Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » Le BEST OF #ADR : les meilleurs articles SEO

Le BEST OF #ADR : les meilleurs articles SEO

Suivez au quotidien les Aventuriers du Search et de la Tech !

best-of-avis-de-recherche

J’en profite que Sylvain soit en vacances pour me lâcher côté cœurs :)

Sylvain, notre chroniqueur au style très particulier, mais qu’on adooooorrrre est parti en vacances. Il avait besoin de prendre du temps pour lui, se reposer et déconnecter un peu. Je ne peux pas lui en vouloir, si je pouvais, je ferais pareil ! oui, oui, je suis jalouse :)

Juste avant de quitter son clavier, Sylvain m’a laissé une mission que j’ai pris on ne peut plus au sérieux : choisir un article par ADR pour vous concocter un joli Best OF !

C’est ce que j’ai fait, avec grand plaisir ! La tache n’a pas été simple, mais j’ai réussi à sélectionner 8 articles qui méritent, à mon avis, d’avoir toute votre attention. C’est une sélection subjective, on est d’accord, c’est pour cela que je vous invite à lire tous les Avis de Recherche :) Bonne lecture !

Plus c’est Long, plus c’est Bon (pour le Linking bien sûr)

contenu-critere-referencement

Eureka Emma ! Emma Labrador @Emma_Labrador du blog SEO Oncrawl a trouvé et commenté jeudi 25 août l’une des études les plus titillantes et linkantes de la semaine. Car à la clé on pourrait y débusquer l’un des nombres d’or qui régissent sûrementle SEO (enfin peut-être, puisque seul Google sait tout). En fait les chiffres sont extraits d’une étude de ViperChill, une agence marketing de Newcastle, menée sur le Link Building, à travers l’analyse manuelle d’un millier de résultats de recherche.

Et bien, pour faire ranker un site, d’abord on s’aperçoit qu’il n’y a rien de nouveau sur la comète: les liens entrants doivent être le plus « naturel » possible, venant d’un large panel de domaine différents, faisant autorité et dans la même thématique. Mais ensuite, génial, on y trouve une belle confirmation que la richesse du contenu et donc la longueur de l’article induit un meilleur positionnement.

Avec à la clé une approximation d’un virtuel nombre d’or du SEO: ceux sont les articles de plus de 2000 mots qui ont le plus tendance à se rapprocher de l’ultime sommet des Serps, en première position du référencement naturel. Ce n’est pas la longueur de l’article en tant que telle qui est le critère majeur mais le fait que le contenu potentiellement plus riche en mots-clefs puisse attirer plus de liens. (Reste qu’écrire une tartine sans saveur n’incitera personne à linker l’article et que le talent de la plume est une métrique essentielle encore impossible à mettre en équation)

A lire sur OnCrawl : Un état des lieux du link building en 2016

Je vous invite à lire plus d’articles de l’Avis de Recheche #ADR 001 !

Identification d’un Référenceur

clients-seoAntonioni fut le cinéaste de l’incommunicabilité. Quelques révolutions techniques plus tard, le SEO apparait comme la recherche de la communicabilité rendue possible (ou pas) sur le net. Comment apparaitre en haut de l’affiche dans les Serps et surtout, bien avant cette étape, comment accorder ses violons entre le référenceur et son client? Le plus souvent à ce stade, c’est l’“Aventura” et  parfois même la disparition de l’un ou l’autre acteur avant même le début du scénario: le spécialiste du SEO « n’entrave que dalle » aux produits censés faire le C.A. du site et le client suppose que le SEO est une boîte de “Magie 2000″ et que l’on peut réaliser des tours de ranking à la place du référenceur dès qu’il aura le dos tourné.

D’ailleurs ça pue le vécu dans l’édifiant témoignage de Denis Repérant, consultant chez SEO Mix. Sur l’éponyme et historique blog, il distille jeudi premier septembre des cas cliniques qui mériteraient aussi leur publication sur d’autres sites tout aussi incontournables (mais fictifs) tels « CommentCaMarchePas » ou « PsychologieMargarine ». Profession SEO, c’est presque  plus hard que “Profession Reporter”. Non seulement on peut y perdre son identité: m’enfin, jusqu’à quel point doit-on caboter autour de la vision du client, ignorant crasse en référencement, mais le client n’est-il point roi? Et en sens inverse, si le client change d’identité pour chapeauter son référencement, il sera toujours out. Le SEO discipline parascientifique voire métaphysique est incompréhensible de tous ceux qui ne passent pas au moins une heure par jour ne serait-ce qu’en veille informationnelle.

@DenisReperant m’a fait baver de rire avec son histoire du groupe de gourous promettant la première page des Serps, ce qui aurait mérité une planche de BD dans le cultissime “Idées Noires” de Franquin. Car garder les idées claires en SEO via les milliers d’articles d’apprentis-sorciers et guidelines d’architectes de la tech dont Google bien sûr est une gageure. Allez il m’a ému aussi avec les erreurs fatales commises en toute bonne foi de leur plein gré par des clients qui pensent que le SEO est une histoire de webmasters du samedi soir.

Dans le bêtisier ultime on rira bien sûr du client imbécile qui change sans moufter sa brochette d’urls pour les garnir de mots-clefs bien grascomme la merguez, ou du créatif génial qui va faire péter son site de liens internes ce qui explosera mortellement le travail de siloing. Et, at last but not least, le journaliste prolixe qui va pondre des pages à gogo sans balises aucunes.

En fait oublions la communication: elle n’agit que dans un seul sens, qui est au pire de la pub ou au mieux de la mise en forme. Le SEO, c’est du dialogue! “Là où le dialogue entre vous et votre agence devient passionnant, c’est dans l’apprentissage mutuel.” Et le dialogue c’est le mail constructif , mais aussi comme le souligne le premier commentaire du post, le téléphone… A l’heure d’internet, un coup du fil reste souvent plus rapide pour faire avancer un projet numérique. Allô quoi !!!

A lire sur SeoMix : Passez du temps avec votre agence SEO !

Je vous invite à lire plus d’articles de l’Avis de Recheche #ADR 002 !

Silo m’était conté!

impact-silo-seo-500x356Si le SEO méritait un épisode des “Dossiers de l’Ecran Numérique”, on y aurait sûrement parlé toute la night de silos et de cocons: le grand débat de la décennie saupoudré à grosse dose de sémantique, le “gros mot” à la mode dans le mode du référencement.

Bon, et voilà-t’y pas que Daniel Roch @seomixfr, « dans l’ombre » d’une autre rock-star du SEO mais avec une clarté aussi phénoménale, appose sa couche et mixe avec haute-précision sa définition et le mode d’emploi du siloing à destination de WordPress, le CMS le plus utilisé au monde.

On est d’accord sur presque tout. Sa définition du SEO qui coure sur 3 pattes: technique, linking et contenu. Ok sur son récit sur la vie intime des silos: des catégories, sous-catégories bien étanches qui doivent linker vers le haut.

Et puis surtout bravo pour l’édifiant guide pour ceux qui veulent pratiquer l’art du siloing avec WordPress semblant de prime abord hermétique à ce genre de pratique. Et là @rochdaniel  est un maître inimitable pour pondre les scripts qui vont contourner tous les hics.

Un dossier rare, mais puisqu’on parle de hic, aucune référence à @laurentbourelly, papa du cocon (non pas de contrepèterie dans cette affirmation ;-)

A lire chez SeoMix : Créer une structure en silo dans WordPress

PS : vous me direz, quelle est la différence entre cocon et silo ? Tiens un heureux volontaire s’était aventuré avec talent sur ce thème en février dernier : Cocon Vs Silo

Je vous invite à lire plus d’articles de l’Avis de Recheche #ADR 003 !

Google à la sauce Rankbrain : Qwant-dira-t-On ?

sylvain-peyronnet(…) Et pour nous faire comprendre le sac de nœuds gouguelien, il fallait bien toute la pédagogie du chief scientist de Qwant (ça en jette comme titre) qui est aussi cofondateur des ix-labs et de la conférence iSwag (au passage d’ailleurs il dénonce « la situtation financière déplorable des laboratoires en France »). Donc en gros dans le luxuriant labo devenu tout fou de Google, on a empilé les algoscomme des tapis, du légendaire Pagerank jusqu’au très pertinent Hummingbird puisqu’il se serait hissé en haut du bazar. Et dans ce mille-feuille, on a finalement lâché le fauve: Rankbrain, l’algo à base d’intelligence artificielle et de machine learning qui va peu à peu bouffer tous les autres.

« Avant Rankbrain, la formule de classement des résultats était stable ». Aujourd’hui c’est la zizanie chez les Pandas et Penguins qui avant jaugeaient souverains la qualité du contenu et des liens. En effet, sachant que le machine learning est en partie alimenté par les données des Quality Raters, enfournées d’un seul coup on ne sait jamais à quel moment par Google, on comprend mieux les inexpliqués coups de grisou observés dans les Serps, qui laissent perplexes la communauté SEO et donc aussi les ingénieurs du gros bestiau de Mountain View. La Machine M du « Métropolis » de Fritz Lang n’est pas loin. (..)

A lire chez Journal du Net : “Même les ingénieurs de Google ne peuvent plus comprendre le fonctionnement du moteur”

Je vous invite à lire plus d’articles de l’Avis de Recheche #ADR 004 !

Bande de Penguins Voraces ou Sacrés Manchots ?

google-penguinLe trio de choc des analystes du SEO au quotidien, signale ce vendredi 23 septembre un monstrueux lâcher de Penguins sur la banquise SEO (en partie venus de Terre Adélie dont on parlait mardi). Olivier Duffez  résume d’abord sobrement le choc: « Google Penguin 4.0 est sorti, intégré dans l’algo en temps réel ». Cet update de l’algorithme de Google vise à pénaliser les sites qui ne respectent pas ses consignes de référencement naturel, particulièrement sur les backlinks. Une version sortie après de 2 ans de mise au point qui prendra en temps réel vos corrections du moins si elles sont crawlées et vos désavoeux éventuels et qui ne pénalisera plus forcément l’ensemble du site mais plutôt les pages qui penguinent le plus dans la semoule.

L’autre Olivier en chef du SEO, à savoir prof Andrieu @abondance_com note donc que ” le filtre algorithmique, qui lutte contre les backlinks de faible qualité, fait donc maintenant partie de l’algorithme du moteur de recherche (tout comme Panda)” et relève le fait que que ce changement majeur survient comme par hasard un vendredi soir ( au moment où Olivier prépare sa soirée au Macumba SEO Night ;-). Sérieusement il attribue les récents soubresauts des serps à ce nouveau Penguin à l’encontre des démentis de Google et des indices de certains autres searcheurs du searchincriminant plutôt l’omniscience de Rankbrain.

Enfin le benjamin, Mathieu Chartier  @Formation_web qui avait senti le coup début septembre, enfonce le clou par cette formule:« le passage de Penguin 4.0 dans le coeur de l’algorithme de Google, le fait passer de simple filtre à un algorithme effectif en temps réel ».Tout en relativisant l’opération quelques lignes plus loin puisque selon Gary Illyes, Penguin n’est désormais qu’un critère parmi tant d’autres. Beaucoup de bruit donc pour peut-être énormément rien ou un sacré pas grand-chose…

Je vous invite à lire plus d’articles de l’Avis de Recheche #ADR 005 !

Les Trucs pour rendre Google Croc de vos Contenus

miss-seo-invite

Il a décidé de ne pas faire dans la dentelle: mardi 27 septembre Mathieu Guillote @NatureDigitale convoque 2 équipes des meilleurs buteurs ou rankers du référencement, soient 22 experts qui vont devoir jouer dans la même équipe en révélant toutes les techniques qui les font matcher en SEO… Évidemment dans ce genre de dream team, il y a vraiment à boire et à manger: un véritable buffet open bar de martingales du référencement. Mais apparemment la sélection relève du haut niveau en réunissant quelques talents d’or du SEO pure search, du webmarketing et de la tech.

Pour donner le coup d’envoi Olivier Andrieu enverra tout de suite du gros bois avec ses meilleures pichnettes SEO et pour relancer peu après la seconde mi-temps sortiront les petits secrets de salle de training d’une certaine Miss Seo Girl qui d’ailleurs aime autant le foot que la traversée de la Vallée de la Mort en Californie… Alors que valent tous ces trucs pour que Google tombe accroc de vos contenus? Dans ce derby d’experts en tous genres, tantôt orienté website, tantôt blog, soit teinté de SMO ou de SEA, Avis de Recherche s’est plutôt amusé à ressortir un grand classico du SEO…

Qu’en est-il en 2016 de la stratégie qui semblait occuper tout le terrain et déchaînait les hooligans de la balise facile: la triplette Title-H1-URL… A savoir la récurrence des mêmes mots clefs dans ces 3 zone chaudes du SEO, révélée comme fondatrice par Olivier Andrieu mais dénoncée comme technique de vieux canasson par Laurent Bourrelly étonnamment absent de cette sélection comme toute star qui se respecte.

A lire chez Mathieu : 22 experts vous révèlent comment devenir le meilleur ami de Google !

Je vous invite à lire plus d’articles de l’Avis de Recheche #ADR 006 !

Google Search: moins de Liens pour plus d’Aliénés?

liens-page-google

Sur Google, les beaux liens bleus des Serps se réduisent comme peau de chagrin. Vendredi 7 octobre Olivier Andrieu brandit une étude de SearchMetrics montrant que dans une page de résultats en recherche universelle, le nombre de liens organiques (donc non sponsorisés, non knowledgifiés, bref non annexés) est passé sur desktop de 10 à 8,5.

La raison est due à la stratégie “guirlande de Noël” organisée par Google, pas seulement avec les images et news mais aussi via les fameux featured snipets qui permettent pour les initiés le tour de force de se classer en numéro zéro des Serps. On en parlait dans l’ADR 004 grâce au très riche (snipet) témoignage de @RaphSEO.

Bon et puis quand on arrivera à 4 résultats “libres” et 4 services de Google par page, le moteur de réponses maison nous aura définitivement aliéné…

A lire chez Abondance : Infographie : Google n’affiche plus que 8,5 liens bleus en moyenne dans ses SERP

Je vous invite à lire plus d’articles de l’Avis de Recheche #ADR 007 !

Les métamots adOObés par gOOgle!

metamots

La grande aventure de Tintin Méline au pays des métamots continue mercredi 12 octobre avec un coup de toonerre et une vidéo qui déchire..

Toonerre par ce que Google selon @ChristianMeline aurait entériné via un brevet la sagacité des métamots et de ce fait sa toute-puissance en SEO dans les Serps du gros moteur obèse.

Donc c’est adoobé par Google et ce n’est pas un goosip, les métamots ce n’est pas de la doobe!

Et si vous n’y connaissez rien à ce propos, voici la vidéo qui explique tout.

Et pour preuve que cette stratégie est au croisement de tous les chemins de traverse et de recherche du search à la française, on retrouve dans la vidéo toutes les autres thématiques à la pointe du progrès, tels sémantique, rankbrain et intentionnalité de l’internaute. Une métavidéo donc!

A voir chez Christian : Google valide les metamots dans un brevet

Je vous invite à lire plus d’articles de l’Avis de Recheche #ADR 008 !

*****

Bonne lecture ! Merci à tous pour vos partages et commentaires. #ADR revient juste après les vacances de la Toussaint – enfin, si Sylvain ne nous oublie pas … :)

GD Star Rating
loading...
Le BEST OF #ADR : les meilleurs articles SEO , 5.0 out of 5 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.