Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Rédaction web » Quelques erreurs essentielles dans la rédaction web

Quelques erreurs essentielles dans la rédaction web

Aujourd’hui, un article ayant l’objectif de mettre en avant 5 erreurs que nous pouvons commettre lors de la planification, l’exécution et la promotion d’un article en ligne. Comme pour la plupart des questions SEO, il n’y a pas de recette toute faite. Il n’y a pas vraiment de secret. Néanmoins, en analysant et réfléchissant au sujet, nous pouvons trouver quelques règles de bon sens, logiques (bonnes à la fois pour les moteurs de recherche et pour les visiteurs), ainsi que les erreurs à éviter pendant tout le processus. Ce n’est qu’un avis, à vous de me dire si j’ai raison ou pas…

Le contenu est la priorité, NON pas les mots clés !

La première erreur dans la rédaction web, c’est qu’on fait trop de SEO. On optimise trop nos pages web, au risque de devenir « non-naturel », « artificiel », « spammy » aux yeux des moteurs de recherche et voir indigeste pour les lecteurs.

L’important dans la rédaction web, c’est de réussir à faire un article de qualité, qui répond à un réel besoin et apporte une réelle valeur ajoutée.

Un bon rédacteur web trouvera le juste milieu, entre un texte optimisé avec les bons mots clefs, la bonne densité (même s’il n’y a pas une densité connue) pour le SEO et un texte attractif, qui va générer de par sa qualité des liens entrants (Remember la notion de linkbaiting ? :) ), qui eux, vont améliorer la notoriété du site/du blog et peut être le positionnement dans les SERPS.

La rédaction web a comme objectif la conversion, NON pas les positions dans Google !

Oui, c’est sûr, si l’on rédige et si l’on se prend autant la tête pour mettre en ligne article après article, c’est bien évidemment pour gagner des places dans le moteur de recherche. Mais est ce vraiment la chose sur laquelle nous devons nous focaliser ? Est ce vraiment la finalité de nos rédactions web? Je ne pense pas !

C’est bête à dire, mais croyez-moi, je n’ai pas fait de SEO pour mon blog, même si c’est mon métier. Bien sûr, on dit aussi que le cordonnier est le plus mal chaussé, j’avoue, je ne n’ai pas plus de temps à lui accorder. Mais le plus important pour moi, ce ne sont pas les positions dans Google, ni Bing, ni Yahoo,.. Mais c’est bien le partage, les relations que j’ai avec vous, les échanges…  .. Ce que je souhaite à travers mes articles c’est d’évoluer ensemble, échanger, partager… je m’en fou des positions sur Google, même si j’en ai besoin pour me faire connaitre. Mon objectif est de constituer une vraie communauté SEO autour de mon blog !

Bref, je m’écarte un peu du sujet avec mon Bla bla, ce que je veux dire c’est que la visibilité d’une page web dans les moteurs de recherche n’assure pas une conversion, mais un bon contenu, je pense, oui. Par conversion j’entends bien la demande de partenariat, de contact, l’inscription à la newsletter, une relation, une demande de devis, un appel, un achat, un like, un partage …  le contenu va attirer l’intérêt sur votre page ou votre produit, les images, les arguments vont convaincre l’internaute de passer à l’acte et réaliser cette conversion souhaitée.

L’optimisation d’une page web ne signifie pas keyword stuffing !

Image appartenant à Isabelle Canivet.

Nous savons que la base du SEO est constituée de mots clefs. Nous avons vu dans les articles précédents, comment choisir les mots clés et/ou les positionner pour augmenter au maximum leur impact sur le SEO d’un site.

Néanmoins, je me permets de le dire encore une fois, il ne s’agit pas de faire du bourrage de mots clefs. Votre article doit être agréable à lire ! Il ne faut pas oublier qu’il existe d’autres endroits stratégiques où l’on peut placer nos mots clefs :

  • La balise Title – le titre visible dans le navigateur et dans les SERPs – devrait contenir les principaux mots-clés et doit être unique pour chaque page
  • L’URL – doit être optimisée afin d’inclure les principales variantes de mots. Pensez URL SEO-friendly !
  • Le balisage sémantique H1-H6
  • La balise ALT – pour décrire les images
  •  … And so on…

Ce que je voulais souligner, c’est qu’il existe une multitude d’endroits pour placer nos mots clefs. Il ne faut pas tout mettre dans le corps de l’article. On peut donc optimiser tout en restant « soft ».. Pensez légèreté, facilité, accessibilité …

La qualité du contenu est mesurée par les liens et le taux de rebond, NON pas par le trafic !

Plusieurs petites choses ici, déjà, qu’est-ce que c’est un contenu de qualité ? Plutôt subjectif non ? Eh bien, moi je peux vous donner quelques indices qui pourront vous aider à savoir si votre contenu est qualitatif ou non :)

  • Un contenu de qualité plait à votre cible (pas obligé de plaire à tout le monde)

S’il plait à votre cible, cette dernière va contribuer avec des commentaires, des partages sur les réseaux sociaux, l’ajout aux favoris, la prise de contact…

  • Un contenu de qualité va attirer les liens

J’ai déjà parlé de ça, de cette technique de linkbaiting, qui permet d’attirer les liens vers son site/son article. Si l’article est intéressant, les autres blogueurs ou propriétaires de sites vont peut-être réaliser un lien vers vous, qui contribuera à votre positionnement dans les SERPS.

  • Un contenu de qualité fidélise

Si votre cible a bien aimé votre article, vous pouvez être sûr que celle-ci reviendra prochainement pour lire un autre article et s’informer sur votre site/blog. La fidélité de vos lecteurs vous aidera sur le long terme.

  • Un contenu de qualité a un faible taux de rebond

Même si sur le web on lit en diagonale, un bon contenu saura garder le plus longtemps possible le lecteur sur la page. Résultat : un temps moyen intéressant et un faible taux de rebond. Si au contraire, votre taux de rebond est important, c’est que ce dernier n’a pas satisfait les internautes. Au risque de me répéter, il faut privilégier la qualité et non pas la quantité !

Les liens ne nuisent pas au SEO, sauf s’ils sont spammy

Externes, dofollow, nofollow, image, text, tout lien est bon à prendre s’il est naturel et s’il provient d’une source de qualité. La clé d’un netlinking efficace est la modération. Faites de tout, mais avec modération. Tout abus est nocif :)

Pour les liens sortants, un seul bémol, attention à mettre un lien vers une page complémentaire, ou en tout cas en relation avec le sujet, faites attention également à l’ancre et au nombre de liens par page.

Par contre, pour les liens entrants, plusieurs choses :

  • Si votre source a beaucoup trop de liens vers d’autres pages, le lien vers votre page sera noyé, pas vraiment bénéfique pour votre seo
  • Attention à la qualité de votre hôte : toujours chercher les sites de qualité, en relation avec votre sujet, proche de votre thématique ou complémentaire…
  • Attention à l’ancre, elle doit être pertinente
  • Attention aux liens achetés
  • Attention aux sites ayant trop de publicité ou traitant d’un sujet illicite
  • Attention aux liens de mauvaise qualité ( footer, page partenaire… ) peu de poids pour le seo…

Faites attention donc aux sources de vos liens externes et à l’ancre utilisée. Penguin, n’aime pas les ancres identiques. On parle de profil netlinking, un profil naturel a du nofollow, dofollow et ancres différentes…

Bref, voilà ce que j’avais envie de partager avec vous aujourd’hui. Qu’en pensez-vous de toutes ces idées en vrac? :)

GD Star Rating
loading...
Quelques erreurs essentielles dans la rédaction web, 4.2 out of 5 based on 14 ratings

31 réflexions au sujet de « Quelques erreurs essentielles dans la rédaction web »

  1. Hello !

    Très bien cet article ! Un de mes préférés je crois ! Je pense la même chose que toi, surtout par rapport aux mots clés.
    Merci !

    Thomas

  2. Une petite piqure de rappel ne fait jamais de mal, merci pour l’article ;)

    Toutefois, au niveau du taux de rebond, on peut également considérer que s’il est élevé, l’internaute a trouvé rapidement l’info recherchée. Je pense donc que cet indicateur est à prendre avec des pincettes puisqu’il est a double tranchant !

    Bonne journée,
    Anne

  3. Pas mal, je dirais même : tous les liens sont naturels s’ils sont justifiés et s’ils sont a leur place : si on ne voit pas ce qu’il fait là c’est qu’il n’a rien a y faire.

  4. Bonjour, vous avez raison de le souligner et c’est une erreur qui peut rapidement être préjudiciable parce qu’à force de vouloir en faire de trop en peut tomber dans la sur-optimisation. Malheureusement, c’est difficile de plaire aux internautes sans devoir plaire aux moteurs de recherches ! C’est un compromis qui n’est pas toujours facile à garder.

  5. Bonjour Alexandra et merci pour cet article avec lequel je suis d’accord sur pas mal de points. Je rejoins également Anne en revanche concernant le taux de rebond qui, si on le prend comme seul indicateur, comme le temps passé sur le site dans Analytics, à mon sens, ne veut rien dire du tout ou pas grand chose.

  6. Merci pour cet article clair et précis. J’ai adopté cette conduite depuis l’année dernière car mon site s’est effondré dans les classements à cause de tout ce qui avait été fait et que vous énoncez par mon web master…Aujourd’hui j’ai repris en main mon site mais malheureusement il est en joomla que je ne maîtrise pas et qui réduit les possibilités…Encore une fois merci

  7. Moi je panse que la principale erreur dans la rédaction est d’en faire alors que ce n’est pas son métier ou sa paçion :-)

    Et par ces temps de sémantique, le meilleur cadeau de Noël à faire dans un mois reste sans doute le plus gros dico des synonymes qu’on puisse trouver à la Fnac… à la quoi?

    A part ça comme dirait Henri IV, vive la conversion mes frères… et stuffons ensemble le keyword stuffing!

  8. Bonsoir Alexandra,
    Très bon article.
    Je vous rejoins dans l’idée de privilégier la qualité à la quantité, et de miser sur le linkbaiting. La satisfaction des lecteurs aura forcément une influence positive – et naturelle – sur les SERPs. C’est aussi l’occasion pour le blogueur, de retrouver le plaisir de l’écriture et de l’échange avec ses lecteurs.

  9. Bonjour,

    Bravo (comme toujours) pour ce rappel…Oui la rédaction web doit plaire aux lecteurs tout en contentant les robots …Pas facile certes mais passionnant. Le taux de rebond est un excellent indicateur comme vous l’indiquez …

  10. Merci pour cet article. Depuis que google comprend mieux les synonymes, le bourrage de mots clés dans des articles n’ont en effet plus lieux d’être. Depuis plusieurs mois, j’ai laissé les rédacteurs rédiger des articles naturels sans leurs imposer de mots clés. C’est aussi plus agréable pour les visiteurs et donc pour l’expérience utilisateur.

  11. “Mais le plus important pour moi, ce ne sont pas les positions dans Google, ni Bing, ni Yahoo,.. Mais c’est bien le partage, les relations que j’ai avec vous, les échanges… .. Ce que je souhaite à travers mes articles c’est d’évoluer ensemble, échanger, partager… je m’en fou des positions sur Google, même si j’en ai besoin pour me faire connaitre. Mon objectif est de constituer une vraie communauté SEO autour de mon blog !”
    J’ai bien apprécié ces mots et je respecte bien ce principe voire je l’adore. Je vous souhaite tout le succès dans cette mission et je suis sûre que vous êtes digne de cette mission. Bonne chance.
    Véronique@changer de banque Articles récents..ouvrir un compte bancaire
    My Profile

  12. Cet article est très intéressant, car très accéssible, comme beaucoup de vos articles.
    Toutefois, concernant la question des KPI d’un site web (et donc de son contenu), dire que le trafic ne compte pas et que seul le taux de rebond compte est un peu biaisé. Je crois qu’il faut tenir compte des spécificités de certains sites web, par rapport à leur secteur d’activité ou la typologie de leur clients, par exemple. Certe un site à fort trafic n’est pas un gage de qualité du contenu. En revanche, le temps passé sur les page en est un bien plus fort, et vous l’avez souligné.
    Quant à la question du taux de rebond, c’est un chiffre extrêmement compliqué à analyser et à manier. Là encore, tout dépend du contexte et des objectifs du site web. Un site avec un taux de rebond assez élevé ne signifie pas obligatoirement que les utilisateurs n’apprécient pas le contenu. Ils ont peut-être simplement trouvé immédiatement l’information qu’ils cherchaient ! Tout dépend du type de contenu et de la catégorie de site (vente en ligne, services, blog, portail d’information…).

  13. Encore un article complet et instructif pour la communauté ! Merci Alexandra pour toutes ces piqûres de rappel sur les erreurs à ne plus commettre dans la rédaction web. Je suis d’accord avec toi, que le but premier d’un blog serait le partage de savoirs, des échanges, des pensées, etc. ;) Véronique Duong Articles récents..Bien utiliser le robots.txt | Outil SEOMy Profile

  14. Article intéressant, j’ai appris quelques astuces intéressantes, il est vrai que lorsque l’on référence, on a tendance à ‘bourrer’ sur les mêmes mots clés. Vous dites ‘Penguin, n’aime pas les ancres identiques’ et je me rends compte en effet que cela pénalise… Pourtant lorsque l’on chercher à référencer autour d’un mot clé, on est un peu forcé de le tourner à toute les sauces…

  15. Merci pour ton excellent post.
    Je pense que le contenu est primordial dans un blog . Il doit être intéressant , clair et logique. Parfois on tombe sur des article bourrés de mots clés qui riment à rien finalement et qui auront certainement un effet négatif. L’important alors est de placer ces mots clés intelligemment et pas abusivement et essayer de fidéliser ses lecteurs qui, une fois séduit par le contenu, vont faire tout le travail de SEO à votre place grâce au partage,le buzz, les liens….

  16. Ce récapitulatif est en tout cas bien utile pour bien progresser dans le domaine de la rédaction web. Après il est évident que chaque cas est unique. Trop souvent, il suffit de se pencher sur les résultats de recherche pour observer à quel point google sait revenir sur ses techniques de base.

  17. Je suis d’accord sur tous les points que vous soulevez. Bon nombre de rédacteurs web pensent que l’essentiel pour le référencement naturel d’un site est le mot clé, mais ils se trompent. Le contenu est aussi important que les mots clés.

  18. Il faut penser à la conversion , mais bon si le site est pas visible il y y aura pas de conversion . On ne peut pas travailler sur un site qui à un déficit de visibilité de penser uniquement à la conversion. La rédaction se fait en pensant à la visibilité. Le texte peut ensite etre améliorer pour la conversion

  19. Pour le dernier point, je ne suis pas sur que des liens de mauvaise qualité nuisent réellement au positionnement d’un site internet, sinon cette option serait probablement utiliser par des concurrents peu scrupuleux qui l’utiliseraient à des fins anticoncurrentielles. Le référencement automatique sur des listes de mauvaises qualité peut se faire via des listes auto approve, comme celles que l’on peut trouver sur les forums anglophones.

  20. Ce qu’il faut impérativement retenir c’est surtout de produire du contenu de qualité destiné avant tout à vos lecteurs. Les réseaux sociaux sont de plus en plus déterminant dans l’algorithme. Le partage d’un contenu n’intervient que s’il intéresse. Vous savez maintenance ce qu’il vous reste à faire.

  21. Bonjour Alexandra,
    Merci pour la qualité de cet article qui me conforte dans l’idée que la qualité du contenu reste plus importante que le référencement.
    Je ne comprends pas encore toutes les subtilités techniques de SEO mais grâce à ton site je pense que j’ai enfin trouvé un endroit ou je trouverai des réponses à mes questions.
    Milles mercis
    Philippe

  22. Salut Alexandra ;

    J’aimerai bien te féliciter de cet bon article de qualité, bien stricturé…Je recommande cet article à tous et toutes qui cherchent à bien connaître les bonnes manières de la rédaction bien optimisé, contenu souple à lire…
    De ma part je suis bien informé et fortmer sur quelques trucs que je connais pas déjà au niveau de la rédaction. Informations à apprendre pour mes bons plans rédactions…

  23. Bonjour Alexandra
    Très bon article!

    Merci pour ces conseils et ces astuces. Les petits détails comme ça ne sont pas à négliger. Vous avez pratiquement raison, en matière de SEO, il n’y a pas de secret. Et concernant la rédaction, parfois, ils ont tendance à se focaliser sur les mots clefs car on dit que c’est ce que les moteurs de recherches ciblent en premier!

  24. Salut Alexandra

    Mes félicitations pour l’article, il est très pertinent. Franchement le sujet est bien choisit car le SEO s’est développé depuis ces 5 dernières années. Donc, votre article expose bien la réalité tout en encourageant les rédacteurs à améliorer chaque jour leurs compétence dans ce domaine. Il n ‘y a pas que google qu’il faut impressionner, il y a surtout les internautes afin de gagner des clics.

  25. Merci pour Votre super article. Je pense que le contenu est primordial dans un blog . Il doit être intéressant , clair et logique. Depuis plusieurs mois, j’ai laissé les rédacteurs rédiger des articles naturels sans leurs imposer de mots clés. C’est aussi plus agréable pour les visiteurs et donc pour l’expérience utilisateur.

  26. En effet, quoi de plus désagréable que de lire un texte truffé de mots clés à tout va ! Comme vous le dites si bien, les balises sont là pour ça ;) Pour savoir si un texte est trop spammy, il suffit parfois de faire lire le texte à une personne extérieure et lui demander sur quel mot clé vous avez voulu vous positionner. S’il ne trouve pas, c’est que vous avez tout bon !

  27. Bonjour ;
    Un contenu de qualité original avec une grande valeur d’intérêt pour les internautes ou les visiteurs de votre site devient primordiale pour améliorer la visibilité et le trafic d’un site internet. Pas assez facile de construire un contenu de qualité de marketing de niche, il faut bien apprendre des techniques de rédaction pour la qualité, de connaitre les erreurs essentielles dans la rédaction web comme mentionnées sur cet bon article. Il Faut bien un effort, recherche et planification pour bien développer et rédiger un contenu très propre très professionnel qui peut bien attirer bcp plus de visiteurs de qualité. Pour développer un contenu ou thème d’accroche, il faut bien être un bon journaliste, bon marketeur et et aussi un très bon communicateur sociale…

    Je veux aussi vous saluer pour cet intéressant article avec bcp de succès.

  28. Salut !

    Merci bien pour ce magnifique article, vos articles toujours super, c’est vraiment que le contenu est Roi. Si le contenu est intéressant et comporte une idée claire, ce sera plus agréable pour les visiteurs.

    Cordialement

  29. Je suis tout à fait d’accord avec vous Alexandra. Le contenu se doit d’être de plus en plus de qualité et orienté vers l’internaute et non vers les robots moteur de recherche. C’est pour cette raison que la rédaction de contenu web ne doit pas être négligée si l’on veut réussir sur la toile.

    Merci pour l’article riche en information intéressante ” Bien rédiger pour le web ” .
    Jess@Internet Articles récents..InternetMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.