Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » Les 4P du référenceur … marketing et seo !

Les 4P du référenceur … marketing et seo !

4PLes 4P… pour mes lecteurs qui ont fait du marketing pendant leurs études, cette notion leur dit quelque chose, en tout cas ça doit leur dire quelque chose, sinon ça veut dire que vous avez séchés les cours (petits malins) :)

Pour les autres, je vais l’expliquer rapidement : il s’agit de ce qu’on appelle le « mix marketing » utilisé dans le cadre d’une entreprise, pour analyser son marché. Les 4P, c’est uniquement un outil mnémotechnique simple pour les marketeurs. Les 4P viennent de : Product, Place, Price, Promotion… Les 4P, ont évolués en 5, ajoutant le volet « Personne ».

Vous devez vous dire, mais qu’est-ce qu’elle nous fait là ? Notre Miss a-t-elle perdue la tête ? :)

Eh bien, non, je n’ai pas perdu la tête et je ne veux pas non plus vous donner des cours de marketing :) . Cette notion m’est venue à l’esprit par hasard, et je me suis dit qu’on pourrait l’adapter au métier du référenceur. J’ai donc réfléchi et essayé de trouver les 4P, voire les 5P du référenceur. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et quel autre P vous fait penser au référenceur :)

P  de…Patience

patienceJe pense que sur ce point tout le monde sera d’accord avec moi, être référenceur c’est faire preuve de patience.

Même si les premiers résultats pour un site web peuvent être assez rapides (en fonction de la qualité du site, de son contenu, ou tout autre critère bien travaillé), afin de garder les résultats et même les améliorer, il faut envisager une stratégie à long terme. Il faut laisser le temps aux moteurs de recherche pour analyser, comprendre, et positionner votre site sur les meilleures expressions vous caractérisant, et aux internautes de vous trouver et de vous aimer. :)

Se positionner comme un « leader » sur son marché, ou encore un « expert » dans un domaine, demande du temps. Ne précipitez pas les choses !

P de…Passion

patience

Un autre aspect important pour le métier du référenceur : c’est d’être passionné.

Vous me direz, un boulot c’est un boulot et rares sont les personnes qui aiment ce qu’ils font. Certes, mais Google aime jouer avec les nerfs des référenceurs. S’il n’y a pas une passion derrière, je pense que ça peut vite souler.

Le SEO demande également d’être en constante veille. Perso, je suis sur twitter même le weekend, les newsletters je les lis dès que j’ai un moment… Je suis connectée 16/16H (et oui, je dors au moins 8H :) ). Ce que je veux dire, c’est que s’il n’y a pas de passion, tu fais tes 8H de boulot (si tu travailles en agence par exemple) et après basta. Mais cette pratique, est dangereuse. Les choses évoluent, changent, et c’est primordial d’être au courant de tout… ou du moins essayer…

P de…Polyvalence

Héhé … encore cette « polyvalence »… !

polyvalenceEh oui, je me suis posée la question de nombreuses fois. C’est quoi le métier du référenceur, où se situent ses limites ? A partir de quoi, d’où, le référenceur n’est plus concerné ? La réponse est toujours encore floue dans ma tête car cela dépend de la structure de l’entreprise, de sa taille, des besoins, des clients…

Ce que je sais et je peux affirmer et confirmer de par mon expérience, c’est qu’un bon SEO doit toucher à tout, doit savoir gérer aussi bien le social média que la web analyse. Il doit être technique, commercial, marketeur, rédacteur, community manager… bref… Le SEO est au centre de tout, il peut être amené à gérer une équipe polyvalente, il doit savoir de quoi il parle, ou alors se retrouver tout seul sur un projet, et là encore il doit se débrouiller !

Plus de bla bla, je vous propose de lire un article à ce sujet. Il y a quelques temps j’ai demandé l’avis à des professionnels du métier et voici ce qu’ils ont dit : Le métier du référenceur web à la loupe….

P de…Parcimonie

parcimonieParcimonie, ou autrement dit « modération »…

Pour faire un bon SEO il faut peser ses actes, il faut être pointilleux et rationaliser sa stratégie. Comment dire, on réfléchit avant d’agir, pour ne pas aller droit dans le mur. Il faut faire les choses « de façon mesurée » et  « naturelle », Google aime ça.

Quand c’est trop abondant ou trop rapide (exemple, inscription massive dans les annuaires, trop de mots clés répétés dans le même contenu (keywordstuffing), il y a un risque que Google assimile cela à du spam, à de la sur optimisation… ce que Google attend de nous, c’est d’optimiser intelligemment. Paraitre naturel, prendre le temps, être constant et régulier !

P de ..Persévérance

perseveranceMalheureusement, les résultats ne sont pas toujours là, même si on a l’impression d’avoir tout fait. On peut tourner le site dans tous les sens et ne rien trouver.

Parfois il suffit d’attendre, parfois il suffit de creuser un peu plus pour trouver une idée, un facteur bloquant, parfois en échangeant avec un confrère on peut avoir des pistes à exploiter..

Bref, même si les résultats ne sont pas là, malgré les efforts et les heures de travail, il ne faut pas baisser les bras, il ne faut pas abandonner. Qui veut rester sur un échec ? En tout cas, pas moi. Il faut persévérer, changer de stratégie, chercher…  La persévérance finira par payer !

GD Star Rating
loading...
Les 4P du référenceur ... marketing et seo ! , 4.2 out of 5 based on 11 ratings

19 réflexions au sujet de « Les 4P du référenceur … marketing et seo ! »

  1. Bonsoir Alexandra,

    Pourquoi perdrais-tu la tête ? Le marketing est très présent dans notre métier. C’est très bien de faire un article comme celui-ci. Je veux dire par là que tu t’éloigne pas vraiment de ta ligne éditoriale en tant que blog SEO.

    En tout cas, c’est bien la vérité, Patience, Passion, Polyvalence, Parcimonie et Persévérance. Si on a pas ces qualités, il risque d’y avoir un problème à l’avenir je pense ;)

    A bientôt et merci pour l’article !

  2. Merci pour cet article qui résume très bien notre métier, je crois que je vais le faire lire à mes stagiaires, qui ont une version un peu trop rose du référencement (et pas beaucoup de passion…)!

  3. Bravo Alexandra, très bon résumé des “qualités” nécessaires pour être référenceur. En tout cas, j’adhère complètement.
    Le problème c’est que dans la “communauté SEO”, bien souvent on a affaire à : prétention, pauvreté (d’esprit), pavanement, pillage et perniciosité…

  4. Moi le marketing j’en n’ai un peu ma claque, quelle perte de temps parfois, j’ai l’impression que l’on parle plus que l’on agit et quand on voit les résultats… A croire que celui qui a inventé le métier de marketing était en recherche d’emploi.

  5. Et P… de professionnalisme ! Excellent article qui agit comme une bonne piqûre de rappel ;)

  6. Hello
    Pourquoi pas aussi “Prudence”.
    On a vite fait de parfois se lancer dans un grand chantier à la va vite car le client veut du chiffre, et vite.
    Or, en plus de la patience, il faudra bien de la prudence pour ne pas se laisser aller à quelques techniques Black Hat parfois risquées :-)

  7. Généralement, lorsque je décris le métier de SEO, je parle de ce métier comme une branche du marketing. Il faut le dire: le SEO c’est du marketing! J’aime beaucoup le principe d’appliquer les 4P du mix marketing au SEO, tu as su trouver les mots juste (Patience, Passion, Polyvalence, Persévérance et Parcimonie, je rajouterai même un sixième P: “Prise de tête”!).
    Le but étant de toujours se poser les bonnes questions au bon moment, et de savoir être réactif en cas de coup dur!
    Ton article me motive, merci à toi Alexandra!
    A bientôt!

  8. Toujours bourrée d’emPathie Alexandra, pour sentir le métier et soigner comme Personne ses guest-stars…

    Moi aussi en marketing, je me suis frottée à la règle des 3P, du temps où le SEO et internet épargnaient nos temps de veille que nous passions au pire en discothèque.
    En média radio dans les années 80/90, les 3P = Programme + Puissance + Promotion.

    Aujourd’hui en SEO pour tout synthétiser il faut au moins 100P et aussi Sempé pour décompresser.

  9. Bien vu!
    Pour ma part, je dirai même que le SEO ne peut pas s’éloigner du marketing. Merci d’avoir énuméré la patience en premier lieu car c’est un véritable atout du référenceur et il faut bien se rendre compte que tout ne se fait pas du jour au lendemain.

  10. Je suis tout à fais d’accord avec toi @rédaction web
    Patience pour un référenceur SEO à contrario d’un référenceur SEM. Qui doit être plus réactif aux campagnes…
    Surtout le prise de tête, quand tu essayes de ranker un mot que tu penses avoir fais un bon travail dessus et à la fin ça viens pas. Mais bon le SEO par selon moi du maillage interne

  11. Ces règles qu’elles soient 4, 5 ou 12 reposent sur le bon sens et la qualité de service que nous désirons apporter à nos visiteurs. Car en définitive elles sont applicables à toutes les professions et il conviendrait dans un prochain article de dénoncer le 4 règles de mauvaise conduite à éviter. A partir de là vous pourrez appréhender sereinement les évolutions à venir des algorithmes de Google.

  12. Nous nous sommes rendu compte combien le référencement était important en lançant notre site. Effectivement, la persévérance est indispensable. Et même si le bon sens paye toujours, c’est bon de se raccrocher à des articles de qualité comme celui-ci.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.