Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Une formation SEO ? Oui, la RRW !

Une formation SEO ? Oui, la RRW !

Étant tout juste diplômé de la licence professionnelle référenceur et rédacteur web de l’IUT de Mulhouse, Alexandra m’a invité sur son blog (et je l’en remercie) pour parler un peu plus de cette formation.

C’est donc avec un peu de nostalgie –oui, déjà !- que je vais vous présenter la licence, son mode de fonctionnement, ses cours, ses améliorations possibles et ce qu’on peut faire en sortant.

 

La licence RRW, comment ça se passe ?

Pour commencer, il convient de préciser qu’il s’agit d’une licence professionnelle, accessible donc après avoir obtenu un diplôme de niveau bac +2 et amenant à un niveau bac +3. Honnêtement, plus que le niveau du diplôme, c’est l’enseignement qui m’intéressait dans cette formation.

Il est possible de suivre la licence de deux façons : en alternance (une semaine en entreprise pour une semaine à l’école pendant 7 mois environ puis 5 mois uniquement en entreprise) ou en formation initiale (5 mois de cours suivis de 4 mois de stage).

Comme son nom l’indique, c’est donc une formation professionnalisante. En plus de ces périodes en entreprise, un travail sur deux projets tuteurés est également demandé. Pour ma promo, il s’agissait d’un site à auditer et optimiser ainsi que d’un autre site de rédaction d’articles (est-ce que j’ai déjà mentionné un super site d’histoires érotiques créé avec mon binôme Alex ?)

Les cours de RRW

On attaque le cœur de la formation : les cours et matières enseignés au sein de la licence. On touche à la fois du large et du très précis. C’est en fait tout un process qui est enseigné :

  • Du webmarketing : l’idée reste de savoir sur quels leviers appuyer pour quel objectif. Après tout, il n’y a pas que le SEO dans la vie, et il est important pour nous de connaître les façons les plus efficaces pour atteindre un objectif
  • De la rédaction web : on commence à le savoir, l’écriture pour le web a ses spécificités si on la compare à l’écriture plus classique. Tout d’abord, le lecteur n’a pas le même comportement devant un écran que devant une feuille de papier ; ensuite il est nécessaire de prendre en compte d’autres paramètres, je pense typiquement aux moteurs de recherches qui sont finalement une cible lorsqu’on rédige pour le web, même si celle-ci reste secondaire. D’importantes notions d’ergonomie sont également évoquées pendant ces cours. Pour ma part, c’est un des cours que j’ai le plus apprécié, le trio d’enseignantes (Nathalie Ewert, Marie-Eve Doriath et Isabelle Canivet) est vraiment didactique et précis.
  • De l’audit et de l’optimisation : le cœur du métier de SEO. On nous apprend quels sont les points importants et les facteurs bloquants pour le positionnement. C’est un mix entre du technique et de la rédaction.
  • Du netlinking : le poumon du métier ! J’avoue avoir été un peu déçu par ces cours-ci mais j’en attendais sûrement beaucoup. Les communiqués de presse et annuaires regroupaient la quasi-totalité du contenu de ces cours, alors qu’il n’y a pas que ça nom de Dieu ! Je me souviens d’un intervenant qui nous donnait bien plus de « plans linking » mais qui disposait de très peu d’heures. La bonne nouvelle, c’est que j’ai entendu dire que plus d’heures avec cet intervenant étaient allouées cette année ;-)
  • Des langages web : évidemment, il est nécessaire de connaître au moins les bases de certains langages web, ne serait-ce que l’HTML/CSS. Mais on va bien sûr plus loin en évoquant le PHP, le Javascript et le SQL. Sûrement un des cours les plus compliqués pour l’intervenant puisqu’il doit jongler avec différents profils d’étudiants, certains très techniques et d’autres plus littéraires.
  • Du SMO et de l’e-réputation : on ne se cantonne pas uniquement au SEO mais on prend également en compte les autres canaux du web. Là encore, et particulièrement pour le SMO, on avait un super intervenant avec Hervé Zobenbiehler.
  • De l’analyse web : évidemment, comment pouvoir imaginer diriger un projet si on ne contrôle pas les résultats des actions mises en place ? Je reste un peu sur ma faim parce que j’attendais également énormément de ce cours –pourtant extrêmement complet !- mais c’est certainement dû à mon côté « boulimique de l’info »
  • Du lien sponso : un peu moins ma tasse de thé (et pourtant, ça reste important) je dois l’avouer mais c’est pourtant très bien préparé. Ici encore, je dois quand même tirer mon chapeau (blanc bien sûr) aux deux intervenants qui ont su nous montrer les rouages d’Adwords avec 0€ de budget, et l’exercice était certainement compliqué !
  • Et on retrouve les à-côtés, plus classiques mais nécessaires comme la bureautique, le droit, l’anglais, l’histoire des médias, des notions de graphisme, etc.

En plus de ça, il faut savoir que plusieurs conférences ont été organisées uniquement pour les étudiants de la licence, avec des cas pratiques expliqués de A à Z, et mine de rien ce genre d’interventions étaient ultra bénéfiques.

Et avec tout ça, il y a quand même à redire ?

Oui bien sûr, parce que rien n’est jamais parfait. Je vais parler ici uniquement de mon point de vue et des attentes que j’avais, je ne me permettrais pas de parler au nom des autres.

Pour ma part, j’aurais énormément apprécié avoir plus de cours au sujet du netlinking, avoir des astuces de vieux grigous du SEO, flirter du côté black hat (au moins pour essayer d’en dégager l’esprit, sans forcément prendre les techniques à la lettre), etc. J’avoue être un peu déçu de ce côté-là, mais comme déjà dit, il semble que pour les étudiants de cette année, plus d’heures sont allouées au linking. Les veinards !

J’aurais également aimé avoir plus d’astuces concernant l’optimisation purement technique comme la gestion d’un fichier htaccess, l’amélioration du temps de chargement des pages, etc. Encore une fois, c’est peut-être mon envie de tout savoir qui joue.

Bien sûr, la licence ne fait pas de miracles non plus, il est nécessaire de s’informer à côté, de suivre l’actualité SEO, de lire des blogs sur le domaine, etc. Évidemment, il faut bosser à côté, il n’y a pas de secret.

Je tiens aussi à préciser que, malgré les « manques » que j’ai pu citer ici, il faut savoir que les licences professionnelles sont soumises à un nombre d’heures de cours à ne pas dépasser et, pour ma promo en tout cas, ce quota était déjà bien optimisé. Je suis certain que les organisateurs sont au courant de tout ça, mais il faut faire des choix et ils les ont faits.

Et qu’est-ce qui se passe après la licence ?

Il se passe plein de choses en sortant de cette licence. Certains sont excellents, je pense notamment à Florian Karmen (qui ne faisait pas partie de ma promo, pourtant je pense qu’on se serait bien marré avec ce saligaud !) ou encore à Germain Butrot (qui, lui, faisait partie de ma promo et qui suit son petit bonhomme de chemin, et ça se passe bien en ce moment pour lui avec son projet perso Au Premier Poteau).

Après la licence, beaucoup d’étudiants sont embauchés là où ils ont effectué leur stage/alternance, d’autres continuent leurs études, d’autres encore changent de boite pour diverses raisons. Globalement, ça se passe plutôt bien ! Concernant les métiers, et bien on retrouve un peu tout ce qui résulte des cours dispensés : certains font de l’e-réputation, d’autres se spécialisent dans les liens sponsorisés, d’autres font de la rédaction web et enfin les meilleurs (jugement erroné paraît-il :-D ) deviennent de purs SEO, en agence ou chez l’annonceur (ce qui est mon cas, je fais aujourd’hui de la location de vacances).

Voilà, vous savez tout maintenant ! Ah si, une dernière chose : est-ce que j’ai le droit de me la raconter en donnant ma note d’alternance ? Bon ok, je reste modeste… J’aimerais beaucoup avoir en commentaires des retours d’étudiants de cette année (ou des années précédentes !) pour connaître les différents ressentis donc lâchez-vous ! Je prends également les devants : tout commentaire mentionnant mon éventuelle attitude de glandeur n’est que pure calomnie !

***********************************

Si vous voulez connaitre un peu plus Sylvain, je vous invite à lire :

GD Star Rating
loading...
Une formation SEO ? Oui, la RRW !, 3.8 out of 5 based on 9 ratings

37 réflexions au sujet de « Une formation SEO ? Oui, la RRW ! »

  1. Merci Sylvain pour cette présentation claire, simple et enthousiasmante !
    Et en effet, c’est bien qu’une telle formation existe, et surtout intègre le “pur SEO” dans le cadre plus large de l’écriture (pour beaucoup la frontière n’est pas claire et les uns refont le travail des autres).

    Je suis un peu surpris cependant, même si le W d’RRW a bien son sens, que le linking ne parle pas de l’offline, d’nntp et autres aspects de l’Internet (il n’y a pas que le web, sur internet!).

    Quelques précisions :
    – conditions d’inscription, nombre d’heures, etc.? => c’est sur http://www.licence-referencement.fr/
    – étant loin de Mulhouse, peut-on accéder virtuellement à ces conférences? Quelqu’un pourrit en faire des podcasts ? (légalement bien entendu)

    Merci et pleine réussite, restez en veille active :)

    M.
    Mark Le Net@vivre à fond Articles récents..D’Infogrames à infogr.am, un changement de tempsMy Profile

  2. Effectivement plus de Netlinking cette année ! Je suis plutôt d’accord avec l’ensemble de ton article. Ce que j’apprécie aussi c’est le fait de voir évoluer la licence selon l’évolution du SEO lui-même. Un cours dit A et le lendemain B pcq les algorithmes ont changé. Il faut donc effectivement veiller en continu !

    Les conférences sont ouvertes donc si des référenceurs de la région sont intéressés c’est FREEEEEEEEEEE !

    Elle peut également être faite en validations des acquis pour les professionnelles du secteur.

    Voila voila ! Licence conseillée et cela pour tous les âges !

  3. Bonjour Coralie et merci pour ton commentaire !

    Tu as dit quelque chose qui m’intéresse beaucoup : la licence peut-être faite en VAE ! Peux-tu nous en dire plus ? Merci !

  4. Bonjour tout le monde,

    Effectivement je rejoins l’avis de Sylvain et Coralie sur cette licence, nous attendons beaucoup des cours et surtout de la mise en pratique ! La théorie ça va 5min ;)

    Je compléterai en mentionnant que cette année, un budget Adwords nous sera confié pour réellement mettre en place une campagne de lien sponsorisés.

    @Mark Le Net : la conférence de début d’année donnée par Virginie Clève (marraine de promotion 12/13) est normalement en ligne, sinon bientôt.

    @Miss SEO Girl : Pour la VAE, il faut prendre contact avec les responsables de la licence, et ils te donneront toutes les astuces pour acquérir le diplôme ;)

    @Sylvain : vive le Limousin :)

    Bonne journée

  5. Tout à fait d’accord avec toi Sylvain. Je trouve juste dommage que tu n’aies pas parlé de certaines matières (la sémiotique notamment) qui m’ont semblé importantes. De là à dire que tu n’as pas suivi ces matières, il y a un pas que je ne franchirai pas évidemment.

    Cette année, il me semble que les étudiants ont la chance de pouvoir créer une campagne adwords avec un petit budget, une bonne nouvelle car malgré la compétence de nos professeurs l’an passé, cela faisait cruellement défaut.
    Bobby@Un petit digg Articles récents..Google annonce le Nexus 4 a un prix incroyable !My Profile

  6. De mon temps ce genre de formation n’existait pas; effectivement je pense que le socle proposé permet de gagner énormément de temps sur les bases et la méthodologie. Mais comme il est dit plus haut, l’actualité du milieu SEO évoluant sans cesse, il faut mettre en application, tester et tester encore et encore !

    La formation DUMAC (cf. lien en signature) que j’ai suivi à Nantes était plus axée sur le multimédia mais reposait sur le même principe.

  7. “Je me souviens d’un intervenant qui nous donnait bien plus de « plans linking » mais qui disposait de très peu d’heures. La bonne nouvelle, c’est que j’ai entendu dire que plus d’heures avec cet intervenant étaient allouées cette année ;-)”

    Je confirme ! Cette année cet intervenant aura plus de temps pour traiter les problématiques de netlinking et pourra je l’espère apporter un maximum d’éclairage aux étudiants. ; )

    PS: Content que tu aies apprécié l’intervention !

  8. @Rouloboulo

    Ha ha content que tu te sois reconnu ! J’avoue ne pas t’avoir nommé parce que j’avais un doute sur ton prénom :/ Albin ou Alban ? Du coup maintenant je le sais : cet intervenant s’appelle Albin Seite !

    Merci à toi ;-)

  9. Merci beaucoup Sylvain d’avoir accepté mon invitation et d’avoir pris le temps de rédiger pour mon blog !

    J’avoue que je suis jalouse de vous :-) (les étudiants de cette licence). J’aurais bien voulu moi aussi la faire, mais malheureusement, une fois rentré dans la vie active, on peut faire rarement marche arrière.

    J’attends la réponse de votre responsable pour le VAE ! Ça peut être une solution pour moi.

    En tout cas, tu présentes bien la licence! Ça donne envie de s’inscrire !! :)

    Bravo à tous les diplômés !

  10. Il n’y a pas à dire, elle a l’air vraiment bien cette formation RRW !

    Ils prennent les trentenaires avec 2 enfants ?! ;-P

    Bon courage aux étudiants et bonne continuation à cette formation.

    PS : Merci pour le lien vers l’interview de Mister Fouillaud, Miss SEO Girl. ;-) Nicolas Augé Articles récents..Interview : Bertrand alias BertimusMy Profile

  11. Je suis diplômée de cette licence (promo 2009/2010) et aujourd’hui enseignante vacataire.

    En tant que diplômée, je rejoins à peu près ce que dis Sylvain. J’ai été sensibilisée dès le départ à la rédaction web comme étant partie intégrante du référencement, et non un simple “bonus”. C’est ma sensibilité, et cela allait avec ma fonction au sein de Redactio (agence de création de contenus web), mais l’évolution du SEO va dans ce sens, et je mets ma casquette d’intervenante pro pour dire que le but de mes cours est de faire comprendre aux étudiants qu’une bonne organisation et une rédaction efficace des contenus d’un site sont indispensables pour le référencement.

    Sylvain a raison, la veille perso est indispensable et complémentaire. Les cours donnent un élan, mais on apprend plus en expérimentant les choses par soi-même en entreprise, et en se documentant abondamment sur le sujet via de nombreuses sources.

    Plus d’infos sur les aspects techniques n’auraient pas été de refus, c’est vrai.

    Merci pour vos remarques qui permettent d’améliorer au fil des années le contenu de la formation. :)

    Bonne continuation à Miss SEO Girl !

  12. Merci pour cette initiative. Je suis diplômée de la promo 2010/11 et je tiens également à souligner l’investissement des équipes enseignantes de l’IUT mais aussi celui des intervenants professionnels. Je constate avec plaisir que le contenu des cours a encore évolué pour tendre encore davantage vers l’opérationnel (linking, campagnes SEA).
    Au plaisir de vous rencontrer lors d’une des conférences ouvertes à tous…

  13. Bonjour Miss Seo Girl,

    Le billet est vraiment très instructif. Le sujet change de ce qui s’écrit habituellement sur les blogs SEO. J’aurais aussi aimé que ces types de formations liées à internet existent lors de ma scolarité. Merci à Sylvain d’avoir partagé son expérience….

  14. Une présentation très complète de la licence, chapeau Sylvain ! Et je ne vois pas grand chose à ajouter, que ce soit au niveau du détail de la formation que des “déceptions”. J’avais les mêmes attentes que Sylvain, donc forcément nos avis convergent. Toutefois ça reste un excellent diplôme pour se former au référencement !

  15. Tout juste diplômé de cette licence également. Globalement, j’en suis satisfait. Je regrette juste que l’intitulé “projets tuteurés” ne représente pas la réalité à mon avis : j’ai trouvé que c’était justement pas assez encadré, nous n’avions pas forcément de réponses aux questions par mail et j’ai trouvé l’organisation derrière cette matière très perfectible.

    Mais sinon, comme mes collègues l’ont dit auparavant, l’équipe pédagogique est vraiment motivée et investie. Je retiens principalement la conférence d’Isabelle Canivet qui en plus d’être une personne tout à fait remarquable m’a vraiment fait complètement changé d’opinion (en bien ^^) sur la rédaction web :)

    Ah et un conseil pour ceux de cette année : attendez pas le dernier moment pour trouver votre stage…on a beau dire “le SEO c’est à la mode”, ça ne court pas forcément les rues les entreprises qui veulent se mouiller :) Et sur Strasbourg et Mulhouse, y’a de la concurrence, donc mieux vaut être prévoyant ;)

  16. Hello,
    C’est une très bonne chose que cette licence, qui à l’air complète, existe. Mais il ne faut pas oublier que l’expérience est très importante aussi, la pratique, la pratique et la pratique! Alors au boulot les étudiants! :-)

  17. Merci Sylvain pour cette présentation.
    Récemment diplômé, j’ai aussi beaucoup apprécié en dehors des cours le choix des étudiants :
    Les enseignants sélectionnent des étudiants de tous les âges (de 21 à 45 ans, je crois, l’année dernière), de tous les secteurs (techniques avec le DUT SRC, littéraire, amateur du web, marketing…).
    C’est très riche de pouvoir confronté nos idées lors des nombreux travaux de groupes. Cela permet d’aller encore plus loin dans nos réflexions.

  18. @Romain
    Oui, il semblerait que M Gevillot est quelqu’un de bien ! Malheureusement il ne répond pas très vite aux mails.. Mais bon. J’attends ! :) Si tu le vois, parle-lui de mon cas ;)
    @Mark Le Net
    Moi aussi je suis intéressée par des conférences ou des slides de Mulhouse ! Si vous en avez, je suis preneuse :) Miss Seo Girl Articles récents..Une formation SEO ? Oui, la RRW !My Profile

  19. Coucou Marc, et merci pour ton commentaire :)

    J’ai fini les réponses ! Il faut juste relire :) je vais profiter de cette journée fériée pour tout finaliser !

    C’est vrai que je t’ai beaucoup fait attendre, mais tu m’as dit de prendre mon temps :)

    Sans faute, demain !

  20. Cet article tombe parfaitement, j’ai eu une discussion récemment avec quelqu’un qui se demandait s’il existait une telle formation reconnue. Je ne manquerais pas de lui transmettre l’information!
    Elle a l’air très bien cette formation en plus, complète et avec une insertion pro, j’avais peur que ce ne soit pas le cas avec une telle formation et que les étudiants soient lâchés dans la jungle après des heures et des heures de théorie =)

  21. Merci pour cet article Alexandra. Je ne connaissais cette formation que de nom. Il m’a permis d’en connaître plus : les types de cours abordés, les débouchés, les étudiants, … Il est très difficile de trouver des gens compétent en marketing qui le soit aussi sur le webmarketing. Merci pour ce tuyau, on pourrait bien y trouver de prochain élites.
    Patrice de Marketing Gagnant Articles récents..Marketing mix et 21ème siècle : du neuf…enfin !My Profile

  22. Bonjour,

    Ce que j’ai franchement apprécié dans cette présentation, c’est la partie “rédaction pour le web” dans laquelle vous spécifiez qu’il est important de rédiger pour les moteurs de recherche, mais que cela doit rester secondaire!
    Je fais partie en effet de ceux qui pensent qu’il faut avant tout privilégier la rédaction pour le lecteur/internaute, car c’est bien lui notre cible finale.
    Merci pour cette présentation intéressante.
    Bruno@Création Sites Internet Ardennes Articles récents..Deux solutions pour bénéficier des avantages d’un blog sans en avoir les inconvénientsMy Profile

  23. Merci pour l’info, je souhaite intégrer cette licence cette année en plus =)
    Une description de la licence qui me conforte dans mon choix

    Merci encore

  24. Bonjour,

    Avez-vous eu des informations concernant la possibilité de faire cette licence pro en VAE?

    Merci pour votre réponse :)

  25. Bonjour, je vois que vous avez fait la licence pro référenceur et rédaction web de Mulhouse, j’aimerai savoir si Cest une bonne licence avec des cours complet et connaître à peu près aussi le niveau. De plus j’aimerai savoir si la vie à Mulhouse est plutôt cool car les 360km qui me sépare de chez moi me font un peu peur ^^’ merci d’avance

  26. Super témoignage qui donne envie d’aller suivre cette licence à Mulhouse ! La licence peut-elle se faire à distance ? Ce serait le TOOOP !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.