Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Interview » Interview Vincent Jamin

Interview Vincent Jamin

Miss Seo Girl accueille cette semaine Vincent Jamin, référenceur et rédacteur web indépendant !

Vincent, est également responsable du blog www.encoreunblogseo.info !

Merci beaucoup pour ta collaboration et pour le temps que tu as bien voulu consacrer pour répondre à mes questions !

Peux–tu te présenter en quelques mots pour mes lecteurs qui ne te connaissent pas ?

Je suis Vincent Jamin. Je suis marié et j’ai deux enfants. Je vis à Marseille et j’adore ça.

Côté web, je suis SEO depuis 2009. J’ai commencé tout seul devant mon PC, par WRI et Abondance, après un parcours sinueux. Passionné de langues à l’origine, j’ai fait des études littéraires (bac A2, LEA, Linguistique). Suite à cela, j’ai travaillé en tant que rédacteur et correcteur, puis je suis atterri par un concours de circonstances chez Monster.fr en 2006.

Après une formation de deux fois deux jours chez Ranking Metrics (qui ont eu l’avantage de me permettre de faire le tri entre le mythe et la réalité), deux expériences en agences (agence web puis agence SEO), que je dois à Dan (Seulmaitreabord) et à Julien Ringard pour m’avoir tour à tour embauché, je suis devenu SEO indépendant il y a un peu plus d’un an.

Grâce à la confiance de Laurent Bourrelly (pour lequel j’ai une reconnaissance sans bornes), j’ai pu ensuite développer mon activité en solo. Le gros de mon activité aujourd’hui concerne le netlinking. Il fait appel à l’une des qualités que je me targue d’avoir : la curiosité.

Tu as ton propre blog, peux-tu nous raconter sa naissance et nous donner les raisons qui t’ont poussés à le créer?

blogEn 2010, je me suis retrouvé à travailler en tandem avec un mec plus jeune que moi (Johan Poulos), hyper motivé, très entreprenant en matière de sites web (à tel point qu’il avait la réputation de créer un site par jour). Lui et moi passions beaucoup de temps à lire des blogs SEO, français et américains, pour connaître le métier. Nous échangions beaucoup et lui avait un blog.

Après un certain temps, je me suis dit que si autant de gens bloguaient, moi aussi j’avais des choses à raconter. J’ai donc décidé de monter moi aussi un WordPress dédié au SEO. Son nom s’est imposé de lui-même, vu le nombre de blogs que je visitais : Encore un blog SEO.

L’idée était, à ce moment-là, autant de bloguer que d’intégrer pleinement la communauté SEO. J’avais un compte sur la Sphère, un autre sur Twitter (qui occupait une autre bonne partie de mes journées), il ne manquait plus qu’un blog :D En plus ce blog allait me permettre de manipuler un premier site et de tenter des choses dessus, orientées SEO.

Tu as souvent des articles avec des titres « très accrocheurs » : « La médiocrité érigée en norme », « Le SEO, entre moutons et mythos », « Ma grande gueule et les vôtres » … J’ai l’impression que tu es toujours sur les nerfs. Du coup, ma question …

Pourquoi « râles-tu » tout le temps Vincent :) ? Cherches–tu à créer la polémique ?

colereJe m’attendais à cette question, forcément ^_^ ! Elle me fait penser à un commentaire publié sur mon blog il y a peu, où l’on me disait en substance que les titres de mes billets sentaient un peu trop le linkbaiting.

C’est vrai que je fais souvent attention à mes titres, mais c’est plus par goût de la langue (je dis même parfois que je m’écoute bloguer, ce n’est pas pour rien) que par volonté de faire du linkbaiting. C’est aussi un écho à ce que fait MEWJ, ma frangine journaliste, qui s’était fait une spécialité de ces titres {accrocheurs|drôles|choquants}. D’ailleurs, mis à part un petit tweet, je ne fais plus de pub pour les articles de mon blog depuis un bon moment.

Bloguer me sert à m’exprimer, à réagir à ce qui se dit sur le SEO, à répondre à d’autres (surtout ceux qui m’ont banni des commentaires de leurs blogs…), à remercier ceux qui m’ont apporté dans ce domaine, mais aussi, c’est vrai, à polémiquer. Oui la polémique est importante pour moi, car je maintiens que c’est une bonne façon de nous remettre en question.

Elle est en effet plus rude qu’un petit billet d’humeur ou qu’un simple tweet et elle met les choses en perspective de façon plus évidente. L’honnêteté intellectuelle (c’est-à-dire l’honnêteté avec moi-même comme avec les autres) est, comme je l’ai déjà dit, une sorte de leitmotiv, en particulier sur mon blog. D’où le ton gueulard que connaissent par ailleurs si bien mes enfants.

Je ne cherche pas à me mettre en avant, là-dedans, je cherche à mettre ceux qui le font et qui, ainsi, s’exposent, en face de ce qu’ils écrivent et de ce qu’ils prétendent. C’est vrai que j’ai aussi un petit orgueil mal placé qui fait que quand j’ai une altercation en ligne avec quelqu’un, j’ai du mal à lâcher prise par la suite. Alors écrire un billet sur mon blog est un bon défouloir.

Il y a cette tendance, dans la blogosphère, à vouloir se mettre en avant en disant des choses que d’autres ont déjà dites, ou que tout le monde sait déjà, ou bien encore que personne n’est en mesure de savoir. Elle m’énerve, cette tendance, parce qu’elle ne crée que du vent, du bruit comme on dit en linguistique. Alors je le dis, à ma façon.

Tu dis dans un de tes articles « Ma réputation (mon e-réputation) m’importe guère » ! Penses-tu vraiment que l’é-réputation n’est pas importante ?

e-reputationOn en fait beaucoup trop avec l’e-réputation, à mon sens. Mais que les choses soient claires : une entreprise, et a fortiori une entreprise qui fait son beurre sur le web, n’a pas le choix, elle se doit d’avoir une e-réputation nickel. Je ne suis pas complètement dingue !

Ce que je voulais dire, c’est qu’il faut savoir qui l’on est. Trop de gens parlent de réputation, font attention à la leur, se perdent dans des lieux communs juste pour donner une image d’eux respectable, propre. Mais qui sont-ils en réalité ? Ils se montent la tête entre SEO et croient, par là, accéder à une sorte de notoriété dont ils se gonflent tellement qu’ils se finissent par croire eux-mêmes qu’ils sont importants.

Se montrer impeccable sous tout rapport est honorable, mais c’est chiant. Parce que cela fait disparaître toute spontanéité dans nos rapports entre confrères. S’il y a bien un lieu où l’on est, à mon avis, libres de s’exprimer et en mesure de s’écharper sans dommages, c’est bien les réseaux et les forums.

Tout ne tourne pas exclusivement autour de notre réputation en tant que professionnel du web. En tout cas je le vois comme ça : mon compte Twitter ne me sert pas à faire de la pub pour ma petite entreprise, il me sert à discuter avec les gens qui font le même job que moi et à faire de la veille. Oui les clients ont accès à Twitter et à mon blog, et alors ? Ce n’est pas sur Twitter ou sur mon blog que se voient mes qualités (ou mon absence de professionnalisme ou quoi que ce soit dans ce genre) ! Il ne faut pas tout mélanger.

On m’a dit récemment que j’étais en train de me cramer. Je ne le pense pas ! Personnellement je fais plus confiance à quelqu’un qui se montre honnête, même s’il dit des choses désagréables, qu’à quelqu’un qui passe son temps à dire lui-même qu’il est irréprochable et à faire des courbettes à tout le monde ! En l’occurrence je ne crois pas que dire ce que je pense – quitte à dépasser les bornes parfois – est mauvais pour moi.

Peu importe ce que mes consœurs et confrères pensent de moi. Ce n’est pas cela qui fait le boulot. D’ailleurs la personne dont je parle passe son temps à être vulgaire, à dire des grossièretés plutôt que d’argumenter, et je pense que c’est davantage elle qui montre une mauvaise image d’elle que moi. Passons.

Pour finir là-dessus : dire et se dire les uns les autres que l’on est bien, white hat ou grey mais pas trop, ne pas dire un mot plus haut que l’autre exclusivement par souci de réputation, ne sert à rien . On veut convaincre qui ? Les autres SEO ? Nos prospects et clients ? Personne n’est dupe et les SEO qui font cela se mettent le doigt dans l’œil parce que cela ne sort pas de leur sphère. C’est SEO contre SEO et cela ne concerne pas les clients, qui n’en ont rien à faire des guerres de clochers SEO. C’est pour cela que cette réputation-là, je m’en moque éperdument.

Surveilles-tu malgré tout ta réputation sur internet ? Quels outils utilises-tu ?

Absolument pas. La qualité d’un SEO se voit dans les SERP, pas dans Klout.

En s’exprimant librement, on peut « contrarier » quelques-uns de nos confrères… et le risque d’un bad buzz n’est pas loin !

As-tu déjà préparé ta communication de crise, au cas où, pour le jour J ? :)

Cette notion m’est complètement étrangère. Je ne me prépare pas du tout à ce type d’événement parce que je n’y pense pas. Je n’ai pas de temps pour ça et cela ne m’intéresse pas.

Quels conseils donnerais-tu à celui qui « Manque de courage et a trop d’amour propre », pour pouvoir s’exprimer librement ?

Je vois à quoi tu fais allusion. Mais tu sais, je n’ai pas de conseil à donner en ce sens. Qui suis-je pour le faire ? Je réprouve justement le fait que les gens se donnent trop d’importance, se prennent trop au sérieux ou disent trop de fadaises au lieu du fond de leur pensée. Je ne donne de conseil à personne.

Quel conseil donnerais-tu à une victime d’un bad buzz sur le web ?

Aucun. A part de se détendre, peut-être :)

Un petit mot pour la fin ?

Merci à toi de m’avoir invité à m’exprimer sur ton blog. C’est sympa ;)

Images libres de droit, source pixabay.com

GD Star Rating
loading...
Interview Vincent Jamin, 4.5 out of 5 based on 10 ratings

30 réflexions au sujet de « Interview Vincent Jamin »

  1. @Alban Pas besoin de BL, le site est cité !
    @Simon Quand tu veux :) Tu es le bienvenu
    @Nicolas Augé Mis à part “je suis atterri” et “ils se finissent” je ne vois pas de quelles fautes tu parles (pour une leçon de français écrit, je suis preneur !) A propos le pluriel de “clash” c’est “clashes” et coûter prend un accent circonflexe sur le “u”, docteur !
    Quant à ta leçon de savoir-vivre, je m’en passe allègrement !

  2. Et bien je vois que les interviews vont bon train ces temps-ci ! Après l’interview de Hervé d’infinisearch, voilà celle de Vincent.

    J’aime bien ton blog qui parle de sujet sans langue de bois, c’est plutôt cool. Le roi dans le domaine reste tout de même celui de Gasy ! ;) Concernant les titres de tes articles, cela ne doit pas te permettre de choper beaucoup de trafic sur Google, en même temps le SEO ne permet pas de générer des milliers de visites par jour donc bon !! l’un dans l’autre, je comprends ton choix…

  3. @Nicolas Augé

    Le ton que tu emploies est plutôt dogmatique donc je te réponds sur la forme qui, elle, l’est.
    De plus si tu veux faire la morale concernant la syntaxe et le vocabulaire, relis-toi avant de cliquer sur “Laisser un commentaire”, sinon tu t’exposes !

  4. Bon, vu que j’aime la franchise également, je dois dire en préambule que je suis effaré par le nombre de fautes d’orthographe ou syntaxique de ce billet … Voilà, ça c’est dit !

    Ensuite, pour en revenir à Vincent que je ne connais que par le biais de Twitter et de son blog, je dois dire que je suis d’accord avec lui sur le FOND.

    Maintenant, moi ce qui a tendance à me déranger avec les “tweetclash” ou autres joyeusetés de ce type, c’est la FORME ! La façon dont ça a tendance à se passer quoi.
    Cela ne coute rien d’arrondir un peu les angles pour exprimer son sentiment ou son point de vue en prenant en compte la personne à qui l’on s’adresse.

    Après, on peut tout à fait se lâcher, cela ne me pose aucun problème, bien au contraire, mais il faut à mon humble avis savoir quand il faut se contenir et quand il faut l’ouvrir …

    My 2 cents.
    Nicolas Augé@Blog SEO Articles récents..Interview : Hervé d’Infini’clickMy Profile

  5. @Jean : En disant cela, je pensais surtout aux billets de blogs qui racontent tous la même chose, donnent les mêmes conseils et les mêmes solutions aux conséquences des changements d’algo et autres filtres de Google
    @Flo : Comme je le dis, l’idée n’est pas d’attirer le trafic avec un titre (voir ma réponse à la 3e question) Quant à Gasy, on parle bcp de lui (d’elle ?) mais j’avoue que j’ai encore peu lu son blog… tu me donnes envie là ^_^

  6. Une interview intéressante.
    Même si je ne suis pas toujours fan des titres un peu trop accrocheurs de Vincent, je le rejoins tout à fait sur cette phrase. “à vouloir se mettre en avant en disant des choses que d’autres ont déjà dites, ou que tout le monde sait déjà”.
    Si vraiment on tient à écrire sur des choses qui ont déjà étaient dîtes et redites, il n’y a pas forcément besoin de le twitter et retwitter… l’article est là, si vraiment ça intéresse les lecteurs il sera partagé naturellement. Ca pollue souvent les timelines pour rien ce genre d’articles…

  7. @Vince

    Et voilà … C’est bien de cela dont il est question : Tu prends tout directement pour toi et au 1er degrés en plus ! :-/

    Je parlais plus des phrases de ce type : “Quels conseils donnerais tu as celui qui […] pouvoir s’expriment librement”.

    Sinon, je ne me prend pas pour un “professeur” et n’ai nullement l’envie ni l’outrecuidance de donner des leçons à qui que ce soit et surtout pas à toi mon cher Vince ! ;-)
    C’est juste que je considère qu’il est important d’éviter ce genre de fautes surtout dans des billets qui sont censés être relus …

    Après, ce n’est que mon humble avis que j’ai adressé ici et je n’ai fait état dans aucune manière que ce soit d’un avis manichéen où je laisserais à penser que tu as tord d’agir ainsi.

    Je respecte ton point de vue et ta manière d’être alors ce serait bien que tu essais de faire de même avec les personnes qui commentent, tu ne crois pas ? :-) Nicolas Augé@Referencement 92 Articles récents..Google est-il réellement votre ami ?My Profile

  8. @Vince

    Me relire ?! C’est vraiment ce que mes posts t’inspirent ?!

    En fait, t’es simplement en train de me dire que je suis faillible, c’est ça ?
    Mais mon petit père, ça je le savais déjà et ça ne me pose aucun problème …

    Par contre, je ne comprend pas ton raisonnement : Du fait que j’ai fait une faute d’orthographe sur “coute” en oubliant l’accent circonflexe, j’ai juste le droit de me taire et ne pas dire ce que je pense ?!

    Mais, je suis comme toi ! Quand j’ai quelque chose à dire, je le dis, certes en y mettant les formes, mais je le dis quand même.

    D’ailleurs, je pense qu’au final on doit se ressembler plus que tu ne le crois ! ;-)
    Pour finir, je sais très bien que je m’expose et ce depuis que j’ai décidé d’ouvrir mon blog en plus d’apposer ma véritable identité de-ci de-là.

    Bref, désolé pour le ton “dogmatique”, ça manquait peut-être de Smiley. :-)
    Bonne continuation.

    PS : Désolé Miss SEO Girl si j’ai été trop “cash”. xD
    Nicolas Augé Articles récents..Pourquoi choisir TextMaster ?My Profile

  9. @Nicolas Augé

    Là n’est pas la question. Tout le monde est faillible, à mon sens et c’est précisément une des choses que je défends ici.
    Je ne retire pas le droit de faire ce que tu veux (je n’ai pas ce genre de pouvoir surnaturel ^_^) ! Mais le problème est que tu pointes les fautes de français, avec la manière (“je suis “effaré”, dis-tu) quand tes commentaires en sont remplis (en particulier le second)…
    Ton blog, je dois avouer que je ne le connais pas… Je fais désormais beaucoup moins de veille qu’avant, surtout sur la blogosphère française (je crois que ça se comprend entre les lignes dans mes réponses ici). Libre à toi de t’exprimer, avec ton style etc. mais si tu viens faire des réflexions sur la syntaxe ou l’orthographe, tu t’exposes à ce que l’on t’en fasse quand tu écris, c’est cela que je voulais dire.
    Je n’ai rien contre toi en particulier, je ne te connais même pas ! Donc ne t’enflamme pas, ce n’est pas nécessaire !

  10. C’est vrai qu’on retrouve beaucoup de sujet sur Pinguin par exemple. Comment s’en sortir, comment l’éviter, etc…
    Mais d’un côté c’est normal. C’est comme un site sur le football, les transferts, les résultats, on relira la même chose un peu partout.

    Parler sans langue de bois peut s’attirer les foudres d’autres personnes. J’adore ^^
    lereferenceur@blog sur le référencement web Articles récents..Un tutoriel sur le référencement vient de voir le jourMy Profile

  11. Une ITW sans langue de bois et qui dénote agréablement des publi-rédactionnels habituels! En même temps avec toi Vince le contraire m’aurait chagriné! ;)
    Hop je RT!
    Sam@jeux de billard américain Articles récents..extra billardMy Profile

  12. Moi qui ne suit pas trop le côté pipole de la communauté SEO, je découvre à la lecture de ce billet que ça fritte pas mal.
    West Valley High Articles récents..Blog SEOMy Profile

  13. Qu’on aime ou qu’on aime pas, en venant sur le blog de Vincent, on a toujours droit à des propos directs et à de l’action (comme on peut voir un peu ici dans certains commentaires ^^) et moi j’aime bien, car il n’y a rien de pire que la fadeur du web de ces derniers temps…

  14. @lereferenceur : c’est rai mais je ne lis pas tro pde blogs de foot, c’est pour cela que je m’en rendais pas compte ^_^
    @samuel Eh oui on ne change pas une équipe qui gagne :D
    Merci d’avoir propagé ça sur Twitter ;)
    @MrWest Oui c’est un peu la cour d’école, la blogosphère SEO ! :)

  15. Très bien l’interview.
    Comme West Valley High, je ne savais pas que ça se battait dans le milieu du SEO. Bon, je vais chercher les popcorns et je vais étudier tout ça ^^
    Non, je plaisante :) Je sais bien qu’on peut pas être pote avec tout le monde et qu’il y a de la concurrence, mais ça sers à rien de se tailler dans tous les sens. Battez-vous dans les SERPs ;) Olivier@Radio house Articles récents..Radio Halloween sur Let’s Go Zik !My Profile

  16. @Soul : Je le prends comme un compliment ? :D Oui je pars au 1/4 de tour dès qu’on me cherche :P
    @Olivier : Je remets les pendules à l’heure et j’attaque :P

  17. Cool l’interview, c’est toujours bon de lire ce genre d’article entre 2 news ou réflexions purement moteur :).

    Vince, le seul conseil que je peux te donner, c’est quand même de faire un minimum un peu attention à ta réputation. Je suis également du genre à pousser un petit coup de gueule de temps en temps et aller également à l’essentiel.

    Que tu ne veuilles pas t’intéresser à la façon dont ton entourage professionnel te perçoit, c’est une chose mais je pense que c’est délicat d’ignorer tous les signaux extérieurs car ça peut nous desservir par la suite.

    Après, je te rassure, je ne suis pas là à regarder l’état de mon nom dans Google chaque matin :D.
    Ramenos Articles récents..Coup de gueule contre le linkbuilding et linkbaiting cheapMy Profile

  18. J’ai toujours pensé que les littéraires ont un vrai avenir dans le SEO, et Vince en est bien la preuve : quoi de mieux pour le linkbaiting qu’un titre accrocheur ? ;-)

  19. Waouh…..Il s’est vraiment défoulé et pour quelqu’un qui lit son blog tout le temps, cela ne m’impressionne pas. Il faut saluer son courage, dire ce que l’on pense haut et fort sans mâcher les mots et qu’importe les conséquences sur notre activité, ce n’est pas évident. Reste à dire que l’e-réputation est un élément essentiel pour le bon développement d’une entreprise raison pour laquelle certains y veillent comme du lait sur le feu et ils n’ont pas vraiment tort surtout quand cela constitue leur gagne-pain.

  20. Une interview rock SEO, comme on en fait plus, mais on se demande si vraiment on a déjà pu en lire sur un site libéré. Stop aux propos objectifs, à l’eau tiède, à la suroptimisation, au langage corporate, à la réputation aux enchères: tout ceci est l’inverse de l’éthique de partage, de liberté d’expression, de vérité. Plus personne ne supporte ça, pas même les robots de GG. Alors pas de masochisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.