Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Pour le fun ! » Un rêve “de gosse” qui va enfin se réaliser …

Un rêve “de gosse” qui va enfin se réaliser …

3615-ta-vieHello à tous ! Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de moi… Je ne sais pas pourquoi ça sonne aussi égoïste… Peut-être est ce le cas, ou alors ma phrase est vraiment mal tournée… !?! :) Je ne sais pas, bref, continuons … Je vous rassure, je ne suis pas égocentrique… mais j’ai envie de vous parler d’un de mes projets dont je suis particulièrement fière, qui me rend heureuse et triste à la fois, excitée et paniquée et qui me tient en haleine depuis avril 2013 !

Une année, remplie de larmes de tout type (joie, panique, extase, énervement, enthousiasme, soulagement, fierté, inquiétude, déception, bonheur…)… Des larmes tellement abondantes que j’aurais pu remplir l’océan Pacifique. Si si, je vous assure :)

Aujourd’hui donc, un peu de storytelling (ou 3615 ma vie, rubrique “on s’en fou” comme dirait Nicolas.. ), mais pas d’inquiétude, je fais vite !

Une poussée d’adrénaline, le 16 avril 2013

Tout a commencé ce jour, le 16 avril 2013. Alors que je connaissais à peine Mathieu (quelques échanges rapides concernant son livre Le guide du référencement Web), je me vois en train de lui écrire un email, qui a comme intitulé : « Ceci n’est pas une blague :) ». Pas mal comme titre non ? Première phrase du mail :

« Bon, voilà… je ne suis pas folle (..) mais j’ai un rêve, qui parait impossible pour moi, mais … je ne cesse pas d’y croire. Je ne me sens pas capable de le réaliser toute seule, mais c’est un projet qui me tient beaucoup à cœur, et je voudrais que tu m’accompagnes. »

Voilà, tout est dit dès ma première phrase! J’étais en train de demander à Mathieu de coécrire un livre avec moi ! Ce n’est pas dingue ça ? Avec une main tremblante (peur et excitation à la fois), j’appuie sur « envoyer » … Si, c’est dingue, je l’ai cru avant d’envoyer le mail, pendant sa rédaction et je suis encore persuadée que c’est de la pure folie ! Mais Mathieu lui, me répond, le même jour, quelques heures plus tard :

« Sache déjà que ton projet n’a rien de loufoque, d’impossible ni de ridicule. (…) tu n’as pas perdu la tête, tu as un rêve et si je peux t’aider à le réaliser avec le peu de pouvoir que j’ai, je le ferais » ..

Je lis son mail tranquillement et je commence à pleurer, de joie bien évidemment… J’étais tellement contente, je n’en croyais pas mes yeux ! Je relis une deuxième fois, pour être sûre d’avoir bien compris: il venait d’accepter ma proposition !! Oh yessss !!

Une longue série de larmes …

miss-seo-girl-pleure

  • Larmes de joie : J’ai versé mes premières larmes quand Mathieu m’a dit qu’il acceptait ma proposition. J’étais loin de m’imaginer que ce n’était que le début d’une longue série de pleurs :)
  • Larmes d’enthousiasme : J’ai été vraiment contente à l’annonce de Mathieu. Le plus, c’est que j’ai ressenti l’effet sur quelques jours. A chaque fois quand je l’annonçais à mes amis ou ma famille, je versais ma petite larme …  Une vraie gamine quoi :)
  • Larmes de fierté : Une fois que le sommaire a été plus ou moins défini, que la cible a été identifiée, nous avons été à la pêche de liens !!  Mais non :) , vous ne suivez pas :) Nous avons été à la recherche d’un éditeur. Quelques mails envoyés, quelques échanges avec ceux qui souhaitaient avoir plus d’informations, et un premier éditeur intéressé par notre projet. J’étais fière d’avoir convaincu un éditeur. Je voyais notre projet avancer sur la bonne voie..
  • Larmes de colère : Après 2-3 mois d’échange avec l’éditeur, qui nous avait donné plus ou moins son accord de principe, nous recevons un email, pour nous informer qu’au final, notre projet n’est pas si différent du livre que la maison d’édition a déjà publié. Grosse crise de colère contre la responsable d’éditions. Surtout, qu’elle n’avait pas raison ! On ne balade pas les gens comme ça ! On ne montre pas un tel intérêt si on ne donne pas suite au projet ! Bref, j’ai été déçue, j’ai perdu du temps et l’espoir…   Je sais que vous voulez savoir qui c’est, mais je ne le dirais pas :)
  • Larmes d’espoir : Après cet épisode avec cette maison d’édition, j’ai arrêté de chercher. Je me concentrais plus sur l’écriture du livre (les mois d’été sont plutôt inactifs côté pro).  Et un jour, je reçois un email d’une autre maison d’édition qui me dit pareil, qu’elle est super intéressée par notre projet et qu’elle veut le publier ! Nickel, je me disais. J’étais contente… J’ai encore pleuré à l’idée de voir le projet se réaliser… Mais encore une fois, fosse joie… Quelques mois plus tard, la maison d’édition me recontacte pour me dire que financièrement cela ne va pas être possible.. Et que même si elle croit en notre projet, ce n’est pas faisable pour eux.
  • Larmes de déception : J’ai commencé à croire que j’ai la poisse ! Je ne comprenais pas pourquoi c’était aussi dur … et j’avais peur, peur à l’idée de ne pas trouver d’éditeur. Entre nous, il n’y en n’a pas des centaines non plus, on en fait vite le tour. Je laisse tomber la recherche d’éditeur, et je me consacre sur la rédaction.
  • Larmes de peur : Avec le stresse de ne pas trouver d’éditeur et la fatigue quotidienne, pimentée de quelques problèmes de santé, j’ai commencé à avoir le syndrome de la feuille blanche. Devant mon PC, les idées ne venaient pas .. Des minutes entières à rester planter pour n’écrire qu’une phrase…  J’avais perdu mes moyens, ma motivation … Mais je ne voulais pas laisser tomber : je suis une battante !
  • Larmes de bonheur : le 19 mars, j’ai reçu dans ma boite mail une très bonne nouvelle ! Un éditeur intéressé par notre projet. Il nous disait dans le mail : « Les contrats vont arriver dans quelques semaines, (…) ravis de travailler avec vous »… Bref, c’était une affaire réglée !!  Et ce n’est pas n’importe quel éditeur ! Il s’agit d’Eyrolles, la maison d’édition des dieux du Seo et de la rédaction web :) Olivier Andrieu, Isabelle Canivet.. j’étais sous le charme !! Vrai moment de bonheur !!

Un projet qui va enfin se réaliser…

eyrollesEh oui, j’ai beaucoup pleuré … et je vais pleurer encore, j’en suis sure. Je vais pleurer quand le livre va sortir sur le marché, quand je vais aller à la FNAC et je vais voir mon petit bouquin à côté des autres auteurs connus (j’espère en tout cas), quand je vais recevoir un compliment pour le livre ou tout simplement un « merci », ou une mauvaise critique d’un confrère (on ne sait jamais)…

Des larmes de joie et de tristesse, mais c’est comme ça !

Mais peu importe ce que la vie me réserve, je suis contente. Contente d’avoir presque réalisé mon rêve. Je suis en train de rédiger mon dernier chapitre, Mathieu aussi, il a quasiment fini, les contrats ont été signés, Olivier a donné son accord pour la préface, la sortie est prévue pour mi-septembre 2014 ! Je ne pouvais pas mieux rêver !! Merci, merci et merci à tous !

To be continued :)

GD Star Rating
loading...
Un rêve "de gosse" qui va enfin se réaliser ... , 5.0 out of 5 based on 17 ratings

30 réflexions au sujet de « Un rêve “de gosse” qui va enfin se réaliser … »

  1. Hello,

    Franchement, grand respect à toi… ! C’est vraiment un très beau projet.
    J’espère que ça t’apportera pleins de ventes.

    Bonne continuation !

  2. En pro du SEO, du marketing et donc de l’édition, il faut absolument nous lâcher une larme de teasing? L’un de vos title de chapitre par exemple…
    – 3615 Mon Panda?

    (félicitations graves, la miss)

  3. Salut ! Bonne chance à vous pour ce projet. Plus l’accouchement est difficile, plus l’enfant est beau (vieux proverbe auvergnat) :-)
    Et bonne chance pour la suite !!!
    Olivier

  4. Félicitations Alexandra ! Ce projet d’ampleur atteste une nouvelle fois de ton évolution rapide dans le monde du SEO. De l’ouverture de ton blog à la rédaction de ce livre, en passant par ta participation à divers événements dédiés au référencement, tout semble s’être enchaîné si rapidement… Je ne peux que te souhaiter bonne chance et bon courage pour cette aventure qui te fera encore avancer. A titre personnel, sache que j’ai déjà hâte de te lire !
    Ben@Polynet Articles récents..Pourquoi vous devez (enfin) intégrer Google Plus à votre stratégie Social MediaMy Profile

  5. Bravo à toi ! C’est un très beau projet.
    Et prépare ton stock de mouchoir pour la réception des premiers livres ;-) .

  6. Salut Alexandra !

    Je te souhaite du succès dans ce beau projet ! J’espère qu’il t’auras apporté autant à toi qu’à Mathieu !
    Bon courage pour la fin d’écriture et bonne continuation :)

  7. C’est beau la passion… et ça réussit à ceux qui l’ont… bravo pour cette consécration, Alexandra… et, à vrai dire, je n’en suis pas si étonné.

  8. Bonjour Alexandra,
    Te voilà enfin arrivée à la fin d’un long périple parsemé d’embûches. Je pense aussi que les difficultés renforcent l’expérience et la vie, le résultat devrait être à la hauteur des attentes de chacun. Félicitations à toi et à Mathieu pour ce formidable ouvrage que j’ai hâte de découvrir prochainement car je reste encore très accrochée au papier malgré l’évolution technologique !
    Je vous souhaite beaucoup de succès à tous les deux et un bon accueil de la part du public. A bientôt.

  9. Cet article m’a littéralement mis en joie. Il transpire le bonheur et aujourd’hui j’en ai bien besoin. De savoir qu’il est encore possible de réaliser ces rêves, voilà de quoi remonter le moral.

  10. Et dire que de mon côté je pleure depuis que je sais que je vais devoir travailler avec Alexandra, les gens y pensent à ma souffrance ??? :D

    Non je rigole, quoi de mieux qu’écrire un livre publié chez Eyrolles avec l’adorable Alexandra et normalement avec la préface de papa Andrieu pour couronner le tout ? Je ne mesure pas encore totalement ma chance, et même si j’avais déjà écrit un livre épais sur le sujet il y a un an, j’ai fait exprès de me différencier dans celui-ci pour que le projet soit intéressant sur d’autres aspects. Je code plein de petites fonctions, pas utiles pour tous, mais uniques au moins, et ça changera un peu des habitudes comme ça (en espérant aider les plus débutants… :D).

    On ne sait pas encore si ce livre vous plaira ou s’il correspondra à vos attentes, mais quoi qu’il en soit, nous faisons de notre mieux pour apporter des nouveautés et pour qu’il vous convienne. La suite au prochain épisode… :D

  11. @Webbax : Merci beaucoup ! Moi aussi j’espère en vendre plein pour faire plaisir à mon éditeur et lui montrer qu’il a eu raison de croire en notre projet… mais ça va être compliqué, je le sens :)

    @Anthony : Merci ! Eh oui, je te confirme, la joie est immense, le stress aussi :)

    @Steve : Le livre traitera du SEO bien évidemment :) Je prépare un petit article pour présenter le livre comme il se doit :)

    @Monica : Un chapitre 3615 mon Panda ? Hmm .. Je ne sais pas si Eyrolles trouvera ça bien :)

    @Olivier : Merci beaucoup Olivier pour ton soutien et pour la préface : c’est super ! Et j’espère que le proverbe est juste, car je souhaite un beau bébé :)

    @SylvainP : Merci
    @Valérie : Merci beaucoup Valérie !! Youpii :)

    @Ben : Miss Soe Girl et ses idées : une ascension fulgurante ! J’espère que les résultats seront à la hauteur (de la vitesse ) :) !

    @Ricardo : Merci !
    @Eva : Merci !
    @Thomas : :) Merci

    @Jean-Marc Hardy : premier commentaire sur le blog et c’est pour me féliciter pour le projet ! Merci beaucoup, ça me touche énormément !

    @Sandrine : Pfuu, quasiment à la fin du projet… Il y a encore du travail, mais nous sommes sur la bonne voie (je pense :) )

    @Cerbere : Merci Manu ! Et je suis contente si j’ai pu t’apporter un peu de joie :)

    @Mathieu : J’imagine que tu as dû beaucoup pleurer ! Je confirme : ce n’est pas facile de travailler avec moi ! Je suis un boulet !! :)

  12. Félicitation, je trouve ça super d’avoir un rêve et de tout faire pour le réaliser. En France la litérature quelle qu’elle soit et surtout le livre papier à une symbolique très forte et avoir la chance de pouvoir être éditer est toujours une grande émotion pour ses auteurs. Florian Marlin partageait d’ailleurs cette avis dans le dernier podcast de LB.

  13. Chère Alexandra,
    Nous avions le même rêve d’enfant ;-) et mes livres sont sortis entraînant dans leur sillage de belles rencontres.
    Vivement que nous le voyions trôner à la Fnac et en tête sur Amazon ;-)
    Eyrolles est un éditeur fabuleux, excellent “hasard”…
    Bravo à Olivier d’avoir été élu pour la préface :-D Il devrait changer de métier : préfacier pro.
    Bon courage pour la dernière ligne droite.
    Isabelle.

  14. Bravo, comme quoi le travail bien fait paye à tout les coups!

  15. Et bien, en voilà un billet intéressant à lire ;-) Bravo pour ton acharnement, tiens-nous au courant des prochaines étapes, c’est intéressant :-)

  16. Super nouvelle ça !! Et un beau projet pour toi !!
    Où en es-tu de la rédaction aujourd’hui ? As-tu un planning, une date de commercialisation prévue ?

  17. Super Alex ton résumé version larmes…je me dis quand même qu’il n’y a qu’une fille pour écrire ça (je pleure vite aussi). :D

    Ca me fait penser à un épisode de My Name Is Earl : “Catalina, la femme aux 1000 larmes”….c’est le même genre de structure narrative que toi !

    Bon courage pour les finitions, et on te retrouve à la fnac très bientôt alors. :)

  18. Bonsoir,

    Je tiens à vous donner toute mes félicitations, sortir un livre de nos jours c’est plutôt courageux avec l’air “numérique”, sortirez-vous une version payante en .pdf ?

    Sinon pour les larmes, c’est bien de pleurer, c’est très bon pour faire ressortir le négatif ;)

    Yann

  19. Félicitations Alexandra !! Ta motivation et ta persévérance ont fini par payer… la route est parfois longue pour atteindre ses objectifs. La victoire est à la hauteur des efforts fournit ;)
    Voilà un article qui fait plaisir à lire ! Merci de l’avoir écrit !
    Bon courage à vous 2 pour la dernière ligne droite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.