Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » La compatibilité W3C : un meilleur référencement ?

La compatibilité W3C : un meilleur référencement ?

compatibilite-w3cLe W3C (World Wide Web Consortium) a été fondé en octobre 1994 afin de standardiser les langages utilisés dans les technologies web, telles que HTML, XML, CSS, etc.

Dans le seul et unique but d’uniformiser les langages, le W3C, comprend un ensemble de règles à appliquer pour chaque page web, de façon à ce qu’elle s’affiche correctement sur n’importe quel ordinateur.

Les pages web respectant les règles W3C sont donc des pages très bien écrites d’un point de vue technique, MAIS est ce que cela joue t’ il un rôle sur le référencement de votre site ?

Le W3C compte t’il pour Google ?

Je ne sais pas dans quelle mesure le W3C est important pour Google, mais je sais que depuis 2008 Google communique sur ces règles W3C et recommande leur utilisation pour les pages web. Comme d’habitude, Google est assez discret, et ne donne pas d’informations sur l’impact des W3C sur le référencement des sites web. A mon avis, si Google communique autour des W3C c’est qu’il trouve cela important d’une manière ou d’une autre.

Pour ma part, avoir un site compatible W3C, c’est pour Google l’assurance de proposer aux internautes un site accessible et de qualité !

Comment savoir si votre site est compatible W3C ?

Pour la petite anecdote, sachez que le site google.com n’est pas valide à 100%. ;-) 36 erreurs, pas super Mister Google. Mais Matt Cutts affirme dans une vidéo que Google, préfère travailler plutôt l’efficacité et la compatibilité du moteur de recherche dans les différents navigateurs web que le W3C. Toujours dans cette vidéo, vous entendez le fait que Google ne pénalise pas les sites qui ne respectent pas le W3C mais ne favorise pas non plus les sites étant valides (même aujourd’hui il y a encore beaucoup de sites qui ne le sont pas).

Bon, si Google ne s’inquiète pas pour sa compatibilité W3C, pourquoi nous devrions nous, nous inquiéter ? Je ne sais pas… :)

Pour répondre à l’énoncé : utilisez le service gratuit Validateur W3C.

Que faut il retenir :

Officiellement (en tout cas à ma connaissance) le W3C ne joue pas un rôle sur le référencement !

Par contre, si vos W3C sont valides, vous :

  • Assurez l’accessibilité de votre site à tous vos internautes
  • Utilisez un langage universel – le code source pourra être interprété et compris par n’importe quel webmaster et dans n’importe quel pays
  • Offrez à vos internautes et aux moteurs de recherche, un site compatible, accessible et efficace
  • Rendez votre site « user-friendly’

Pour conclure, même si le W3C n’est pas pris en compte par les moteurs de recherche, avoir un site valide c’est avoir un site accessible et plaisant. Un site bien conçu, serra apprécié par les internautes et obtiendra facilement des liens externes !

Et vous… ? Pensez-vous que respecter les règles W3C est une prise de tête inutile? Pensez vous, au contraire qu’il faut respecter ces règles ? Discutons-en !

GD Star Rating
loading...
La compatibilité W3C : un meilleur référencement ?, 5.0 out of 5 based on 3 ratings

12 réflexions au sujet de « La compatibilité W3C : un meilleur référencement ? »

  1. La validation W3C est toujours un plus, mais n’est pas primordiale dans le cadre de l’optimisation du référencement amha. Ou du moins, ce n’est pas un critère prioritaire, il y a bon nombre d’optimisation à mettre en œuvre en amont.

    De plus, certains plugins, boutons sociaux… ne sont pas valides W3C, il faut donc modifier le code. Idem pour certains frameworks jQuery, MooTools… qui génèrent des erreurs W3C et qu’il est impossible de corriger sans créer des bugs…
    Mary Articles récents..12 sites de qualité pour publier ses communiquésMy Profile

  2. Du point de vue du développeur qui cherche une certaine perfection dans son code, valider son site (donc toutes les pages une à une) est un passage presque obligé. On découvre ainsi facilement des “bugs” HTML que les navigateurs classiques ne relèvent pas mais qui pourraient être néfastes sous d’autres (surtout de plus anciens), vu qu’on ne peut pas tester son site dans toutes les configurations possibles. Maintenant, on est loin du SEO, et je ne pense pas qu’un code “parfait” selon le W3C ait quelque importance pour son ranking.

    Le problème soulevé par cette validation réside souvent dans l’intégration de code tiers : publicité (dont AdSense), connecteurs aux réseaux sociaux (boutons Facebook ou Twitter)… Il est rare que ces codes soient valides, ce qui impacte la validation de la page finale.

  3. Je pense qu’il faut utiliser le validator comme un outil de surveillance. On regarde où on est et on voit ce qui peut être corrigé facilement., le principe étant de se rapprocher de la validation. D’un point de vue, SEO, il n’est pas utile de chercher absolument le 100 % validé. Il suffit de tester les sites des 1ères positions sur la requête désirée pour s’en rendre compte. Illustration testez ” Hotel Paris”, requête concurrentielle s’il en est , aucun des sites sur les premières positions n’est à 100% et certains d’entre eux cumulent même un joli nombre d’erreurs et warnings….
    Actualités Hôtel Articles récents..Google déplace les pages Google Adresses vers Google +My Profile

  4. le w3c est indispensable à l’accessibilité d’un site. quelle qu’elle soit. de la personne mal voyante, aux pc trop anciens, jusqu’aux robots des moteurs de recherche.
    mais la question soulevée dans cet article reste sans réponse officielle : quant est il pour le référencement ? si quelqu’un a des explications appuyées d’exemples concrets, je suis preneur !

  5. De mon coté, j’ai toujours suivi le raisonnement suivant (sans pour autant avoir aucun chiffre concret pour le verifier): Si le code du site est valide W3C, alors le navigateur affichera le site plus rapidement (car qui dit erreur W3C, dit intervention du navigateur pour corriger l’erreur pour pouvoir afficher le site correctement). A partir de la, un site plus rapide est toujours un petit plus en référencement.
    Mais bon, dur a estimer, et il existe en effet de nombreuses autres contraintes (js, bouton sociaux) à prendre en compte.
    Marco@agence web Articles récents..Google SSL et utilisation de gmailMy Profile

  6. Salut,
    Moi je ne crois pas trop tout ce qu’il raconte ce Mr Google, donc il vaut mieux être compatible, comme ça au pire ça ne change rien, sauf qu’on est visible par tous et c’est déjà bien, et au mieux, ça joue un petit peu dans le référencement ;-)

  7. Moi je pense qu’il est vraiment utile que le site soit valide. Déjà pour la compatibilité et l’accessibilité et ensuite ça doit forcement joué un rôle dans le référencement mais je pense qu’une vingtaines d’erreurs ne peut pas être non plus “nocif”. Mais c’est toujours un élément à prendre en compte, après ce que disent Google et la réalité c’est deux choses différentes.
    Clément Articles récents..Les plateformes de communiqués de presse en 2012My Profile

  8. Une petite remarque toute simple : Qui peut le plus, peut le moins !

    En gros, il y a peu de chance que Google trifouille de ce coté là, mais dans la mesure du possible, autant être valide !
    Hyadex Articles récents..Basilique Saint Pierre de RomeMy Profile

  9. Le w3c garantie que votre site web sera accessible depuis n importe quel navigateur ou tel portable …….sans bug d affichage si le site est trop long a charger cela peux faire fuir vos éventuel lecteur ou gêner les spider lors de l indexation de celui ci …..

  10. Merci pour vos explications. Me voilà rassurée, j’avais quelques erreurs sur mon site et je pensais être pénalisée par Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.