Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Interview » Interview d’Eugénie, présidente de My Little Big Web !

Interview d’Eugénie, présidente de My Little Big Web !

EugénieBonjour les amis ! J’espère que vous avez passé un bon weekend en compagnie des personnes que vous aimez fort :)

On commence cette semaine avec cette interview d’Eugénie Delhaye, présidente de l’agence web à Montréal, My Little Big web ! Eugénie est une jeune femme talentueuse professionnelle, agréable et souriante !

On parle parcours professionnel et SEO : bonne lecture !

Questions sur Eugénie, madame la présidente :)

  • Qui est Eugénie ?

Je suis une passionnée de web marketing installée à Montréal depuis 2013. Je suis de nature très curieuse et je passe une bonne partie de mon temps à tester de nouvelles choses, aussi bien dans mon métier (séminaires, nouvelles plateformes, nouvelles approches) que dans ma vie personnelle (cours de yoga, cours de cuisine, théâtre d’improvisation, snowboard : bienvenue au Québec ! :) )

  • Raconte-nous ton parcours professionnel

Avant de partir vivre au Canada, je travaillais chez Microsoft France en tant que chef de projet Marketing Internet. Aujourd’hui, je dirige l’agence My Little Big Web que j’ai fondée avec deux associés (mon conjoint que j’ai rencontré chez Microsoft et un ami que nous avons rencontré à notre arrivée). Les trois activités principales de l’agence sont la conception web (sites internet, applications, refontes de sites), le SEM (Google Adwords, FacebooksAds, emailingetc.) et bien sur le SEO.

  • Comment es-tu tombée dans cette passion pour le web et plus précisément pour le SEO ?

Au départ, ça m’est tombé dessus en 2008 lors d’un stage où j’ai travaillé dans une start-up qui vendait une solution exclusivement en ligne et qui avait besoin de se faire connaître.

Ça a continué chez Microsoft lorsque j’ai créé un intranet pour la division du pôle business auquel j’appartenais et lorsque j’ai participé au lancement de Bing.fr .C’est vraiment à ce moment-là que j’ai plongé dans le SEO.

  • Qu’est-ce que t’aimes le plus et le moins dans ton métier ?

Ce que j’aime le plus dans mon métier c’est la diversité des mandats qui me sont confiés et les différentes problématiques auxquelles je dois faire face. Mes clients vont de l’autoentrepreneur à la grosse PME et ils souhaitent tous les deux améliorer leur visibilité sur internet. Je dois donc comprendre ce qu’ils font, les actions réalisées et les résultats obtenus. J’apprends donc énormément sur leur métier et leurs problématiques. J’aime sentir que je fais partie de leur équipe.

Ce que j’aime le moins ce sont les clients qui nous mandatent pour atteindre des objectifs précis, mais qui ne veulent pas mettre en place les recommandations ou n’en mettant que la moitié en place. Il faut alors leur expliquer que s’ils vont voir le médecin, mais qu’ils ne suivent pas ses conseils, il ne faut pas s’attendre à guérir… Généralement, les gens comprennent, mais ils ne s’attendaient pas forcément à travailler eux aussi dans la mise en place de leur stratégie web.

  • À quoi rime une journée type d’Eugénie?

Je me lève à 6h et je fais mon yoga pendant que Willo (mon chien) me regarde avec un air interrogé. Ensuite je me prépare et je pars au bureau vers 9h rejoindre mon équipe.

journee-type-eugenie-seo

Je fais ensuite le point sur les projets en cours et je traite les demandes clients. Aucune journée ne se ressemble donc il est difficile de raconter une journée type. Je dois sans cesse jongler entre la gestion de l’agence, les demandes clients, le management de mes équipes et les événements organisés dans la sphère SEO-SEM (très nombreux à Montréal). Je vais aussi régulièrement à des 5@7 pour rencontrer des clients, des partenaires ou pour aller à des conférences.

  • Énumère-nous trois choses dont tu es particulièrement fière

Je suis assez fière d’avoir créé ma propre agence web et de m’être entourée de l’équipe qui m’accompagne au quotidien. Nous sommes une petite famille de 15 collaborateurs qui prend du plaisir dans ce Little BIG Web :)

La deuxième chose est d’avoir réussi à m’installer à Montréal, car c’est une région assez prisée par les Français et il est de plus en plus difficile de rester vivre ici de façon permanente.

Enfin, je suis très contente de voir que j’arrive à avoir un équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle, car gérer une agence de 15 personnes n’est pas de tout repos ! Je travaille avec mon conjoint (Maxence Pezzetta), lui-même spécialisé en SEO mais il s’occupe davantage de la partie commerciale / développement des affaires de l’agence donc même si nous travaillons au même endroit, nous ne sommes pas collés toute la journée. Évidemment, Willo nous accompagne au bureau et est devenu le responsable bonne humeur de My Little Big Web :)

  • Des projets pour l’avenir ?

J’ai déjà beaucoup parlé de My Little Big Web donc je ne veux pas paraître rébarbative, mais ça me prend beaucoup de temps donc j’espère que nous pourrons continuer cette aventure et développer l’agence. C’est pour le moment le projet professionnel sur lequel je consacre 100% de mon temps. Pour le reste, je continue mes rencontres et agrandis de plus en plus mon cercle de connaissances, ce qui est important lorsque l’on vit à l’étranger.

Questions SEO… parce que c’est l’une des raisons de l’interview :)

erreurs-seo

  • La stratégie netlinking après Pinguin : que faut-il faire ou ne pas faire ?

En réalité, je ne suis pas du genre à adapter mon SEO en fonction des mises à jour de Google, car, selon moi, c’est comme construire un château de sable trop proche des vagues : il faut recommencer à chaque fois !

Pour moi, Google Pinguin est une bonne chose, car cela permet de nettoyer un peu le web (même s’il reste beaucoup à faire). Ce que je dis aussi bien à mes équipes qu’à mes clients c’est de justement faire du SEO propre de sorte de ne pas craindre les foudres de GG.

  • Le HTTPS : vraiment un point important pour le SEO en 2016 ?

Chez My Little Big Web, nous concevons une dizaine de sites e-commerce par mois donc cette question ne se pose pas lorsqu’il s’agit d’effectuer des transactions sécurisées (bien avant de parler SEO).

Google veut améliorer la sécurité sur le web en général et favorise donc les sites sécurisés. Cependant, il me semble que refaire un site au complet simplement pour rajouter le HTTPS n’en vaut pas la peine.

Par contre, la question se pose systématiquement lors de la refonte d’un site, mais il y a un vrai fossé entre la théorie et la pratique. En effet, la refonte d’un site représente déjà un budget pour les clients qui ne sont pas toujours prêts à rajouter des options même pour favoriser le SEO.

  • Le mobile friendly : vraiment un point important pour le SEO en 2016?

Pour moi, oui, clairement. Le trafic mobile étant en pleine explosion, il est très important que les propriétaires de sites web rendent leur site mobile friendly pour non seulement éviter de dégrader leur SEO mais surtout pour apporter une expérience utilisateur optimale sur tous les supports.

Au Canada, nous recevons beaucoup d’appels de clients souhaitant améliorer leur référencement organique. La première chose que je vérifie est la compatibilité sur les mobiles du site. Si le site n’est pas « mobile friendly » tu peux être sûre que j’aborde le sujet. Les clients s’attendent à ce que je leur dise que c’est un critère important, car ils l’ont déjà lu en parcourant des articles SEO.

  • Les nouveaux noms de domaine, .corsica .paris .bzh : quel impact pour le référencement ?

Selon moi, c’est comme le .fr, le .com ou le .ca pour le Canada. Oui cela a un impact, mais je ne pense pas que le poids soit si énorme comparé à une bonne optimisation sur site, du contenu riche, des liens de qualité et une expérience utilisateur optimisée.

En revanche, je pense qu’il est possible que ce poids soit de plus en plus important étant donné la volonté de Google de privilégier les recherches locales. Il doit y avoir environ 190 critères SEO dont le poids varie et évolue. On ne peut pas tout mettre en place, car tous les critères ne sont pas adaptés pour chaque site.

Si votre cible se situe uniquement à Paris et que vous lancez votre site alors oui, je vous encourage à miser sur un .paris. En revanche, si vous compter élargir votre audience mieux vaut rester sur un .fr ou un .com. Enfin, si votre audience se situe uniquement à Paris, mais que vous avez déjà un site avec une bonne autorité de domaine, je vous déconseille de prendre le risque de migrer votre site vers un .paris.

  • Les facteurs SEO les plus importants pour toi… ?

Du contenu de qualité, une présence sur les réseaux sociaux, un site bien construit et dont le temps de chargement des pages est optimisé (même un WordPress sur un serveur mutualisé peut très bien tourner), des liens de qualité (= en rapport avec votre secteur d’activité) aussi bien internes, entrants et sortants et une expérience utilisateur optimale.

Mon conseil pour conclure : cherchez à plaire à votre audience en lui apportant ce qu’elle cherche et Google fera tout pour tirer votre site vers le haut pour le faire connaître. Respectez les principes de base du SEO pour donner un coup de pouce à votre site ou mettez en place une stratégie poussée si vos objectifs sont plus ambitieux, mais évitez d’essayer de tromper Google avec des manipulations douteuses qui ne pourront que vous porter préjudice à long terme.

GD Star Rating
loading...
Interview d'Eugénie, présidente de My Little Big Web !, 5.0 out of 5 based on 9 ratings

5 réflexions au sujet de « Interview d’Eugénie, présidente de My Little Big Web ! »

  1. Je rejoins ton avis concernant les nouvelles extensions de nom de domaine très géolocalisées comme les .corsica ou .bzh
    On ne sait jamais vraiment de quoi est fait le lendemain alors quitte à capitaliser sur le SEO autant le faire sur un TLD geoloc un peu plus large comme le .fr pour se garder un peu de marge de manoeuvre en cas de développement.

    L’utilisation que je trouve interessante de ces TLDs serait pour des associations qui jouent le coté identitaire d’une région et n’ont donc pas vocation à s’étendre géographiquement.

  2. Hello,
    pour ma part j’ai grandement ralenti les prestations de services tel que la création de site ou le développement et notamment pour les raisons qu’Eugénie évoque au début de l’interview.

    Il y a trop de client qui penses qu’acheter un site internet se fait comme acheter une botte de radis. Lorsqu’on leur demande un cahier des charges beaucoup vont répondre que c’est à nous de le faire .

    Et ce n’est pas toujours facile de leur faire comprendre qu’on peut leur construire la voiture seulement si l’on sait où ils veulent aller :)

    Merci pour cet interview :)

    A bientôt,
    Olivier CLEMENCE

  3. Bonjour,

    Merci pour cette entrevue. J’ai beaucoup appris.
    Je suis tellement d’accord avec les facteurs SEO les plus importants, surtout en ce qui concerne le contenu de qualité, c’est probablement le plus important :)
    Will

  4. Salut, merci pour cet article, c’est toujours très intéressant d’avoir des retours, des visions extérieurs dans le domaine du référencement Web. Dans le dernier paragraphe, je suis entièrement d’accord avec Eugénie : un site sous un mutu OVH peut très bien tourné ! Mes sites en sont la preuve, bon très très bien non, mais au moins convenable et pas dérangeant :-)

    Bonne soirée,
    Paien.

  5. Super article pour une super entrepreneur! MLBW est une des rares entreprises qui livre la marchandise côté SEO!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.