Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Pourquoi les annuaires sont l’avenir du SEO ?

Pourquoi les annuaires sont l’avenir du SEO ?

Article proposé par Nicolas AUGE, consultant SEO

annuaires-netlinkingDécouvrez pourquoi il est possible de continuer à utiliser les annuaires sans craindre d’être pénalisé. Une lecture des différents avantages et inconvénients avec le point de vue sous forme de bilan de l’auteur.

Pourquoi continuer à utiliser les annuaires ?

Volontairement provocateur dans mon titre, le but est de vous parler de ma vision des choses vis-à-vis de l’avenir des annuaires et pourquoi il ne faut absolument pas les enterrer à mon humble avis.

Je vais évoquer le plus simplement possible les points positifs et les points négatifs pour que ce soit suffisamment clair pour tout le monde tout en expliquant en détail les différents points.

Tout d’abord, j’aimerais parler de cette époque “bénie” où il suffisait d’entrer un titre, une seule description, un mail et la homepage du site pour se référencer sur un nombre affolant d’annuaire en 1 clic. A cet époque, il n’y avait pas besoin de générer un seul contenu unique par “spot” et les plus aguerris allaient même jusqu’à spinner un contenu pour l’envoyer en automatique à tous les annuaires possibles. C’était rapide et pauvre en tournures de phrase mais personne ne souhaitait être lu, juste être crawlé par un bot qui de toute façon ne comprend pas ce qu’il scan !

Delorean - Retour vers le futur

Delorean – Retour vers le futur

Dans le genre époque révolue, on ne peut pas prendre un plus bel exemple, n’est-ce pas ? Et quelque part tant mieux car ce serait dommage de se contenter d’un travail aussi “pauvre”, non ?

Ainsi, nous voici revenu à cette bonne vieille année 2015 où le zoo de Google est capable d’effrayer le plus téméraire des SEO. Alors bonne ou mauvaise idée d’utiliser les annuaires ?

Pourquoi c’est une bonne idée ?

Le lien facile n’existe plus

Dans la jungle des “Backlinks”, certains sont plus faciles à obtenir que d’autres, là-dessus je ne vous apprends rien. Mais est-ce que vous savez que certains liens issus d’annuaire valent chers et qu’il est plus compliqué qu’il n’y parait d’ajouter son site ?

A partir du moment où cela devient moins évident de poser son lien sur un annuaire, cela signifie que cet annuaire ne sera pas accessible à tout le monde et donc potentiellement pas disponible pour vos concurrents ! C’est là où les annuaires dits “privés” sortent leur épingle du jeu.

Pénalité peu courante

Autre point et non des moindres, je n’ai pour l’heure jamais pu corréler une pénalité avec l’insertion d’un BL au sein d’un ou plusieurs annuaires. Donc, de deux choses l’une, soit j’ai vraiment eu beaucoup de chance car des annuaires j’en ai utilisé pas mal durant ma carrière de SEO, soit j’ai toujours pris un annuaire qui tenait la route et donc je suis passé au travers des mailles du filet. Bon, j’ai quelques doutes sur la 2ème explication compte tenu de la tête de certains annuaires où j’ai mis mon empreinte : à vous de voir de votre côté et votre expérience.

A mon humble avis, cela s’explique surtout par la présence de liens “bouclier” au sein du profil de liens des sites dont j’ai eu à m’occuper, sans parler du fait que certains annuaires ont une “grosse” autorité, ainsi en fonction de la thématique, il y a peu de chance d’être inquiété.

jus-de-liens

Le bon jus envoyé

En outre et ça va de pair avec l’autorité, le “link juice” de ces annuaires est tout bonnement magnifique et je pense que vous serez surpris de voir combien d’annuaires sont dans ce cas-là.

Pourtant, c’est logique et clair comme de l’eau de roche : compte tenu des filtres algorithmes comme Penguin, les annuaires de basse “qualité” sont morts et il ne pouvait donc rester qu’une seule espèce. Laquelle me direz-vous ? L’annuaire désoptimisé qui est en place depuis longtemps et qui a du beau netlinking de derrière les fagots ! :)

Les services connexes

De plus, bien souvent les annuairistes propose des packages où il suffit de payer pour avoir le contenu, le lien et la visibilité dans les 1ères positions au sein du ou des annuaires. D’ailleurs, j’ai récemment eu l’opportunité de tester le Pack Ref à 100 euros d’AZ-CREA et honnêtement je n’ai pas été déçu ! Alors oui, ce genre de pack peut être mal vu par certains mais de mon côté, je n’ai aucun problème avec ça.

Pour finir, je sais pertinemment que sur l’ensemble des annuaires sur lesquels j’ai posté, j’ai la possibilité de demander le retrait du lien si besoin est. Pourquoi ? Car la plupart du temps, j’essai de connaitre la personne qui tient l’annuaire et d’échanger avec cette dernière autant que faire se peut. De mémoire, je n’ai jamais posté délibérément sur un annuaire où je ne connaissais pas l’histoire du proprio et du spot.

Pourquoi c’est une mauvaise idée ?

Peut-être la partie la plus simple à détailler car il suffit de fouiller les posts sur les annuaires pour très vite comprendre que c’est jouer avec le feu compte tenu que beaucoup de choses peuvent arriver en très peu de temps.

Le boss, c’est l’annuairiste

L’élément qui est pour moi le talon d’Achille de l’annuaire réside dans le fait qu’à part l’annuairiste, personne n’a le contrôle de l’environnement interne de l’annuaire. Ainsi du jour au lendemain, plusieurs sites peuvent vous passer devant au sein de la liste et vous voilà à la 3ème page de la catégorie ce qui altère le jus transmis bien évidemment. Je ne vais pas évoquer les blasts de type NSEO qui peuvent être effectués mais c’est clairement compliqué de monitorer tout ce qu’il se passe chez les autres.

guerre-de-liens

C’est la guerre !

Autre point important : bien souvent il réside une espèce de “guerre” pour apparaitre au sein de la liste des “Top Votes” ou des “Top Hits” qui s’explique par la récurrence de la concentration du jus par ces pages qui peut compenser le fait que votre site soit à la 50ème page de la thématique Animaux par exemple. Et si vous commencez à vous lancer dans ce genre d’action, faudra trouver un moyen d’automatiser tout ça sinon ça devient vite ingérable ! ;-)

L’impossible contrôle du maillage interne

Ensuite, il y a un autre élément qui peut être impactant c’est le fait qu’il n’y a aucun moyen de contrôler le maillage interne d’un annuaire et finalement le gain d’une fiche dépend du travail de l’annuairiste en amont ou du netlinking effectué à postériori. Là où au sein d’un CP-like il est possible d’effectuer des liens internes entre les pages qu’on a publiés, il est impossible de faire la même chose au sein d’un annuaire. A noter que certains annuaires offrent la possibilité d’ajouter des pages sous forme d’actualité ou autres.

Le trafic inexistant

Enfin, je ne pourrais finir cette partie sans mentionner la fameuse phrase : “les annuaires n’apportent pas de trafic”. Et c’est vrai que je n’ai pas d’exemple particulier qui contredise cette remarque, d’autant plus qu’un lien qui ne rapporte que peu de trafic est potentiellement un indicateur pour Google. Oui le CTR des liens joue un rôle d’une manière ou d’une autre (voir chez Axenet) car cela créé un mauvais signal d’interaction de l’utilisateur et on sait que Mister Google aime décortiquer l’expérience utilisateur.

En conclusion

conclusion

Honnêtement, dans une stratégie de visibilité il y a plein d’autres leviers pertinents que l’ajout dans un annuaire et bien plus intéressant en terme de trafic qualifié. Certes mais comme l’évoquait si justement Kevin Richard il n’y a pas si longtemps lors de la vidéo Live de présentation de SEObserver, si tu n’as pas besoin de sortir une stratégie de dingue pour ranker et qu’il suffit de s’inscrire intelligemment dans des annuaires, pourquoi se priver ?

Après, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je ne suis pas en train de vous pousser à n’effectuer QUE de l’annuaire car cela dépend de l’architecture et du contenu de votre site, de la concurrence et du niveau de spam des requêtes sur lesquelles vous voulez vous positionner (Si personne n’a créé de lien issu d’annuaire et que vous arrivez avec un profil de liens avec 20 annuaires, il y a de grande chance que vous soyez vite flagué).

Il ne faut pas non plus occulter le fait que les annuairistes font un travail quotidien titanesque pour éviter les foudres de Google, sans parler du travail de base de relecture, vérification, etc…, et que les plus intéressants n’ont pas attendus les sanctions pour modifier l’architecture et les liens/ancres de leur annuaire.

Bref, n’hésitez pas à me faire part de votre avis sur la question ! ;-)

GD Star Rating
loading...
Pourquoi les annuaires sont l'avenir du SEO ?, 4.0 out of 5 based on 26 ratings

57 réflexions au sujet de « Pourquoi les annuaires sont l’avenir du SEO ? »

  1. Bien de ne pas subir la parano ambiante Nicolas.
    Juste une chose que j’ajouterai, PAS de lien optimisé à partir des annuaires. J’en ai vu remonter plus d’une fois dans les exemples que donne Google pour les pénalités manuelles.

  2. Cet article sur les annuaires est intéressant mais il manque une petite chose pour être parfait, quelques liens vers des annuaires en béton !
    Je m’en vais de ce pas remplir quelques fiches, c’est tjs bon à prendre pour diversifier mon profil de liens ^^

  3. Alors oui les annuaires offrent encore un moyen de ranker, mais je suis désolé, je ne partage absolument pas ta vision de la chose, tout du moins pour des prestations SEO.

    Agir ainsi pour son propre compte est une chose logique, ce sont des liens faciles, qui envoient du jus, que tu sauras supprimer facilement. En gros tu es du métier, donc passer quelques heures à identifier les liens les plus pourris et envoyer quelques mails pour faire le nettoyage , tu vas juste perdre un peu de temps. Au final si c’est un money site, tu seras largement remboursé.

    Mais offrir ce genre de presta à un client, c’est le mettre dans une position risquée et ce n’est pas convenable, sauf bien sur s’il est parfaitement informé des risques, des solutions et de leur coût.

  4. @ Pierre, tout dépend de la presta. Si le budget n’est pas assez conséquent pour mettre en place une stratégie de contenu digne de ce nom, je ne vois vraiment pas où est le problème d’utiliser les annuaires.

    Encore une fois, je le répète mais je n’ai jamais pu mettre en évidence une pénalité avec un ou plusieurs annuaires au sein de mes profils de liens et pourtant des pénalités, j’en ai eu.

    Après si tu as l’impression de ne pas assez “maitriser le linking” ou que tu sais pertinemment que les annuaires de la thématique de ton client peuvent être mal perçus, il ne faut pas le faire : là-dessus tu as raison.

    Mais voilà, j’ai souvent réussi à trouver de l’annuaire pertinent pour mes clients et aucun n’est revenu me voir en m’expliquant qu’il avait perdu son positionnement.

    @ Sylvain, oui nous sommes d’accord. C’est ce que j’ai voulu dire dans le dernier paragraphe de l’article “les plus intéressants n’ont pas attendus les sanctions pour modifier l’architecture et les liens/ancres de leur annuaire”. :-)

    @ rubanlumineux, Presque tous ? J’en doute. J’ai l’impression que ce sont surtout les annuaires généralistes qui sont devenus payants à mon humble avis. Honnêtement en cherchant un peu, on trouve assez rapidement des super annuaires thématisés et gratos.

    Merci pour vos commentaires en tout cas. ;-)

  5. C’est certain qu’il serait dommage d’annuler tout le linking des annuaires comme j’ai pu le voir sur certains forums, maintenant baser uniquement sa stratégie dessus, c’est clairement une balle dans le pied !
    Alors quand je vois un titre (certes, voulu provocateur) qui dit que c’est l’avenir, oui ça peut servir pour diversifier son profil de lien mais je pense que ça s’arrête la.

  6. Hey Nicolas, belle analyse même si il faut faire très attention avec les liens annuaires comme le rappelait justement Sylvain.

    Les flags sont nombreux et après avoir discuté pénalité avec MaximeDT, il n’est pas rare de voir aujourd’hui des pénalités survenir dès la création d’un site avant même que celui-ci n’est pris des positions digne de ce nom.

    Après, si il faut en faire avec parcimonie, il faut surtout faire attention à ceux que l’on fait. La meilleure des solutions pour voir quels sont les bons annuaires est de se rendre sur un gros acteur qui valide rapidement et de chopper une fiche bien brand. Vous faire le check “nom de marque.com” et vous voyez les fiches annuaires qui ressortent le mieux ;)

    Souvent bien plus pertinent que tous les MajesticSEO AhrefRank et Cie !

  7. @ Robbe, Oui on est d’accord sur le fond.

    Par contre sur la forme, je me répète mais tout est une question de budget : il m’est arrivé d’aller chercher quelques BL d’autorité (lien sponso, rédaction d’un dossier de presse, réseautage, etc…) et ensuite faire de l’annuaire thématique car je ne pouvais pas faire autrement.

    Et jusqu’à présent, ça a toujours marché. Je l’explique par l’autorité ainsi que l’environnement des liens et le fait que le lien ne vienne pas comme un cheveux sur la soupe.

    @ Nicolas Robineau, Là dessus il n’y a aucun débat : si vous prenez le 1er annuaire venu sans effectué un minimum de vérification, vous augmentez les probabilités d’être flagué.

    Je ne me suis pas étendu sur comment faire pour déterminer que le spot “annuaire” est OK car ce serait clairement 1 dossier complet pour moi. Et ce genre de vérification n’est de toute manière pas propre aux annuaires mais pour tout le netlinking en général ! ;-)

    Bref, je suis d’accord avec ton point de vue mais ce n’est pas un “problème” imputable à l’utilisation de ce type de spot.

  8. Je pense que @Sylvain a bien résumé au niveau des ancres et assez d’accord avec @nicolas Augé concernant la remarque de @Pierre
    “Mais offrir ce genre de presta à un client, c’est le mettre dans une position risquée et ce n’est pas convenable, sauf bien sur s’il est parfaitement informé des risques, des solutions et de leur coût.”
    Il y a les annuaires faits par des SEO ou des informaticiens…et il y a les autres ;-)
    C’est un levier qui envoie encore et qui n’a rien de light au niveau qualité, même pour de la presta si on choisit bien

    PS : Pour ceux qui veulent faire de l’automatisation, voir le lien ci dessous
    Jeromeweb Articles récents..Ereferer : plateforme de referencement dans les annuairesMy Profile

  9. Pas mal l’article. Les annuaires c’est bien, c’est du lien facile mais bon, faut voir aussi que Google est pas si con que ça et pourra un jour au l’autre comprendre que c’est des sites créés par des SEO pour les SEO (et non pas des sites pour les internautes).
    Il peut très bien balancer un autre filtre ou les descendre manuellement estimant (a raison) que mal grès une description unique et complète, on répète la même chose un peu partout pour faire monter le site de notre client (après j’avoue que ce n’est pas différent du métier de communiquant, sauf qu’en général, celui ci va vers des public qualifié ayant des chances de ramener des ventes, à la différence des annuaires seo qui restent pour les seo et ne déclenchent aucune vente et ne ramènent pas de trafic interessant).
    Enfin pour l’étude des annuaires en général faut rechercher des spécialisés et/ou localisé (annuaire chaussure, annuaire telephone, annuaire paris…) ou des généralistes qui ont de bonnes metric (alexia, majestic, PR, ancienneté …) J’écrirai un ptit article dessus je pense.
    Après comme tout en SEO, chaque cas est particulier et à analyser selon le projet,son expérience et celle des autres.

  10. Bonjour Nicolas,

    Je suis entièrement d’accord sur une chose : Le temps des annuaires gratuits à profusion avec inscription en 2 clics est bel et bien terminé.

    Maintenant, le genre de dérive que cela entraîne, occasionne du copinage (presque forcé) pour espérer avoir des liens de choix depuis les meilleurs spots de la toile, dommage…

    Un article instructif et une réflexion sympa cela dit…

    Thomas

  11. Merci pour cet article sur les annuaires, qui remet bien les choses en place mais qui nous rassure sur les doutes que nous avions tous sur leur légitimité !

  12. Merci beaucoup Nicolas et Alexandra pour cet article sur les annuaires, et aussi pour la présentation de mon service annexe de rédaction. Les annuaires sont toujours de très bons leviers pour améliorer les positions d’un site dans les moteurs, je continue moi-même à référencer mes nouveaux domaines et les liens dans les annuaires sont très efficaces, l’impact est visible et quasi immédiat, ce qui n’est pas le cas avec les liens sur le blog, forums, etc. Mon conseil: n’hésitez pas à revenir de temps en temps sur les annuaires où votre site est inscrit, pour noter, voter, commenter, participer, en animant les répertoires qui vous référencent vous donnez automatiquement plus de puissance à vos propres liens, et vous pérenniser votre travail ;)

  13. Du moment que l’annuaire est bon, je ne pense pas qu’il faut s’inquiéter de quoique ce soit. Après il faut savoir choper ces bons annuaires qui doivent déjà, pour moi :
    -être thématisés (je ne dis pas que les généralistes sont à mettre de côté, mais privilégier les thématiques),
    -se montrer comme un guide utile pour l’internaute et pas seulement pour les moteurs de recherche,
    -mettre en avant ses fiches.

    Je suis annuariste depuis peu de temps et pour le moment il envoie pas mal de jus en gardant cet état d’esprit. Après il faut évoluer en même temps que Google pour pouvoir garder sa place et continuer à envoyer du jus à ses webmasters inscrits.

    Très bon article en tout cas, je partage ;)

  14. @ Azcrea, De rien, j’ai apprécié la prestation alors je le dis. :-)
    Sinon tu as tellement raison dans le fait de suivre sa fiche et de la rendre “social”. C’est souvent une des erreurs les plus courantes de la plupart des SEO qui inscrivent leur site au sein d’un annuaire.

    Une fiche annuaire ça se chouchoute autant qu’un lien d’autorité. Testez par vous-même ! ;-)

    @ Guese, Effectivement l’aspect “guide utile” doit être recherché pour un annuaire, surtout pour les “nouveaux”. Le meilleur conseil que je puisse donner à un annuairiste, c’est d’intégrer toutes les couches métier du web : du webmarketing en passant par le SEO et le SMO pour finir par le webdesign et l’UX par exemple.

    Il est important d’utiliser les mêmes recettes que les autres sites pour paraitre le plus “naturel” possible. :-)

  15. Les annuaires ont beaucoup évolué à travers les ages mais ils sont parfois trop ringards pour s’y interesser surtout si ils sont généralistes, pas responsive avec une information pas à jour. je privilégie l’annuaire ciblé si celui ci a des critères internes pertinents. et je pense que l’algo de google sait aussi repérer la qualité de celui ci.

  16. Sur ton dernier point “Le trafic inexistant”…

    J’ai beaucoup de personne qui me signalent qu’ils convertissent suite à la visite de mon annuaire grâce à analytics ils peuvent me le confirmer (ce qui au passage me fait très plaisir). J’en conclu que si leur fiche est pertinente, ça ne peux QUE faire gagner de la conversion.

    Un exemple avec Fred (Jusseo) qui m’annonçait sur twitter faire des ventes grâce aux visites -je l’admets pas si spectaculaire que ça- depuis creasite-france, il a donc des visites qui convertissent, et pour moi c’est tout ce qui compte. Mon annuaire doit être la passerelle entre une info et une conversion.

    Un bon annuaire doit permettre (comme les pages jaunes) de trouver une réponse sans même avoir été visiter le site linké. Si tu as compris ça quand tu rédiges ta fiche, je pense que tu as compris ce qu’attends un bon annuariste de tes fiches soumises.

  17. Bonjour Nicolas
    Déjà merci pour cet article
    Oui je vous rejoins entièrement dans votre analyse, pour moi les annuaires ont encore une place en terme de seo, évidement bien les choisir comme vous dites. Des annuaires de bonne qualités sont toujours un bon renfort de liens. Pour ce qui est de pratiquer cette technique pour des clients, oui bien sur en restant évidement dans la même logique, (des annuaires de qualités). Pour ma part je n’ai jamais eu une pénalité pour des inscriptions dans des annuaires.
    Faut aussi voir que tous les clients n’ont pas tous un budget de netlinking
    même pour une petite campagne, donc les annuaires sont toujours un petits plus.

  18. @ Rodrigue, n’ayant pas testé ton annuaire qui est, si ma mémoire est bonne, plus généraliste, je n’ai pas eu l’opportunité d’avoir du trafic. :-)

    Je te rejoins sur l’investissement au sein de la fiche, par contre sur le fait de mettre la réponse à la question que se pose un visiteur, je suis plus réservé. Si l’ensemble des visiteurs ont l’info, je ne suis pas sûr que la majorité vont continuer leur chemin en allant visiter le site.

    D’ailleurs, je suis convaincu que certains visiteurs pensent être sur le site en question et non dans un annuaire. xD

  19. Effectivement il faut faire attention aux annuaires que l’on choisit. Personnellement je privilégie les plateformes thématiques. Ensuite viennent les annuaires généralistes sérieux de personnes qui bossent beaucoup dessus (Costaud, Le Bottin et d’autres).

    Comme il a été dit plus haut, l’annuaire est là pour un peu diversifier le profil de liens et pas pour une stratégie de netlinking. Pas sur un site client du moins… Après, pour un MFA ou un projet perso, pourquoi pas, ça marche encore :)

    Pour revenir sur le trafic apporté par les annuaires, il existe des plateformes qui t’envoient des visites. C’est par exemple le cas de sites localisés ou de sites thématiques. Mais pour que les fiches t’apportent du trafic, il faut qu’elles soient correctement rédigées :)

  20. L’article est très intéressant! en effet, pour promouvoir ses produits, ses services ou sa marque, l’inscription à un annuaire est toujours une étape indispensable. Mais encore faut-il choisir des annuaires de référencement de qualité pour son site web professionnel en privilégiant par exemple des annuaires proposant des liens retour “en dur” et des annuaires au PageRank élevé

  21. Merci pour l’articles interessant.

    Cependant quelques adresses d’annuaires auraient finalisées en beauté l’article :)

    Bonne continuation

  22. Certains annuaires très thématisés permettent de capter un trafic constant plutôt très qualifié, plusieurs conditions (au moins deux) sont cependant requises : Votre fiche dans l’annuaire doit être travaillée et pas une simple présentation, ensuite votre site doit répondre aux attentes du visiteurs alléchés par votre présentation dans l’annuaire.

    Inutile de répéter enfin que les bons annuaires généralistes se sont pas légion et qu’il faut donc faire une sélection drastique dans l’offre pléthorique du web.
    D’ailleurs je confirme ce qui est dit plus haut à 2 reprises, el-annuaire fait parti (selon moi) des incontournables en matière de généralistes de qualité.

  23. @Nicolas : Oui je me suis mal exprimé, si ils trouvent l’info, ils viendront convertir chez toi (je ne pense QUE eCommerce désolé ^^). En revanche pour un plombier oui en effet il faut créer l’intérêt pour le faire cliquer :)

    Je pense qu’on est d’accord ?

  24. @ Rodrigue, Yep on est d’accord. :-)

    @ Tous ceux qui demandent une liste d’annuaires, je ne peux que vous renvoyer vers la citation de cette page : http://www.nicolasauge.com/merci-la-communaute/

    Vous n’avez pas besoin de savoir quels sont les annuaires que j’utilise puisque de toute façon ça dépend de la thématique de chaque site à positionner. Par contre, ce qu’il y a à savoir c’est comment trouver et repérer le bon annuaire et je pense que l’article + les commentaires sont suffisants pour vous aider ! ;-)

  25. Il faut faire attention dans le choix de ces annuaires dans leur thématique et ne pas ancrer les liens.

  26. En sélectionnant les bons annuaires avec soin aussi bien thématiques que d’anciens annuaires généralistes, on arrive à une bonne base pour le référencement d’un site, je ne sais pas si ils sont l’avenir mais ils sont le présent c’est certain !

  27. Le problème c’est que les annuaires n’ont pas d’avenir, la visibilité de ces sites n’est plus celle des années 2000, à partir de là, quel intérêt d’être annuairiste en 2015, un divertissement extrêmement chronophage et couteux, tout comme les comparateurs de prix d’ailleurs, et ce n’est pas avec la poignée d’annuaires francophones qui restent que vous allez positionner un site.
    patrick Articles récents..Comment sécuriser vos mots de passe sur le Net, conseils de Edward SnowdenMy Profile

  28. Merci pour cet article très intéressant. Plus qu’une liste des bons annuaires, avez-vous connaissance d’une liste d’annuaires à absolument éviter ?

  29. @ Michel, Honnêtement ce genre d’annuaire qui propose d’ancrer les liens, ça n’est pas rassurant du tout compte tenu de l’autorité de ces 3 annuaires. Je souhaite donc bonne chance à ces annuaires car il va leurs en falloir ! ;-)

    @ patrick, “Le problème c’est que les annuaires n’ont pas d’avenir” -> Oui c’est comme le SEO quoi, c’est mort depuis 2012… Ou pas !
    “et ce n’est pas avec la poignée d’annuaires francophones qui restent que vous allez positionner un site” -> Est-ce que j’ai besoin de revenir sur le fait que certains arrivent à ranker sur des mots clés sympa qu’avec des annuaires ?

    @ gwen, là on entre dans de le domaine de la délation et je ne mange pas de ce pain là ! :-/

  30. Pour ceux qui s’inquiètent du nombre de visites sur les annuaires, hormis el-annuaire qui tape très haut, la plupart des annuaires « intéressants » ont quand même entre 5 et 15.000 visiteurs uniques par mois.

    Est-ce que ce trafic est suffisant ?

    Ce que je peux dire, c’est que le nombre de visites envoyées reste supérieur à nombre d’autres « spots » possibles (le meilleur des gags étant les pages partenaires).
    Donc, à moins que vous fassiez la une de numerama ou de commentcamarche, demandez-vous quel trafic vous obtenez à partir de vos autres liens…

    Un annuaire est par nature créé pour parler de sites, les liens y sont naturels (quoi qu’en disent certains googlers boutonneux qui n’ont même pas compris les guidelines de Google). Ce sont les ancres optimisées qui ne passent pas, pas votre présence dans un annuaire ou le fait que les liens soit en dofollow.

    Au-delà de cela, il faut revendiquer le droit de parler de sa boite sur le support que l’on veut, ce n’est pas à Google de nous censurer. Même si on le fait cela à des fins SEO, cela reste un droit d’assurer sa promotion ou de se faire connaître.

    Tant que c’est fait raisonnablement, Google, comme le site référencé, sont gagnants. C’est en cas d’exagération et d’ancres optimisées que ça coince.

    Par ailleurs, avec un contenu substantiel sur votre site (contenu bien foutu cela s’entend), on n’a, le plus souvent, plus besoin d’autant de liens qu’avant, donc, il faut simplement changer de paradigme et les annuaires sont une base à ne pas négliger.

  31. Je gère moi même plusieurs annuaires thématiques, et ils envoient du trafic, ils rankent même bien souvent devant les sites des clients… Par contre mon taux de refus est d’environ 80% tant les gens y soumettent du contenu dupliqué, ou encore du n’importe quoi…
    Patrice Krysztofiak Articles récents..PTI – Référencement Etats UnisMy Profile

  32. Cet un article intéressant, mais dans les effets de Panda, le déclassement arbitraire de certains site est inéluctable, au détriment parfois de la qualité .
    J’ai un petit annuaire avec plus de 7000 sites inscrits avec ou sans backlinks, mon annuaire n’est pas encore déclassé,mais n’étant pas sur les réseaux sociaux, je risque d’être déclassé prochainement, j’utilise le Google Tool Webmaster, j’espère que ça m’apportera des résultats dans le futur !

    Bon référencement à tous !!!

    Jean-Pierre Delieux

  33. @ Nicolas Augé, Est-ce que j’ai besoin de revenir sur le fait que certains arrivent à ranker sur des mots clés sympa qu’avec des annuaires ?

    Je ne crois pas que ce soit un scoop de dire que les annuaires sont la cible de Google depuis 4 ans, et c’est normal puisqu’il sortait un annuaire toutes les 10 secondes. Pour ma part je vous félicite de ranker sur des mots clés qu’avec des annuaire, moi c’est l’inverse depuis que j’ai enlevé les annuaires avec un mauvais ou moyen trustflow, je ranke mieux sur mes mots clés, comme quoi tout le monde peut-être content avec ses techniques personnelles !

  34. Non, l’annuaire n’est pas mort. La preuve, tout le monde veut être sur Google Local +, n’est ce pas une sorte d’annuaire géolocalisé ?

  35. Bon sang, un article qui parle d’annuaire pour le référencement naturel internet, et on en est déjà à une quarantaine de commentaires (avec de beaux liens). La prochaine fois un article sur le commentaire d’article de blog et on explose le trafic du site ? On voit dans ces échanges beaucoup d’annuairistes qui défendent leurs services. Moi je veux bien, sauf que certains annuaires se sont pris des grosses claques. Plus de 80% de ces sites ne sont pas consultés par les humains et à partir du moment où ils sont gratuits, comportent principalement des sites qui n’ont aucun intérêt et qui n’ont donc aucune chance d’avoir des liens dits “naturels”.

  36. Les annuaires qui se sont pris de grosses claques se les sont prises car le profil de liens sortants n’était pas très propre.

    Creasite-france par exemple a été revisité par Google et l’annuaire a retrouvé tout son jus, et même plus si tu veux que je sois totalement transparent. Le page rank est revenu mais n’est pas un indicateur pour moi, ce qu’il l’est, c’est que Google l’a sorti et que les fiches qui y sont ressortent plutôt bien à nouveau.

    Même ceux qui on laissé leurs liens sortant Nofollow (même si pour moi ils on fait une grosses conneries) ont quand même un intérêt pour l’internaute, qui lui se fiche que le lien soit Dofollow ou pas. Donc quand tu parles de grosse claque, que veux-tu dire par là ?

    Idem pour le côté gratuit, c’est à l’annuairiste de filtrer la mer** et que ce soit payant ou pas, ça ne change pas grand chose. Je peux te le dire, je possède les deux.

  37. Il faut aussi faire la différence entre annuaire généraliste et annuaire thématique. Aujourd’hui je ne conseille personne de s’inscrire sur des “généralistes” (multi-catégories) même s’ils renvoient un excellent jus. En revanche, les annuaires thématiques (un seul thème abordé), pourquoi pas, à condition qu’il y ait un vrai rapport avec le sujet dont le site traite.

  38. Bonjour Nicolas,

    Même si la prudence et la parcimonie sont de rigueur, je partage votre avis et pense que les annuaires peuvent encore dans certains cas être utiles (voire même générer du trafic :-) ).

    Petite note cependant concernant les pénalités : je suis pour ma part déjà intervenu sur des sites pénalisés dont la source était principalement due à une utilisation excessive d’annuaires. Si le volume et la proportion très importants ainsi que l’utilisation d’ancres redondantes et suroptimisées expliquaient grandement ces pénalités, le fait que les backlinks de ces sites proviennent d’annuaires à sans doute faciliter la détection.

    Jean-Francis

  39. Un excellent article, la qualité a toujours payé ce que fait Hervé avec Infinisearch.fr ou d’autres avec d’autres annuaires n’est qu’un exemple.
    J’avais moi même parlé de la qualité des annuaires, et cela ne date pas d’hier, l’article a cinq ans.
    http://www.redigeons.com/?p=1177

  40. Moi je me suis souvent inscrit sur des annuaires mais avec google, beaucoup de choses changes et je vois tout de même malgré cela des black hat qui arrive a monter des sites assez vite, c’est un sujet qui m’intéresse aussi car qui du black hat ou du white hat est finalement récompensé sur le court terme?

  41. Je suis a moitié convainvu c’est quand même limité comme stratégie, non ? Franchement, des annuaires de qualité, j’en ai une vingtaine dans ma backlink list. wizzcasino.com par exemple a été revisité par Google et l’annuaire a retrouvé tout son jus, et même plus si tu veux que je sois totalement transparent. Le page rank est revenu mais n’est pas un indicateur pour moi, ce qu’il l’est, c’est que Google l’a sorti et que les fiches qui y sont ressortent plutôt bien à nouveau. tout comme les comparateurs de prix d’ailleurs, et ce n’est pas avec la poignée d’annuaires francophones qui restent que vous allez positionner un site.

  42. Super article et entièrement d’accord avec toi je trouve que cela permet tout en douceur en faisant quelque chose de maitriser…
    Par contre il aurait été peut être intéressant d’avoir une liste de 10-20 annuaires influents??

  43. Merci pour cet article très intéressant, mais comment tester la qualité de l’annuaire ou un annuaire pénalisé ou non ;)

  44. Bel article. Mais comment juger qu’un annuaire est de bonne qualité? Sur le PR?

  45. Je possède un annuaire depuis l’an 2000. C’est un travail colossal que de maintenir une qualité. Le page rank n’est pas le seul élément de repère pour juger de la qualité d’ un annuaire. Nous avons passé les inscriptions en mode payantes depuis quelques mois car nous étions assaillis de centaines de liens à valider par jour ( humainement impossible). 35,000 sites à gérer c’est énorme! Mais nous ne baissons pas le bras! La liste Bertimus sur laquelle nous figurons nous apporte des encodeurs référenceurs de qualité! Le but pour nous est d’ offrir des liens pour des utilisateurs en recherche de chouettes sites ( je vous jure il en existent encore qui ne passent pas que par la recherche google et qui utilisent encore les bons annuaires).

  46. Bonjour,

    Je viens de tomber sur cet article un peu par hasard et j’avoue que les annuaires me laissent perplexe…
    Sur ma thématique par exemple : codes promos, il y a régulièrement 200/250 sites par annuaires sur ma catégorie, du coup le jus transmis est quasiment inexistant, non ?
    Après à côté de ça j’ai trouvé quelques annuaires de “qualité” (PA/DA >30) où il n’y avait que très peu de concurrents ou très peu, mais j’attends encore de voir ce que ça donnera dans les SERPs, pour le moment mes positions restent identiques…
    Après à tester les annuaires payants, j’en ai fait un pour le moment, à voir si sur certains je n’ai aucun concurrent (ou très peu), à la rigueur je serais prêt à payer pour poster un lien ou deux et voir ce que ça donnera par la suite…

  47. Il est vrai que les annuaires doivent s’inscrire dans une stratégie d’acquisition de liens, et ils ne peuvent à aucun moment se suffire à eux seuls. Néanmoins, il est vrai qu’ils permettent à un site d’avoir du jus, notamment pour les nouveaux sites.

  48. À vrai dire mon point de vue les annuaires sont morts au niveau SEO..C’est vrai qu’il y a des annuaires de qualité que google adore comme Dmoz par exemple mais si on parle des annuaires bidon il y en a des milliers sur le web..Il faut faire attention où mettre son lien précieux..oui je dis précieux parce qu’un travail de 1 an de référencement peut se détruire en quelques jours avec des pratiques des annuaires..si tu mets ton lien dans 10 ou 15 annuaires considérés comme un abri des spammeurs dans les yeux de Google..tu pourras dire au revoir mon site.
    Finalement c’est bien de mettre son lien dans des annuaires de qualité, par contre il faut vraiment faire attention et analyser le’annuaire d’abord avant de faire une action que tu regretteras après.

  49. @Référencement Naturel

    Bouais, l’eau ça mouille, le froid ça caille, le feu ça brule…
    Sinon, côté repérage, l’ancre DF “référencement naturel”, c’est naturel quoi ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.