Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Les faux pas du SEO !

Les faux pas du SEO !

faux-pas-seoArticle invité rédigé par Arcadie Brouard, responsable éditorial chez Pilot’in, agence webmarketing.

Arcadie, vous propose une liste des faux pas du SEO, pour vous éviter l’entorse aux bonnes pratiques de Google. Un bon référencement, ça se travaille !

PS hors sujet : la petite photo me fait littéralement craquer ! Elle est trop chou cette petite ! :)

Première erreur : le contenu !

La qualité du contenu de votre site compte beaucoup dans la manière dont vous êtes référencé. Rédigez des textes en rapport avec la thématique de votre site, faites attention aux fautes d’orthographe ou de syntaxe, etc. Cela ne pourra qu’être bénéfique à votre page.

redaction-webSi vous trouvez un texte de qualité sur un autre site web, vous pourriez être tentés de le dupliquer. Après tout, “je ne ferais pas mieux”. Erreur ! La duplication de contenu est sévèrement pénalisée par Google, qu’il s’agisse de textes entiers ou du copiage de quelques passages. Il est facile de déterminer la version originale d’un article, alors ne prenez pas ce risque.

Qu’en est-il du contenu que l’on écrit soi-même, alors ? Là encore, on ne duplique pas ! Si Google trouve deux pages contenant un texte identique dans un même site, il n’indexera qu’une seule des pages. Dans la même veine, il est inutile de titrer des pages différentes de la même manière : les crawlers pourraient mal les indexer et penser que votre site ne présente pas un contenu qualitatif.

Lorsque vous rédigez le contenu de votre site, évitez les répétitions multiples d’un même mot-clé pour être mieux référencé. Si cette technique fonctionnait il y a quelques années, les mises à jour de l’algorithme l’ont banni depuis un certain temps déjà.

mots cléfs

Il est aussi inutile de camoufler des mots-clés en les incrustant, par exemple, en blanc sur fond blanc. Ces techniques sont totalement visibles par les crawlers et les sites qui en usent sont lourdement sanctionnés.

Veillez également à optimiser les bons mots-clés et à utiliser le principe de la longue traîne. Autrement dit, inutile de chercher à être référencé sur des mots que personne ne recherche ; mettez-vous dans la peau de vos lecteurs et imaginez leurs requêtes pour arriver sur votre site.

Ne vous contentez pas de l’espace “mots-clés” pour inclure les vôtres. Jouer sur les titres, l’URL, la méta-description, les sous-titres et le contenu en lui-même pour inclure vos mots-clés principaux et leurs déclinaisons (principe de la longue traîne, souvenez-vous !).

Les blogs sont un excellent moyen de valoriser votre site par le SEO. En effet, il s’agit de publier régulièrement des contenus qualitatifs à destination de votre audience, là où un site web ne voit pas ses contenus fréquemment actualisés. Ainsi, ne pas tenir de blog en rapport avec votre activité revient presque à vous tirer une balle dans le pied en matière de référencement.

Deuxième erreur : la construction du site !

strutures

Si seul le contenu comptait pour un bon SEO, cela serait trop facile. Voici quelques erreurs d’ordre plus technique qui influencent le référencement de votre site web.

Tout d’abord, faites attention au CMS (Content Management System, ou Système de Gestion de Contenus, pour le rappel) que vous utilisez pour votre site (pour peu que vous en utilisiez un). En effet, certains ont des structures inadaptées à un bon SEO. Ça ne sera pas de votre faute, mais votre site sera moins bien référencé. La solution ? Changer de plate-forme !

Néanmoins, il arrive quelques fois que ce soit le code même de votre site qui soit défaillant. Des erreurs peuvent engendrer des bugs et empêcher une bonne indexation par les crawlers. Alors pensez toujours à vérifier votre code et à tester votre site !

Depuis 2014, les sites qui utilisent des commandes dans robots.txt pour bloquer les accès CSS et JavaScript aux crawlers se voient administrer des sanctions. En effet, Google souhaite pouvoir visualiser les pages de la même manière qu’un utilisateur peut le faire.

Pensez votre site de manière organisée et ergonomique. Une structure trop complexe et/ou basée sur des frames, un contenu uniquement au format image ou Flash, trop lourd, des liens dynamiques, un mauvais linking interne, portent préjudice au référencement de votre site Internet.

Méfiez-vous des redirections. Si elles sont quelques fois nécessaires, il ne faut pas les faire n’importe comment. Évitez les frames, utilisez les redirections 301 (pour les noms de domaine, notamment) et ne faites pas de redirections simples trop fréquemment, au risque d’être pris pour un spammeur.

Les pages dites Doorway et les satellites sont spécialement conçues pour les moteurs de recherche. Elles sont très bien optimisées, avec des mots-clés soigneusement définis, mais leur contenu est sans intérêt. Elles ne visent qu’à amener du trafic sur le site. Google détecte ces pages et les sanctionne sans vergogne.

Plus surprenant, les publicités qui peuvent être présentes sur les espaces de votre site sont prises en compte par les crawlers. Si vous souhaitez générer des revenus grâce à la publicité, faites-le de façon stratégique : évitez d’avoir plus de pubs que de contenu, et choisissez des annonces publicitaires dont la thématique est en lien avec celle de votre site web.

Enfin, ne sous-estimez pas les outils tels que Google Analytics et les Google Webmaster Tools. Ils sont suffisamment aboutis pour vous permettre une analyse fine du trafic sur votre site et de votre SEO. Vous pouvez alors ajuster votre stratégie rapidement et de façon pertinente.

Un troisième faux-pas : le linking

profil-netlinking

Le linking, s’il est bien fait, est un gage que votre site est qualitatif et Google le prendra en compte. Votre site remontera alors dans les résultats du moteur de recherche.

Attention cependant aux liens cassés, et à l’échange de liens avec des sites qui n’ont aucune crédibilité (jugés frauduleux par Google, par exemple) ou aucun rapport avec votre contenu. C’est la notion de TrustRank qui va entrer en jeu ici : tout site part avec une note de confiance équivalente, qui va augmenter ou diminuer avec le temps. Si votre site est alimenté, bien géré, il augmentera son capital confiance. Au contraire, il le diminuera s’il use, par exemple, de pratiques frauduleuses pour le référencement.

Dernier obstacle : vous-même !

consultants-seo

Et oui ! Il arrive que vous soyez votre propre obstacle à un bon SEO pour votre site. Pourquoi ?

Le principe du SEO est de bien ressortir sur des mots-clés génériques associés à la thématique de votre site. Pour cela, il vous faut garder à l’esprit que vous rédigez vos contenus pour les internautes, en tenant compte de l’importance de Google. Ne pas vous soucier du SEO, en plus de vous desservir face à des concurrents qui en tiendraient compte, vous empêche potentiellement de toucher une audience des plus qualitatives pour votre activité.

Une autre erreur est de choisir de ne pas investir dans votre SEO. En effet, c’est la technique de Webmarketing qui possède le meilleur ROI (Return On Investment, ou RSI pour Retour Sur Investissement, en français). Et comme rien n’y est figé, vous avez sans arrêt l’opportunité de passer devant vos concurrents. Toutefois le SEO devient de plus en plus compétitif et il vaut donc mieux s’y mettre au plus tôt : n’attendez pas que de nouveaux concurrents viennent vous compliquer la tâche.

N’oubliez pas de suivre les évolutions des algorithmes afin de rester au top. Les modifications sont fréquentes et peuvent impliquer divers changements sur votre site. Ne pas vous tenir à jour, c’est prendre le risque de voir votre audience chuter du jour au lendemain. Tenez-vous prêts pour le 21 avril !

Après la liste de tous ces écueils à éviter en matière de SEO, nous espérons que vous allez tout mettre en oeuvre pour optimiser votre référencement. Gardez pourtant en tête ce dernier conseil : pas d’excès de zèle ! La frontière entre optimisation et sur-optimisation est mince, il serait dommage de vous faire sanctionner pour bonne volonté.

GD Star Rating
loading...
Les faux pas du SEO ! , 4.5 out of 5 based on 22 ratings

10 réflexions au sujet de « Les faux pas du SEO ! »

  1. Merci pour cet article qui rappelle bien les bases à ne surtout pas oublier !

    Malheureusement ce sont les erreurs que j’observe le plus souvent… C’est un peu dommage car éviter ce genre d’erreur ne demande pas forcément beaucoup de travail…

  2. Merci pour ce petit rappel, j’ai juste une question concernant les CMS tu parles de changer ou d’en utiliser un qui fonctionne avec le SEO… Peut être serait il intéressant une petite liste pour dire quels sont les mieux adaptés?

    Surtout je suppose que WordPress et Prestashop sont ce qu’il y a de mieux….?

  3. En effet, le linking et le contenu sont très importants pour améliorer le référencement de son site sur les moteurs de recherche. Pleins de bonnes infos à retenir dans cet article !

  4. Bonjour, je suis assez content de voir que je suis pas le seul à penser que le temps du Backlink de masse et le tapage de mot clés est devenu inutile, et que mal gré ça on continu à le voir assez fréquemment. De même pour le cloaking etc… Et pourtant ces sites ne sont pas encore pénalisés par Google (last penguin / panda est fin 2014 nan ?). De même pour les “métiers” de rédacteur de contenu SEO, qui ne sont que de vulgaires spammeurs de mots clés pour la majorité, et qui comblent le reste avec de jolies phrases dans un domaine qu’ils ne maîtrisent pas.

    Pour la question des CMS plus haut, pour un début de réponse, que ce soit Prestashop ou WordPress, tu peux faire de bonnes choses, mais prendre les template de base / gratuit / payant, tu devras dans tous les cas aller dans le code pour optimiser ta structure car si tu te base sur un thème pour ensuite le tordre, bah tu vas forcément devoir changer ta structure.

  5. Effectivement les CMS sont une catastrophe au niveau ergonomie et codage et ralentissent la vitesse de chargement. J’ai décidé de m’en passé pour les sites que je crée avec l’inconvénient de ne pas le rendre administrable pour mes clients (de toute façon ils savent pas et n’aiment pas faire ça !).

  6. Merci pour ces astuces, je ne connaissais pas le terme de “longue traîne” ! Ayant créé mon site, toutes ces astuces sont bonnes à prendre pour le référencement ! :)

  7. Hello ! Je m’appelle Laurence Fauconnier et je tiens moi-même un blog : fauconnierlaurence.wordpress.com

    Votre texte m’a apporté de très bon conseils ! En effet, l’ergonomie d’un site est à prendre en compte car les internautes n’attendent pas et veulent l’info recherchée tout de suite.
    Merci pour ce texte !

    Laurence Fauconnier

  8. La construction du site est à mes yeux le paramètre le plus important. Les supports se multiplient et si celles et ceux qui ont un smartphone ou une tablette ne peuvent pas lire nos contenus, nous nous limitons notre audience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.