Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Le trust flow, l’arnaque SEO ?

Le trust flow, l’arnaque SEO ?

Article invité rédigé par Maxime Morvan, notre 2ème papy du SEO :) Également auteur des deux articles très originaux sur le blog : Google responsable de l’appauvrissement des blogs & Et si les SEO manipulaient Google ?
trust-flow-netlinkingLes référenceurs (les SEO men and women) ont tous besoin d’adorer un Dieu. Pendant des années ils ont adoré le Dieu PR (Page Rank). Malheureusement ce Dieu a disparu, on ne le connait plus, il doit toujours exister mais il ne fait plus d’ «apparition » périodique comme par le passé !

Les référenceurs orphelins, se sont donc tous précipités vers le nouveau Dieu : le Trust Flow !

Nous voulons tous « poser » des liens sur des sites à fort trust flow.

C’est la consigne générale. C’est le nouvel Eldorado. Tous les outils « sérieux » vous donnent le trust flow de la page et du site. Obtenir un lien d’un site à faible trust flow est devenu totalement farfelu et ceux qui ne suivraient pas cette consigne devraient changer de métier, nous dit-on !

Un site à faible trust flow serait ignoré par Google, par les robots, par les référenceurs et peut-être même par les internautes.

Et si vous recherchiez des liens qui vous amènent des visites et non des liens qui vous amènent du jus ?

Je pars du principe qu’il ne faut pas trop dépendre de Google. Je parle bien sûr d’un site ou d’un blog d’une entreprise réelle avec des investissements, du chiffre d’affaires et surtout des salariés dont l’existence dépend de la bonne marche de l’entreprise. J’ai eu l’occasion de travailler pour une telle entreprise qui ne pensait que référencement Google et adwords et refusait toute autre action (fidélisation, emailing, sites référents, réseaux sociaux, offline…).

Cela peut vite devenir dramatique, d’où l’idée que les visites provenant de sites référents sont importantes.

Pour ma part quand je fais du netlinking « paysan » je recherche d’abord à obtenir des visites sur mon site (donc des clics) et non du trust flow. Pour le moment je n’ai jamais pu trouver la moindre corrélation entre taux de clics et trust flow.

Je sais que ce sujet des taux de clics des backlinks est peu populaire chez les référenceurs mais je serai néanmoins très heureux de trouver une petite analyse sur le sujet.

Dans le domaine du jardinage les sites à fort trust flow sont tenus par des référenceurs et les sites à faible trust flow sont tenus par des jardiniers !

Ceci me semble valable pour à peu près tous les métiers. C’est un peu moins vrai pour l’informatique par exemple et dans le cas de l’agriculture il n’y a presque pas de sites tenus par des référenceurs.

Je vous propose de regarder l’exemple de 3 excellents sites de jardinage (de mon point de vue) : ceux de Yannick, de Gilles et de Jenny. Les trusts flow de ces 3 sites sont respectivement de 10, 13 et 19

Je précise que je n’ai jamais rencontré ni Yannick ni Gilles, par contre je connais très bien Jenny, qui habite le Finistère et est l’épouse d’Oliver l’un des associés (moi aussi) de B-actif (la consoude)

Quand je recherche une information précise sur le jardinage bio, je commence toujours par consulter ces 3 blogs. Les informations sont précises, efficaces, originales, pertinentes, ….

Pour le plaisir et par conscience professionnelle je jette aussi un coup d’œil à des blogs de jardinage à trust flow supérieur. Je ne vais pas donner de nom, mais en général les textes sont « fades », souvent « recyclées ».

Parfois, y compris pour des blogs à trust flow « correct » je devine la nationalité africaine du rédacteur. Pour des raisons climatiques, le jardinage est très différent en Afrique et en France ce qui pose un problème de sous-traitance dans ce thème spécifique.

Les textes, par contre, même s’ils n’apportent aucune valeur ajoutée à l’internaute, sont bien écrits (en général) et respectent toutes les consignes de Google.

Je précise que globalement les trusts flow des sites de jardinage sont faibles. Ainsi d’excellents sites comme Gerbeaud ou Rustica obtiennent des scores que je trouve assez faibles (45 et 28)

Dans un blog de jardinage des liens provenant d’un site .edu ou .gouv me paraissent en général illégitimes.

Je m’étonne toujours quand je trouve sur un blog de jardinage des liens .edu ou .gouv, bien évidemment à très fort trust flow. Si je participais à la création des algorithmes, ces backlinks déclencheraient pour moi un « red flag »

Bien sûr, ici encore tout est possible. Ainsi, à mon avis, le jardinage devrait être au programme de toutes les écoles primaires. Je me suis amusé à parler de maths à mes petits enfants dans le jardin. Par exemple le concept de bornes et d’intervalles est difficile à appréhender par les enfants, dans le jardin cette notion devient immédiatement limpide. Je me suis aussi amusé à utiliser le théorème de Pythagore, avec les enfants, au jardin, ça marche même si c’est encore plus facile dans le domaine du bâtiment.

C’est une digression que je n’ai pas pu éviter dans cet article, excusez-moi, mais le jardin est véritablement un lieu où l’on peut apprendre toutes formes de savoir et même de savoir être (on y apprend par exemple la patience)

Mes conclusions

trus-flow-google

  • Commentez ! Vous savez, je pense, que je suis un grand partisan des commentaires. (Google-appauvrit-les-blogs).Dans le domaine du jardinage les commentaires apportent très souvent un plus indéniable aux articles. Certains internautes présentent des astuces inédites, d’autres des informations complémentaires.
  • Vous pouvez être en désaccord complet avec cet article mais n’en voulez pas pour autant à Alexandra. Je sais qu’elle s’agenouille tous les matins, respectueusement, devant le dieu Trust Flow.
  • Dixon, l’outil Majestic-SEO est un super outil que moi aussi j’utilise régulièrement. Je me demande si tu ne devrais pas modifier le nom de trust flow en « Juice flow » par exemple ou « manipulate Google flow ». De même tu pourrais peut-être essayer de créer un vrai critère de confiance ou de plus-value pour l’internaute. Je sais qu’il est difficile, voire impossible, de reconnaitre la qualité d’un article du point de vue des internautes, mais l’enjeu me parait sympathique.
  • Sylvain (Peyronnet), l’outil « your text guru » est aussi génial. Mais comme l’a dit Guillaume dans une conférence de Queduweb, cet outil est conçu pour donner aux robots ce qu’ils souhaitent. Il te reste à inventer un algorithme qui saurait réellement analyser la qualité d’un article vu du coté internaute (pourquoi pas en association avec Dixon).

En conclusion des conclusions, je suis adepte des personnes qui mettent les tripes sur la table comme dirait Laurent Bourrelly, et qui postent donc des articles écrits par des humains pour des humains. Je n’aime pas les articles conçus avec l’aide de robots, parfois même écrits par des robots pour des robots. En tant que « paysan » je suis favorable à un web naturel, à des articles « nature » et à un linking « bio ». J’aimerai donc que vous suiviez tous les conseils d’une de mes idoles (que je connais très très peu) : Paul Sanchez : « Donnez de l’amour à vos sites » et à vos textes !

GD Star Rating
loading...
Le trust flow, l’arnaque SEO ?, 3.2 out of 5 based on 23 ratings

47 réflexions au sujet de « Le trust flow, l’arnaque SEO ? »

  1. Haaa le trust flow, personnellement je n’y attache aucune importance, ce qui m’interesse c’est déjà de savoir si le site sort sur son nom… c’est déjà un indicateur de bonne santé !
    Ensuite le trust flow est surtout utile à celles et ceux qui vendent des liens je crois bien… les gens normaux ne savent même pas ce que c’est !
    Patrice Articles récents..Savarez Rouge 520R – 9,90 €My Profile

  2. Je suis d’accord avec pas mal de choses dans cet article. Mais je constate tout de même que 90% des sites personnels ou sites clients dont je m’occupe et qui ont un bon trafic on aussi systématiquement un bon trust flow. Je pense donc que c’est un excellent indicateur.
    Après il faut poser des liens pour le trafic. D’autres pour le jus. Et quand le lien fait les 2 c’est la fête :-)

  3. Ne pas se fier à un seul indicateur (PR, TF, DA ), c’est la règle de base.
    La qualité rédactionnelle et l’ancienneté sont également à prendre en considération.

  4. C’est bien beau de venir ici, prendre tout le monde de haut en nous expliquant qu’on est qu’une bande d’écervelé totalement abrutis par le Trustflow et que toi ta tout compris parce que tu connais bien le jardinage mais la réalité est pas si simple.

    “Et si vous recherchiez des liens qui vous amènent des visites et non des liens qui vous amènent du jus ?” => Complètement hors sujet, le fait de vouloir des liens de sites à fort trust flow n’implique pas de refuser du traffic direct.

    Evidemment que le trust flow n’est pas la seule métrique qui importe elle est loin d’être idiote, et c’est bien beau de parle de Yannick et ses copains qui sont des supers jardiniers mais c’est aussi pertinent que faire de l’information en racontant des fait divers. La réalité est que Google : c’est des algos, des metriques des ranks, c’est pas des coup de cœur pour Yannick et sa bande.

    Pour aller plus loin, oui je préfère un lien de site plus trusté même de qualité moindre qui m’aide à générer des centaines de visites qualifié sur des termes ciblé sur google, que de recevoir 3 visites direct de site dit de “vrai jardinier” selon toi.

    Alors on peut se la jouer et prendre de haut tout le monde : ohh mais vous êtes stupide avec votre “dieu” (rien que la métaphore est insultante), moi je fais de la qualité, je vais sur le terrain, je noue des liens avec les vrais expert, bla bla bla…

    Ok c’est abstrait c’est mignon mais la réalité c’est que les sites qui rank sont ceux qui ont du traffic sont les sites à fort trust flow fin de l’histoire.

    Ca me fait marrer les gens comme ça qui viennent et pensent tout savoir mieux que tout le monde, se moque des méthodes des autres (parce que trop mainstream, encore si c’était fait sans provocation why not mais là…).

    Par contre c’est que du blabla, ou sont les tests ? ou sont les chiffres ? Que dalle, il y a une différence entre “mettent les tripes sur la table” et faire de la provocation gratuite. La seule data c’est : regardez ces 3 sites ont un faible trust flow pourtant les articles sont de qualité, ok très bien, ça j’en ai déjà vu des tonnes. C’est limite si tu concluerait pas que c’est pénalisant d’avoir un fort trust flow, évidement sans données mais bon.

  5. Apres le trust flow c’est bien joli mais ça ne reste qu’un indicateur, et le TF de google on ne le connait pas :) avec le cloaking, les penalités penguoin + panda, je suis prete a parier qu’on peut avoir de tres grosse dif entre le Tf majestic et Tf google :D

    J’ai envie de dire qu il vaut mieux faire un lien parce qu on en a envie : on aime le blog, on a quelques choses à dire, un coup de gueule, une precision importante, etc. Que ça serve à quelques chose et que ça apporte quelques choses à quelqu’un.
    C’est comme quand on ecrit un article de blog, si ça n interesse que les robots, autant ne pas le faire.
    Icelanded Articles récents..Pourquoi offrir un cadeau original islandais sur IcelandedMy Profile

  6. Bonjour,

    Tout cela n’est pas une arnaque, c’est juste du business. Il s’agit de créer un ecosystème et de vendre.

    Google a été le premier coupable avec leur algo, tout le monde s’est engouffré dans la brèche et a contribué à étendre l’écosystème, et depuis 2011 chacun vend son tool, son concept ou ses métriques.

    Les chiffres donnés par ces indicateurs sont falsifiables, dissimulables, etc et surtout, sont à prendre avec des pincettes… Cf. http://blog.promoteur-internet.com/post/metriques-seo

  7. Bien sympa l’article, je l’ai trouvé fort intéressant. En effet, je pense qu’il ne faut pas se focaliser le trust flow et qu’il faut poster des liens pour que ça ramène du clic vers son propre site.
    Cependant, comme le dit Sylvain d’Axenet, ceux qui ont un bon trafic ont également un bon trust flow ;)
    Du coup, si on peut allier les deux, c’est tout de même beaucoup mieux !
    A bientôt les SEO :)

  8. il y a parfois quelques surprises sur des niches avec des sites avec un faible TF mais autre chose.
    Ce n’est pas le professionnalisme des réponses qu’apporte le site mais au contraire le côté amateur qui plaît pour ce type de niches avec des témoignages.

    En regardant la requête “jardin bio”, les premiers sites ont des trust flow énormes car 40 ou 50 c’est très important.

  9. Article pertinent et très bon exemple que de prendre le jardin pour étudier cet indice, pour ma part je pense que seul le trust flow n’est pas forcément révélateur de quoi que ce soit, il faut aussi lui associer le nombre de liens et le citation flow pour qu’il puisse révéler quelque chose. En tout cas pour moi il reste l’indice le plus important pour avoir une idée du sérieux ou non d’un site.

  10. Perso, je partage assez l’avis de Mitsu.
    Personne n’est dupe sur la réalité du TF, CF, DA, PR, et autre machin.
    Bien sûr que rien ne vaut un bon et beau lien venant naturellement d’un super site de référence parce que les webmasters de Rustica ou GammeVert ont adoré l’article sur la culture du navet dans ton potager bio.
    Mais ça n’arrive jamais (allez ou presque jamais). Donc on va à la pèche aux liens, ce qui en soit n’est pas naturel ( mais aussi bucolique que le jardinage non ?) . Et à la pèche au TF le plus haut possible.

    Alors, bien ou pas bien le TF ? Et un bon TF ramène-t-il des visites.
    J’ai la chance d’avoir sur mon secteur des sites et blogs avec de “bons TF” (<40) . Dans ce site il y a des pages d'infos avec des liens.
    Parmi elles, une page expliquant où dormir pour profiter du service de ce site.
    Un autre site, au même endroit ( aussi à moi) mais avec un TF bcp plus bas ( 20) pointe aussi vers ces mêmes adresses.
    Il y a quelques semaines, le proprio d'une résidence recevant un lien avec un fort TF a appelé pour demander s'il nous devait quelque chose, vu le nombre de vente réalisé par ce biais.

    Moi j'en conclus qu'a choisir, le TF est une métrique permettant de se dire que le lien en plutôt "bien placé" ( si thématique OK) et je continu à chercher du TF haut pour mes "bons liens".

    Enfin, et je rejoins encore Mitsu, je trouve tellement facile de balancer des grands mots comme " s'agenouiller devant le dieu Trust Flow" puis dire que l'outil est vachement bien…mais sans apporter de solution, d'idées, de tests etc…

  11. Personnellement, je ne regarde jamais uniquement que le TF. Il faut avoir un minimum de bon sens… Si le site a un contenu pauvre / dupliqué ou si les domaines référents sont des sites chinois ou russes, très peu pour moi ! Pour mon blog de voyage, je n’accepte les échanges de liens que si le TF est un minimum intéressant et si le site est de qualité (mais je ne me base jamais sur le TF uniquement) ! Donc tout à fait d’accord avec la conclusion de cet article : donner de l’amour au site avant tout !

  12. Le trust google, personne ne le connait et personne ne sais comment le calculer, a part google. Majestic, href, etc, c est plutot sympas leur metric OK, mais ce ne sont pas les metrics google. Seul google fait fois. Donc, si on se place du point de vue webmaster, autant mettre des liens a droite a gauche, ça rapportera toujours un peu de “google juice” et du trafic en referrer. D’un point de vue SEO, il faut juste taper dans les sites qui sont bien pisitionné dans google dans leur domaine, ou dans le domaine qui nous interesse. Et là, c’est banco pour le google juice ;)

  13. Quand tu poses un lien, la question que tu dois te poser c’est “a t’il du sens”. Et je ne vois pas le rapport entre le lien fait pour le “jus” et celui pour le trafic ?

    Le jus te sert à monter dans les résultats POUR CONVERTIR. Le trafic seul c’est de la bande passante consommée pour rien sans une conversion.

    Perso quand je réussi à poser un lien chez une grande marque de jouet, je me dis d’abord “Pu****” de métrics de ouf”. Et bien sûr que si il a des métrics de fou, c’est qu’il est utile ce site pour les internautes. Et donc … bravo, j’ai des visites utiles.

    Ton lien doit servir à convertir, c’est sa SEULE vocation. Si tu cherches du lien pour faire du trafic, continue de te bran*** dans ton jardin avec tes potes, mais ne me dis pas que c’est ça qui t’amène des ventes (Ou prouve nous le contraire avec des vrais tests).

    Bon j’arrête là, car faut que je redescende.

  14. J’ai l’impression que le débat est un peu dépassé et que l’article vise surtout à faire réagir : la plupart des référenceurs avec qui j’échange sur Twitter vont déjà au délà du TrustFlow.

    Il reste une base, mais associé à la courbe de mots clés SEMrush ou Ahrefs.

    Si jamais le TrustFlow mais que le site reçoit un trafic sympa et que la thématique coïncide, y’a pas débat pour tenter de récupérer un lien.

  15. Je crois que pour la première fois de ma vie, mais je vais dire que cet article est un TROLL de première…. et un prétexte pour faire du BL !!!
    La cannicule a des effets dévastateurs sur les neurones semble-t-il….

  16. Article trop provoc et tranché, dommage, on sent pourtant de l’expérience derrière
    Je l’aurai intitulé “le Trust Flow est dégueulasse”, pour coller avec l’actualité du moment et que ça fasse sourire, au moins ^^ #portugal
    Plus sérieusement, assez d’accord avec @Mitsu

  17. Merci à tous pour vos commentaires positifs ou négatifs.
    @Patrice, moi aussi j’attache de l’importance au trust flow, je pense par contre que ce n’est pas du trust
    @Luc, c’est vrai que les internautes ne connaissent pas le trust flow.
    @Sylvain, totalement d’accord, il faut poser des liens pour le trafic et d’autres pour le jus. Par contre des sites à fort trafic et, à mon avis excellents, comme Rustica par exemple, ont un trust flow faible (28 pour Rustica, site dans lequel je n’ai aucun intérêt pour l’information de Christian).
    @Ziad, 100% d’accord, il faut plusieurs indicateurs.
    @Mitsu, merci pour le commentaire, je suis partisan de la multiplicité des points de vue. Je trouve justement que le trust flow prend trop de place. Là où je suis en vrai désaccord avec toi c’est que, dans de nombreux cas, on peut avoir beaucoup plus de visites de sites à faible trust flow. C’est mon expérience et c’est toute mon interrogation, je n’ai trouvé aucune corrélation entre le trust flow et le nombre de visites. Ceci étant dit, je ne cherchais pas à provoquer les seo, je me classe aussi, modestement dans cette catégorie.
    @icelanded, @Yann @ Julia trotteur @Gul 100%d’accord.
    @Hugo, très bon ton article, j’avais surtout retenu la phrase : « Obtenir un lien entrant provenant d’une page avec un TF élevé vous assure un bon Link Juice ». C’est mon point de vue je trouve que c’est un très bon indicateur de « juice flow » mais pas complètement de trust
    @les resoteurs, même remarque que pour Sylvain.
    @alysson, chez moi pour ta requête le site de Gilles sort en position 3 avec pourtant un très faible trust flow.
    @Christophe, je suis d’accord avec tout sauf la conclusion, je ne cherchais pas à provoquer les SEO, mais justement à trouver des idées grâce aux commentaires. Je répète je n’ai jamais trouvé de corrélation entre le trust flow et le nombre de visites (ou mieux de vente) provenant d’un lien placé intexte.
    @Rodrigue, j’ai parlé de visites mais effectivement j’aurai du parler de ventes. J’ai effectivement obtenu beaucoup de ventes à partir de liens posés (intext) sur des sites à très faible TF et 0 vente à partir de liens posés sur des sites à trust flow supérieur à 50. Je suis justement à la recherche de la méthode idéale pour obtenir des liens qui amènent des ventes.
    @iternetBusiness, moi aussi j’ai pris le tic, je regarde toujours le trust flow mais c’est loin d’être mon seul outil. Si je devais ne conserver qu’un seul outil je garderai Insight de Yooda
    @Christian, je pense que tu n’as pas bien lu. Les sites linkés ne sont pas à moi et je n’y ai pas d’intérêt sauf pour B-actif. Je ne cherchais absolument pas de lien mais des idées pour avancer.

  18. J’avais pas commenté de posts depuis un bon bout de temps mais il est rigolo cet article ;)
    Un bon article pour du BL !!! Mais à part ça c’est pas pour du TRUST c’est plus pour du Citation Flow ;)

  19. C’est marrant cet article, mais en fait ce sont surtout les réactions de certains SEO qui me laissent sur le c*l : un type un peu calé sur une thématique vous explique que les sites ayant un contenu réellement pertinent (de son point de vue de jardinier, un peu expérimenté semble-t-il) ont des TF dégueulasses alors que d’autres sites, visiblement beaucoup plus pointus niveau SEO mais d’un intérêt limité sur cette thématique sont beaucoup mieux classés et bénéficient d’un meilleur TF.

    Logiquement, il en conclut que le TF c’est plutôt moyen comme indicateur. Et là, tous les adeptes de la team Majestic lui sautent à la gorge et le lynchent publiquement (allez donc voir sur Twitter, spéciale dédicace à 512Banque), sans apporter le moindre argumentaire…Bon!

    Sauf que ce gars là a parfaitement raison dans sa logique. Ou alors j’ai pas compris le sens du mot “trust” en anglais. Quoi, un lien gov vers un site de jardinier serait un lien de confiance à coup sûr ? Moi je dis que non, mais visiblement Majestic n’a pas la même appréciation, et je rejoins l’auteur sur le fait que cet indicateur n’est pas pertinent . Ce n’est ni plus ni moins qu’un PR légérement modifié et totalement bridé (puisque de facto ils se sont restreints à un nombre limités de sites soi-disants “qualitatifs” mais c’est eux qui le disent !). Tiens, d’ailleurs, si ils avaient un peu de bon sens chez Majestic, ils publieraient leur algo, histoire qu’on mesure un peu la qualité du produit…Mon petit doigt me dit que çà n’arrivera pas…

    Pour illustrer et essayer d’argumenter, je vais passer sur le nombre incalculable de sites qui se placent dans les serp avec des TF dégueulasses, mais je vais donner l’exemple suivant : parmi mes sites, j’en ai un qui est blacklisté par Google depuis plus de 2 ans : 0 résultats dans GG, la dèche totale. Là où Majestic me pose un premier problème, c’est qu’il lui accorde un TF de 46…Bon d’accord, pourquoi pas, il a incorporé les liens externes et il a fait sa sauce avec…. Le second problème que me pose cet outil, c’est que ce site blacklisté pointe un lien vers un autre domaine, dont c’est le seul et unique lien entrant, et qui lui affiche un TF de 28. Chez Majestic, un lien pourri a quand même de la valeur. C’est pas beau çà ?

    Un petit dernier pour la route et démontrer la problématique du TF : je suis premier sur une requête plutôt concurrentielle (disons 5 sur une échelle de 1 à 10) avec des liens entrants provenant uniquement de plateformes de blogs : mon TF sur le domaine : 4 !

    “Trust” Flow vous avez dit ? De quoi parle-t-on ? Cet indicateur a des lacunes structurelles impressionnantes, sauf peut-être à apprécier des sites à peu près clean au niveau du linking ou là, il peut s’avérer pertinent. Mais çà concerne combien de sites ?

    Autrement, je passe sur les suggestions de Rodrigue qui te propose de te bra*ler avec tes potes…No comment !

    Tschus Alexandra ;)

  20. Voilà l’article populaire de l’été 2016 ^^

    Bon je remercie quand même l’auteur pour ses précieux conseils, finalement il n’y aurait pas la partie sur le Trust Flow, ce serait même un très bon article pour débuter sur l’acquisition de liens externes avec une vision assez intelligente de que Google attendra dans quelques années ou pas.

    Après concernant le TF comme l’ensemble des metrics d’ailleurs, il y a un niveau de fiabilité qui est parfois discutable mais est-ce qu’au fond l’idée n’est pas d’avoir un aperçu rapide pour gagner du temps dans la chasse aux liens ? A défaut de pouvoir faire un audit complet de chaque site pour chaque lien posé, il me semble difficile pour industrialiser le linking de passer autrement que par ces données….

  21. Le TF, CF est bcp trop influençable, le DA (qui est out depuis qques temps) est bien plus sérieux. J’ai un exemple concret avec un site test qui était TF 12 et CF 15 (racine) avec +50 domaines référents, j’ai mis un lien sur article en commentaire DF (comme ici d’ou ce nb de commentaires très élevé avec ancre optimisée mais bon…) qui avait TF et CF > 55. Résultat, mon TF racine est monté à 19 et CF 20. Ce test date d’il y a + 4 mois et les données sont tjs celles-ci. Pendant ce temps, le DA de mon site est passé de 22 à 23. Conclusion sur ce test, le DA se fait pas avoir comme TF et CF.

    Et j’ajouterais pour aider un ami dans le sport, le TF n’est pas important. Il a bcp d’articles générant des backlinks naturels mais effectués par des blogs perso de sportifs dont le SEO n’est absolument pas leur truc (TF racine <5) ! Résultat, il a un TF racine de 17 qd son DA est à 32. Encore une victoire de canard (euh DA pardon) en terme de crédibilité ;-)

  22. Maxime,
    tu m’as fait rêver avec ton article!
    Peut-être parce-que nous partageons deux passions: le jardinage et le SEO ?…
    Plus sérieusement, c’est malin de nous proposer un article “invité” avec un titre accrocheur et provocateur. La preuve un maximum de vues, partages et réactions!

    Ce que je retiens de ton article: on est en train de noyer le web avec des faux sites faits par des référenceurs pour manipuler Google, remplis de contenus insipides et sans valeur ajoutée, écrits au kilomètres à Madagascar ou ailleurs! Je déteste ça et je milite pour des textes avec de la saveur du sens, bref une âme et de la valeur ajoutée.

    Tu cites à raison Paul Sanchez, mais je parlerais aussi de Guillaume Eouzan, qui prône depuis de nombreuses années qu’il faut d’abord penser aux internautes et que Google suivra, que ce soit dans la rédaction des textes ou concernant l’acquisition de backlinks.

    Pour le TrustFlow enfin, puisque c’est de cela qu’il s’agit au départ. Je crois que les SEO, surtout quand il travaillent en agence, et doivent rendre des comptes, ont besoin d’indicateurs concrets. C’est plus rassurant pour tout le monde que l’intuition, “le design est sympa”, ou “j’aime bien le style de l’auteur”. Parce-que rédiger un texte et obtenir sa publication sur un site tiers est un gros investissement, le client en veut pour son argent…
    Alors en ce sens, il n’est pas faux de dire que le TF a pris une place comparable au PR, au moins pour ce qui est du netlinking.
    Mais j’aime bien l’idée de le renommer en en « Juice flow » ou « manipulate Google flow” :-) ça m’éviterait déjà les fastidieuses explications sur la différence entre le TF et le Citation Flow que je dois souvent fournir à l’occasion d’un reporting…

    Un début de solution est à chercher du côté de https://www.develink.com/ qui calcule un “Develscore” à partir de plusieurs indicateurs pondérés entre-eux. Et cette plateforme est justement destinée à faciliter les échanges éditoriaux entre les sites.

    Bon il faut que j’aille publier des contenus de qualité et arroser ma menthe poivrée, je vous laisse les amis…

  23. Je pense qu’il faut faire la différence entre les niches, micro-niches, pico-niches, etc… lorsque l’on parle de linking. Lorsque l’on parle de purin d’ortie et de consoude. Il y a de grandes chances pour que l’auteur soit un blogueur passionné qui partage sa passion et attire les visiteurs à force de multiples posts pertinent (même si ça commence à changer car certaines micro-niches du jardinage sont très rentable$). Du coup il préfère gagner quelques lecteurs pour agrandir son auditoire. Au contraire du vendeur de Pokemons qui va devoir rivaliser de trust flow pour faire tourner sa boutique.

  24. Comme on dit par chez moi, faute de grives, bla bla bla. Que le TF ne soit pas un indicateur parfait, c’est avéré et établi, on le sait tous, mais a t’on autre chose à se mettre sous la dent pour thématiser un site et s’assurer de son bon équilibre ? Non. Alors plutot que d’y aller au pifomètre, je préfère me contenter de cette métrique biaisée.

  25. C’est vrai que depuis la disparition du Page Rank nous avons tendance à se fier au trust flow ce qui peu nous induire en erreur. Excellent article, les referenceurs devait plutôt cibler des sites qui leur apporte concrètement du traffic plutôt que de rechercher du simple jus de liens.

  26. Je ne comprends rien au trust flow, je ne comprenais rien au pagerank non plus d’ailleurs. Dans cet article, tu théorises trop même si les liens sont bien amenés, la sémantique utilisée pour truster l’article est moyenne. ça manque de fleurs, plantes, légumes, saisons, planter, récolte, fruits etc.. ça manque de diversité.
    Pas de mc sur le jardinage dans les hn non plus, c’est dommage, ça risque d’impacter le trust de l’article et finalement les liens vers les jardiniers auront moins de puissance.
    Pour ce genre d’article, je ne serai pas parti sur la théorie du trustflow pour éviter de me faire sécher par les gars. Moi je racontais ma vie, c’était sans danger, même si je disais beaucoup de conneries. Je suis hs peut-être…? Si c’est le cas, j’ai bien fait d’arrêter le SEO…

  27. Il ne faut pas oublier que tous ces outils ont été conçus pour le marché anglophone (donc référencement anglophone) qui est beaucoup plus concurrentiel et où ces outils permettent plus de granularité dans les données…

  28. Merci à tous les nouveaux commentateurs.
    Merci en particulier à blackseo, tes exemples sont incroyables : un site blacklisté depuis 2 ans qui conserve un trust flow de 46 c’est invraisemblable !
    Merci aussi à Yohann avec encore des exemples parlants

    @Philippe, un SEO jardinier, bravo, j’espère que tu as de la consoude dans ton jardin ! Je ne connaissais pas develink, merci pour l’info.
    Comme mon point de vue n’a pas été compris par certains et en a irrité d’autres je redonne une petite analyse à partir du site Rustica. J’espère que les dirigeants de cette entreprise ne m’en voudront pas. Bien sûr je n’ai aucune action dans cette société.

    1 : Ok, le jardinage est une niche, mais pas une petite niche : il y a 14 millions de jardins en France
    2 : La très grande majorité des jardiniers connaissent Rustica, entreprise qui bénéficie, à mon avis, d’une notoriété très élevée et même impressionnante.
    3 : Tous les jardiniers que j’ai pu questionner ont confiance dans Rustica et dans le site.
    4 : Les jardiniers non-internautes lisent très souvent les publications de Rustica
    5 : Le trust flow de Rustica me parait totalement sous-estimé : 28
    6 : D’après Insight de Yooda le site est en première page de Google pour 103 000 mots clés, impressionnant, non ?
    7 : D’après le classement Yooda, le site Rustica est 649ème sur plus de 15 millions de sites.
    8 : Similarweb donne une estimation de 2 millions de visites par mois.
    9 : Pourquoi avec de tels scores le TF n’est que de 28, je ne comprends pas. Quelqu’un a-t-il une explication ?
    10 : Si le trust flow était doublé, ce qui me paraîtrait justifié (surtout si on parle de trust), est-ce que le nombre de visites et le chiffre d’affaires augmenterait ? Sans doute très peu.
    11 : Il n’est pas impossible que si le TF était doublé les visiteurs supplémentaires seraient surtout des personnes relativement peu intéressées par le jardinage mais surtout intéressées par le linking (et donc sans intérêt pour Rustica).
    12 : Je pense que Rustica a raison de ne pas donner d’importance à cette donnée (je suppose que s’ils s’en préoccupaient ils pourraient améliorer le trust flow rapidement.

    Mes conclusions sont toujours les mêmes : Le trust flow est un outil parmi d’autres, il ne faut pas lui donner trop d’importance. Le trust flow est un outil améliorable et enfin le trust flow me semble un outil manipulable.

  29. Merci à toi, et surtout bravo de respecter ta ligne de pensée sans te laisser influencer par des pseudos “gurus” SEO, qui n’ont jamais rien montré de leur compétence mais qui tirent à boulets rouges sur tout ce qui ne leur plait pas, ou dessert leurs intérêts (Suivez mon regard…)

    Tschus !

  30. Un bon indice mais à prendre avec des pincettes. Comme le PR visible en son temps ;-), il faut s’assurer que le site, la page est saine pour un retour optimal.

  31. C’est vraiment très intéressant la réflexion sur cet article, du coup cela prouve une fois de plus qu’il ne faut pas seulement se fier au indicateurs tel quel et qu’il faut bien une part d’interprétation derrière. En tout cas tout cela permet de réfléchir encore plus sur le sujet !

  32. La situation étant que Google a faussé les règles avec le nouvel algo Phantom 4, je ne crois pas qu’on puisse encore faire confiance aux résultats de Google qui met en avant uniquement les très gros sites et ses services (adwords). Bref je suis d’accord que Google appauvrie la qualité des sites, et chercher uniquement des liens a gros TF reste quand même intéressant, si en effet les utilisateurs vont vraiment cliquer dessus.

  33. Le changement fréquent d’algorithme Google laisse tout le monde confus, de plus en plus de soi disant seo expert estiment que Google va avantager des sites qui apporte une vrai valeur ajoutée aux visiteurs.

  34. Bonjour et merci pour cet article original dans l’écriture. Je débute en SEO au sein d’une agence en stage et selon ce que j’ai pu comprendre et apprendre sur le web (forum, blog etc…) le TF est était à ce jour l’indicateur le plus approprié pour se faire une idée de la fiabilité d’un site… A l’avenir je regarderai d’avantage d’indicateurs ! Merci

  35. Pour moi l’indicateur le plus pertinent est le positionnement SEO. Si un site est en première page sur un mot clé donné, alors c’est le meilleur indicateur : il est intéressant d’obtenir un BL de ce site. Avec une nuance : certains sites Black Hat bourrins se retrouvent en première page mais cela ne veut pas dire que cela va durer (il faut donc distinguer les sites qui vont tenir de ceux qui ne vont pas tenir). Le TF est dans ce cas là un assez bon indicateur !

  36. OUARFF ! C’est la petite guéguerre souhaitée par la demoiselle qui semblerait tenir ce blog ? En tout cas chapeau bas, Perso sur mon blog jamais personne ni laisse une bafouille. Je vais revoir ma com. @+

  37. Bon alors déjà, bravo à toi pour ta reflexion j’ai exactemet la même, et mon dieu, le nombre d’abruitis qu’il peut y avoir… heureusement pour nous ; )

    Donc je vais donner un exemple simple et rester dans la continuité du girl power.
    J’ai fait quelques tests sur divers annuaires et site web.
    Un des resultats c’est que le jour ou j’ai gagné 6 points de trust, j’ai perdu 10 positions et en suite je vais vous donner mon opinion.

    Le trust flow est une valeur purement commerciale et une donné qui sera completement obsolete dans quelques temps, pourquoi ?

    Pour ceux qui ne sont pas de simples remplisseurs de balises incultes, vous savez que le bird est une intelligence artificielle. Une intelligence artificielle evolue de la meme façon qu’un enfant, il apprend et raisonne en fonction de ce qu’il a appris.
    Pour l’instant, le bird est un tout jeune enfant. Il vient visiter votre travail et va moucharder à panda une optimisation abusive que panda n’aurait pas vu et en suite, ce dernier vous fait chuter dans les SERP.

    Le bird à un regard humain sur notre travail et quand il sera sorti de l’adolescence, panda et pingin deviendront obsoletes.

    certains de mes concurrents on un trust de 10 sur une premiere page et quand vous visitez le site vous vous apercevez que celui ci est completement légitime, il est simplement fait par un particulier qui ne connait pas les regles de base du seo.
    Panda et pingin ne sont pas capables de le voir et d’avoir le bon discernement, mais le bird, oui.

    A terme, je pense que meme le balisage deviendra obsolete, le bird etant capable de mesurer la qualité d’un site du meme point de vue qu’un humain, on aura le droit d’etre nul en SEO du moment que notre site est legitime.

    Une chose qu’il faut mettre au clair aussi, plus haut quelqu’un a assimilé le trust à l’algo de google et c’est completement faut.
    les metrics du trust viennent d’une bande de gars (moz) qui essaient de dechiffrer l’algo de google et je pense que ça aurait ete top il y a 6 ans mais pour moi aujourd’hui, Google à dix coup d’avance.

    Conclusion, le trust c’est hipe et ca nous fait paraitre super calé dans notre travail, les clients vont commencer à en attendre parler et ca va devenir si ça ne l’est pas dejà un argument de vente du coup, commercialement parlant, on est obligé d’y preter attention, mais le trust ne sert obsoluement a rien en terme de positionnnement.

    Big up à tous : )

  38. Je viens de découvrir le Trust Flow et son débat ici. Au final, si un site à bon trafic et de confiance fait un lien vers le notre, ça aura forcément un intérêt au niveau du référencement. Que ce soit mesuré par PR ou TF ou juste reconnu par beaucoup de lecteurs. Tôt ou tard, le fruit de ce lien va se faire sentir par une augmentation de trafic chez nous.

  39. Effectivement avec le temps, il y a moyen de se poser de plus en plus de question vis-à-vis du TF surtout avec l’évolution du calcul récent proposé par Majestic. “Youpi on a tous monté de TF et de CF !!” mais si tout le monde monte, personne monte … non ? Bref il me semble que Majestic a bien compris que son TF était devenu un argument commercial.

    Personnellement je continue à utiliser cette métrique, mais parmi d’autres, je regarde le nombre de domain referer, la nature de ces domains ainsi que la dynamique du trafic SEMRush/Yooda estimé.
    Autre chose que je regarde c’est le ratio TF/CF.

    Il y a bien des gens qui parlent encore du PR public en 2016, j’ai eu l’expérience il y a moins d’un an :D Le TF est crédible à coté de cela.

  40. Pour moi, c’est un facteur clé pour le référencement, en fin de compte Google classe les résultats selon un algorithme (robots) et bien sur avec d’autres critères, le linkbuilding reste toujours un critère avec une grande importance, et Google a annoncé que le contenue de l’article c’est lui qui aura plus de valeur, écrire pour des humains c’est bien mais aussi il faut quand même utiliser ses mots clé pour bien apparitrices dans la 1er page.

  41. Je passe faire un petit coucou sur cet article qui fait drôlement écho à celui que j’ai posté aujourd’hui.

    Le Trust Flow et les autres indicateurs sont des moteurs à pénalité si on les regarde uniquement dans un but de faire du liens. Aujourd’hui, il faut regarder l’emplacement, la thématique de la page (et du site) et se demander si son lien à une vrai place sur ledit site.

    Nous sommes en 2017, il est impensable qu’aujourd’hui encore un indicateur comme le Trust Flow (qui plus est proposé par une solution privée) prenne le pas sur le check humain pour valider si un “spot” est viable ou non…
    Nicolas Robineau Articles récents..Netlinking SEO : les vendeurs de liens qu’au Trust Flow sont des voleurs…je suis un repenti du Page RankMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.