Vous êtes ici : Miss SEO Girl » E-commerce » Interview Kevin – Loup Futé

Interview Kevin – Loup Futé

Aujourd’hui Miss Seo Girl accueille Kevin, responsable du site Loup Futé, site dédié au e-commerce !

Merci Kevin d’avoir répondu à ces quelques questions sur l’e-commerce et l’e-commerçant ! J’espère que cette interview va aider les nouveaux dans ce domaine!

Peux-tu s’il te plait te présenter en quelques lignes ?

Bonjour ! Mon prénom est Kevin, je suis depuis toujours passionné par le monde de l’entreprenariat. J’ai toujours eu ce côté business en tête ! J’ai très vite proposé mes services qui étaient basés sur mes connaissances en informatique, plus précisément internet, en créant une petite société de création de sites. Puis très rapidement j’ai fait évoluer cette société pour proposer des formations dans le web. Aujourd’hui je travaille surtout sur mon petit blog ou je donne des conseils pour aider les e-commerçants à réussir sur internet ! www.loupfute.com

D’où vient-elle cette passion pour le E-commerce ?

J’ai commencé la création de sites web – je n’y connaissais pas grand-chose -, je devais avoir 13/14ans quand j’ai créé mon premier forum. Il était basé sous vBulletin à l’époque. Donc c’était vraiment différent de tous les forums que l’on pouvait trouver et blogs en 2 clics… Puis vers mes 16ans j’ai été piqué par eBay. Je me suis rendu compte, très rapidement, des avantages que représentait internet dans la vitesse de diffusion de l’information et de l’effet boule de neige qui peut se produire pour pas grand-chose… J’ai donc commencé à vendre des objets d’occasion puis j’ai rapidement appris à créer moi-même un site e-commerce.

Gères-tu également des entreprises physiques ?

Je suis actuellement sur une nouvelle entreprise ou je suis tout simplement consultant en Web-marketing. Je fais de temps en temps de la création de sites web pour certains clients qui me demandent. Mais je travaille principalement sur une formation que je sortirais d’ici quelques mois. Je n’en dirais pas plus, surprise ! :)

Quelles sont pour toi les principales qualités de l’E. Commerçant ?

La patience et la persévérance, ces deux qualités se rejoignent, mais ce sont vraiment celles dont tout entrepreneur, encore plus sur internet, se doit d’avoir. Les lancements de sociétés sur internet souffrent d’un stéréotype qui fait croire à beaucoup de monde qu’en claquant des doigts, en restant devant son ordinateur, on gagne des millions d’euros et surtout en quelques semaines… Sauf que la réalité est très différente, se lancer sur internet ce n’est pas « compliqué » c’est sûr mais il ne faut pas rêver. Se lancer dans une aventure e-commerce ça prend du temps. Surtout lorsque l’on n’y connait rien ! Il faut apprendre de ses erreurs et toujours insister même lorsqu’il n’y a pas de résultats. Il faut bien garder à l’esprit qu’une boutique en ligne ne gagnera pas des milliers d’euros en quelques jours. Si vous partez vraiment de 0 il faut vous attendre à avoir plusieurs semaines avec un chiffre d’affaires proche de 0. Le temps de mettre en place des partenariats, de remonter dans les moteurs de recherche. Si vous faites ça correctement et régulièrement quelques mois plus tard les résultats seront là !

Quels sont pour toi les facteurs clefs de succès pour une boutique E-Commerce ?

Les points importants du succès d’un projet e-commerce sont le positionnement du produit, plus vous vous spécialisez plus vous aurez de chance de réussir (si un marché existe évidemment). Il y a aussi un facteur souvent négligé c’est l’accompagnement. Lancer un site internet, une boutique en ligne, c’est un métier, il y a des choses à savoir et que l’on peut apprendre. Pour les apprendre il existe 2 méthodes : l’auto-formation, l’autodidacte qui passe son temps à tester, faire des erreurs et à corriger ses actions pour être toujours plus efficace. Et la deuxième solution c’est d’être suivi par un professionnel qui nous conseille pour éviter ces fameuses erreurs. On profite donc de son expérience et on y gagne un temps fou !

Comment faire connaitre sa boutique E-commerce ?

Tout dépend du budget je dirais, beaucoup se lancent sans un gros budget pour la communication de leur boutique et c’est une grosse erreur. La création d’une boutique représente à peine 50% du travail de l’e-commerçant. Il faut penser au référencement et beaucoup d’autres petits points importants pour démarrer une boutique. Si je devais lancer une boutique e-commerce sans budget, pour me faire connaitre, je ferais des partenariats en offrant des bons de réduction ou bien des produits directement à mes partenaires (autres boutiques, blogs, sites…). Les jeux-concours sont aussi un excellent moyen de se faire de la publicité grâce au bouche-à-oreille (particulièrement grâce à Facebook).

Quel conseil donneras-tu au nouvel E-commerçant ?

Si je devais donner un seul et unique conseil ce serait le suivant : SPÉCIALISEZ-VOUS ! Pour l’amour de Dieu, arrêtez de vous lancer dans la vente de produits informatiques ou encore de coques d’iphone. Le web est complètement saturé de ce genre d’e-commerce ! Ne faites pas une boutique généraliste, c’est ça mon vrai conseil. Vous partirez déjà avec une longueur d’avance par rapport à vos concurrents. Sans rentrer dans les détails, votre référencement sera beaucoup plus simple et votre crédibilité auprès de vos clients aussi ! Vous ne préférez pas acheter des chaussettes chez un spécialiste de la chaussette ? Pour ceux qui aiment l’informatique pourquoi ne pas créer une boutique spécialisée dans les écrans pour gamers ? Ou les tapis de souris ? Spécialisation…

As-tu lu « Comment réussir son site e-commerce de Thomas Bourghelle et Jean-Philippe Wozniak » ? Qu’en penses-tu ?

Pour être franc non… Je n’arrête pas de dire que je vais l’acheter, mais là c’est promis, je le fais cette semaine et je mettrai ma critique en commentaire de cet article !

Un petit mot pour la fin.. ?

Eh bien merci pour cette petite interview, même si je ne suis pas très à l’aise, d’habitude c’est moi qui pose les questions ! C’est plus simple :)

Mais bon merci beaucoup et n’hésitez pas à visiter mon petit blog et me dire ce que vous en pensez. Soyez franc j’adore les critiques aussi négatives soient-elles ! J’espère que j’aurais l’occasion de parler plus en détail de ma passion sur ton blog. Pourquoi pas un article invité ? :) Ah oui j’ai failli oublier, bravo pour ton blog qui donne de bons conseils sur son domaine, le SEO !

GD Star Rating
loading...
Interview Kevin - Loup Futé , 3.7 out of 5 based on 6 ratings

16 réflexions au sujet de « Interview Kevin – Loup Futé »

  1. J’ai toujours voulu créer mon propre site e-commerce. C’est quelque chose que j’aimerais. Vu la concurrence maintenant, il faut une bonne idée. Et l’idée je ne l’ai pas. Dans tous les cas je ne me lancerais pas dans le e-commerce parce que ca m’attire si je n’ai pas une idée et un plan bien défini.

    Beaucoup doivent se lancer la dedans en pensant que c’est facile. On ouvre un site prestashop, on commande de la marchandise, on référence les produits sur le site et on attendant les clients. Et les clients ne viennent pas….

  2. Je pense comme l’interviewé que se lancer dans l’e commerce sans une solide bourse dédiée à la pub est une erreur…ou alors il faut être référenceur !

    Sinon d’où t’es venue cette idée de mouvement capilaire en forme de tobogan, Kevin ?

  3. @Philippe

    Je fais un peu n’importe quoi avec mes cheveux, l’avantage c’est qu’on ne me reconnait pas a chaque coupe !

    Pour ce qui est de celle ci j’en sais trop rien j’ai passé mes mains dedans et le vent à fait le reste :D

  4. @Lereferenceur

    Lancer un e-commerce c’est loin d’être compliqué vraiment très loin… Il faut juste savoir que le succès n’arrivera certainement pas en quelques semaines voir mois. Il y a des bonnes pratiques à adopter qui sont peu enseignées aux e-commerçants.
    Comme tu le dis il est trop facile de lancer un site Prestashop pour que ça marche sans rien faire d’autre. C’est d’ailleurs ce que font ÉNORMÉMENT de webmasters ou “agences”. Elles donnent une boutique clé en main à leurs clients, suite à ça ils ne comprennent pas pourquoi il n’y à aucune commande. Ils ne savent même pas ce qu’est le taux de conversion ou même un trafic qualifié. Je trouve cela assez scandaleux même si je peux comprendre que les clients n’ont pas toujours le budget adapté pour avoir un accompagnement sur le long terme. Mais bon que peut-on faire contre ça ? A part proposer un service de meilleure qualité !
    Pour résumer l’e-commerce c’est encore un monde plein d’opportunités qu’il faut saisir dès maintenant. Mais il ne faut pas se leurrer tout comme Rome votre succès ne se fera pas en un jour. (encore moins sans efforts).
    Kevin Hanot@site e-commerce Articles récents..5 bonnes raisons de créer un site marchandMy Profile

  5. Salut à Kevin et Miss Seo Girl,
    Une petit interview bien sympa qui démontre qu’avec du travail on peut se lancer dans l’entrepreneuriat assez facilement !
    Comme Le Référenceur, j’ai toujours eu envie de faire quelque chose dans l’e-commerce, mais mon frein a toujours été en matière de design et d’ergonomie, comment apporter la confiance nécessaire aux visiteurs… Souvent je vais sur des sites et le produit qui est proposé m’intéresse mais je ne vais pas le commander, car le niveau de confiance frise le zéro et plus une boutique est petite, plus ça donne l’impression d’être un truc développé par un gars dans sa cave ou son grenier, ça fait un peu peur. Alors qu’un rdc ou amazon, bon bah ça envoi du steak……

  6. Salut vous deux,

    Concernant les sites e-commerces c’est toujours un peu délicat, parce que tu as beau créer un jolie site web, il faut aussi une bonne stratégie et être bien placé niveau prix.

    En tout cas c’est bien Kevin, tu as de bon projet.

    Bon interview :)

  7. Bonjour, je crois que nous sommes nombreux à éprouver l’envie de créer un e-commerce. Car internet est un merveilleux outil, et la liberté qu’il insuffle donne beaucoup d’espoir. Mais c’est vrai je rejoins Kévin, se spécialiser sur un produit ou domaine est essentiel. De nos jours, tout le monde fait un peu de tout. Il devient rare de trouver un professionnel, un vrai, dans un secteur précis. Ou alors il faut que ce soit vraiment technique.

  8. @Villa Bastia.

    Le secret pour réussir un site e-commerce aujourd’hui c’est l’ultra spécialisation. Le marché de niche… Un site e-commerce qui ne vend que des écrans pour joueurs de jeux vidéos. Ou bien un site qui ne vend que des biberons pour bébés. Ces marchés n’ont pas un potentiel supérieur a quelques milliers d’euros mais la marge est beaucoup plus importante et moins concurrencée que le secteur de l’informatique ou de l’habillement d’enfants. (ce sont des exemples je n’ai pas vérifié !)

    Sur-Spécialisez vous !
    Kevin Hanot@site e-commerce Articles récents..Ouvrir une boutique pour vendre sur facebook, c’est possible !My Profile

  9. Bonjour,
    Kevin a tout à fait raison, il faut se spécialiser, mais il faut aussi savoir trouver la perle rare à vendre et ça c’est un peu plus compliqué…mais tout à fait faisable car si tout ne se vend pas, des choses qu’on n’imaginerait pas pouvoir vendre partent pourtant comme des petits pains.

  10. Effectivement qu’il faut faire une chose rare pour sortir son épingle du jeu d’où l’importance de la spécialisation comme l’a souligné Kevin dans l’interview. L’ouverture d’un e-commerce demande du temps, des études de projet très profondes pour éviter d’avoir de mauvaises surprises. Certaines activités sur le web sont florissantes mais exigent un coût important et un travail de longue haleine surtout côté référencement pour atteindre la notoriété rêvée.

  11. Hello,
    J’aime beaucoup ce blog Loup Futé :-). C’est pour ça que j’aime autant les interviews et les articles invités, il y a toujours moyen de faire de belles découvertes de personnes et de nouveaux blogs ou sites.

  12. Aillant également plus ou moins le même parcours que Kévin HANOT, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet article, qui je penses m’aidera un peu à trouver ma voie !

  13. Super interview avec de bons conseils en bonus qu’on trouve sur votre site, j’ai commencé par l’achat d’un local commerçant il y a 5 ans qui me permet de bénéficier d’une défiscalisation à la réunion et là je compte passer au e-commerce que demande tout de même qu’on consacre beaucoup de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.