Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » Penguin : le filtre contre les liens de mauvaise qualité !

Penguin : le filtre contre les liens de mauvaise qualité !

google-penguinDans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 octobre, Google a mis à jour son filtre, de son nom PENGUIN. Cela faisait plus d’un an qu’on l’attendait ! Même scénario que pour PANDA, il y a trois semaines, je me suis dit que je n’avais pas d’article sur le blog traitant du sujet. Aussitôt dit, aussitôt fait  … :)

Je vous propose aujourd’hui de faire un petit tour rapide du sujet : description de Penguin, énumération des différentes mises à jour ainsi que quelques astuces pour éviter la sanction. Pour finir, j’ai extrait quelques avis des différentes interviews sur mon blog ! Bonne lecture !

Penguin : qu’est ce que c’est ?

Google Penguin, c’est le nouvel algorithme antispam de Google sorti le 24 avril 2012. Traduit littéralement en français par « manchot » et non pas « pingouin » comme on peut le voir dans la sphère SEO, son principal objectif est de détecter et pénaliser les liens de mauvaise qualité ainsi que les techniques de spam utilisées pour manipuler l’algorithme du moteur.

Ce que chasse Penguin

Google Penguin, chasse l’ensemble des techniques abusives ou frauduleuses en matière de netlinking et de sur-optimisation : l’automatisation du netlinking, le netlinking massif, les techniques de « Spam Co » qui viennent à l’encontre des guidelines de Google, les liens sans rapport avec le sujet de la page, l’achat de liens, et surtout l’abus des ancres de liens exactes (trop optimisées).

Les principales mises à jour de Penguin

Google Penguin a été déployé 6 fois depuis 2012.

  • V1 – Penguin 1 : 24 avril 2012 – 3,1% des requêtes anglophones
  • V2 – Penguin 1.1 : 26 mai 2012 – 0,1% des requêtes anglophones
  • V3 – Penguin 1.2 : 5 octobre 2012 – 0.3% des requêtes anglophones
  • V4 – Penguin 4 (ou Penguin 2.0) : 22 mai 2013 – 2,3% des requêtes anglophones
  • V5 – Penguin 2.1 : 4 octobre 2013 – 1% des requêtes anglophones
  • V6 – Penguin 3.0 : 18 octobre 2014 –  1% des requêtes anglophones

Parmi ces 6 mises à jour, deux ont eu un peu plus d’impact que les autres, il s’agit de la première version du filtre Penguin 1 (3.1% des requêtes impactées) et Penguin 2.0 en mai 2013 (2.3% de requêtes impactées).

Les webmasters étaient persuadés que Penguin 3.0 va faire des ravages (parce qu’il s’est laissé attendre?! :) ), mais au final, son impact est assez faible. Pour le moment, il toucherait uniquemment 1% des requêtes anglophones. C’est Pierre Far, un googler, qui l’annonce via un post Google +. Une autre information importante de son poste, c’est que le déploiement de Google Penguin 3.0 n’est pas encore finalisée, donc ne baissez pas encore votre garde. :)

pierre-farLes pénalités infligées par Google Penguin

Si Panda applique une sanction à la totalité du site, Penguin lui, n’applique la sanction qu’aux URLs suspectées d’avoir des backlinks artificiels, de mauvaise qualité, suroptimisés. Nous pouvons donc avoir des pages du même site qui sont bien positionnées et d’autres complétement déclassées.

Que faire pour éviter Penguin ?

Du netlinking propre ? :) Voici quelques conseils pour votre stratégie de netlinking :

  • Variez vos ancres (le nom de marque, le nom de votre site, le nom de vos produits, de vos services, des mots clés..jouez sur les ancres optimisées/non optimisées).
  • Variez le type de liens (image, text..)
  • Variez le type de support  (blogs, réseaux sociaux…)
  • Privilégiez les sources de qualité, prenez le temps d’analyser le site sur lequel vous envisagez de placer le lien
  • Faites attention au ratio dofollow/nofollow
  • Faites attention au rythme d’acquisition de liens

Encore des conseils de bon sens, rien de nouveau. Essayez juste de mettre en place une stratégie de linking à long terme et évitez les liens artificiels ainsi que la sur-optimisation. Même conseil que pour Panda, privilégiez la qualité à la quantité.

Dernier petit conseil, un bon lien c’est un lien qui apporte un plus à l’internaute, qui a une valeur ajoutée. Un bon lien peut être justifié. Un bon lien est thématisé ! Pensez expérience utilisateur et non linking !

Kings of the BeachComment savoir si vous avez été touché par Penguin?

Pour détecter une éventuelle pénalité, plusieurs techniques permettent d’arriver à vos fins :

  • Suivre les statistiques. Observez vos statistiques avec votre outil habituel (Google Analytics, Xiti, Piwik…) et notez les chutes brutales de trafic, surtout lorsqu’elles se produisent autour d’une date de mises à jour de Google Penguin ou Panda.
  • Suivre le positionnement. Vérifiez le positionnement de votre site sur les expressions clés. Votre positionnement a-t-il baissé ? Votre site n’apparait plus dans les SERPs sur ces expressions ? Ce n’est peut-être pas bon signe et il faudra réagir.
  • Vérifier la messagerie de Google Webmaster Tools. Google apporte de plus en plus de transparence dans ses actions récentes en envoyant des messagers d’alerte pour les webmasters qui seraient la cible de liens suspects ou non naturels. Vérifiez vos messages dans Google Webmaster Tools pour ne pas être surpris.

La stratégie netlinking après Pinguin : que faut-il faire, que ne faut-il pas faire ?

benjamin-mediaveille“Il est clair que la stratégie de tout miser sur des annuaires et CP n’est plus à suivre. Cependant le lien reste un pilier du référencement et il est important de diversifier ses sources. On peut faire du linkbaiting ce qui nous obligera à produire du bon contenu, mais cette stratégie seule revient à jeter une bouteille à la mer en croisant les doigts pour que l’on reçoive un backlink. Dans le meilleur des mondes, il faut un peu de tout pour essayer de conserver un profil de netlinking qui semble naturel tout en le développant activement. Pour cela, il faut : créer des liens depuis des sites à fort TrustRank, utiliser les réseaux sociaux pour diffuser notre article pour le linkbaiting, diversifier ses contenus, optimiser son maillage interne…. Bref tout l’arsenal disponible et être inventif, le problème c’est que ça reste très chronophage.”

Interview Benjamin Yeurc’h – consultant SEO

laurent bourrely“Il faut bien avouer que le netlinking était devenu du grand n’importe quoi. Combien de sites peuvent légitimer une majorité de liens au mérite ? Le référenceur du dimanche va se contenter d’inscription annuaires et soumissions de CP.

Les stratégies que je préconise ne dépassent pas quelques dizaines de liens. On ne doit pas arrêter de construire des liens, mais le profil doit paraître plus “naturel” qu’auparavant.

Cela dit, Pinguin est une grosse supercherie d’après moi. Google n’a jamais réglé le problème du spam ou l’abus des référenceurs. Comme par hasard, avec un soi-disant filtre qui cible une minorité de sites, il a réussi à faire régner la terreur.

Pour moi, les solutions sont l’Inbound Marketing et le Content Marketing.”

Interview SEO – Laurent Bourrelly

Nassim“Je n’ai personnellement jamais vu ces mises à jour de l’algorithme de Google d’un mauvais œil. Pengouin est là pour lutter contre le spam, il me semble donc qu’une utilisation naturelle des backlinks reste le meilleur moyen d’échapper à une potentielle pénalité. En gros, ne jamais oublier que la qualité des liens prévaut sur la quantité : cela à toujours été la règle d’or de Google. Pour le reste, je pense qu’il faut toujours faire attention à ne pas obtenir trop de backlinks en l’espace d’un court laps de temps, ce qui est caractéristique du spam, et essayer d’obtenir des liens de la manière la plus naturelle possible : pas d’achat, juste des contenus de très bonne qualité et du link baiting.

Interview Nassim Kebbani,

sylvain-richard“Dans un cas de guest blogging, si un lien est justifié, s’il permet de mieux comprendre un sujet, s’il est pertinent, il n’y a à mon sens aucune raison d’avoir peur.

Dernièrement, j’interviewais sur le blog AxeNet une référenceuse qui travaille sur la thématique du viagra. Et bien faire (entre autres) un lien vers son site me semble parfaitement naturel, c’était le sujet de l’article.

Je sais que certain ont pris peur face aux déclarations de mister Matt, mais il faut toujours relativiser, si un lien pue le SEO, il ne faut pas le mettre, si un lien est utile au visiteur, je n’hésiterai jamais.

Interview Sylvain Richard d’AxeNet

Pour conclure …

Google Penguin est la mise à jour de Google qui privilégie les liens de qualité. Penguin lutte donc contre tout ce qui lui parait non-naturel, abusif.

Pour éviter de tomber dans les griffes du Penguin, privilégiez le naturel, l’éthique, la pertinence et la qualité des liens.

Ce sujet est traité dans le livre que j’ai coécrit avec Mathieu Chartier : Techniques de référencement web : Audit et suivi SEO  !

GD Star Rating
loading...
Penguin : le filtre contre les liens de mauvaise qualité !, 4.8 out of 5 based on 13 ratings

13 réflexions au sujet de « Penguin : le filtre contre les liens de mauvaise qualité ! »

  1. Article très complet. Rien à dire sinon que le linkbaiting est une méthode qui fonctionne très bien. Ceci n’empêche cependant pas d’exploiter les autres sources de liens (CP, guestblogging,etc.) tant que c’est fait de manière pertinente. J’aurais juste besoin de plus de précision sur “Faites attention au ratio dofollow/nofollow”. Quelle limite faut-il justement respecter ?

  2. Ces derniers temps, le netlinking prend un coup dur avec les différentes mises à jour de penguin, la petite bête qui met des bâtons dans les roues des référenceurs. Maintenant, l’heure est vraiment à la qualité, et tous référenceurs devraient s’y concentrer, avec éventuellement une possibilité de retravailler sa stratégie de création de lien. Et justement sur ce point, je conseille aux référenceurs de prêter attention aux nouvelles directives de google, mentionnées dans sa plateforme.

  3. “On ne doit pas arrêter de construire des liens, mais le profil doit paraître plus “naturel” qu’auparavant.” Très juste et pour cela il faut respecter les consignes du moteur de recherche et mettre aux oubliettes les stratégies de netlinking datant des années 2000. Les temps ont changé, Google a évolué et pour survivre et prospérer il faut s’adapter aux changements. Et même si certains sites arrivent facilement à se relever d’une pénalisation Google, ce n’est pas toujours le cas des autres qui même après deux ans ont dû mal à remonter la pente. Alors, mieux vaut rester “naturel”.

  4. Hello,
    Au vu des chiffres annoncés (1% des requêtes anglophones) et au vu des commentaires de nombreux webmasters ou référenceurs sur de nombreux sites SEO, je me demande si les chiffres communiqués ont une valeur. Apparemment de grands sites (connus et à fort contenu) sont ou ont été pénalisés… Si vraiment il n’y a qu’un pourcent des requêtes atteintes, je ne suis pas sûr que ca vaille la peine de perdre du temps à faire quelque chose. C’est au contraire envoyer un signal de manipulation de lien. Si par contre tous les sites soit disant touchés le sont vraiment, le 1 % parait dérisoire… Au final, c’est toujours très difficile d’y comprendre quelque chose et de savoir que faire, la seule valeur correcte étant la perte de visite à une date donnée dans l’outil d’analyse.

  5. Surprenant tout de même cette phrase de LB “Les stratégies que je préconise ne dépassent pas quelques dizaines de liens.” et on se positionne comment avec cinquante liens dans les serps par exemple ?

  6. Quand on a un site web, on doit connaître un peu Panda, Colibri et Penguin, bref, la ménagerie de Google. Ces algorithmes étant souvent mis à jour, il faut toujours rester au courant des dernières nouvelles. Or, il faut dire que le lancement de cette nouvelle de Penguin s’est fait un peu en douceur et beaucoup n’a su la nouvelle que lorsque que quelques jours après le déploiement. Heureusement, lorsqu’on suit un blog comme celui-ci, on ne rate pas les nouvelles.

  7. Les mises à jour des algorithmes Google n’est pas une mauvaise chose à mon sens car le moteur de recherche tend à aller vers des résultats de qualité. Alors bien sûr, les sites dont les liens proviennent de sous-traitants peu scrupuleux vont descendre, mais ceux qui s’efforcent d’offrir un contenu de qualité verront leurs efforts enfin payer.

    Ps: Merci Miss Seo Girl pour vos conseils très intéressants.

  8. Bonjour,
    Sur les quelques sites dont je m’ocupes(5 pour etre précis), un a largement bénéficié de penguin, 2 progresses et le reste stagne. Ce chiffre avancé de 1% me laisse perplexe car, meme si mon cas n’est pas très représentatif, il y a eu quand meme pas mal de mouvement et je penses que cela n’est pas fini.
    Faire des liens fonctionnent encore très bien pour peu que l’on varie au maximum les spots, les ancres et un peu de nofollow ppour faire clean. Maintenant, avec google, ce qui marche un jour peut très bien tomber demain.

  9. Que de bons conseils! Effectivement, selon les informations, il n’y a que 1% des résultats anglophones qui sont touchés. Bien sûr, il y a des sites connus qui ont reçu des pénalisations mais cela ne veut pas dire que ce 1% n’est pas réel. Ce qu’il faut noter c’est que parmi les sites connus pénalisés, un en particulier plaide sa cause en reposant la question sur ce que naturel veut dire pour Google si certains liens naturels sont considérés comme non naturel.

  10. Super article !
    Fini les sites peu scrupuleux prêt à tout pour avoir des backlinks. Le référencement ça se fait avec des effort et du temps. Cet algorithme permettra aux sites d’avoir un contenu plus pertinent…

  11. Merci pour l’article.
    Les recommandations de Google sont plutôt flous, les liens de mauvaises qualités fonctionnent toujours à mon avis mais c’est sans doute leur poids qui a diminué, j’ai lancé un site en anglais récemment et j’ai payé pour une compagne de liens sur Fiverr (liens de mauvaises qualité selon Google) et le positionnement du site s’est nettement amélioré donc tout ça ça reste à confirmer…

  12. Yo :) Alors désolé de déterrer un peu ce sujet, mais en ce moment j’aime bien lire des articles sur l’algorithme Pengouin. J’aimerai apporter ma contribution sur ce bel article par rapport à ce filtre et surtout sa dernière mise à jour dis Penguin 4.0 qui dévalorise donc les backlinks et serait d’après Google en temps réel. J’ai rédigé un post sur l’algorithme 4.0 sur un ton léger qui pourra certainement vous arracher un petit sourire. Je laisse le lien ici pour ceux qui veulent consulter l’article : https://webtacus.fr/blog-webtacus/mise-a-jour-de-google-penguin-4-0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.