Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Rédaction web » Quelques astuces pour garder une longueur d’avance sur Google Update !

Quelques astuces pour garder une longueur d’avance sur Google Update !

Panda, Penguin, Colibri, Zebra, Tigre, Cochon d’inde (non, je blague)… :) Bref, vous connaissez aussi bien que moi les dernières mises à jour de Google. Pour certains, ces mises à jour ont fait des ravages, un tremblement de terre dans les Serps. Pour d’autres, beaucoup moins. Quoi qu’il en soit, les sujets on fait couler beaucoup d’encre.

Du coup, je me demandais si cette fois, ça serait nous qui aurions une longueur d’avance sur notre ami Google ? Voici quelques idées qui me traversent l’esprit, idées que l’on peut appliquer pour anticiper la prochaine mise à jour de Google, peu importe son nom. :)

N’hésitez pas à me donner également vos idées. On va se préparer ensemble pour le prochain caprice de Google… :)

Offrez une belle expérience utilisateur !

Si l’on regarde les dernières mises à jour, on peut affirmer que Google lutte d’une manière générale contre le spam, le contenu de mauvaise qualité, les liens spammy… Mais au final, que veut Google ?

Eh bien, la même chose que toujours : améliorer ses résultats, offrir la meilleure expérience utilisateur (et favoriser ses outils… :D). Être pertinent auprès de ses utilisateurs et les satisfaire, n’est pas normal de faire le ménage dans ces résultats ? Vous faites bien le ménage chez vous, vous vous débarrassez des choses encombrantes, qui ne vous servent plus ou peu, qui ne fonctionnent plus ou qui sont devenues obsolètes avec le temps…

Pour Google c’est la même chose, il fait le ménage dans son index et essaie de ne conserver que le meilleur. Et ce « meilleur » peut se traduire par un site propre, soigné, bien structuré, régulièrement mis à jour, joli à regarder, facile à parcourir, qui apporte une réponse, une aide à l’internaute, une réelle valeur ajoutée par rapport aux autres sites… Bref…

Ce que j’essaie de vous dire, c’est que si vous faites un bon site qui respecte les guidelines des moteurs de recherche et qui plait à votre cible, il a de fortes chances de plaire aux moteurs de recherche. Si vous êtes fiers de votre site et que vous n’avez rien à vous reprocher, je pense qu’il tiendra bon face aux mises à jour.

Misez sur la rédaction web

On le sait, Google veut afficher des sites Web de qualité dans ses résultats de recherche. Si votre site à un contenu attrayant, de qualité, soigné, régulier, qui fournit une solution à un problème, une réponse à une question, Google donnera à votre page, je pense, sa confiance. Et un site confiant pour Google, c’est un site qui mérite d’être dans les Serps.

Il ne faut pas oublier que le contenu est la matière première pour cet obsédé textuel. :) Référencer un site internet sans contenu, c’est quasiment impossible.

Seule mise en garde, n’essayez pas d’être au goût de Google, au risque de tomber dans la sur-optimisation. Rédigez vos contenus pour vos visiteurs.

Cela ne vaut pas dire que vous ne devez pas penser à l’optimiser, à utiliser les balises sémantiques h1-h6, à utiliser une photo avec un joli Alt… Oui, il faut prémâcher le travail de Google, pour l’aider et pour s’assurer qu’il comprend bien votre sujet.
C’est grâce au contenu que vous allez améliorer votre longue traine, et donc vous aurez plus de chances d’apparaitre dans les résultats sur des expressions clés. Rédigez, rédigez ! :)

Songer à un profil de backlinks naturel !

Je l’ai dit plus haut, Google lutte contre les liens spammy, les paid links ou encore les liens superficiels, de mauvaise qualité. Il s’agit ici de tout lien qui n’est pas à sa place. Hors contexte, acheté, sur un site avec un mauvais contenu ou encore un contenu illicite…

Même si les liens restent à la base de la pyramide SEO, il faut essayer de construire un profil de netlinking naturel. Oui il faut des liens, mais soignez chacun d’entre eux : soignez son emplacement, soignez son ancre… Pouvez-vous justifier la présence de ce lien, à cet endroit ? Si oui, c’est déjà bon signe.

Ne vous pressez pas à capter plein de liens rapidement, une stratégie de netlinking, aussi bien qu’une stratégie de référencement, se travaille et se réfléchit à (très) long terme. Google fait attention au nombre de liens, à leur qualité, mais également aux dates d’acquisitions de liens (notamment quand ils s’ajoutent en masse). Il faut absolument garder une progression constante.

Un profil naturel est composé principalement de liens en dofollow… Cela veut dire que nous ne cachons rien aux moteurs. Ensuite, un bon compromis entre do/nofollow est également accepté (je pense)… :)

Et dernière chose, pensez au linkbaiting, même si c’est plus facile à dire qu’à faire :) ou encore au storytelling.

Concentrez-vous sur vos visiteurs

Quand nous réfléchissons un peu, on se rend vite fait compte qu’aussi bien nous, comme Google, souhaitons la même chose. Nous avons le même objectif : satisfaire nos visiteurs.

Si l’internaute qui arrive sur votre site internet reste longtemps, trouve la réponse à sa question, partage peut-être quelque chose sur les réseaux sociaux ou dépose un commentaire, cela voudrait dire pour Google qu’il a bien fait son travail, et que ses résultats par rapport à la requête de l’internaute ont été pertinents.

Si à l’inverse, l’internaute quitte rapidement votre site, laisse de mauvais commentaires, à l’extrême, il supprime votre site de ses résultats, un signal négatif sera envoyé à Google. Ce dernier va se poser des questions sur la pertinence de votre site. Il est alors possible qu’il décide de supprimer sa position dans les Serps sur l’expression clé qui n’a pas donné satisfaction ou carrément le supprimer de son index si plusieurs internautes se plaignent à propos de votre site.

Voilà, vous l’avez compris, Google veut la même chose que vous. Concentrez-vous sur vos visiteurs Google va vous suivre (et gagnera des sous au passage. :D).

Soyez clean

Alors là, c’est un sujet à double tranchant. Depuis longtemps dans l’univers SEO il y a eu cette bataille de chapeaux. :)

D’un côté, il y a les White Hat Seo qui font du bon boulot tout en respectant les guidelines de Google, de l’autre les Black Hat Seo, qui font aussi du bon boulot, mais en essayant de tricher, de jouer avec l’algorithme de Google, de le manipuler pour atteindre leurs objectifs, et les Grey Hat SEO, qui sont des White mais se permettent de temps à l’autre un petit écart.

Je ne veux pas rouvrir le débat : White Hat Seo ou Black, chacun choisi son camp, de toute façon nous avons tous les mêmes objectifs, seuls les moyens de les atteindre diffèrent. La seule chose que je me permets de dire c’est que si vous choisissez le black seo, soyez sûrs de vos connaissances et de vos capacités. C’est un univers risqué ou il faut vraiment maitriser les techniques, sinon, on se tire une balle dans le pied. :)

Moi je préfère être « clean » le mieux possible… :)

Diversifiez vos sources !

Et dans les pires des cas, si vous êtes touchés par une mise à jour de l’algorithme, ce que pourrait vous sauvezr, c’est un taux important de visites en provenance d’autres sources. Google va toujours rester Google, mais n’empêche qu’il y a d’autres sources de trafic.

Il faut essayer, et je dis bien, ESSAYER, d’être moins dépendant de Google.  Pour cela il faut

  • Voir et améliorer le trafic des autres moteurs de recherche (au moins Bing et Yahoo)
  • Travailler donc son netlinking pour récupérer des visiteurs des sites référents
  • Fidéliser vos clients pour qu’il reviennent systématiquement sur votre site
  • Développer des relations avec les entreprises et des personnes de votre domaine d’activité
  • Utiliser les réseaux sociaux…

Bref, essayez de diversifier vos sources de trafic. Mieux vaut prévenir que guérir, non ?  :)

Et vous, que faites-vous en attendant la prochaine mise à jour majeure de Google ?

Images libres de droit, source photl.com

GD Star Rating
loading...
Quelques astuces pour garder une longueur d’avance sur Google Update ! , 4.5 out of 5 based on 13 ratings

16 réflexions au sujet de « Quelques astuces pour garder une longueur d’avance sur Google Update ! »

  1. Bonsoir Alexandra,

    Voilà qui reflète pas mal mes idées !
    Ceci dit, je voudrais exprimer le fond de ma pensée.
    Pour ma part, j’en ai strictement rien à foutre d’être un White, Grey, Black ou Caca d’oie Hat SEO !

    Logiquement, c’est finalement Google qui indique dans quel camp on se trouve. Il suffit que demain il marque dans les guidelines qu’il faut obligatoirement le mot “pigeon” dans chacun de nos contenus et on est tous black hat pour lui.
    Donc, je dirai tout simplement de faire preuve de bon sens et surtout de simplicité d’esprit. Pourquoi être parano, se demander si il va aimer ou autre alors qu’il veut simplement un site web normal à la base.
    Faites clairement un site web de qualité comme il est décrit en gros ci-dessus et tout devrait bien se passer en l’occurrence.
    Après, vous pouvez faire quelques optimisations par ci par là mais bon… Est ce vraiment des optimisations ? N’est ce pas finalement le travail qui devrait être fait à la base par le service concerné ? (tiens mon premier article sera ça sur mon futur blog)

    Pour illustrer ma pensée, imaginez un site web tel un magasin “en dur” et une page produit tel un objet dans un magasin.
    Vous vous voyez vraiment mettre une description qui n’a rien à voir sur le verso de la pancarte de présentation du produit tel du cloaking ? Euh… pas moi.
    Vous vous voyez entrer dans un magasin par une porte automatique qui s’ouvre à 1cm/sec tel un site long à charger ? Euh.. Non pas moi non plus ^^

    Enfin bon, rien et toujours que mon avis incompréhensible :)

    Merci pour cet article !

    Thomas

  2. Bonjour Alexandra ! Merci pour cet article avec des astuces intéressantes pour éviter une prochaine pénalité de Google ;) Pour qu’un site marche, il n’y a pas trop de secrets : un design attirant, une bonne ergonomie et de bons contenus textuels offrant des informations intéressantes sont les bases.
    Véronique Duong Articles récents..Outil SEO : les bases du .htaccessMy Profile

  3. Bonjour Alexandra,

    Hé oui comme dit Google il veut faire la chasse au Spammy et c’est vrai que lorsqu’on tombe sur un site ou les mots clés se répètent à l’infini on n’est pas forcément content.

    On se dit en utilisateur et en tant que SEO, pourquoi ce site est en première page alors que l’expérience utilisateur n’est vraiment pas au TOP ….!!! Il y a toujours visiblement des petits couacs idem pour des sites bien rédigés qui se sont fait Peguinisés …

  4. Honnêteté, naturel, transparence, pour ma part je pense que les points principaux ont bien été abordés en corrélation avec la politique Google.

  5. Sacrée crise d’optimisme… Optimisme forcé ? Ou désespéré comme à la veille du match retour France-Ukraine ?
    Et second truc: “si on a rien à se rapprocher ça passera…” Comme sous les radars de l’autoroute ou les caméras de la police municipale?
    On a quand même fait des révolutions et inventé la Cnil contre ce genre de répression.
    Cela dit, toutes ces préconisations sont d’un grand bon sens mais a-t-on besoin d’une grande instance pour l’imposer alors même qu’elle est capable de soutenir la théorie inverse quelques Panzébras ou Tigroléons plus tard ?

    Bises Alexpandra!

  6. Bon article comme souvent Alexandra, merci pour ce très bon recap !
    Comment échapper au mieux aux sanctions de Google ? Et bien suivre les directives que tu viens de liste est déjà un bon point de départ même si on n’est sur de rien…

    Bonne journée

  7. Bonjour Alexandra, un bon article comme à ton habitude !

    J’ai simplement envie de dire que l’article ne représente pas que les “trucs” afin de prévenir Google Update mais simplement les guidelines logiques d’un bon référencement.

    Comment ne pas avoir peur des mises à jour et à l’inverse s’en réjouir presque, c’est bien de faire du bon travail de référencement NATUREL.

  8. Diversifier ses sources de trafic est une excellente chose, mais bien souvent les parts de marché de bing et yahoo combiné sur le marché francophone sont quasi-nulles (seulement 1 ou 2%) si bien que ces marchés sont quasi inutiles pour le référencement.

  9. Bravo pour cet article complet…. remettre au centre des attentes de google, les internautes me parait la meilleur chose aussi. Encore faut il éduquer les clients à bien communiquer sur la toile de maniere à mieux gérer leur présence digitale.

  10. J’aime le style de vos messages !!!!
    Comme vous l’expliquez, l’important est de le jouer “nature”… dans l’écriture, dans les backlinks… les robots sont a l’affut des automates… La solution? Du temps, du manuel, de l’humain :)

  11. Bonjour Alexandra !

    Je te remercie pour cet article et pour les astuces que tu donnes, cela va vraiment aider pour se débarrasser des sanctions de google.
    Excellente journée à tous!

  12. Vous avez évoqué un point que me semble très important à savoir “Voir et améliorer le trafic des autres moteurs de recherche (au moins Bing et Yahoo)”. Je me sens si obsédée par Google que je ne vois pas les autres moteurs. J’essaye de maîtriser tout ce qui est en relation avec Google et je sens que je n’ai découvert qu’une page d’un livre. Donc, j’ai à terminer ce livre pour avoir les connaissances suffisantes pour mieux se conduire avec ce moteur. C’est pour cette raison que je ne vois que Google. Je pense que le conseil que vous avez évoqué est dédié aux experts. NON?

  13. C’est un très bon article, encore une fois! En lisant ta conclusion, à propos d’éviter la dépendance au moteur de recherche, je pense qu’il est nécessaire de mettre en place un équilibre: 30% du trafic devrait provenir du moteur de recherche, 30% du trafic par le biais des réseaux sociaux, 30-40% du trafic par le biais de blogs ou autres supports de communication ainsi que par les clients fidélisés. Ce n’est que mon avis personnel, mais cela permet de garder plusieurs sources de trafic en cas de problème de pénalité.
    Pour me situé entre White-Grey-Black SEO, je dirais que je suis plutôt Grey SEO, avec une mentalité de White SEO…
    Merci pour ton article, il est super!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.