Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Interview » “Interv-you” Nicolas Robineau alias @eseoref

“Interv-you” Nicolas Robineau alias @eseoref

Aujourd’hui je suis contente de vous présenter Nicolas, que je connaissais sur les réseaux sociaux, twitter @eseoref (suivez-le :) ), et je l’ai connu réellement lors du Seo Camp de Caen. Sa présentation ‘C’est l’histoire d’un mec” m’avait marquée. Elle fut originale et amusante. Vous pouvez voir les slides dans mon billet.

Comme on aime tous les deux les événements SEO, nous nous sommes retrouvés dernièrement au Seocampus à Paris. Nous avons pu discuter et j’ai trouvé Nicolas très intéressant. Un jeune, modeste, avec beaucoup d’expérience, mais pas très aimé par Google :). Bonne lecture !

Qui est Nicolas Robineau ?

Heu, Nicolas c’est un homme, beau, grand et fort (comme papa !). Non je suis une personne banale vivant sur Angers depuis ma naissance (dur à entendre pas vrai ?), j’ai donc 24 ans et j’oeuvre dans le web depuis 2006 avec de la création de sites web plus ou moins avec succès suivant les années et après avoir passé 3 ans en agence web à faire du SEO (Incomm et Kelcible).

Sinon j’aime comme la plupart des gens les vacances (fourgon aménagé power), les concerts et festivals d’été, la bonne bouffe et le pinard, comme tout bon français en fait.

Concepteur de site web et maintenant référenceur, pourquoi ce changement d’horizon ? :)

geekLes deux activités ne sont pas indissociables, au contraire, je dirais que l’un ne va pas sans l’autre. J’ai débuté au lycée en souhaitant gagner quelques euros et j’ai fait parti de la génération du site Forumdesjoueurs.com, pour ceux qui connaissent, c’était un site qui répertoriait tous les sites de jeux gratuits à gratter comme Prizee mais aussi les Bux, genre d’arnaque organisé pour avoir un retour sur investissement rapide qui était en réalité basé uniquement sur du système pyramidal (Madoff ça vous dit quelque chose ?). Du coup j’ai opté pour la création de sites web sans chercher véritablement à me faire vivre là dedans, mais pour obtenir du trafic j’ai du me coller au référencement. Voilà comment j’ai acheté mon bouquin d’Andrieu (première édition s’il vous plait) et je traînais de si de là sur les forums SEO (WRI et la Sphère).

Mon histoire et mon chemin foireux en université faisant, je me suis retrouvé un peu par miracle en CDI à Bordeaux dans une agence web ce qui m’a permis de faire mes armes, j’avais pas encore 20 ans et j’avais déjà un poste de ref à la belle époque en 2009, c’était plutôt formateur. Ensuite j’ai passé 2 ans et demi au sein de Kelcible à Angers (power !) avant du coup de lâcher tout ça pour redevenir ce qui me plait le plus, éditeur de sites web et en vivre.

Du coup, le référencement en tant que salarié en agence était plutôt pour le côté alimentaire puisque pendant 4 ans j’ai été AE à faire ma petite tambouille dans mon coin ce qui permet d’acquérir l’expérience et le recul nécessaire pour être un bon analyste SEO j’aimerais dire.

J’aurais donc pu résumer ces 15 lignes de 3615TAVIE en disant que l’édition de site et le SEO sont indissociables mais la liberté de l’édition perso est un luxe que je conseille à tous !

Tu es Webmaster Indépendant, tu as créé ta propre « boîte » Studioclick. Parle-nous de cette expérience de freelance !

Alors, il y a quelques points à éclaircir ici :) Tout d’abord nous sommes deux ! Dédicace à mon collègue @PloOouf avec qui je travaille, nous partageons tous les sites, les gains mais nous avons deux statuts AE distincts pour le moment avant de faire suffisamment de CA pour monter une SARL.

Du coup l’entité Studioclick est “non officielle”, ce qui veut dire que la marque n’est pas encore déposée puisqu’en statut AE on n’est sur notre Nom Prénom en raison sociale.

Pour l’aspect âge, comme je l’ai mentionné plus haut, cela fait 4 ans que je suis sous le statut AE ce qui m’a permis de bien connaître le monde de la monétisation, les différentes régies et les personnes référentes pour chacune d’entre elles.

Nous n’avons pas de clients autres que des annonceurs qui sont en majeur partie sur des régies pub et je m’attelle à démarcher des annonceurs privés par téléphone. Contrairement à un marché normal où la tête et où l’offre commerciale importent beaucoup sur la signature ou non d’un contrat, nous basons nos relations sur des statistiques claires de nos sites et généralement, il n’y a pas de problème à trouver un rapport gagnant/gagnant comme cela.

Tu es également spécialisé dans la monétisation de sites : peux-tu nous donner quelques méthodes qui marchent? Combien d’argent t’apportent tes sites si ce n’est pas indiscret ? ;)

Alors cette question sera évoquée lors du SEO camp day d’Angers (fou je pensais pas pouvoir le caler :) ). J’ai justement une conférence sur la monétisation d’un site web. En quelques lignes ça va être plutôt difficile de te dresser un bon tableau de la monétisation mais je pense qu’il est important dans un souci de pérennité de dissocier dans son réseau d’édition une partie chaude et froide.

J’entends par là des thématiques à la mode et d’autres qui resteront dans le temps. Comme tu peux l’imaginer, celles à la mode se monétisent plus facilement et le taf y est plus important mais celle dite froide permet d’avoir une sécurité et un avenir sur le moyen terme (je ne parlerais jamais de long terme sur le web).

Du coup pas vraiment de possibilité de donner des astuces dans le jus mais notre boulot c’est d’observer des niches potentielles en alliant un aspect trafic, capacité de monétisation, moyen à mettre en oeuvre…Bref, comme pour le lancement d’un projet web basique.

Pour te citer des exemples, nous avons des sites d’actualités (iPhone et Call of duty) qui nous apportent du trafic et que l’on monétise par le biais d’annonceurs privés et adsense principalement (on pourrait imaginer la mise en place d’affiliation accessoires etc…Mais ça paye pas trop trop). Nous avons aussi des sites de jeux concours où la monétisation est ici basée sur du leads et où le trafic est nettement inférieur mais mieux ciblé. Et finalement on lance doucettement un guide urbain pour le moment sur l’actualité à Angers qui lui sera sur une base de monétisation en direct avec les commerçants de la ville et des villes à venir.

Donc tu vois, on fait un peu de tout en terme de monétisation, le but étant de générer suffisamment par site, c’est à dire minimum 300€/mois. Je suis contre la mise en place d’une multitude de sites qui génère 1€/mois, n’étant pas dans l’automatisation des choses, je trouve ce principe réducteur et plus dans le courant 2013.

Tu voulais savoir combien je gagnais par mois, bah c’est un sujet tabou ça normalement non ? Bon avec mon collègue on fait un petit CA de 4000€/mois environ sur l’ensemble de nos sites internet, une grosse dominante Adsense pour le moment (on peut vivre d’Adsense, oui !) mais on se penche de plus en plus sur de la relation directe, plus porteuse à mon avis !

Je t’ai connu lors du Seo Camp de Caen, lors de ta mémorable présentation : « C’est l’histoire d’un mec » :) Raconte-nous un peu cette expérience.

Bouarf, j’aime pas trop m’étendre sur le sujet de mes confs. Rapidement, c’était Ronan qui m’avait donné un créneau pour le SEO Camp Day de Caen après avoir été content de ma prez Google Actuallités lors du SEO camp day de Nantes (premier du nom). D’ailleurs je t’invite ainsi que tous les lecteurs à découvrir l’intégralité des confs avec la vidéo en ligne de l’event

Du coup pour en revenir au SEO camp day de Caen, j’ai vu ici encore une bonne opportunité de faire une conférence sur du retour d’expérience et un parlé vrai autour du SEO, chacun prendra la mesure de ce que j’ai raconté mais comme d’habitude, je l’ai fait avec mes tripes :)

J’ai été stressé comme d’habitude mais j’espère que ça c’est pas trop vu, sinon cette journée m’a surtout permis de découvrir des personnes énormes en tant que conférenciers. Mention spéciale à Aurellien (@Gwaradenn) et Florian (@florianmarlin), sans aucun doute mes coups de coeur humain du moment.

Raconte-nous la plus grosse claque que Google t’a donnée :)

Ça serait plus simple si jamais il y en avait qu’une seule…Honnêtement comme je l’avais mentionné lors de la conf à Caen, j’ai tout pris, Panda, Pingouin, Requin et autres…Mais pas sur tous les sites et même temps bien évidemment.

La plus grosse je pense c’était sur le site de jeux de guerre (je tente le coup encore une fois), j’avais dépensé énormément de temps pour réussir à faire monter un ndd 3ème en 4 mois sur la requête et on a fini par généré pas mal d’euros et pas mal de visites (4000/jours les weekend et vacances). Mais pingouin est arrivé et nous a mis bien profond puisqu’au lendemain de la pénalité, on surfait à 50 visites jour, ça ça m’a fait mal surtout que je venais de déposer ma démission quelques jours avant.

Autrement je me suis fait kicker un site des Google actualités pour utilisation un peu borderline des failles du système mais je suis depuis revenu dedans. Ou encore viré d’Adsense de ci de là mais tout cela permet de nous faire avancer en trouvant d’autres leviers de trafic, mieux analyser les raisons d’une pénalité ou encore trouver des annonceurs privés pour plus être dépendant d’Adsense.

Même si je n’ai pas pu assister à tes autres conférences, je sais que tu as donné une conférence au Seo Camps de Nantes en 2011. Peut-être en as tu fait d’autres dont je ne suis pas au courant ?

J’en ai fait simplement deux, celle de Nantes et de Caen et la prochaine à Angers. Donc tu sembles n’avoir rien raté concernant ces exercices de ma part ;) Je ne cours pas forcément les évènements pour réaliser des conférences mais je préfère en faire dont j’ai un réel intérêt à débattre, dont je me passionne pour le sujet.

Pourquoi se lancer dans cette aventure ? Penses-tu continuer ce parcours de conférencier?

Le fait d’être conférencier à la base permet de bien se jauger dans le monde du SEO et professionnel en général. Je viens d’un petit BAC ES, je n’ai pas de diplôme dans les poches et avoir une première confrontation avec d’autres pros dans le domaine permet réellement de savoir où tu en es, si tu peux dégager des avis positifs/négatifs et donc avancer.

Ensuite pour la poursuite des évènements, comme mentionné plus haut encore, ça sera au ressenti, si j’ai des choses à dire ou non et si j’ai des ouvertures de la part de personnes qui souhaitent m’y voir participer, je ne cours pas à la recherche de dates, j’ai déjà bien a faire avec mes sites pour le moment, donc je répondrais à ce qu’on me proposera.

Ce que ça apporte, indéniablement du personal brand !! Je mentirais si je ne répondais pas ça, mais c’est pour moi l’opportunité de rencontrer des personnes dans le milieu plus facilement également et je souhaite m’investir pour SEO Camp dans le Grand Ouest cette année et celles à venir.

Tu es souvent présent aux évènements SEO, dernièrement je t’ai rencontré au seocampus Paris, à l’Usine. Pourquoi es-tu aussi actif dans la communauté SEO ?

J’ai été invité par Ronan au SEO Campus, là encore je ne cours pas les évènements (question de prix) mais je trouve que c’est important pour ne pas perdre pied surtout lorsque l’on est dans son coin en indépendant. Ça permet de voir des gens, discuter sur des sujets plus ou moins profonds et confronter des idées, des plans.

Bref, je ne vais plus aux évènements pour les confs mais réellement pour rencontrer des personnes IRL, comme beaucoup d’autres personnes impliquées dans le SEO aujourd’hui.

Quels sont tes projets en cours ? Tes projets à long terme ?

Cherchenet est notre principal projet pour cette année 2013, essayer de développer un modèle économique intelligent qui nous sortira un peu de la pure publicité. Pour le long terme, c’est la même chose avec peut être quelques presta de créa de sites en one shot pour mettre du beurre dans les épinards un peu.

D’autres trucs sont dans les cartons mais comme lors de déménagements ça peut prendre un peu de temps avant qu’ils ne soient traités ! J’ai également des projets extra web comme m’impliquer dans le monde du voyage en fourgon aménagé, apporter des conseils sur le bon achat, etc…Bon c’est vraiment pas dans le ton SEO ça mais ça me botte aussi !

As-tu assisté à ma conférence avec Marie? Qu’en as-tu pensé? :)

Pour être franc, la salle était trop petite pour accueillir tout le monde et lorsque votre conf’ a commencé, je parlais avec Max de la team rocket et donc je n’ai pas pu rentrer. Ce qu’il en est ressorti c’est qu’avec ce style de conférence, tout le monde est content puisqu’il peut repartir avec des outils chez lui, certains connus de tous ou du plus grand monde et d’autres un peu plus discret. C’est le genre de conférence sans prétention apparente mais qui permet une réelle valeur ajoutée pour pas mal de personnes qui sortiront avec quelques informations supplémentaires, ce qu’oublie de donner certains conférenciers parfois…

Pour finir sur une touche amusante, quelle fut ta plus grosse honte?

honte-seoAprès la flagellation par Google, maintenant faut que je m’affiche avec une honte, c’est un pugilat en fait ton interview ?

Et bien si tu parles d’une autre honte que celle de mettre fait caca dessus à mainte et mainte reprises en maternelle pour “punir” mes parents de m’y emmener, je ne vais pas pouvoir trop apporter d’eau à ton moulin.

Mes sujets tabous sont relativement peu nombreux et mes amis pourront te confirmer qu’aucun sujet ou situation (presque) pourrait me mettre trop mal à l’aise. Néanmoins je pense pouvoir dire que l’année dernière, j’avais eu bien mal au moral à cause de la surcharge de travail (salarié + AE) et du coup je me faisais des films qui m’a conduit quand même aux urgences car je pensais avoir un truc grave. Finalement après avoir fait peur à ma copine qui se tenait à côté de mois de 22h à 5h du mat’, le médecin me balance, vous faites de l’anxieté comme me l’avait dit mon médecin généraliste la semaine précédente, du coup elle m’en a bien voulu de lui avoir ruiné un vendredi soir pour du psychosomatique…

Voilà en gros ce que je pouvais dire sur ton interview, j’espère que des survivants auront le temps pour tout lire car je dois avouer que ça doit être imbuvable après coup !!

Merci à toi pour cette petite mise en avant sur ton site et au plaisir de se revoir sur Angers ou à l’apéro Nantais qui arrive à grands pas.

Mention spéciale aussi à tous les SEO qui débutent pour leur dire que seule l’expérience compte dans ce boulot, faites des tests, personne n’a encore trouvé la recette magique alors ne partez pas battus d’avance. Mention également à tous les grands noms qui font vivre le SEO auquel nous pouvons tout dire mais nous pouvons surtout mentionner leur implication depuis de nombreuses années dans le secteur, je pense à Paul Sanches, Laurent B (SEO rockstar), Sylvain Richard, Olivier Andieu ou encore David Legrelle de 1ère Position.

Mais je reste persuadé qu’être un grand SEO ne se fait pas sur un nom mais dans les SERPS, alors dernière mention à Julien (Diije), Vincent (Jambonbuzz), Aymeric (pour le lien, Y’a pas de quoi tu sais !) ou encore Not Provided Man !

Images libres de droit, source pixabay.com

GD Star Rating
loading...
"Interv-you" Nicolas Robineau alias @eseoref, 4.6 out of 5 based on 12 ratings

43 réflexions au sujet de « “Interv-you” Nicolas Robineau alias @eseoref »

  1. C’est le genre d’interview que tu lis du début à la fin sans t’arrêter. les retours d’expérience des gens qui vivent de leur site web est toujours intéressant.
    J’avais d’ailleurs échangé 2-3 mots avec Nicolas lors de l’apéro SEO du SEO Campus avec Cédric et Alexandra.

    Bonne chance pour ton projet cherchenet et la création de ta SARL :) lereferenceur@second working holiday visa Articles récents..Tout savoir sur le Working Holiday VisaMy Profile

  2. Bonjour, Seo Girl & Nicolas

    J’ai cotoyer Nicolas du temps du Forumdesjoueurs.com dans les année 2007 et je doit dire qu’il a bien poussé depuis.
    Sans faire de léche Nicolas à bon coeur et l’élan solidaire (tu comprendras Nicolas) est sans faille.
    Par contre je te trouve modeste Nicolas, quand ont à eu un pagerank 8 entre les mains ont ne fait pas le modeste hein.

  3. Encore une fois chapeau Alexandra pour cette interview très instructive. Nicolas je te rassure, ce n’est pas du tout imbuvable. J’ai été vraiment ravi de vous rencontrer tous les deux à Paris et j’espère qu’on aura encore l’occasion d’échanger. Nicolas j’aurais pas mal de questions à te poser sur ton statut AE et ta collaboration avec ton collègue, et sur la monétisation de manière générale. Tu seras à l’apéro SEO à Nantes mi-avril ? Alexandra je suppose que oui ?

    Autre chose, je ne vois pas les slides du fameux “C’est l’histoire d’un mec” … où peut-on les trouver ?
    Cédric@Communiqués de presse Articles récents..Le Pékin Paris 2013 : Le 28 mai prochain le drapeau s’abaisseraMy Profile

  4. Merci pour ce retour d expérience qui ne manque pas d intérêt. spéciale dédicace à Alexandra et son blog miss seo girl, qui sera bientôt le livre d or officiel de tous les experts en référencement de France! Non sérieusement ! Tu commences à avoir un joli nombre de consultants seo à ton tableau de chasse!

    Bien joué miss ! ^ ^

  5. GG !!!! Merci Nicolas et Merci Alex pour cette nouvelle ITW très intéressante !
    J’avais adoré sa présentation lors du SEO Camp Day de Caen (je crois que cela a été ma préférée lors de cette journée ^^) Ce que j’ai aimé dans son intervention, c’est son retour d’expérience ! Je trouve que c’est vraiment très enrichissant pour des personnes qui débutent dans le domaine (comme une jeunette comme moi !) ! On apprend aussi avec les erreurs des autres !
    Je te rassure cette ITW est loin d’être imbuvable !!!
    Hâte de découvrir le nouveau programme du SEO Camp Day d’Angers !
    Très bonne continuation à Nicolas !

    NB : Hey mais y’a beaucoup de monde pour l’apéro SEO de Nantes ! C’est cool !
    Mélissa Articles récents..Boutique déco à Nantes : La Cachette d’AlibabetteMy Profile

  6. Pour le coup, je (re)découvre des référenceurs puisque je m’étais mis de côté par rapport à la communauté et c’est un réel plaisir d’en apprendre sur des personnes intéressantes du métier.

    C’est bête mais je me sens tout petit par moment et pourtant j’ai aussi quelques années d’expérience dans les pattes. Je pense qu’il existe beaucoup de bons SEO mais aucun n’est doué sur les mêmes points, c’est cette diversité qui donne à ce métier un réel intérêt. Au fond, il faut chercher à progresser sans cesse pour évoluer.
    Concernant le web plus généralement, j’avoue que j’ai beaucoup de mal avec la monétisation donc je trouve que votre association d’Auto-entrepreneur est une belle réussite dans ce domaine, chapeau !

    Enfin, je suis fier que le grand ouest soit encore représenté dans le SEO. Bon, tu n’es pas poitevin mais Angers ça va, ça me plait quand même ! ^^
    (ça me rappelle surtout plein de souvenirs de mes études d’archéologie, jadis…)
    Mathieu Chartier Articles récents..Méthode et préconisations pour votre Responsive Web DesignMy Profile

  7. Parcours intéressant et raconté avec beaucoup d’humilité, on oublie parfois le côté humain, et il est important même à 24 ans de réaliser (et faire prendre conscience) que le surménage de ceux qui essaient de s’en sortir n’est pas à prendre à la légère.

    Le plus important dans cette interview, pour moi, n’est pas le SEO mais le témoignage : cumuler un emploi salarié et un statut AE n’est pas très banal, et n’est pas non plus à la portée du premier doux rêveur venu. Mais ça finit par payer, et c’est une belle histoire !

    PS : pour déposer une marque, inutile d’attendre la création d’une SARL. Il faut se renseigner auprès de l’INPI.
    Prescripteurs Articles récents..DératisationMy Profile

  8. Excellent interview, surement l’une des favorites. Elle retrace bien son parcours, ses échecs et réussite. Pas évident de gagner décemment sa vie en AE, mais pourtant il commence à générer du CA plus que correct donc bravo à lui.

    La monétisation de sites m’intéressent de plus en plus donc on va essayer d’être présente à celle d’Agers ;)

    Au plaisir.

  9. Nicolas, un mec généreux et qui teste avant de parler, un VRAI seo comme il devrait en exister plus ;) Putain qu’est ce qu’elle était longue cette interview nico !!!

  10. Belle et longue interview qui pourtant m’a tenu jusqu’au bout.
    J’aime bien mettre des visages sur des noms et encore plus savoir d’où ils viennent et comment ils en sont arrivés là.
    On en apprend beaucoup de cette manière et dans nos professions on trouve vraiment des parcours atypiques.
    Merci à tous les deux pour ce bon moment
    RaphSEO@blog SEO Articles récents..Choisissez votre contenu et intervenants pour le VLC2013My Profile

  11. @Prescripteurs

    Attention, ne confondez pas le dépôt d’une marque et une raison sociale, la différence est nette.

    Moi-même auto-entrepreneur comme Nicolas, ce statut ne nous permet pas de nous “cacher” derrière une raison sociale mais nous pouvons tout à fait jouer ce jeu via le web en créant des entités nommées comme StudioClick pour Nicolas ou Internet-Formation dans mon cas. Certes, nous pourrions déposer ces noms en parallèle mais ce n’est pas la même chose.

    Le statut d’auto-entrepreneur est souvent mal considéré (j’ai bien connu ça également et j’ai été salarié parallèlement à mes activités, je me retrouve donc dans ce portrait) mais il offre de réelles opportunités dans nos métiers je pense, j’espère juste qu’on arrivera peu-à-peu à lui rendre ses lettres de noblesse puisqu’il y a vraiment des gens de talent camouflés derrière ce statut fiscal… Chapeau à Nicolas et son compère en tout cas, vous avez tout mon soutien. Je sais que ça n’aide pas, mais il fallait que je le dise ! :D MathieuChartier@Internet-Formation Articles récents..Méthode et préconisations pour votre Responsive Web DesignMy Profile

  12. Je vous remercie pour cette interview très intéressante. Sinon, je trouve que les réponses sont très claires et satisfaisantes. C’est un vrai plaisir pour moi de pouvoir commenté votre article. Cordialement.

  13. @Tous : Merci pour vos retours, je me suis bien amusé à faire cette petite interview même si après relecture j’ai d’énormes fautes de frappes et autres tournures de phrases lourdingue.

    @Mapics : Hehe, c’était le bon temps ça, le temps du PR 8 aussi :) ça m’a permis de vendre pas mal de liens ceci dit, à la belle époque des liens casi°° qui coûtait bien cher :D
    @Arnaud : On s’*** demain pour le préparatif du SEO Camp day angevin ? Hehe, merci pour ton soutien :)

    Fait pas le timide, pour le suivre c’est ici : https://twitter.com/arnaudlemasson

    Et pour suivre mon collègue qui aime aussi être dans l’ombre c’est là : https://twitter.com/PloOouf

    Sinon j’ai oublié quand même de mentionné un autre SEO d’Angers que beaucoup de gens connaissent ici, c’est le gros Samy, comme lui aussi être dans l’ombre, voici un peu de lumière pour l’emmerder : https://twitter.com/2manySEO

    Merci encore Alexandra pour ce petit bout de texte que tu m’as proposé, continue à bosser, le ref est un travail de chaque jour et chaque SEO le fait différemment !
    Nicolas Robineau@Le Plus Cherchenet Articles récents..Resultat Keno : Bientôt sur Tirage GagnantMy Profile

  14. @Mathieu : Merci pour la remarque mais je ne pense pas confondre, et je parle en connaissance de cause puisque je suis AE et que j’ai déposé 2 marques près de l’INPI en mon nom propre :-)

    @Nicolas : Sam est gros ? Et moi qui croyais qu’il n’était plus sur le 49… Je suis perdu ^^
    Prescripteurs Articles récents..DératisationMy Profile

  15. Très bonne interview, longue mais intéressante. On sent le passionné. Un point m’intéresse particulièrement c’est la monétisation. Je cherche aussi à me pencher sur la relation direct mais je ne sais pas trop comment m’y prendre. Une discussion avec ce Monsieur s’impose :)

    Nicolas Robineau si tu me lis (victor.lerat.404 sur Skype)
    A bientôt et merci Alexandra.
    Victor Lerat Articles récents..Interview Julien Jimenez (@korleon38)My Profile

  16. interview qui effectivement se lit de A à Z sans décrocher. A 24 ans, Nicolas possède une sacrée expérience et dégage surtout une belle maturité. La communauté SEO de la région Nantaise me semble bien sympathique (et moi qui a bossé près de deux ans sur Nantes dans une autre vie, cela me fait regretter d’autant plus cette parenthèse, même si je vis désormais au soleil)

  17. Cumulant moi même le statut de chargé de référencement chez l’annonceur avec celui d’AE je confirme que c’est loin d’être évident, surtout lorsque l’on commence à avoir plus de 5 clients. Pour résumer on passe ses soirées et ses weekends à faire des optis, des liens, etc. Je vous laisse imaginer la situation quand vous rajoutez l’envie de faire monter quelques projets perso…
    Valentin@Quellenotice.fr Articles récents..QuellelettreMy Profile

  18. Même en statut Autoentrepreneur tu peux déposer la marque à l’Inpi je suppose? Si ce n’est pas déjà fait ça serait une bonne idée à mon avis en attendant la SARL. Ceci dit je ne suis pas spécialiste…
    Lionel@broker cfd Articles récents..Markets.com: Avis de Broker CFDMy Profile

  19. @Miss Seo Girl

    Le status de AE est justement prévue pour etre compatible avec un travail en plus, bon niveau impots ça vas douiller un peu quand même.

    Ensuite faut etre capable de travaillé contre soi même car chopé des places sur Google pour son agence et en même temps pour ces clients ça reste un combat pas facile.

  20. Bonsoir à tous ! Ce petit commentaire pour répondre à chacun d’entre vous :

    @lereferenceur @KorleonBiz @RaphSEO
    Je suis contente que vous ayez bien aimé l’interview.

    @Cédric – Chapeau Nicolas, car moi je n’ai rien fait de spécial. :) Moi aussi j’ai été ravie de faire votre connaissance. Moi je serais présente à l’apéro de Nantes, mais aussi au Seo Camp d’Angers :) Tu viens aussi ? Pour les slides, je sais que tu as trouvé, mais s’il y a d’autres gens qui cherchent http://www.miss-seo-girl.com/jai-ete-au-seo-camp-day-de-caen/

    @RcketSEo
    Merci beaucoup. Joli compliment, mais je ne crois pas que je vais arriver aussi « haut » :)

    @Mélissa – merci pour ton commentaire. Toujours présente et ça me fait plaisir !

    @Mathieu – Vivent les SEO du Grand Ouest !

    @Marion – Je serais ravie de faire ta connaissance au Seo camp d’Angers !

    @Prescripteurs – Oui, moi aussi je pense que c’est important de mettre l’humain au cœur de tout ! :)

    @Nicolas : on fait attention aux mots sur mon blog ! J’ai remplacé ton mot « rose » par des étoiles :)

    @Victor – Contente de t’avoir fait connaître Nicolas

    @Fred : reviens nous sur Nantes :)

    @Adam – je vais essayer de lui « tirer » quelques astuces lors du seo camp d’Angers :)

  21. @Alexandra : C’est légal si ton patron est au courant et t’en donne l’autorisation.

    Concrètement, tu as le droit d’avoir un statut AE sans autorisation si ton activité n’est pas en concurrence direct avec ton boulot, ex. je suis SEO et je fais un AE de cours de cuisine.

    En revanche, si tu fais SEO salarié et en AE, il te faut une autorisation écrite et signée des deux parties. SI c’est ok, c’est légal ;)

  22. Sympa votre interviewé !
    Avoir gouté à toutes les pénalités de Google ça doit faire mal mais au moins ça sert d’expérience. La monétisation des sites n’est pas toujours facile et il faut faire plusieurs tests avant de trouver la bonne solution, mais c’est plaisant de vivre de ses sites je te comprends.

    Bonne continuation

  23. C’est dur la vie des artistes ! Moi aussi je suis un freelancer par nécessité, je gagne ma vie difficilement du web (création de petit site) & les référencé.
    C’est aussi une passion et une manière de vivre.

  24. Mais comment peut-on être psychosomatique à 24 ans, à Angers, avec une tête de Robinson végétarien, surtout pleine de bonnes idées qu’envierait tout vieux baroudeur? Soit c’est dû à la peur de s’éparpiller en passant à côté de l’idée géniale, ou alors plus prosaïquement c’est à cause du… statut AE!

    A mon très humble avis ce statut est la fausse bonne idée par excellence du quinquennat précédent: charges assises sur le CA (!) et plafond de CA limité (!!) alors même que la bonne vieille SARL, tout seul et surtout à plusieurs, est si facile à monter et au moins ne vous fera pas rougir devant votre banquier… La seule chose est de trouver un bon cabinet comptable agréé assez cheap.
    Merci Miss pour ce guest-trombinoscope, tellement croustillant, sûrement à éditer un jour…

  25. @ Monica (Sylvain)

    Désolé mais devoir payé des charges énormes alors que l’ont n’a pas encore rentré d’argent ça me parais pas forcement la meilleur des solutions, personnelement je suis en AE et même un plafond de CA limité laisse de quoi vivre assez confortablement. ça laisse aussi la posibilité au gens de se lancer dans une entreprise et de se faire la main.

  26. @MissSEO : Comme répondu par les collègues au dessus c’est légal mais soumis à certaines obligations (par exemple je refuse systématiquement les clients en concurrence avec les sites de mon CDI).
    Par contre je ne suis pas en agence mais chez un annonceur (e-commerçant), ce qui “restreint” beaucoup les conflits d’intérêts qu’il pourrait y avoir (une seule thématique).
    Pour info avant d’être recruté par cette boite, j’avais effectué de la presta pendant quelques mois en AE pour eux, et avait posé comme condition à mon embauche la possibilité de garder mon activité.
    Valentin@Trampoline-Factory Articles récents..tente de réceptionMy Profile

  27. @MonicaMedias

    Perso je ne suis pas d’accord du tout… Ma compagne est comptable et chaque statut fiscal a ses avantages et ses inconvénients. Dans le cas de certains secteurs comme les nôtres, il y a parfois très peu de TVA à récupérer par rapport à la TVA consommé, donc nous y sommes “perdants”. De plus, les charges sociales et/ou patronales sont beaucoup trop contraignantes.

    J’avais fait un calcul dans mon cas, je suis au sommet du plafond AE depuis 2 ans déjà, j’ai donc fortement penser à changer de statut et une chose est sûre, je préfère m’arrêter au plafond plutôt que de passer en EURL (ou SARL à plusieurs).

    Par exemple, quelqu’un qui fait 30000€ bruts l’année aura environ 23000€ nets soit 1880€ nets par mois en moyenne (soit dit en passant, qui a été payé aussi cher en province pour faire un métier de ce type ? Ne venez pas à Poitiers car on vous proposera 1400€ nets max…).
    Admettons qu’en EURL, nous fassions également 30000€ bruts (de “CA”), notre salaire va devoir être noté et pour un SMIC à 1100€ nets, ça revient à payer environ 2000€ au total (charges sociales + brut). Et en plus s’ajoute à cela la TVA à 19,6% (20% l’an prochain…) à décompter.

    Certes, d’autres critères rentrent dans le calcul mais là je parle en salaire pur et dur. Avec le même CA, vous aurez un SMIC en Eurl et 1800€ en AE. Mon choix est fait… ^^

  28. Super cette interview !

    Effectivement, ça fait toujours plaisir d’avoir des infos d’autres seonautes et de pouvoir se jauger. Bonne démarche Nicolas !

    PS : et je ne sais pas pourquoi… Mais quelque chose me disait que tu étais un gros festivalier. La tête sans doute ;) Les Vieilles Charrues, ça doit te connaître.

    En tout cas, dédicace de la part d’un breton. Je retweete cet article.

  29. Merci pour cette interview longue mais intéressante :-).

    C’est sûr qu’il vaut mieux être auto-entrepreneur et salarié à la fois pour éviter de se retrouver mal financièrement. En tout cas, je suis content de voir que pour certains, cela commence à marcher (4000€/mois à deux, c’est pas mal). Ca montre qu’avec un peu de motivité et de passion pour le référencement, on peut plutôt bien s’en sortir, après avoir la charge de travail par rapport à l’activité principale de salarié.

    Sinon, je suis assez d’accord pour dire que la compétence vient de l’expérience et puis, ce n’est pas parce qu’on se prend Panda, Pingouin et autre que l’on arrive pas à avancer. C’est comme ça que l’on apprend.

  30. Je lis assez peu les interviews en général mais celui-la m’a beaucoup interessé ! Peut-être parce que j’ai un peu le même parcours (premier boulot dans le SEO puis AE, des sites sur les jeux en ligne, etc.. :D) ou parce que tu as trouvé le juste milieu entre Boulot / Privé pour présenter Nicolas. Bref, félicitations pour l’interview Miss !

  31. Votre parcours est vraiment très intéressant et j’ai appris beaucoup de vous. Sinon, je trouve vos réponses très satisfaisantes et enfin je vous remercie tous les deux pour le partage de cette excellente interview. Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.