Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » Tout savoir sur le cocon sémantique !

Tout savoir sur le cocon sémantique !

cocon-semantique

Source : www.larousse.fr/encyclopedie/vie-sauvage/monarque/184555

Mais voyons, vous y avez cru à ce titre ? C’est une blague, bien évidemment ! :) Désolée, mais j’ai trouvé ça drôle !

« Tout savoir » c’est presque mission impossible ! Il s’agit d’un concept si profond, si complexe, qu’il est très difficile de tout savoir. Néanmoins, après avoir suivi la formation de Laurent Bourrrelly, j’ai des débuts de réponse, j’ai compris des choses, le puzzle commence à prendre forme..

Je vous propose aujourd’hui une petite présentation du concept .. et plus si affinités (oui, je sais, je suis de bonne humeur :) ).

Ce « plus » consiste à une rapide présentation, module par module, de la formation de Laurent, non pas pour vous convaincre de l’acheter (je ne gagne rien dans l’affaire), mais pour vous convaincre qu’il s’agit d’une formation vraiment très intéressante, très enrichissante comme aucune autre sur ce sujet sur le marché.

Cette formation peut vous aider à atteindre vos objectifs et c’est ce que tout référenceur recherche, non ? Si le cocon sémantique vous passionne et vous voulez avoir une méthodologie de A à Z, je vous conseille vivement de faire quelques économies et d’investir dans cette formation.

Qu’est ce que c’est le cocon sémantique ?

Le moteur de recherche Google évolue tout le temps. Avec son Knowledge Graph, Google a commencé à donner beaucoup plus de poids aux .. MOTS !

Le moteur essaye de comprendre le sens des mots, le sens des requêtes formulées par les internautes pour finalement leur fournir la meilleure réponse. Le SEO n’est donc plus axé sur les mots clés mais sur les thématiques.

Pour aider le moteur et lui prémâcher le travail, le référenceur doit faire en sorte que ses pages soient construites de manière à pouvoir identifier rapidement le sujet présenté. La recherche devient « sémantique », du coup la nouvelle stratégie SEO doit être basée sur la recherche sémantique. C’est là où le cocon sémantique intervient.

Concrètement, cela suppose qu’il faut analyser tout l’univers sémantique et le champ lexical, afin de comprendre ce qu’on veut mettre en avant, comment les internautes vont essayer de trouver notre service/notre produit … En fonction de nos « objectifs » et des pages qu’on veut faire « pousser » dans les résultats du moteur, on va prévoir la rédaction et la publication de pages complémentaires, avec du contenu connexe mais sémantiquement proche de la page principale. Ensuite, on va lier ces pages grâce aux liens (maillage interne).

Cocon sémantique, le système de A à Z from Laurent Bourrelly on Vimeo.

La formation de Laurent !

Une formation complète sur le cocon sémantique, divisée en 9 modules, traitant des sujets divers et variés nécessaires à la mise en place d’une bonne stratégie de visibilité. La formation va crescendo : de la théorie à la pratique !

Module 1 : De la recherche de mots clés à l’analyse de faisabilité (27 min)

keywordsLa recherche de mots clés, une étape très chronophage mais vraiment importante. Comment trouver les mots clés, comment les ranger efficacement et comment analyser la faisabilité.

Première chose donc, c’est de trouver les bons mots clés, et là Laurent nous donne une liste non exhaustive mais néanmoins intéressante d’outils gratuits et/ou payants, pour nous aider dans notre recherche.

Brainstorming, Google Suggest, Google Adwords, Keywords Suggest de Yooda, Google Trends, Keywordeye.com/free, Ubersuggest, Advanced web Ranking, Semrush, Soovle.com … Des outils que je connaissais déjà, mais cela m’a rassuré de voir qu’il n’en existe pas vraiment beaucoup d’autres.

Par contre, c’est la première fois que j’ai entendu parler de « Google Correlate ». Vous connaissez vous, vous l’utilisez ?

Ensuite toutes ces expressions et mots clés, qu’on a donc principalement exporté sous format csv dans un fichier Excel, il faut les analyser, les trier, pour les utiliser et en tirer profit.. Et pour traiter ces résultats, ce n’est pas facile ! Mieux vaut donc être bien organisé ! :) Une solution sera de trier les résultats par univers, par thématique…

Pour assurer le succès de cette étape : il faut s’imprégner de la thématique !

Deux articles à lire :

Module 2 : comprendre les différents systèmes d’architecture Web et savoir bien organiser son contenu (35 min)

struturesLaurent nous explique dans cette partie quelles sont les principales structures de sites et nous donne quelques astuces pour visualiser son architecture web ! Le problème, c’est que les solutions présentées (Excel, Screaming frog, Xenu, Scrapy, Gepy, Graphviz…) sont pour moi des usines à gaz ! Vraiment très complexes à mettre en place : ça m’a fait penser à la formation des frères Peyronnet ! :)

Bref, peut-être qu’une solution rapide et efficace sera de transcrire visuellement son architecture via un outil comme mindmapping.. Cela dépend bien évidemment de la complexité du site !

Une autre solution, pour des petits sites en tout cas, c’est la Watussi box qui permet d’analyser les logs, rentrer sous le capot pour voir ce qui est efficace et ce qui ne l’est pas ! Botify peut être une alternative pour les gros sites.

Pour moi, la prochaine étape c’est d’installer Watussi Box et voir ce que ça donne ! L’installer ça doit être facile, mais comprendre les logs… je ne suis pas si sure, si ? :)

Priorités marketing, contraintes techniques, SEO, faut trouver un juste milieu pour arriver à une structure de site optimale.

Module 3 : sous le capot du Cocon Sémantique (39 min)

Dans ce module Laurent va nous faire découvrir un ensemble d’algorithmes et concepts mathématiques qui ont inspiré le cocon sémantique. On parle de Hilltop, Tf_IDF, clustering, zipf, la loi Pareto, la chaine de Markov, ngrams, .. Laurent fait un tour complet de ces théorèmes scientifiques qui sont à la base du cocon sémantique, intéressant mais chiant :) C’est mon profil marketing et pas du tout « scientifique », qui me fait défaut, je n’aime pas lire des pages et des pages dans un charabia pas possible.. Du coup, j’ai fait confiance à Laurent pour nous prémâcher le travail et nous faire une synthèse de ce qu’il a pu lire et comprendre ! Oui, oui, vous pouvez me traiter de feniasse :)

tfidDeuxième angle du module : comment fonctionne un moteur de recherche ? Pour nous faire comprendre son fonctionnement Laurent nous parle du Page Rank classique et du Page Rank thématique.

Le Page Rank classique qui se base sur une théorie très scolaire : chaque lien de l’extérieur qui pointe vers un site est considéré comme un vote. Plus il y a de liens, plus le vote est important, plus le PR est élevé.

Le Page Rank  thématique, un peu plus complexe à mettre en place. En gros il faut aider le moteur à savoir de quoi parle ma page : quelle est ma thématique ? Les backlinks et les liens internes vont être les messagers de ma thématique !

En revanche, les liens internes, contribuent également au Page Rank, et ça on l’énonce moins souvent. D’où l’intérêt de travailler son maillage interne comme il faut !

Le maillage interne est aussi important que les backlinks, d’où l’intérêt de bien le travailler !

Module 4 : créer son Cocon Sémantique, la méthode de A à Z (56 min)

mindmappingPour créer un cocon sémantique il est préférable d’utiliser un petit outil, type mindmapping, pour mettre en forme l’information, organiser les idées… de façon très « visuelle ».

A partir d’un sujet principal (d’une thématique), on marque plusieurs silos, qu’on va travailler en profondeur, selon les besoins et les problématiques du site.

Un système de silos à l’intérieur duquel il y a des strates, ces mêmes strates sont reliées par un système de vase communicant à l’intérieur du silo !

Pour construire son cocon sémantique il est important de répondre à la question : de quoi je dois parler si je veux être pertinent sur un sujet ?

Module 5 : connexion des pages à l’intérieur du cocon – le maillage interne version rayon laser (41 min)

La deuxième étape de la création d’un cocon sémantique (après la création d’un plan de route éditorial sous forme de mindmap) consiste à réaliser un maillage interne entre les pages.

maillage-interneCe que j’ai retenu c’est cette relation entre les pages d’un site qui est très importante ainsi que les rôles de chacune :

  • Page cible (aspirer les pages enfants)
  • Page mixte (pousser la page parents, aspirer les pages enfants et lier les pages sœur)
  • Page complémentaires (pousser la page parents et lier les pages sœur, pages du même niveau)

Les liens doivent toujours être dans un environnement textuel propice. C’est une question de logique, de bon sens… Non ? :)

Module 6 : optimisation on page – comment rendre une page croustillante sur un mot clef (24 mon)

La troisième étape d’un cocon sémantique : l’optimisation on-page.

Comment optimiser une page pour les moteurs de recherche tout en restant intéressant et agréable pour l’utilisateur ? Tout simplement en rédigeant du bon contenu, intéressant avec une valeur ajoutée pour l’internaute et être stratégique dans le positionnement de ses mots clés (title, balises sémantiques, médias, liens).

Attention à rester naturel et ne pas tomber dans la sur optimisation. Essayez de diversifier vos mots clés, utilisez des termes connexes avec des affinités sémantiques..

Deux outils pour vérifier la densité de mots clés, regarder le champ lexical et les occurrences : Alyze.ino, Textalyzer.

Module 7 : la stratégie de la coquille d’escargot, ou comment être sûr à 100% d’atteindre ses objectifs (11 min)

cocon-semantiqueLa stratégie d’escargot, une stratégie pour être sur d’atteindre les objectifs de positionnement sur les expressions choisies. Il faut s’acharner avec du lien, du lien interne, du lien intelligent.  Cela passe par l’identification et la mise en place d’une charte éditoriale efficace et cohérente, et la publication régulière des pages et tout ceci dans la durée …

La stratégie de l’escargot pour voir plus clair dans la stratégie à long terme !

Module 8 : l’intégration du cocon dans l’infrastructure de votre site (14min)

Après la théorie de la coquille de l’escargot, maintenant on va voir comment relier le cocon à l’infrastructure du site. Deux étapes principales :

  • La création d’un plan de site (on parle bien de plan de site HTML et non pas du sitemap.xml). Dans cette page HTML (avec images et contenu) on va insérer des liens HyperText, des liens intelligents vers les pages importantes du site.
  • La création des boutons call to action commercial. Mise en valeur des produits/services proposés par l’entreprise, dans une image par exemple placée tout en haut de la page.

Module 9 : les différentes solutions pour suivre ses positions (8 min)

La dernière étape pour bien appliquer le cocon sémantique c’est de faire un suivi de positionnement.

Laurent nous donne quelques idées de logiciels de positionnement, chacun avec ses avantages et ses inconvénients : SeoMioche, SeeURank, Ranks, Myposeo, Advance WebRanking, SearchMetrics, Seo Powersuit..

Dans cette petite liste, je connais bien SeeURank, j’ai travaillé longtemps avec et je suis ultra satisfaite de cette solution. Depuis peu, je m’intéresse à Myposeo, et à ce sujet je vous prépare un petit article :) Schutt, c’est encore un secret :)

——

Et voilà, c’est fini pour aujourd’hui. Avez-vous aimé ? Que pensez-vous de cette stratégie de cocon sémantique ? L’appliquez vous pour vos sites ?

Pour aller plus loin :

GD Star Rating
loading...
Tout savoir sur le cocon sémantique !, 4.9 out of 5 based on 17 ratings

36 réflexions au sujet de « Tout savoir sur le cocon sémantique ! »

  1. Bonjour,

    Voici le sujet qui m’intéresse vraiment le plus en terme de SEO. Je l’ai lu avec beaucoup d’attention même si je me doute que tu ne peux pas non plus trop en dire.

    Module 8, en revanche, je n’ai vraiment pas compris le rapport logique entre le dernier point et le reste du contenu du chapitre.

  2. Merci la miss pour ta super revue.
    Je ne sais pas si j’aurais pu faire un aussi bon résumé des modules moi-même :-D
    En passant, bonne idée d’avoir chronométré. Il faut que j’ajoute cette info dans la pdv.

  3. J’ai moi même commencer la mise en place de cocon sémantique sur l’un des sites dont je m’occupe, après pour l’instant je n’ai pas trop de résultat vu que mon site à plutôt une inertie importante, donc je n’inquiète pas trop.

    Cependant, je voulais savoir si vous pensiez qu’il est toujours nécessaire dans les liens soeurs entre les pages de même niveau ?

  4. Joli résumé en effet – je me tate a l’acheter cette formation – elle a l’air plutot mais j’ai des budgets hyper limités et c’est pas evident de faire cracher $600 a mon boss pour une formation… bref … on va voir … un jour peut etre … juste pour voir si je suis dans les bons rails.
    Le Juge Articles récents..Penalité Vs. FiltreMy Profile

  5. Ayant vu la formation récemment, le fait d’avoir une autre vision sur les modules m’a permis de comprendre mieux encore l’importance des pages cibles – mixtes – complémentaires..

    Merci pour ce chouette résumé et merci Laurent pour ce petit bijou

    (A conseiller vivement)

  6. Plutôt amusant le parallèle entre l’escargot (stratégie à long terme) et le minutage précis des modules (rapidité de prise en main de la méthode). Finalement, je note qu’on en revient toujours au même point : de l’importance d’élaborer une charte éditoriale cohérente et percutante.

  7. Bonjour Alexandra et merci pour ces informations précieuses ! Je pense que je vais également voir pour la formation de Laurent, ça m’intéresse énormément, et je pense que ça apporte vraiment que du bon !

  8. Bonjour Alexandra,

    Quand tu as annoncé dernièrement que tu allais rédiger un article sur le cocon sémantique, je t’ai dit que j’avais hâte de voir comment tu allais traiter le sujet.

    J’ai eu la chance moi aussi de suivre cette formation. Il est vrai qu’il est compliqué de l’expliquer comme ça a l’écrit sur un simple billet.

    Pour avoir essayé le cocon sur un site existant autrement dit avec des textes, voir des centaines de textes déjà en ligne le travail est pharaonique. Sur un autre site, j’ai procédé comme Laurent le conseille et je ne vois pas encore les résultats. Toutefois, je précise que sur ce dernier site il n’y a presque pas de BL. Aussi si je peux me permettre un petit commentaire, cette solution n’est pas la solution miracle pour décoller dans les SERPS. Néanmoins, le fait de jouer sur le glissement sémantique permet de trouver plus facilement BL.

    Quand on est sur une niche et que l’on cherche à faire un lien sur une page type ” n4 chauffage électrique pierre de lave” avec ce système de cocon il est plus simple de trouver des liens sur “n1 chauffage électrique” ceux qui ont suivi la formation me comprendront.

    J’essaierai aussi dans un futur billet de parler du cocon sémantique et de mon retour d’expérience.

  9. Si si, ça marche très bien le cocon sémantique !

    Je l’ai testé sur un de mes sites perso. Je suis passé de 19e à 6e en quelques semaines en créant seulement 20 pages sur un cocon prévu de 100 pages environ. J’imagine quand j’aurai rédigé 50 pages !.. (coquille d’escargot ;-)).

    Merci à Laurent Bourrelly pour avoir lâcher ses techniques à ce sujet.

    Avantage du cocon :
    • ça marche !
    • les résultats sont rapide (quelques jours : entre 5 et 15 jours)
    • c’est durable (pas de pénalité GG possible pour ce type de travaux)
    • c’est super intéressant de développer une thématique à un niveau de détail aussi élevé en utilisant le buyer persona (l’analyse peut même vous faire ressortir des besoins clients que vous ne soupçonniez même pas…)

    Inconvénient du cocon :
    • c’est long !
    • c’est très long !

  10. Très intéressant tout ça ! Par contre, concrêtement comment concevoir un plan de site HTML sous wordpress ?

  11. @ Nadine Tu peux tout simplement créer une page

    Le cocon c’est encore mieux si tu as pris la “Formation Full Force SEO” chez Laurent?
    Effectivement c’est long à mettre en place, long mais passionnant.

  12. Passionnant comme article. Je suis un féru de des systèmes qui sont bien expliqués et rendent les choses plus simples et claires. J’apprécie la candeur de Laurent. J’ai commancé à appliquer ce concept sur un de mes sites, et bien que ce soit long, kes résultats semblent prometteurs avec une page qui est passé de 33 à 14 en une semaine. Maintenant, on va voir si je vais continuer à progresser dans le top 10. A suivre…

  13. Le cocon sémantique c’est bien si on a un gros site avec beaucoup de pages, mais pour le petit artisan du coin qui fabrique des fenêtres, c’est difficilement exploitable, même si on peu en faire à une petite échelle. En tous les cas votre explication est fort claire, merci beaucoup.
    SitePenalise.fr Articles récents..L’annuaire des référenceurs AdWordsMy Profile

  14. Bonjour,
    j’ai moi même suivie cette formation du cocon sémantique .
    A vrai dire je ne sais pas si cela est vraiment performant j’ai quasi fait presque 150 pages depuis la fin de la formation et je n’est pas bouger au niveau de mes pages cible il y a eu sur une grosse requêtes un booste de positionnement sa à durer 2 semaine page 8 ou 9 de google et après la depuis 1 mois page 20 en sachant que j ai remis une couche de 30 pages dans le cocon sémantique de la page cible et sa ne bouge pas d’un iota bref.
    c est pour cela que je me pose des questions car le temps mis a créée ce cocon plus les moyens financer pour les textes sa fait mal aussi bien a la tête qu’au porte monnaie et pour des résultats vraiment moindre vu les efforts fournis.

  15. Bonjour,
    Les articles miss seo girl m’intéressent toujours :)
    Vous avez raison quand vous avez dit tout savoir sur le cocon sémantique c’est presque mission impossible ! Eh oui, j’ai pas mal fouiné partout mais j’ai trouvé peu de choses. J’ai réalisé à la fin qu’il faut fournir sa propre définition et pour s’en servir, il faut aussi avoir sa propre mise en pratique! En somme, c’est vraiment trop profond :D

  16. Merci pour cet article, le cocon sémantique est très utile pour mieux positionner une page d’un site

  17. Super article il me tarde d’effectuer cette formation, mais certains points restent un peu compliqués comment l’adapter à un site ecommerce? c’est faire une succession d’articles (par exemple à travers un blog incorporé à un site web) en direction d’une page cible (par exemple une catégorie qui contient un mot clé que l’on veut faire monter)?

    C’est très flou le principe….

  18. Bon petit résumé !

    Comme LeMuscle, je serais curieux de la recevoir cette formation, ne serait-ce pour enrichir mes connaissances et mon expérience

    PS : MyPoseo, c’est du bon mais j’avais dû stopper à cause de la lenteur d’analyse (il y a de ça 3 ans, ça a peut-être changé ;) )

  19. Bonjour,
    Je me demande si dans le schéma du module 5 les plus petites flèches ne sont pas à l’envers… d’après ce que je comprends, on essaie de faire remonter toute “la force” vers la page principale… Ou alors peut être que je n’ai pas compris :-)
    Je pense suivre la formation sur le cocon sémantique prochainement, ça a l’air top.

  20. Passionnant ce concept. Par contre imaginons que j’ai un site de news avec une plusieurs actualités évoquant le même sujet, genre un article sur une le dernier Samsung x et l’autre sur le Samsung Y… Comment doit on considérer ces pages ? Des pages complémentaires ?

  21. Une bonne dose de marketing pour habiller ce qui est une technique d’édition et d’architecture de l’information en méthode SEO.

    Etudier la demande (en termes de recherches), étudier l’offre en terme de contenu, utiliser les techniques du Web sémantique et de la recherche d’information pour construire des structures.

    Pour un homme de l’art (édition, architecture de l’information), c’est assez peu original et ressemble à ce qui se pratique.

  22. Pour un blog par exemple, on peut avoir la page d’accueil en page mère, qui va ensuite rediriger vers des pages de présentation des catégories dans laquelle on explique les catégories et leur contenu et dans laquelle on place les liens vers nos pages soeurs.

    Puis les pages soeurs, sont fortement reliées entre elles. Avec quand même quelques passerelle intéressantes entre pages soeurs de différentes quand même.

    Vraiment pas difficile à faire sur wordpress ce genre de pratique, je vais tester ça, je le faisais déjà un peu avec YARPP par exemple pour avoir les posts avec un contenu similaire ou qui parlent de quelques choses dans la même rubrique.

  23. Suite à la formation de Laurent, me suis également intéressé au flat cms et avais retenu à l’époque GetSimple.
    Ayant acheté récemment un ndd blacklisté, une demande de réexamen, et hop c’est parti un essayer de mettre en place un cocon.
    Je créé une page par jour, et essaye de réindexer les pages en erreur, mais les chinois n’y étaient pas allé de main morte, GetSimple ne veut pas d’url terminant par ” ]air ” par exemple.
    Quand je regarde dans la search console au bout d’un mois, notamment les liens internes, il est affiché
    http://www.restaurantlesgamins.fr/16
    /les-recettes/5
    /les-hamburgers/3
    /ingredients-pour-hamburger/3
    et ça correspond pile poil au début du cocon.

  24. Hello, j’ai bien lu avec attention l’article mais il me vient quand meme une question concernant les articles, les infos de tout les jours.
    Prenons l’exemple que je fais un super beau site avec 4 silo bien structuré Niveau 1 niveau 2 et niveau 3 , le silo est en contenu de type page , bref tout est bien bouclé.

    J’écris bcp de contenu de type article pour promouvoir , expliquer, pousser, monter ds les SERP sur les mots clés des silos 1 2 3 et 4. donc mon blog est lui une mine d’information qui me sert a etre bien positionné sur notre ami (ou pas) google.

    SI je veux rester dans la structure silo où dois je mettre les articles ?
    est ce que de creer des articles sur la partie /blog/ ou les 4 mots clés principaux seront donc mélangé n’est pas à l’inverse de la structure qu’on a mit en place ?
    ou je les places au meme niveau que mes pages N3 .. mais dans ce cas la je perds la vision blog ou je reste dans la partie /blog/ avec un lien dur sur une page du silo en question ?

    merci :)

  25. Je vous recommande vraiment la formation de Laurent !
    Merci pour le résumé Miss SEO Girl

  26. Très bonne présentation de cette formation (que j’avoue je n’ai pas encore acheté, mais ça me “titille” de plus en plus !).

    C’est pas indiqué dans ton article, mais je me demande si les liens vont dans les 2 sens. Par exemple l’image montre un lien interne de la page mixte vers la page cible, mais est ce qu’on peut/doit faire un lien de la page cible vers la page mixte ?

    Merci.

  27. Un grand Merci, je serais curieux de la recevoir cette formation, ne serait-ce pour enrichir mes connaissances et mon expérience.

  28. Eh seigneur bénissez cette fille, femme, dame, bref bénissez-la. Cette affaire de cocon, j’ai commencé par suivre une vidéo qui en parlait, tellement le gars a compliqué les choses que je n’ai rien compris. Alors que c’est un terme qui se fait de plus en plus présent dans le seo maintenant et c’est tout logique. Merci pour cette synthèse claire et nette

  29. J’ai suivi la formation de Laurent après avoir été également formé par lui en direct en 2012. Il ne cesse de la faire évoluer (une nouvelle mise à jour est prévue en 2017).
    Couplée avec la formation SEOBootCamp, je suis désormais en mesure de réaliser des cocons sémantiques de manière professionnelle et ce, grâce aux nombreux outils sortis en 2016 sur ce sujet.
    La communauté cocon sémantique s’agrandit et c’est une bonne chose pour tous le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.