Vous êtes ici : Miss SEO Girl » SEO » Ranch Style SEO : la nouvelle tendance pour dominer les SERP

Ranch Style SEO : la nouvelle tendance pour dominer les SERP

Ranch Style SEO  la nouvelle tendance pour dominer les SERP

Ranch-Style SEO… S’il est vrai que le référencement peut parfois ressembler à du rodéo, l’univers des cowboys est plutôt éloigné du SEO. Alors pourquoi un tel nom ? Sans doute un peu pour la provoc mais pas seulement car derrière ces mots se cache une « nouvelle » tendance SEO qui vise à déconstruire la façon de produire des contenus web et de les référencer depuis plus de 10 ans. Alors en quoi consiste ce SEO Ranch-Style ? Qu’est-ce qui le distingue des autres techniques de référencement ? Quels contenus sont adaptés et est-ce vraiment la solution révolutionnaire pour être visible sur Google ?

Qu’est-ce que le Ranch Style SEO ?

Le SEO Ranch-Style est le dernier concept en matière de référencement. Il s’agit de produire des contenus précis et plutôt courts, à haute valeur ajoutée, et répondant parfaitement à l’intention de recherche de l’internaute.

Ce concept – dont la paternité revient à Bernard Huang dans un article publié le 2 avril 2024 sur son site Clearscope – ne doit pas son nom qu’à la volonté de l’auteur de piquer la curiosité. Le mot ranch a été choisi pour s’opposer à celui de skyscraper (« gratte-ciel » en français), la technique de référencement la plus utilisée depuis les années 2010. En gros c’est la campagne contre la ville, une vision horizontale du référencement, contre une vision verticale.

Si vous avez déjà vu un western, vous voyez à quoi ressemble un ranch. Une grande étendue de terres, divisée en petites entités avec chacune une fonction précise : les animaux (vaches, chevaux, veaux, poulains…) ont chacun leurs espaces (champs, écuries, endroits où manger…), idem pour les cultures. L’idée est que chaque espace défini répond à un besoin spécifique, et que la somme de ses espaces répond à tous les besoins, occupant tout l’espace de façon organisée et optimisée. Traduction analogique en SEO : un ensemble de contenus ciblés et originaux, regroupés en sous-thématiques qui répondent à une problématique (l’intention de recherche) précise.

Comme un gratte-ciel, un contenu rédigé avec cette technique va chercher à atteindre le meilleur classement possible. Pour y arriver, il va couvrir intégralement un seul sujet sous différents angles. Le contenu, plutôt long, se voudra exhaustif et suffisamment détaillé pour couvrir l’intégralité du sujet. Ici les textes se basent sur des mots clés choisis prioritairement pour leur fort volume de recherche afin d’attirer des dizaines puis des centaines de backlinks avec un seul contenu, et atteindre la 1ère position en termes de classement.

D’un côté, la technique skycraper, avec un contenu long et complet basé sur de nombreux mots clés optimisés. De l’autre côté le SEO Ranch-Style, avec ses nombreux petits contenus originaux, focalisés sur un sous-thème précis et l’intention de recherche. Une approche qui renverse les codes habituels de la rédaction et du SEO, mais qui semble coller parfaitement aux évolutions et aux nouvelles attentes de Google.

SEO Ranch-Style : une déclaration d’amour aux algorithmes de Google

SEO Ranch-Style  une déclaration d’amour aux algorithmes de Google

Cela fait déjà quelques années que les mises à jour de Google se concentrent sur la qualité et la pertinence du contenu, en accordant une place prépondérante à l’intention de recherche de l’utilisateur. Hummingbird, en 2013, puis RankBrain en 2015. Mais c’est surtout depuis E-E-A-T et Google Helpful Content en 2022 et 2023 que les choses se sont accélérées :

  • Avec E-E-A-T l’expérience (du rédacteur) vient rejoindre les autres critères de qualité des contenus (expertise, autorité et confiance). Vos contenus doivent donc être fiables (sourcés), utiles, et « people first ».

  • Google Helpful Content va aller plus loin en triant le « bon » et le « mauvais » contenu. Tout ce qui semble avoir été rédigé simplement pour faire du volume autour d’un sujet (en utilisant un maximum de mots clés plus ou moins pertinents), ou bien généré de façon automatique (avec l’IA) sans aucune valeur ajoutée sera sanctionné et donc disparaîtra. Ce qui compte pour Google, c’est que l’internaute trouve rapidement l’information qu’il cherche. La quantité de mots clés utilisés n’a pas d’importance si le bon n’y figure pas, et la longueur du texte non plus. « Quality first » !

Ranch-Style SEO, le sujet avant les mots clés

Ranch-Style SEO, le sujet avant les mots clés

La recherche de mots clés (et d’expressions clés) pertinents et leur insertion stratégique dans les contenus pour générer du trafic organique est à la base du référencement traditionnel. Tout comme le travail autour du champ sémantique pour augmenter la visibilité du contenu.

Le référencement Ranch-Style ne va pas prioriser les mots clés ou les backlinks mais le travail sur un sujet qu’il va traiter de façon approfondie via de très nombreux aspects. Chaque contenu va répondre précisément à une question (ou une problématique) de l’internaute, à une étape de sa recherche. Un « contenu utile » (selon Google), qui mettra en avant l’expérience et surtout l’expertise en ajoutant de nouvelles informations sur le sujet aura plus de chance d’être mis en avant qu’un contenu sans réelle valeur ajoutée. Pas besoin d’être devin pour savoir que Google vise notamment les contenus générés massivement par l’IA.

La qualité plutôt que la quantité

Difficile de s’en passer lorsqu’on cherche à générer des contenus rapidement et sans trop se fatiguer. C’est pourtant ce qu’il ne faut pas faire. Car l’IA est un très bon outil, à condition de s’en servir correctement. Dans le cas contraire les contenus produits ne sont qu’une énième réécriture de contenus déjà produits, sans aucune valeur ajoutée avec pour conséquence un web saturé de contenus génériques, consensuels, et à peu de chose près identiques. Pour l’internaute, il a peu d’intérêt à lire plusieurs fois la même chose. Et comme l’intérêt de l’internaute passe avant tout pour Google – et que la firme souhaite conserver sa place de moteur de recherche n°1 en évitant de voir les utilisateurs se tourner vers d’autres « réseaux » comme Reddit ou Discord pour s’informer-, celui-ci va prioriser les contenus qui apporte un « gain d’information ».

C’est en juin 2023 que Google a déposé un brevet sur le « score de gain d’information » (en en), une mesure qui lui permet de calculer le degré d’unicité d’un contenu par rapport à un ensemble sur un sujet précis. Or l’IA générative, aussi rapide soit elle, n’est pas (encore) capable de réflexion et se contente de « réécrire » des connaissances existantes pour générer un « nouveau » contenu qui, sur le fond, n’a rien de nouveau.

Google veut donc « rafraîchir » le web en priorisant les contenus qui apportent véritablement de nouvelles informations, portent de nouveaux concepts, capables d’alimenter et d’améliorer la pertinence et la profondeur des résultats fournis par Google via son Knowledge Graph.

Si auparavant il suffisait de suivre les sujets à la mode et de produire un contenu tendance pour remonter dans les SERP, c’est l’inverse qui se profile à l’horizon. Ce qui compte (et va compter), c’est la valeur ajoutée, la nouveauté du contenu proposé, ou son intérêt pour le parcours de recherche de l’internaute, ce à quoi correspond totalement le SEO Ranch-Style.

Quels contenus pour un référencement Ranch-Style ?

Quels contenus pour un référencement Ranch-Style 

Des contenus plutôt courts, informatifs et originaux…Pas si simple, alors voici quelques astuces si vous voulez mettre en place un contenu « Ranch-Style friendly » :

  • Si vous utilisez l’IA, ne la laissez pas rédiger tout l’article ou votre article ressemblera nécessairement à celui d’un concurrent qui fait comme vous. Supprimez ce qui est trop général, trop flou et ajoutez des informations précises, si possible récentes. Faites également attention au ton qui doit être adapté à vos lecteurs. L’IA est souvent très pédagogique (et parfois ennuyeuse).

  • Plutôt qu’un article long (pour un guide pratique par exemple), découpez vos contenus en plusieurs petits contenus qui répondent mieux à une demande précise. Pensez « intention de recherche » et sujet plutôt que mots clés. Identifiez les sujets qui intéressent vraiment vos (futurs) clients, et à quelle étape ils sont dans leur parcours. Pensez aussi aux sujets de niche ou en devenir et qui peuvent apporter un « gain d’information » par rapport à un autre contenu.

  • L’expérience et l’expertise sont des critères déterminants depuis la dernière mise à jour. Créez du contenu basé sur votre propre expérience comme des conseils, avis, des tests ou des comparatifs, des avantages/inconvénients…le tout dans votre secteur d’activité. Cela renforcera votre crédibilité aux yeux de Google, et des internautes.

  • Vous avez un site internet ? Alors exploitez vraiment vos données ! C’est une mine d’informations sur vos visiteurs (et sur ce qu’il consulte, ou pas), et sur les performances de vos contenus. Cherchez pourquoi certains fonctionnent et d’autres non, quels sont ceux à améliorer…

  • Côté visuels ou illustrations, place à la créativité. Entre Canva et Dall-E, vous avez l’embarras du choix pour créer des images totalement originales.

  • Qui dit contenus courts ne veut pas dire uniquement articles de blog courts. Aujourd’hui l’information peut se trouver sur les réseaux sociaux, chaînes alternatives ou encore les forums…Photos, vidéos, carrousels, infographies…Variez les formats, rendez vos messages et vos contenus attractifs pour susciter l’engagement. Soignez la forme comme le fond pour que votre contenu soit informatif et unique.

SEO Ranch-Style, des avantages, mais aussi certains inconvénients

SEO Ranch-Style, des avantages, mais aussi certains inconvénients
  • Décortiquer un sujet (un thème) sous tous les angles afin de créer un contenu systématiquement adapté demande, en amont, d’être très organisé. Il faut trouver le thème principal puis le découper en « sous-thèmes », et ainsi de suite. Plus votre sujet de départ est vaste, plus longue sera la tâche mais c’est indispensable pour avoir une vision d’ensemble et appliquer une stratégie éditoriale cohérente.

  • Dans la mesure où Google va mettre en avant des contenus neufs, vous allez devoir faire de la veille informative et produire des contenus régulièrement. Là encore, cela prend du temps, et peut aussi vous coûter de l’argent si vous ne produisez pas vous-même. Mais plus vous produisez de contenus sur une thématique, plus Google reconnaîtra votre expertise, et votre autorité !

  • Qui dit plus de contenus, dit plus de données. Si vous n’écriviez que deux articles de blog par mois, il se peut que vous ne consultiez votre Google Analytics 4 que très occasionnellement pour suivre les statistiques de votre site web. Il va donc falloir le faire beaucoup plus régulièrement, et adapter vos contenus aux statistiques et au comportement de vos utilisateurs

  • Le SEO Ranch-Style est parfaitement adapté aux contenus longs qu’il est facile de « découper » en contenus plus courts. Cela n’aura au contraire pas d’intérêt sur des contenus courts type page de catégorie.

Le référencement Ranch-Style n’est pas totalement révolutionnaire car on peut identifier certaines inspirations comme la technique du cocon sémantique. Entre clusters thématiques et silos sémantiques, la frontière peut être poreuse. Après tout les « silos » et le « ranch » appartiennent aussi au même registre agricole… L’avenir du SEO semble donc être à la campagne plus que dans les buildings, à condition de rester créatif, de proposer régulièrement des contenus créatifs et informatifs, et de penser « sujets » (qui répondent aux attentes des internautes) avant mot clés.

Please wait...

Une réflexion au sujet de « Ranch Style SEO : la nouvelle tendance pour dominer les SERP »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.