Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Rédaction web » La meilleure technique de faire du netlinking : le linkbaiting !

La meilleure technique de faire du netlinking : le linkbaiting !

Une partie de pêche, ça vous tente ? :) Aujourd’hui on va parler d’une technique de netlinking, qui consiste à aller à la pêche de liens : le linkbaiting !

Je pense que vous avez tous entendu parler de cette technique, mais pour ceux qui ont déjà oublié, le linkbaiting consiste à capter des liens externes naturellement, sans demander et sans influencer les autres blogueurs (développeurs, référenceurs, responsables de contenu, bref, toute personne susceptible de créer un lien vers votre site/blog).

Le rédacteur web va créer du contenu de qualité, intéressant, original qui attirera l’attention des autres blogueurs et créera l’envie de placer spontanément sur leur blog un lien vers la source de l’article.

Dans le billet d’aujourd’hui conçu comme un article de fond :) , je vais essayer de vous définir le linkbaiting, d’expliquer pourquoi il est important de travailler cette technique, et comment réussir sa stratégie de linkbaiting en m’appuyant parfois sur quelques exemples concrets.

Ps : J’ai bien dit, je vais essayer :) Soyez cool !

Le linkbaiting : traduction du terme

L’expression anglaise « linkbaiting », est formée de deux mots :

  • « link » (lien)
  • « bait » (appât qu’on met sur un hameçon pour attirer les poissons)

L’expression pourrait donc être traduite :

  • en français par « appât à liens »
  • en roumain par « momeala pentru link-uri », oui, j’avoue, c’est moins glamour :)

Bref, d’où l’analogie avec la pêche ! :) Ok pour vous ?

Le linkbaiting : mais qu’est-ce que c’est cette pêche aux liens ?

Je ne suis pas une fan de la pêche, mais je connais pas mal de passionnés de ce « sport ». J’ai eu l’occasion de les analyser et ce que j’ai pu voir, ça peut très bien s’appliquer à une stratégie de netlinking ! Le nom de « linkbaiting » a été vraiment bien choisit par nos confrères anglophones!

Sans vouloir caricaturer, quand on va à la pêche, on met l’appât sur l’hameçon et on attend que ça morde ! Si ça ne mord pas, il faut se demander pourquoi :

  • les poissons ont-ils faim ? (est-ce la bonne heure pour mettre en ligne mon article ? Pour cela il faudrait peut-être regarder vos statistiques et voir le flux de visites par heure, il s’agit ici d’utiliser les webanalytics…)
  • y a-t-il des poissons à cet endroit ? (ai-je bien assuré la visibilité de mon article ? Je l’ai posté sur Facebook, mais peut-être j’aurais dû le faire sur scoop-it, et pourquoi pas les deux ? Mon article est intéressant, mais si personne ne le voit, personne ne fera de liens. Assurez-vous donc de sa visibilité sur différents supports : réseaux sociaux (FB, TW, G+..), digg, des plateformes comme scoop-it, pinterest..
  • l’appât ne les attire pas ? (ai-je bien étudié le sujet de mon article ? Cette partie est subjective, car ce qui peut intéresser quelques personnes, peut en laisser indiffèrent d’autres… Essayez peut-être de voir avec Google trends, les tendances du moment, ou encore sur des forums les questions souvent posées, ou encore les tendances des recherches sur twitter, et voyez si vous pouvez vous en inspirer… il n’est pas facile de trouver un sujet qui intéresse tout le monde !

Que faut-il retenir :

  • Le linkbaiting est une technique pour obtenir naturellement des backlinks !
  • Il s’agit d’inciter les lecteurs à créer un lien vers votre blog, de leur donner envie de passer à l’action.
  • Pour inciter les lecteurs et influencer la création de backlinks, il faut un contenu original, attractif, intéressant, soigné, réfléchi, un contenu qui donne envie d’être partagé…
  • Comme pour la pêche, il faut une sacrée patiente et une forte persévérance.
  • Le linkbaiting est une stratégie avec des fruits à court terme (augmentation de visites) et à long terme (création de liens de qualité).
  • Pour faire du bon linkbaiting, il faut être créatif et innovant.

L’intérêt du linkbaiting

Plusieurs intérêts à cette technique, je ne pourrais pas les classifier dans un ordre d’importance, car ils sont tous intéressants pour un blog/site internet. Pour moi, le linkbaiting a majoritairement que des avantages (et un seul inconvénient, je vais vous en parler plus tard), et il devrait être utilisé dans chaque stratégie de visibilité.

Augmenter son trafic

Un article intéressant va être partagé sur les réseaux sociaux, bookmarké, commenté, un effet boule de neige va se créer. Du coup, le nombre de visiteurs va augmenter, probablement dans la journée de publication, et deux-trois jours après. Pour la durée de vie de l’article, c’est subjectif :) , mais en tout cas, un bon article va être lu et va générer du trafic sur le blog et va capter des signaux sociaux grâce aux partages, c’est bon pour le référencement.

De plus, ces visiteurs qui viennent pour lire un article précis pourront se transformer en visiteurs réguliers, fidèles, et ça, ça vaut de l’or pour un blog !

Gagner du temps pour votre stratégie de netlinking

J’avoue, vous passez beaucoup de temps à faire vos recherches de sujet, d’information, et à rédiger de bons articles, mais vous ne passez pas de temps à demander des échanges de lien avec la méthode traditionnelle. C’est plutôt bénéfique quand on pense à quel point c’est chronophage une stratégie de netlinking. Avec le linkbaiting, vous mettez à contribution votre lectorat, et cela peut être plaisant pour ceux qui jouent le jeu.

Améliorer son référencement

Les liens sont la base du web, la base de l’algorithme de Google. Google se base sur le nombre et la qualité de liens, pour réaliser son classement dans les SEPS. Donc, plus vous travaillez soigneusement votre netlinking (plus vous avez de liens), plus vous améliorez votre positionnement dans les résultats de recherche.

Un autre aspect important, c’est que ces liens sont dans un sens unique, et ce type de lien a du poids pour les moteurs de recherche.

Echapper à Pingouin

Il ne suffit pas d’avoir des liens, il faut avoir des liens qualitatifs. Nous le savons, Penguin, lutte contre les liens de mauvaise qualité et contre les ancres identiques. Le linkbaiting semble être une bonne méthode pour lui échapper, car les blogueurs choisiront par eux même l’ancre. Il est peu probable qu‘ils choisissent la même, sauf s’il s’agit du titre de l’article ou encore votre nom. De plus, si les blogueurs sont intéressés, c’est par ce que le sujet les intéresse, probablement qu’ils travaillent dans la même branche que vous. Des liens donc, en provenance de sites/blogs de la même thématique que vous : c’est parfait.

Améliorer sa notoriété et son e-réputation

Cette technique de linkbaiting, cette boule de neige, va créer un buzz autour du sujet, de votre site. Vous êtes recommandés par plusieurs blogueurs, cela veut dire, que vous méritez d’être mis en avant et que vos articles apportent une plus-value. Vous vous positionnez donc comme un leader sur un sujet, dans un domaine. C’est bien ça pour votre réputation, non ? :)

Quelques pratiques et astuces pour influencer le linkbaiting

Voici une petite liste, des pratiques à mettre en place pour favoriser la création de backlinks. Bien sûr la liste n’est pas exhaustive, utilisez votre imagination, analysez votre cible, et offrez-lui ce qu’elle attend ! Je vous invite à enrichir cette liste, avec des propositions dans les commentaires : quelles autres idées avez-vous pour favoriser le linkbaiting ? …

  • Des interviews (comme ça vous captez le lectorat de cette personnalité, qui n’est peut-être pas le vôtre)
  • Du guest blogging (moi j’utilise souvent cette technique sur le blog, et je pense qu’avec les interviews, ce sont les deux méthodes qui ont le plus marché pour moi)
  • Des podcasts (c’est toujours agréable de voir autre chose sur le net que du texte – Laurent le fait très bien, et nous met souvent à disposition des podcasts )
  • Les retours d’expérience, des résultats de tests (des chiffres, constats, résultats, que les internautes pourront utiliser pour leurs propres besoins)
  • Des opinions argumentées
  • Des jeux-concours (avec des petits cadeaux, des petites attentions, cela fait toujours plaisir aux heureux gagnants. Le spécialiste dans le domaine, Raphaël : à un moment donné il nous a beaucoup gâtés. Moi j’ai commencé, avec Marie-Ève, nous avons offert notre premier cadeau à 3 lecteurs, une formation d’initiation au HTML/CSS et je vous prépare une autre petite surprise pour début septembre – un peu de teasing ).
  • Un e-book gratuit
  • Des articles humoristiques
  • Des articles « polémique »
  • Des articles coup de gueule : Le spécialiste Julien avec une dizaine d’articles dont mes deux favoris Lettre Ouverte aux “soit disant SEO” qui ont pignon sur rue, Lettre ouverte aux développeurs de mauvaise volonté. Julien sait le faire et c’est super ! Moi, non ! J’ai essayé une fois avec un article sur un seo orgueilleux, et il parait que ça ne me va pas au teint :) , je laisse ma place à ceux qui savent gérer !
  • Des études, des sondages
  • Des widgets et autres applications gratuites
  • Des infographies
  • Des articles type « outils et ressources »
  • Des classements utiles

Et un petit bémol pour la pêche aux liens…

La stratégie de linkbaiting peut se retourner contre vous si elle n’est pas maîtrisée. Je m’explique, vous faites un article polémique, ou encore un article coup de gueule, si vous ne maitrisez pas le ton, le style, si vous n’avez pas de vrais arguments pour appuyer vos propos, ne vous embarquez pas dans ce type de billets.

Il faut savoir rester courtois, employer les bons mots, structurer vos propos, réfléchir aux éventuels contre-arguments. Il faut essayer de rester crédible, et croyez-moi, tout le monde n’a pas ce talent.

Ce que je veux dire, c’est qu’en nous exposant ainsi, nous ne sommes pas à l’abri d’un mauvais buzz. Alors que ce n’est pas ce que nous recherchons. Et une fois que l’étiquette de « mauvais », « râleur », « pauvre en qualité », vous sera attribuée, ça vous collera à la peau. Ne soyez pas le « blog à éviter ». C’est difficile ensuite de reconstruire une réputation. Tout ça pour dire qu’il faut bien choisir ces sujets, et qu’il ne faut prendre des risques inutiles. Faites uniquement ce que vous savez faire, ce que vous connaissez et maitrisez. Ne rentrez pas dans la gueule du loup. :)

Pour conclure…

Le linkbaiting, une méthode pour récupérer des liens naturels, organiques, qui plaisent aux moteurs de recherche et qui améliorent le référencement de votre site web. Une méthode facile, qui présente majoritairement que des avantages. Pour tirer au mieux profit de cette technique, il ne faut pas hésiter à diversifier les pratiques utilisées : vous avez malgré tout l’embarras du choix. Le linkbaiting, une méthode transparente avec un effet viral, qui peut rendre votre blog très populaire dans sa branche d’activité.

Nous l’avons vu, le linkbaiting utilise des articles de qualité, pertinents, originaux, avec un vrai plus pour l’internaute comme appât. Un autre facteur de succès aussi important que le sujet ou encore le type de billet, est la qualité rédactionnelle. Essayez de soigner la mise en page, la structure de votre article, éviter les fautes d’orthographe…

Autre que la qualité rédactionnelle, la fréquence de parution est importante. Par exemple, moi, je me suis fixée comme objectif 2 articles par semaine. C’est compliqué quand il y a un travail à côté, mais c’est le prix à payer pour se faire une place dans la blogosphère. Axenet par exemple, il nous a habitués à un seul article par semaine, mis généralement le dimanche. Pas mal, vu l’ancienneté du blog et son succès. Moi aussi je vais baisser la cadence quand je vais atteindre le niveau du blog d’axenet :) Deux articles, un article par semaine, il faut essayer de respecter une fréquence de parution régulière, afin de fidéliser les lecteurs, mais également d’inciter les moteurs de recherche à venir crawler votre blog.

***************************************************************************************************************

Merci à Laurent, pour cette superbe illustration.

Laurent, originaire de la région de Marseille, est un autodidacte et un grand touche à tout du marketing digital et des arts graphiques. Son expérience riche et variéec en tant que salarié et entrepreneur lui a permis d’acquérir des compétences dans de nombreux
domaines du webmarketing et du graphisme (emailing, storytelling, Seo, webdesign, création d’identité visuelle etc…) . Fin 2012, après la cessation de son activité d’e-commerçant, il a décidé de créer un blog webmarketing pour y afficher ses références et son CV, puis son goût prononcé pour l’écriture l’a conduit à rédiger régulièrement des articles sur le webmarketing.

Cela lui a permis de tenir ses compétences à jour et d’échanger avec des gens passionnants. Il réalise également des illustrations et infographies, n’hésitez pas à le contacter si cela peut vous intéresser.

Pour compléter :

GD Star Rating
loading...
La meilleure technique de faire du netlinking : le linkbaiting ! , 3.3 out of 5 based on 19 ratings

49 réflexions au sujet de « La meilleure technique de faire du netlinking : le linkbaiting ! »

  1. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’article est exhaustif :D

    Le linkbaiting est en effet la méthode de linking la plus fiable puisque recommandée par Google, mais pas forcément la plus stable. Difficile de miser dessus sans avoir déjà une petite notoriété et un minimum de contacts dans la même thématique !

    Quoiqu’il en soit, je pense que mixer linkbaiting et liens classiques (annuaires, blogs..) est le meilleur moyen pour avoir des résultats stables tout au long de l’année.

  2. Comme toujours, il s’agit d’un article clair et complet. J’aime.

    Je crois aussi que le linkbaiting est le meilleur moyen d’obtenir des liens de qualités vers son contenu. Ceux qui possède une bonne plume et un tantinet de logique peuvent penser à plusieurs idées d’articles de ce genre.

    On ne frappe pas le coup de circuit à chaque coup, mais à long terme c’est gagnant.

  3. Il manque quand même quelque chose de primordial dans ton article, le linkbaiting ce n’est pas faire un super article et le laisser vivre, ça demande également du contact, que ce soit avant ou après la publication du contenu, là où tu veux que tes contenus reçoivent un lien.

    Récupérer un ou deux liens, ce n’est pas du linkbaiting. Pour reprendre ton analogie, l’appât il faut l’envoyer avec une ligne, sinon il n’y a aucune chance que le poisson morde.

  4. C’est indéniablement la façon la plus propre d’obtenir des liens, la plus humaine et donc la plus appréciée de Google et ses compères.

    Le phénomène de longue traîne (pas exactement celui que nous avons l’habitude d’utiliser en SEO habituellement, mais plutôt celui du marketing) est à prendre en compte aussi. A défaut d’un succès immédiat, un article publié à une date A pourra très bien avoir un succès à une date B, même quelques semaines/mois plus tard. (On retrouve ce phénomène avec Amazon où des vieux (mais très bon) livres ont un succès 15 ans après leur sortie).

    La création d’infographie est vraiment un bon moyen d’avoir des liens retours, Les cas d’école, les tests et les cas particuliers fonctionnent très bien : ils permettent d’avoir globalement l’exclusivité.

    Merci pour l’article Alexandra.

  5. Une des choses que je préfère, dans le linkbaiting, c’est ceux qui se cassent la tête pour trouver un titre accrocheur ou choquant, histoire d’être sûr que les gens qui le croisent vont cliquer dessus, ne serait-ce que pour parcourir l’article.

  6. J’ajouterai comme technique le fait d’avoir un site et/ou un concept vraiment original et/ou novateur. J’ai l’exemple d’un constructeur de cabanes de luxe dans les arbres qui attire les liens de façon incroyable.

    Le linkbaiting est tout de même plus facile pour certains sites que d’autres, pour le plombier ou le serrurier, c’est plus compliqué ;)

  7. Pour faire du linkbaiting, il faut avant tout maitriser à fond son sujet et être à la pointe dans son domaine. Ce n’est pas donné à tout le monde et nécessite un travail gigantesque (investigation, documentation, test, rédaction) pour produire un contenu qui sorte de l’ordinaire et qui apporte une réelle valeur ajoutée.

  8. Merci pour la citation :-)

    Comme dit Loïc, ces stratégies marchent lorsqu’on dispose d’une tribu pour aider à la propagation.
    J’ajoute aussi à la liste ce que j’appelle le “gratification linking”. L’objectif est de flatter l’ego pour pousser au lien (le fameux widget du classement Wikio est un bon exemple).

  9. Bonjour :) Merci pour cet article ultra-complet sur le Linkbaiting ! Surement la meilleure technique pour ne pas se faire pénaliser par un algorithme de Google. Un contenu avec de bonnes informations donnerait plus envie de le partager et de faire un lien vers ce dernier ^^

  10. L’article est vraiment très intéressant et complet. Merci! Le genre d’article à partager afin de faire partager son contenu utile. Comme dit au départ nous connaissons le linkbaiting mais il est toujours bon de rappeler son intérêt il pourrait facilement être laissé de coté à tord.

    Le fait de connaitre son style d’écriture est vraiment très important afin de rester naturelle et efficace. Les articles ludiques d’une manière général sont assez efficace je pense.

  11. Bonjour.

    Article intéressant dans la forme, mais dans le fond on n’apprend (comme dans beaucoup d’articles) pas grand chose.
    Pour résumer tout ça en une seule ligne :
    - Ayez un contenu pertinent pour recevoir des liens … Content is King.

    Bon courage pour la suite de ton blog.

  12. Le linkbaiting c’est comme tu le dis “le lien parfait” qui plait aux moteurs. Maintenant cette technique n’est pas forcement la plus rapide pour acquérir des liens et booster son site. A coupler donc avec les autres techniques de ref ;-)

  13. Bonjour,
    Un article intéressant, mais encore une fois qui ne donne pas de solutions pour des thématiques pauvres, des thématiques qui n’ont pas de public, mais qui néanmoins méritent d’exister sur le web.
    Et là écrire des articles n’assure pas la visibilité par des humains, ni même par les moteurs.
    Dans ce cas, que faire ? Si ce n’est opérer une stratégie de linking basique ?

  14. Le linkbaiting est le meilleur moyen d’obtenir des liens naturels aux yeux de Google et ce “zoom” sur cette pratique est une bonne piqûre de rappel pour beaucoup. Comme le dit Pierre, ce qu’il faut une nouvelle fois en retirer c’est que le contenu est très important et que c’est ce contenu qui permettra d’obtenir plus de liens ;)

  15. C’est compliqué le linkbaiting : je bosse en ce moment pour un client dans le poker en ligne, ben c’est pas simple de chopper des liens naturels, même avec du super contenu rédigé par des pros. Par contre, dans l’écologie par exemple, tes propos sont pertinents, mais ce n’est pour les bloggueurs écolos que je pense que tu as rédigé ton article .
    Quand à tes conseils sur le choix des articles et du ton pour bloguer, je crois que c’est pour cette seule et unique raison que je n’ai pas de blog personnel, je suis un râleur et il me sera difficile de me faire accepter sur la sphère seo, alors qu’en général on m’aime bien dans la vraie vie ;-)

  16. Article très complet et très intéressant, merci Alexandra pour cette explication bien détaillée du Linkbaiting. Pas mal de clients ne connaissaient pas la chose, maintenant j’ai de quoi leur expliquer sans me prendre la tête :p

  17. Moui bon … j’en fait pas tant que cela des articles coups de gueules – entre 16 et 20 selon ce qu’on apelle “coup de gueule” sur 150 articles … hein .. faut pas pousser – c’est loin d’etre des “10aines”. La grande majorté des articles sur le muscles sont des articles normaux .. par contre quand j’en pousse une j’y vais de bon coeur et c’est surement ce qui fait qu’on les remarques plus que les autres… Si je n’avais que des articles coups de gueules ou critiques comme sur certains autres blogs ou j’ai u en compter autant pour 2 fois moins d’articles, ca perdrait de son attrait et donc de sa… magie

  18. Pauvre pécheresse! Alexandra, non seulement tu commets un de tes meilleurs articles en montrant qu’avec des morceaux de vers de terre on peut attirer astucieusement des bancs entiers d’internautes dans ses filets (les râleurs de ce post doivent absolument relire ton paragraphe circonstancié sur les pratiques et astuces).

    Et d’autre part tu joues avec les vertus et défauts de ton lectorat et des tes invités: parce qu’il n’y pas de secret, pour appâter le chaland, il faut se dévoiler. Pas comme aux détours du bois de Boulogne, mais avec son bagage intellectuel, sans en faire des tonnes à coup de moulinet, mais grâce à son goût du verbe propulsé tel un hameçon.

    Mais si, même un plombier peut faire du linkbaiting: imaginez un site orienté humour vdm (viedemerde) avec solutions de réparation bien argumentées et surtout BD fashion ( façon dessins de Laurent qui donnent si bien la “pêche” aux pages d’Alex)…

    Linkbaiting is king.

  19. Article très riche ! On peut aussi créer un concept indépendant de son site principal ( ex: un Tumblr de photos décalées sur la cuisine des geek > http://ledinerdecom.emerveille.fr ) et réacheminer le poisson de son filet vers son domaine en utilisant un sous-domaine. Cela permet d’oser certaines choses farfelues sans risquer de parasiter son image professionnelle.
    Agence de communication Strasbourg Articles récents..Fonts & Boobs : avec serif et sans soutifMy Profile

  20. Merci pour cet article ultra-complet sur le Linkbaiting ! Surement la meilleure technique pour ne pas se faire pénaliser par un algorithme de Google. Un contenu avec de bonnes informations donnerait plus envie de le partager et de faire un lien vers ce dernier. Je vais m’en inspirer dans mes prochains travaux. Et j’ai mis le lien dans mes favoris au cas ou je perde la mémoire !

  21. Le linkbaiting est un technique très efficace pour avoir des liens naturel c’est ce que le géant nous impose. C’est un technique de long terme, il faut construire une certaine réputation, développer un réseau de lecteur, pouvoir convaincre les influences d’un certain niche de partager vos articles. Après tout ce parcours vous aurez votre par du gâteau (des liens naturels), je pense pas qu’un client sera aussi patient. Je pense qu’il faut le mixer avec d’autre type de stratégie pour avoir des liens crédible comme l’article guessing.

  22. Merci pour ton article très complet.C’est la façon la plus propre d’obtenir des liens et d’être apprécier par Google. Mais il faut signaler que seule elle ne suffit pas , elle doit être appuyer par d’autres technique de réf.

  23. Voilà un article qui donne envie d’aller à la pêche. Entre pêcheur et référenceur il n’y a qu’un pas. Un bon pêcheur doit être très patient et très observateur. En référencement pareil.

  24. C’est vrai qu’à l’origine, on écrit des articles pour nos lecteurs et par défaut, un article bien rédigé et ayant son utilité devrait trouver tout simplement sa part d’audience. Que cela s’appelle “linkbait” ou non. Mais google a perverti ce principe de rédiger des articles intéressants pour (comme vous dites) maintenant s’adonner à pondre au moins une fois par semaine un article. Ou est l’utilité de cet article si ce n’est d’essayer de manipuler google?!

  25. Si avec ça on ne comprend pas ce qu’est le linkbaiting … ;-)
    C’est drôle mais du coup, j’ai l’image du pêcheur qui me reste en tête ! Comme quoi, quand les exemples sont bien choisis, on retient bien et on ne risque pas d’oublier ;-) !
    (oui je sais j’ai du retard pour la lecture mais mieux vaut tard que jamais ;-) )
    Cyn@vivre à Chiang Mai Articles récents..On se fait un hangout ?My Profile

  26. Le linkbating, voilà un concept intéressant et qui a tout pour plaire, mais il est vrai qu’en pratique, sans réseau de blogueurs/blogueuses pour nous aider à relayer l’information, ce n’est pas si simple. De mon côté, je viens de rédiger un article sur le référencement naturel, destiné à expliquer comment progresser sur les moteurs de recherches en cinq étapes. Cet article n’a pas été pensé pour faire du linkbating, mais peut-être gagnerait-il a être retravaillé dans ce sens. Je ne sais pas si vous tolérez les liens dans les commentaires (dans le cas contraire supprimez-le, je ne vexerais pas), mais voici mon article “5 étapes clefs pour optimiser votre positionnement sur les moteurs de recherche” : http://www.druide-solutions.com/referencement-naturel/
    A bientôt,
    Laurent (Le Druide)

  27. Merci pour cet article très complet et très enrichissant. Et très bonne comparaison avec la pêche !

    Le linkbaiting est effectivement la meilleure solution d’obtenir des liens propres et naturels, et cet article en explique très bien le concept. Quant à l’illustration, elle est superbe !

  28. Je confirme que cette technique marche bien. Je me suis mis depuis peu à apporter plus de soins à mes posts et je dois dire que ça joue sur le partage. Le visuel est clairement un excellent moyen de se démarquer à contenu égal ;) Reeon@FullMoonParty Articles récents..La Full Moon Party de A à Z !My Profile

  29. pour ma part j’ai remarqué que j’avais quelques liens naturels qui se créaient quand j’écrivais quelque chose qui dérangeait comme un conseil qui ne plaît pas ou une procédure qui n’a pas plu. Toutes les raisons sont bonnes pour avoir du lien.

    Ce qui est intéressant c’est de voir que même dans des domaines peu intéressants certains arrivent à buzzer.

  30. Je me penche actuellement sur le référencement de mon nouvel annuaire je vais appliquer cette technique mais pour ma part je ne pense pas qu’il s’agit de la meilleure stratégie au départ quand on peine à être visible…

  31. Super article, très très complet :-) que je vais relire et relire ! Le passage de la théorie à la pratique me fait un peu flipper, mais je pense que c’est une étape indispensable à moyen terme. Merci aussi pour ce petit rappel concernant les articles polémiques ! Tu as bien raison, il est plus difficile de se défaire d’une mauvaise réputation que de tourner 7 fois son stylo dans ses doigts :-).

  32. Des textes de qualité et/ou des idées originales oui …mais tous les sujets ne se prêtent pas à cette pêche aux liens….quoi qu’en réfléchissant bien, on peut toujours trouver. Merci pour cet article, et dire que j’ai toujours eu horreur de la pêche et de la perte de temps qu’elle me semblait induire….:)

  33. Pour faire du linkbaiting, il faut avant tout maitriser à fond son sujet et être à la pointe dans son domaine. Ce n’est pas donné à tout le monde et nécessite un travail gigantesque (investigation, documentation, test, rédaction) pour produire un contenu qui sorte de l’ordinaire et qui apporte une réelle valeur ajoutée.

  34. Bon billet sur le linkbaiting, rédiger de bons textes susceptibles de booster le trafic d’un site n’est pas une mince affaire. C’est une technique qui peut certes apporter des liens mais il faut vraiment réfléchir sur les sujets à traiter.

  35. J’arrive quelques mois plus tard pour réagir à un des commentaires : “le linkbaiting pour le plombier ou le serrurier, c’est plus compliqué ;)”.

    Eh bien, même en tant que plombier, on a quelques opportunités de tenter du linkbaiting (à petit échelle hein). J’ai découvert par exemple cette vidéo sur youtube qui promeut l’utilisation de son réseau de canalisations pour… distribuer de la bière : http://www.youtube.com/watch?v=HG_wfMK7dko&noredirect=1

    De la bière dans les radiateurs ? Pas sûr qu’elle soit fraîche. Le mois précédent, c’est Pierre Bellemare qui racontait une histoire de magot caché dans des tuyaux sur Europe 1.

    Je pense donc qu’il ne faut pas partir perdant, faire des recherches et être un brin créatif… au moins un tout petit plus que les concurrents.

  36. Merci pour cet article très clair, bien illustré (la forme est un point fort de ce blogue, c’est toujours agréable à lire), et bien sûr très intéressant. Tout cela est inspirant…
    Je reviendrais vous lire chère Miss SEO Girl !
    Stéphane

  37. Je tente d’utiliser cette technique, je suis en pleine rédaction “d’une bible” concernant un produit, on verra si cela porte ses fruits ! Je reviendrais donner des nouvelles, merci pour l’article !

  38. Très important, le linkbaiting mais un petit réseau reste quand même nécessaire !

  39. Un bon billet est aussi nécessaire pour attirer les poissons !

  40. Le linkbaiting !! Comme disait l’agence de communication de Strasbourg :”créer un concept indépendant et farfelu de son site principal sans risquer de parasiter son image professionnelle”. J’aimerai bien voir la tête de l’un de mes clients (ex : http://www.comoclic.com/) lorsque je lui en parlerai:-) Bref la recette du poisson serait, un zeste de Guest Post, une pincée d’annuaire, quelques Linkbaiting et un peu de Cp le tout dans une thématique bien cuite. Bonne appétit!

  41. Certainement la meilleure technique white hat SEO de cette année 2014 :)
    Merci pour la qualité de votre article.

  42. En effet une technique propre de netlinking 100% white et en plus cela permet de créer des liens avec des bloggeurs et de tisser son reseau. Merci du partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.