Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Et si vous écriviez des contenus de qualité ?

Et si vous écriviez des contenus de qualité ?

FerreolePour se farire répérer sur le Web, publié des cnotenu. Si posilbe, intéressantt pour le letcuere te bein optimisé puor le référencemant.

Bel exemple de mauvais contenu que l’on trouve aujourd’hui à profusion sur le Web. Face aux kilomètres de textes insipides, si l’on veut se démarquer, il est primordial d’avoir une écriture de qualité.

Mais, qu’est-ce qu’un contenu de qualité ?


Tout d’abord, je me présente : @ferreole, je rédige pour le Web depuis 2002. J’anime des formations sur la rédaction Web et le community management. Vous pourrez les retrouver sous forme d’articles sur cyclop-editorial.

Je remercie Alexandra de m’avoir proposé de contribuer à son blog ! Et aujourd’hui, j’ai envie de réfléchir avec vous à un contenu Web de qualité.

Une écriture Web de qualité : respecter l’orthographe

La qualité des contenus s’appuie, entre autres, sur le respect de l’orthographe et des règles typographiques. Un texte bourré de fautes nous fait, en général, beaucoup rire, mais souvent le sens peut prêter à confusion.

Exemple :
Comparons un site sans faute d’orthographe
« Vie de Merde » aux perles du Bon Coin.

Les deux me font autant rire. Mais, celui qui comporte moult fautes d’orthographe est plus difficile à lire et à comprendre.  Un contenu de qualité et sans fautes d’orthographe assure un confort de lecture ! C’est bien cela qui est en jeu : notre lecteur.

Comment éviter les fautes ? Il est loin le temps de l’école primaire où l’on connaissait ses règles d’orthographe et de grammaire par cœur. Quelques années après,  et avec l’habitude d’utiliser des correcteurs intégrés à Word (dont le niveau chute encore plus vite que le nôtre), on s’aperçoit qu’on en a oublié une bonne partie.

Une solution : passer la Certification Voltaire !
Cette certification est destinée aux animateurs de communautés (community manager) pour attester de leur niveau en orthographe (un équivalent du TOIC en français). Pour ma part, je pense qu’elle est nécessaire à tous les contributeurs Web : rédacteurs et autres.
La préparer permet de revoir les règles de grammaire – surtout les exceptions- et de ne plus refaire les fautes les plus souvent commises. Elle se prépare via un livre ou en ligne au choix.

D’autres solutions pour la relecture :

  • le logiciel Antidote (payant, une centaine d’euros), très efficace, est salutaire pour la typo également, donc contribue à une meilleure lisibilité et fluidité du texte.
    Il explique les règles à suivre, ce qui permet, tout en corrigeant de les acquérir.
  • Le correcteur en ligne Reverso (gratuit)
    Dans la série des gratuits, il produit des résultats étonnants.
  • le Trésor de la langue française (pour rester classique !)

Une écriture Web de qualité : rédiger dans un style correct 

illustration-ferreoleL’écriture Web demande d’écrire simplement, de manière concise et concrète. Oui, il est d’usage d’utiliser un style courant pour être proche de son lecteur. On interpelle ce dernier pour l’inciter à publier des commentaires et à participer, dans un esprit communautaire. Évidemment, vous qui lisez assidûment ce blog, vous savez tout cela !

Il ne faut pas confondre style courant et direct avec style familier. Alors, arrêtons de malmener la langue française et d’écrire en franglais (ou franglish).

En 1994, la loi Toubon est née pour combattre cette tendance, notamment en entreprise, de tout angliciser. Si cette loi n’a pas eu le succès escompté, en raison notamment de certains écarts avec la réalité (parler de vacancelle au lieu de week-end), elle est toujours en vigueur !

Jouez donc des mots de la langue française, des synonymes et profitez de la richesse des champs lexicaux (en plus, c’est bon pour le référencement naturel).

Voici des outils pour explorer les subtilités et la richesse de la langue (pas forcément réussis esthétiquement, mais efficaces).

Mieux comprendre pourquoi combattre le franglish : NORMAN – LES BILINGUES

Une écriture Web de qualité : écrire de manière concise

On n’écrit pas sur le Web pour se faire plaisir, mais pour son lecteur. Donc, arrêtons de le polluer et de lui infliger des contenus longs et inintéressants, sous prétexte que c’est bon pour la longue traîne. Oui, c’est important d’être bien référencé dans Google, mais si le contenu est « pénible », le taux de rebond sera élevé et les internautes ne reviendront plus. C’est tout.

Une écriture concise permet de ne pas ennuyer le lecteur. Écrivez comme si vous deviez tweeter. Vous serez assurés d’aller au message essentiel !

Et surtout, n’écrivez pas la même chose que le voisin. Exprimez-vous sur des sujets qui vous sont propres et sur lesquels vous avez une réelle expertise. Sinon, rangez votre plume !

Si vous trouvez des ressemblances entre votre texte et le pipotron, un conseil, effacez tout et recommencez !

En conclusion, la qualité de contenus se retrouve dès la conception du texte, dans la recherche d’un champ sémantique étoffé. Bien sûr, dans le choix de l’angle du sujet à traiter, avec pour mot d’ordre de ne pas participer à la profusion de contenus inintéressants. En aval, lors de la relecture, pour n’oublier aucune faute d’orthographe.

Et pour vous, qu’est-ce qu’un contenu de qualité ?

PS : Si vous n’êtes pas convaincus par le respect de l’orthographe, lisez cet article Abattu de sang froid par sa compagne après avoir dit qu’il allait « au coiffeur » dans la voiture « à sa mère »

GD Star Rating
loading...
Et si vous écriviez des contenus de qualité ?, 4.0 out of 5 based on 19 ratings

30 réflexions au sujet de « Et si vous écriviez des contenus de qualité ? »

  1. Bien dit ! Et votre site internet est intéressant. Mais je ne peux que constater une certaine platitude dans la majorité des écrits publiés sur le web. Votre excellent conseil, je cite :

    “Et surtout, n’écrivez pas la même chose que le voisin. Exprimez-vous sur des sujets qui vous sont propres et sur lesquels vous avez une réelle expertise. Sinon, rangez votre plume !”

    n’est pas prêt d’être suivi, au nom de la liberté d’expression tout du moins… La pollution par la médiocrité n’est pas prête de disparaître, mais haut les cœurs, il reste quelques plumes vives et acérées pour se nourrir l’esprit.

  2. Bonsoir,

    Avoir du contenu généré, de mauvaise qualité et n’apportant rien à l’utilisateur est pour moi similaire à un mensonge.
    Quand on essaye de ranker avec du contenu qui n’en vaut pas la peine, ce n’est ni plus ni moins que de la pollution.
    C’est pour cela que je suis entièrement d’accord avec ce qui a été dit ici. Proposer quelque chose qui sort des tripes, qui soit bien écrit, sans fautes (ou très peu) est quelque chose de particulièrement appréciable par les internautes et s’en donneront à coeur joie lors de la lecture !
    Merci pour cet article !

  3. Merci pour cet article.

    C’est vrai qu’il est déplaisant de lire des articles dont la grammaire, l’orthographe ou la syntaxe laissent à désirer. C’est pourtant assez facile d’écrire sans fautes : il faut surtout prendre son temps et faire relire son texte par des yeux externes. Le problème, c’est que la plupart des rédacteurs web n’a pas le temps de passer par ce cycle de “rédaction-édition-correction-publication” car il faut “produire du contenu coûte que coûte”.

    Quant au fond, c’est différent, car cela demande des compétences et qualités qui vont au-delà de la relecture. C’est pourquoi, pour ma part, je suis d’autant plus sévère vis-à-vis des articles dont la forme laisse à désirer. C’est pour moi une forme de paresse.

  4. Bonjour,

    je me suis mis au blogging justement pour améliorer mes possibilités a repérer mes fautes d’orthographe, étant médiocre au départ. Puis en suite on vire vite au marketing de contenu, a de la pub adsence ou autres.

    Le plus important a mon sens est d’avoir un cercle d’amis intéressés par cela ou même une équipe qui se relay.

    Vous invitant a visiter si je puis me permettre mon blog wordpress, dans l’attente de toute bonne ou mauvaise critique !

  5. @ Luc @Thomas Cubel : merci pour vos retours sur l’article et le site.
    Effectivement, face à l’industrie des contenus, je pense qu’il faut savoir écrire avec parcimonie. Ce n’est pas en publiant un contenu inintéressant qu’on se démarquera sur le Web !
    Bonne journée,
    Ferréole

  6. Les fautes d’orthographe sont de plus en plus courantes sur internet! C’est sûr qu’un contenu de qualité ne devrait avoir aucune faute d’orthographe ou du moins très peu… Je ne connaissais pas du tout la “Certification Voltaire”, celle-ci peut être en effet très intéressante à ajouter sur son CV ou sur son site personnel, lorsque l’on cherche à réaliser des prestations de rédaction de contenus bien évidemment!
    Comme tu le dis, en cas d’une écriture lourde et non adaptée pour le lecteur, celui-ci aura tendance à se souvenir de vous et ne plus revenir: j’en ai fait l’expérience sur plusieurs blogs que j’ai dû bannir de ma liste de blogs pertinents…
    Je vous remercie pour tous ces conseils.
    ( hop! un petit coup de relecture pour la correction de fautes d’orthographe)
    A bientôt!

  7. Merci pour tous ces conseils et les bonnes pratiques pour améliorer la qualité du contenu d’un site internet. Le contenu joue un rôle très important au référencement d’un site web.
    Un grand merci pour l’auteur, car cela va aider nombreux lecteurs plus précisément de référenceurs.
    Laura Articles récents..magasin accessoire motoMy Profile

  8. Tout d’abord, merci Alexandra de nous faire partager ses jolies rencontres.
    Enfin un article qui met l’accent sur l’orthographe ! J’ai particulièrement apprécié celui sur votre site traitant des « 10 fautes d’orthographes les plus souvent commises ». Pluriel d’un nombre décimal, adjectif numéral et cardinal… Quel gros retour en arrière ! Merci Ferréole :)

  9. Bonjour,
    Merci pour votre conseils, surtout concernant les fautes d’orthographes et le contenu, en fait plus le site à bon continu, il va attirer plusieurs des internautes ce qui donne une bonne position et par la suite le référencement sera très facile et pourquoi pas avoir la 1 er position. merci encore pour votre article c’est intéressant

  10. Article très juste sur la rédaction de contenu, qui devient de plus en plus importante à l’heure actuelle. Nous pouvons dire merci à Google et ses algorithmes qui nettoient le net de sites sur-optimisés, au charabia grotesque.

    Outre la syntaxe, la grammaire et l’orthographe, essentiels dans un contenu de qualité, je pense que la valeur ajoutée de l’article et les ressources extérieures qu’il fournit jouent un rôle dans la qualité. Il est possible de faire de belles phrases et pourtant, d’avoir un fond vide et inintéressant.

    J’avais oublié le pipotron. Merci pour ce rappel très drôle :)

  11. Merci pour vos commentaires !
    De temps en temps, sur mon blog (www.ferreole.fr), je publie des articles donnant des conseils sur l’orthographe. Je pense continuer au vu de vos retours !
    Jérôme, quel est l’adresse de ton site Internet ?

  12. Bonjour,
    Votre article est assez intéressant en fait même dans le référencement naturel la qualité de site web est très importante donc il faut bien ce concentrer sur le contenu et sur les fautes d’orthographes. Grand merci pour ce travail complet et merci une autre fois pour tes conseils je vais les prendre en considération

  13. Hello,

    Pour moi avoir un contenu de qualité c’est aussi améliorer son taux de rebond et pouvoir fidéliser ses internautes à revenir vous lire.
    Après il y a aussi l’information en elle-même si elle apporte une réelle information ou non.

  14. Article intéressant, c’est toujours bon de lire de nouveaux conseils ou de relire les bases.

    Pour quitter un peu la forme (même si elle est primordiale), sur le fond je pense qu’il y a deux règles à respecter dans un article :
    - Ne pas faire de promesses non tenues avec des titres / accroches racoleuses.
    - Essayer d’apprendre au moins une nouvelle chose à son lecteur.

  15. Donc, un contenu de qualité, c’est un texte sans faute et rédigé dans un style correct ?

    Bah non !! Ca, ce n’est pas de la “qualité”, je ne saurais pas comment définir la chose, mais un bon texte, c’est celui qui impact, transmet un message, se démarque.

    Entre un texte qui me parle et me transmet un émotion malgré quelques fautes, et un autre, parfaitement rédigé mais dont le fond est insipide, je préfère le premier.

    Je lis des dizaines de sites qui sont parfaitement écrit, sans fautes, tout ça. Super. Mais qu’est-ce que je m’emmerde !! Rien, pas d’émotion, pas de message…

    J’aurais plutôt donc tendance à préconiser : oubliez d’abord les règles, écrivez ! Lancez-vous, donnez quelque chose à vos lecteurs. Il sera grand temps de corriger…

    PS : on peut écrire des articles longs et passionnant, et le style familier, pourquoi s’en priver ? Nous l’utilisons tous, chaque jour. Il faut savoir le doser.

  16. Avoir des contenus rédactionnels de qualité passe par l’embauche de rédacteur professionnels. Et c’est bien souvent là que le bât blesse… On préfère faire ça à un stagiaire ou bien sous payer quelqu’un pour le faire. Pas difficile dans ces conditions de n’avoir que du contenu bas de gamme. Un contenu de qualité implique une réflexion et ça se paye.

  17. Merci pour cet article ! En effet, trop de personnes rédigent mal à l’heure actuelle et heureusement que Google prend en compte tout ce qui est fautes d’orthographe et expérience utilisateur !

    Bonne journée !

  18. Ecrire, c’est avoir quelque chose à dire, pour la première fois…
    Ou bien, tout est dans le style, comme chez Proust Marcel.
    Tiens, le premier qui inventera un Proustotron rendra cinoques tous les pandas de l’algoogle!

  19. @ Stef : oui, je persiste à défendre qu’un contenu de qualité est un texte qui interpelle et qui, en plus, est bien rédigé !
    @ Mathias : le métier est nouveau et pas encore intégré aux pratiques d’entreprises.
    @Rakabulle @creation site internet bordeaux : Merci !
    Bon dimanche à tous !

  20. Article intéressant. Le plus dur dans ce genre d’exercice, c’est d’avoir assez de créativité pour rédiger un article de qualité et original.

  21. @Stef

    Votre point de vue est intéressant et se défend au même titre que celui de l’article.
    Il en découle qy’il n’y a pas une seule définition de la “qualité” d’un article, même si objectivement, on pourrait se dire qu’un article de qualité, est un article qui plait au binôme auquel il s’adresse : Google/Lectorat.

    Quand on est bloggeur, même professionnel, on a surtout à coeur de faire passer des émotions, mais lorsque l’on blogue pour le compte d’une entreprise, on ne peut pas se contenter de ça, l’aspect orthographique ne peut être négligé, ce serait une faute vis à vis de l’image du client pour lequel on travaille.

  22. Je crois pertinente qu’un contenu de mauvaise qualité peut fonctionner pour se positionner dans les serp bien qu’il n’apporte pas de réponse utile à l’internaute. Cependant cela diminue d’une part le taux de conversion de la landing page et d’autre part risque une pénalité qui empêchera le site de ranker à l’avenir dès que l’algorithme s’améliorera ou qu’un humain de l’équipe GG mettra la main sur le dit contenu. Je rejoins donc l’avis de Mlle Lespinasse et la remercie pour toutes ces informations que je dévore :)

  23. Merci pour l’article, je crois qu’avec tout ces conseils je suis prêt a écrire un meilleur article que d’habitude.

  24. Super article, car avant les liens, c’est le contenu de qualité qui fera votre réferencement!

    À mes yeux il faut également ajouter des images pour illustrer votre contenu, car c’est triste à dire, mais de nos jours beacoup d’internautes “ne savent plus lire” sans une belle image derrière.

  25. Super article. Avoir des contenus de qualité doit être automatique pour tous et pas seulement pour les internautes.

  26. Moi je dis que les fautes d’orthographes ne sont pas tolérables que ce soit dans un blog ou pas. Merci pour l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.