, Standard et Plus. 

Par ailleurs, les entreprises, organisations gouvernementales et ONG ont désormais un service d’authentification dédié : Verified Organizations.

Tweetdeck est lui aussi impacté. Renommé Xpro, il devient lui aussi payant. Si vous souhaitez l’utiliser, vous devrez auparavant souscrire à l’abonnement Premium de X.

Autre changement notable, l’application limite maintenant le nombre de messages directs qu’un utilisateur non vérifié peut envoyer. L’objectif de cette mesure étant de limiter les spams.

Un nouveau vocabulaire

Vous maîtrisiez le vocabulaire de Twitter (qui signifie « gazouillis ») sur le bout des doigts ? Oubliez les tweets, désormais il va falloir apprendre à utiliser d’autres termes pour parler de l’ex-Twitter.

Nous avons déjà vu les suivants :

  • Twitter = X ;
  • Tweetdeck = XPro ;
  • Twitter Blue = X Premium.

Twitter a solidement enraciné son terme « tweet » dans la langue courante, tant aux États-Unis que dans le monde entier. Aucun autre réseau social n’a réussi à intégrer un mot pour « publier » de manière aussi emblématique.

Dans la dernière mise à jour de l’application qui a remplacé le logo de Twitter par celui de X, la société a remplacé le bouton bleu classique « tweeter » par un autre affichant l’inscription « poster ». Dans cette logique :

  • un tweet = un post ;
  • un retweet = un repost.

Le nouveau nom de Twitter n’étant pas très populaire, il est fort probable que les utilisateurs du réseau social continueront d’employer l’ancienne terminologie pendant encore quelque temps.

X, un outil puissant pour les entreprises

X reste aujourd’hui un outil précieux pour les entreprises. Voici quelques raisons pour lesquelles l’ancien Twitter peut être un choix judicieux pour votre business.

  • Booster le trafic de votre site web : Dans vos publications, vous pouvez ajouter des liens vers votre site ou votre dernier article, ce qui n’est pas le cas sur d’autres réseaux sociaux comme Instagram ou Twitter. Alors, utilisez judicieusement les 280 caractères mis à votre disposition (sur la version gratuite) pour donner envie à vos followers de cliquer sur votre lien.

  • Communiquer avec les clients : Sur Twitter, vous avez l’opportunité d’interagir en temps réel avec vos clients actuels ou potentiels. N’hésitez pas à leur poser des questions, à les remercier pour leur fidélité et à répondre à leurs commentaires. Cela vous permettra d’améliorer la relation que vous entretenez avec vos clients et d’en attirer de nouveaux.

  • Développer votre visibilité : X conserve une communauté d’utilisateurs active. Par conséquent, en élaborant une stratégie pertinente, votre entreprise peut toucher un large public et bénéficier d’une visibilité considérable. Par exemple, si votre public trouve votre contenu particulièrement intéressant, il peut le reposter pour le partager avec ses abonnés.

  • Faire de la veille : L’application d’Elon Musk vous permet de suivre ce qui se dit sur vos produits ou encore de suivre les actualités liées à votre secteur d’activité en recherchant et suivant des hashtags et des comptes pertinents liés à votre domaine. Notez que l’outil XPro peut vous aider à organiser votre veille.

  • Garder un œil sur les concurrents : Si vous êtes sur X, il y a de fortes chances que vos concurrents le soient aussi. Vous pouvez donc utiliser le réseau social pour surveiller l’activité de ceux qui proposent un produit ou un service similaire au vôtre. Vous pourrez peut-être en tirer des enseignements qui vous permettront d’optimiser votre utilisation de l’application.

  • Profiter de nouvelles opportunités : La nouvelle version de Twitter pourrait à l’avenir ouvrir la voie à de nouvelles manières d’interagir avec la clientèle, de faire la promotion de produits et services et potentiellement d’accroître la visibilité de l’entreprise, avec à la clé une augmentation des bénéfices.

Alternatives à X

Vous n’êtes pas convaincu par la nouvelle version de Twitter ? Voici trois alternatives à adopter.

Mastodon

Cette plateforme indépendante créée en 2016 par Eugen Rochko est très semblable à Twitter.

Vous pouvez y écrire et partager de courts messages appelés « toots » avec une limite de 500 caractères contre 280 pour son concurrent. Parmi ses fonctionnalités, elle propose de suivre d’autres utilisateurs, de partager des messages courts d’autres comptes, d’utiliser des hashtags, etc. Il existe toutefois une grande différence avec Twitter : Mastodon est décentralisé. En quelques mots, cela signifie qu’il est constitué de milliers de serveurs autonomes, appelés « instances », qui fonctionnent de manière indépendante tout en étant interconnectés. Chaque instance possède ses propres règles de modération de contenu. Pour faire partie des utilisateurs de Mastodon, vous devez donc choisir l’instance sur laquelle vous inscrire.

Threads

Meta, la société derrière Facebook, Instagram et WhatsApp, a lancé début juillet 2023 son alternative à Twitter afin d’exploiter l’exode des utilisateurs de la plateforme de microblogging. Cet espace de partage de contenu et d’échange permet la publication de textes comprenant jusqu’à 500 caractères ainsi que des vidéos de 5 minutes maximum. Par contre, il est nécessaire de disposer d’un compte Instagram pour pouvoir utiliser Threads. De plus, il faudra attendre quelques mois pour que cette plateforme soit disponible en France.

Bluesky

À l’origine, Bluesky est un projet de réseau social décentralisé initié par Twitter sous l’impulsion de Jack Dorsey, qui dirigeait encore l’entreprise à cette époque. La société devient finalement indépendante fin 2021 et le réseau social voit enfin le jour en mars 2023. Plus d’un million de personnes utiliseraient déjà la plateforme. Les habitués de Twitter ne seront pas perdus. L’interface bleu et blanc rappelle celle de son concurrent, par ailleurs une publication n’est pas un « tweet », mais un « skeet ». 

Par contre, l’envoi de messages privés ou de vidéos n’est pas possible. Autre inconvénient majeur, Bluesky est pour l’instant uniquement accessible sur invitation. 

Pour conclure, l’avenir de X est encore bien mystérieux. De nombreux utilisateurs remettent en question leur présence sur le réseau social, en grande partie en raison des nouvelles pratiques de modération des contenus jugées insuffisantes. Il n’appartient désormais qu’à vous de décider si vous souhaitez rester sur le réseau social ou le quitter pour migrer vers une plateforme concurrente. 

Please wait...

2 réflexions au sujet de « X : Le nouveau visage de Twitter »

  1. Bonjour, merci pour ces informations, je n’étais pas trop à jour sur les évolutions de X.
    J’ai quand même l’impression que cela sent le sapin toute cette histoire …

  2. Perso j’ai beaucoup de mal avec X anciennement Twitter. Le peu de modération me rebute (trop de dérive) et l’achat d’abonnement également (je pars du principe que cela doit rester des services gratuits mais bon X n’est pas le seul réseau à faire ça ) . Je ne m’en sers que pour partager mes contenus de blog et ça s’arrete là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.