Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Interview » Yannick répond à quelques questions sur l’étude sur les critères de référencement !

Yannick répond à quelques questions sur l’étude sur les critères de référencement !

categories-criteres-seo-googleBonjour à tous ! J’ai invité Yannick sur le blog pour vous parler de son étude sur les critères de référencement. 46 experts SEO ont répondu présents pour le sondage et chacun a attribué une note à chaque critère parmi les 63 critères SEO proposés.

Je vous laisse découvrir les résultats.
Parfois surprenants, parfois logiques .. à vous d’en juger :)

En tout cas, nous avons besoin de ce type d’enquête, de ce type de classement, et j’ai été ravie de participer avec les autres SEO.

3 questions sur Yannick …

yannickQui est Yannick ?

C’est moi !

Un ancien du SEO français, ancien taggler et aujourd’hui mouton à 26 pattes entre un boulot en agence, du freelance, des events…

Surtout passionné par le web et le SEO.

Raconte-nous un peu ton parcours professionnel !

Des études de communication, puis de multimédia. Un job de SEO chez Opodo puis 8 ans d’indépendance. Aujourd’hui je suis chargé de SEO et e-réputation (entre autres) dans une agence à Genève.

Comment es-tu tombé dans le SEO ?

Lorsque j’étais étudiant, mes deux dernières années étaient découpées entre les cours et l’auto-apprentissage. Là-dedans y’avait du SEO. De fil en aiguille, j’ai écrit un bouquin sur Dreamweaver avec une grosse partie SEO, puis la team Taggle, puis Opodo qui est venu me débaucher. Là j’étais bien bien tombé dedans on peut dire.

2 questions sur le SEO …

seo

Quels sont les changements SEO les plus importants que tu as pu observer ces dernières années ?

Du côté Google, c’est évidemment cette succession de mesures pour nettoyer les techniques de spam. On trouve ça pénible à première vue, mais il ne faut pas oublier deux choses. Avec la puissance d’automatisation qu’ont les SEO, les SERP ne ressembleraient aujourd’hui plus à rien sans ces mesures. D’autre part, plus il y a de choses à savoir et à maîtriser dans un métier, plus les experts deviennent indispensables. On peut remercier Google de faire en sorte que les (bons) SEO soient de plus en plus reconnus grâce à ça.

Du côté des SEO, c’est surtout leur nombre qui a explosé. Du temps de la Taggle team, le nombre de professionnels français du SEO était très limité. Une centaine peut-être… Aujourd’hui j’ai dû faire du tri pour SEO factors et sélectionner les plus pertinents.

Comment vois-tu l’avenir du SEO ?

Le SEO est très souvent quelqu’un de multi-casquettes et multi-tâches. Comme Muriel de Dona l’a souligné au SEO camp de Genève, ce métier comme celui de la qualité web est transversal, et les deux métiers ne cessent de se rapprocher. La majorité des choix qu’on fait pour du SEO ne sont pas 100% SEO. La discipline a pris ses galons sur toutes les autres, et ça ne fera qu’aller dans ce sens.

Quelques questions sur l’étude sur les critères de référencement !

Comment l’idée de faire une étude sur les critères Seo t’est-elle venue ?

Elle est née de la frustration de voir ces listes de facteurs SEO en brut, sans aucune pondération. Je trouvais qu’il manquait vraiment une dimension de classement. Dans les 200 critères de Moz, le title est mis au même niveau que des éléments comme les campagnes Adwords. Il manquait vraiment quelque chose.

Quel était l’objectif de cette étude ? Objectif atteint ?

L’objectif était donc d’essayer de quantifier un peu les différents éléments qui font le positionnement. Étant donné la complexité de l’algorithme, personne n’a jamais réussi à quantifier cela et ne le pourra jamais. La meilleure solution pour s’en approcher était donc de demander à des experts leur retour d’expérience. L’objectif pour le grand public était de répondre avec des chiffres aux interrogations sur l’importance des critères. Pour les spécialistes du SEO, c’était plus de mettre en avant des résultats “surprise” ou de répondre sur des critères qui partagent la communauté.

Peux-tu nous présenter les experts SEO et les critères analysés ?

criteres-seo-google2

Pour les experts, je ne prétends pas avoir sélectionné les 75 meilleurs, mais d’avoir fait mon possible pour ne choisir que des personnes compétentes, et aussi variées que possible, pour avoir également un panel de compétences diversifiées.

Pour les critères, je suis parti de la liste de Moz pour ne conserver que les 63 critères les plus pertinents, les plus intéressants.

Peux-tu nous donner quelques chiffres clés ?

Les chiffres n’ont que peu d’importance dans l’étude, puisqu’il s’agit d’une moyenne et que l’importance de nombreux critères peuvent varier en fonction du contexte. Ce qui est plus intéressant c’est le classement et les tendances. On s’aperçoit surtout qu’il n’y a à priori pas vraiment de surprise sur les critères les plus importants.

As-tu eu de bonnes ou mauvaises surprises dans les résultats ?

surprises-criteres-seo-google

C’était ce que j’attendais de plus intéressant en effet. Chacun se fera son opinion, mais les bons scores du maillage interne, du texte du entoure le backlink et le CTR dans les SERP par exemple pourront sans doute surprendre certains. Certains “éternels débats” comme les partages sur les réseaux sociaux et HTTPS ont pu ainsi aussi être tranchés.

Sur quels critères, les Seo sont-ils en désaccord ?

desacord-criteres-seo-google

J’ai tout d’abord été très surpris par l’importance des désaccords sur quasiment tous les critères, même sur ceux qui ne font plus débat depuis très longtemps. Ce qui fait le plus débat est le contenu dupliqué et quelques aspects concernant les liens.

Si on devait retenir uniquement 5 critères pour un bon SEO, lesquels seraient-ils ?

criteres-seo-google

Les 5 premiers aspects pour un bon positionnement c’est de soigner ses balises title, avec le mot clé dedans, d’avoir du contenu original sur ses pages, de travailler la qualité de ses backlinks et leurs ancres et enfin de travailler sur le long terme, afin de faire évoluer positivement l’autorité de son domaine.

Es tu plutôt d’accord, ou pas d’accord avec les tendances issues de l’enquête ?

Sur les facteurs les plus décisifs, je suis personnellement globalement d’accord avec les moyennes données. Ensuite, ce qu’il sera intéressant à suivre, c’est l’évolution dans le temps. On se donne rendez-vous dans un an pour voir si ces critères ont pris de l’importance ou non.

Autre chose pour la fin ?

N’hésitez pas à aller découvrir les résultats de l’étude sur www.seo-factors.com !

GD Star Rating
loading...
Yannick répond à quelques questions sur l'étude sur les critères de référencement !, 4.7 out of 5 based on 15 ratings

13 réflexions au sujet de « Yannick répond à quelques questions sur l’étude sur les critères de référencement ! »

  1. En ce qui concerne le désaccord pour le contenu dupliqué, il aurai fallut demander si les sites au contenu dupliqué qui sortent bien achètent de l’adwords, et si oui dans quelle mesure, je remarque que de nombreux sites avec un budget adwords colossal semblent invulnérable au panda…(coincidence ou paranoia de ma part !?)
    Patrice Krysztofiak Articles récents..Coup de pouce à une infographiste à BordeauxMy Profile

  2. Je profite ici d’une petite tribune pour féliciter le travail de Yeca sur cette étude qui a déjà été largement partagée.

    Si je me sens personnellement à des années lumières de ce type de résultat qui me semble un peu réducteur, la manière de l’amener, de la présentée et la perspective d’évolutions de l’étude fait chaud au cœur et prouve que le partage dans le SEO existe bien encore !

    Pour tout ça, je te félicite et je t’attends ce jeudi pour le RDW de Sallanches ;)

  3. L’idée de faire une étude sur les critères de positionnement d’un site internet est très intéressante et permet de se faire une bonne idée de ce qui importe généralement que les spécialistes SEO. Cependant, je ne m’attendais pas à ce que certains critères comme le contenu dupliqué fassent encore débat à l’heure d’aujourd’hui…

  4. Bonjour Alexandra (et Yannick !),

    Merci à l’équipe de SEO Factors pour leur travail dans le cadre de cette étude – et à vous pour cet interview. Evidemment le nombre restreint de référenceurs audités peut être vu comme une limite, mais cela n’enlève en rien l’intérêt de cette analyse concernant l’évolution des tendances.

    Bien Cdt,

    Jean-Francis

  5. Ce qui est intéressant c’est de voir que les ancres sont reléguées au cinquième point alors qu’elle était le nerf de la guerre il y a seulement quelques mois (années?), Pinguin aurait-il changé la donne? En tout cas selon moi le plus dur c’est le second point. La qualité des liens… des fois c’est un peu dur je trouve pour avoir des nouvelles sources de qualité (surtout que la qualité du lien est jugé par Google et pas par l’humain… heureusement qu’on à MOZ mais quand même!)

  6. Je suis complètement d’accord avec ce classement. Que ce soit le contenu ou les liens, chaque élément a son importance pour bien référencer son site. Si certaines divergences persistent encore concernant le contenu dupliqué ou le page rank, il faut simplement tester et voir les résultats !

  7. Cet article me passionne ! Je suis enfin convaincu que le SEO est la partie des mes études que je veux apprendre le plus et essayer d’en devenir expert ! J’ai encore du chemin mais grâce aux articles présents sur le blog j’alimente ma connaissance de jours en jours.

  8. Superbe interview !
    Je dois dire que ça faisait un petit moment que n’avait pas lu une interview comme celle-ci.

  9. Je trouve le coup des ancres si peu importante aujourd’hui vraiment marquant d’un tournant dans le SEO. NicoJ a raison sur le coup de Pingouin je crois qu’il a bouleversé notre petit monde… La question, au risque de s’écarter un peu du sujet initial: quel pourcentage max pour une ancre optimisée? Je dirais 10%, certains disent moins… Un avis?

  10. C’est une interview enrichissant ! Il me semble que les questions autour des critères clés pour un référencement optimal, sont interminables ! Cependant il faut être à la page des nouveautés annoncées par Google.

  11. Sur les critères majeurs, je miserais davantage sur les échanges de liens, qui améliorent le positionnement du site. Ensuite, bien sûr, le titre des pages, à renseigner dans les balises. Puis le contenu des pages, car Google recherche les textes dans les pages. Enfin, la hiérarchie dans les pages, grâce aux balises h1, h2, etc.

  12. Excellent interview.
    Je voulais revenir sur les trucs en désaccords. Le bon Matt Cutts a dit je ne sais plus où (bonjour la qualité de mes sources…) que les résultats dans les serps n’avaient aucun lien avec Analytics et que les deux services ne communiquaient pas d’infos entre eux…

    Je dois avouer que moi aussi je trouve ca surprenant. Savoir si les visiteurs restent sur une page me semble un bon critère pour savoir si elle est de qualité par rapport à la recherche demandée… Matt Cutts nous mentirait-il? J’ose à peine imaginer une telle forfaiture (toussote) !

    Sinon à quoi correspond le pourcentage de 87% taux de rebond après une SERP dans le top désaccord ? 87% pensent que SERP et taux de rebonds ne sont pas liés ?
    En tout cas super article Miss. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.