Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Comment j’ai sorti mon blog de Panda – retour d’expérience !

Comment j’ai sorti mon blog de Panda – retour d’expérience !

alex-wp-marmiteArticle invité rédigé par Alex Bortolotti, fondateur de WP Marmite, le blog qui vous apprend comment créer de bons petits sites avec WordPress.

Il y a un peu plus de 6 mois, je disposais d’un blog visité par plus de 3000 personnes chaque jour. Si je vous parle au passé, c’est parce qu’un drame s’est produit : Google Panda lui est tombé dessus.

Avant de vous expliquer comment mon blog a pu de nouveau faire de l’œil à Google, laissez-moi vous le présenter.

Avant la tempête, le calme

Début 2014, ce fameux blog s’appelait WP Themes Pro. Oui, je pense à la même chose que vous. Le nom était horrible ! J’avais choisi ce nom en 2011 pour lancer un blog présentant des thèmes WordPress.

L’idée m’était venue suite à mon stage de fin d’études. J’avais pour mission de créer plusieurs sites vitrines et j’avais vraiment lutté pour trouver des thèmes WordPress adaptés à ces projets.

Bêtement je me suis dit que d’autres personnes pouvaient être dans la même situation et qu’un peu de curation serait utile. Il me fallait donc trouver un nom pour ce blog. Comme il parlerait de thèmes WordPress pour les pros, je me suis décidé pour wp-themes-pro.com. Et dire que je m’étais quand même creusé la tête à l’époque ^^

Bref, même avec ce nom pourri j’ai réussi à me positionner sur plusieurs dizaines de requêtes en rédigeant des articles assez conséquents (de 1500 à 3000 mots voire plus) et en optimisant le code de mon thème WordPress.

Au-delà de plaire à Google, le contenu plaisait aussi aux lecteurs. Le blog s’est assez rapidement vu attribuer un PR de 4.

La catastrophe …

En rembobinant mon Google Analytics, on peut voir que le blog est arrivé à son apogée en janvier 2014 avec 93378 sessions.

wpmarmite-analyticsComme vous pouvez le constater, le blog a pris un sacré coup de pied aux fesses, car le nombre des visites est passé à 300 par jour. En fait cela correspondait au trafic des sites référents et des accès directs, car mon blog a littéralement disparu de Google.

Le plus drôle était que j’avais choisi cette date pour changer de nom de domaine et apporter un tout nouveau branding.

Le questionnement …

Quand j’ai constaté la chute du trafic, je me suis naturellement dit que cela correspondait à mon changement de domaine. Après un certain laps de temps, la situation devrait revenir à la normale. Sauf que ce ne fût pas le cas.

Bien entendu, les redirections étaient en place. J’ai contacté un maximum de personnes pour actualiser les liens de l’ancien blog vers le nouveau (WP Marmite). Mais toujours rien. Le mojo n’est pas revenu.

Au bout de quelques semaines, j’ai compris que la migration vers WP Marmite n’était pas en cause. Il y avait autre chose. En branchant mon Google Analytics sur ce superbe outil, j’ai pu constater que la chute du trafic correspondait parfaitement avec la sortie de Panda 4.0.

Il ne me restait plus qu’à déterminer les causes de cette pénalité.

Pourquoi Panda a-t-il dézingué mon blog ?

Avec le recul et l’expérimentation, j’ai identifié 3 causes principales.

Étant donné que je ne suis pas référenceur de métier, je compte sur vous pour me dire ce que vous en pensez. Peut-être suis-je passé à côté de quelque chose.

1. Un contenu trop récurrent

contenu-recurrentComme je vous l’ai dit, l’ancienne version de mon blog présentait des thèmes WordPress.

Une grande partie du contenu était constitué de sélection d’une vingtaine de thèmes. Elles pouvaient concerner des thèmes d’une niche particulière (restaurant, portfolio, etc), mais je publiais aussi une sélection mensuelle de mes meilleures trouvailles toutes niches confondues.

Ces dernières étaient très appréciées, car elles permettaient de se tenir au courant des tendances et évolutions du secteur. Le problème avec ces sélections était qu’elles se ressemblaient beaucoup.

Bien que j’essayais d’enrichir les introductions pour mettre l’accent sur des points importants de la création de site avec WordPress, les sélections en elles-mêmes étaient similaires.

Pour vous en dire un peu plus, chaque thème présenté comprenait une capture d’écran, un lien vers la démonstration et un autre vers la page de téléchargement ainsi qu’une description donnant un peu de contexte pour l’utilisation du thème.

Au fil du temps, il était de plus en plus difficile de rédiger ces descriptions. En fin de compte, elles se ressemblaient beaucoup et je crois que c’est cela qui a été fatal pour mon blog.

Bien que les sélections étaient très suivies – j’ai encore eu quelqu’un qui m’a confié par email qu’il s’en servait pour présenter des types de sites à ses clients – il faut avouer que le contenu n’était pas si riche que cela.

Ce que j’ai fait pour corriger le problème.

contentComme je vous l’ai dit, la chute dans les résultats de recherche a coïncidé avec la refonte du blog.

Cette nouvelle version avait pour but d’élargir la ligne éditoriale en parlant de plugins WordPress et d’autres choses relatives à WordPress (ainsi qu’un podcast pour présenter les membres de la communauté WordPress).

La rédaction d’articles de fond sur des plugins comme WordPress SEO, Contact Form 7, de tutoriels WordPress détaillés et des études de cas ont permis de faire remonter le blog à 1000 visiteurs par jours en moyenne.

Certes, WP Marmite n’est pas encore retrouvé sa fréquentation d’antan, mais ce n’est qu’une question de temps. J’en profite d’ailleurs pour remercier les cuistots (contributeurs de WP Marmite) qui partagent leurs connaissances avec les lecteurs.

À mon sens, une des premières choses à faire pour récupérer d’une pénalité comme Panda est de publier du contenu de qualité régulièrement.

La seconde action qui m’a permis de retrouver les faveurs de Google a été de désindexer les vieux contenus. En fait, j’ai supprimé les sélections de thèmes datant de 2011 et désindexé celles de 2012 (et quelques-unes de 2013). On peut voir sur la capture d’écran de GWT que le blog est passé de 426 pages indexées à 170 aujourd’hui.

gwt-wpmarmiteSi vous avez également été affecté par Panda, la réduction du nombre de vos pages est peut-être la clé.

Passons au point suivant.

2. Une mauvaise gestion des liens affiliés

achat-liensPour monétiser le blog, j’utilise des liens affiliés sur les thèmes WordPress présentés. Cela me permet de soutenir le travail de recherche et de rédaction réalisé sur l’ensemble du blog.

L’affiliation hérisse les poils de certains, mais contrairement à la plupart des blogueurs qui les utilisent, j’ai pris le parti de l’annoncer clairement dans les articles qui en contiennent. D’ailleurs les lecteurs m’ont souvent remercié d’avoir été transparent à ce sujet.

Pour revenir à l’aspect référencement, j’utilisais deux plugins pour intégrer mes liens affiliés dans des redirections : Pretty Link Lite et Redirection. Le premier est top, car il permet de placer les liens en no-follow par contre le second n’est pas du tout adapté à ce type d’utilisation.

Le résultat est que tout lien du type wpmarmite.com/fotolia était indexé par Google. Vous imaginez bien que cela n’apporte pas de valeur ajoutée aux lecteurs.

Ce que j’ai fait pour corriger le problème.

Cela m’a pris un peu de temps, mais j’ai dû transférer tous les liens affiliés de Redirection à Pretty Link Lite.

Merci à Nicolas Richer de m’avoir fait prendre conscience de ce problème.

3. Des ancres sur-optimisées

ancresLa dernière erreur que j’ai commise sur le blog a été de sur-optimiser les ancres de mes liens (internes et externes).

Par exemple, j’avais réussi à placer le tutoriel d’installation de WordPress sur l’expression “site wordpress”. Pour cela j’avais créé des liens dotés de cette ancre sur d’autres articles et à partir d’autres sites.

Le pourcentage d’ancres optimisées vs ancres non optimisés était trop important.

Ce que j’ai fait pour corriger le problème.

Pour essayer d’inverser la tendance, j’ai parcouru les anciens articles du blog et j’ai “désoptimisé” les ancres des liens. J’en ai même supprimé certains, car j’avoue y être allé un peu fort.

Avant Panda, cela aidait, mais maintenant ce n’est plus le cas. Faites donc attention à l’optimisation de vos liens.

L’article donné en exemple n’a pas encore retrouvé les sommets, mais d’autres oui. Il faut dire que sur l’ancien nom de domaine, cet article comptabilisait plus de 200 partages sur Facebook et une trentaine sur Twitter.

partages-sociaux-seoAvec le changement de nom de domaine, les compteurs ont été remis à zéro, ce qui a probablement impacté le positionnement de l’article.

Ce travail de désoptimisation m’a permis de faire remonter certaines pages, mais pas toutes.

Ce que vous pouvez tirer de mon expérience …

conclusionLa chute de mon blog dans les résultats de recherche m’a fait prendre conscience de plusieurs choses.

La première est qu’il faut tenter de se prémunir au maximum de trop dépendre de Google. On ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Les personnes abonnées à la newsletter de WP Marmite (plus de 10000) m’ont franchement aidé à passer le cap. Cela fait plaisir de ne pas repartir de zéro.

Attention également à ne pas sur optimiser votre site. Vouloir en faire trop se retournera contre vous un jour où l’autre.

La dernière chose est de produire du contenu de qualité régulièrement. C’est certes chronophage, mais vous serez récompensé sur le long terme. Eh oui, tenir un blog est un sacré travail :)

Qu’avez-vous pensé de ce retour d’expérience ? Voyez-vous d’autres causes à la chute du blog dans les résultats de recherche ?

Edito du juillet 2015

Le blog récupère petit à petit son trafic d’avant la pénalité :)

progression-wpmarmite

GD Star Rating
loading...
Comment j’ai sorti mon blog de Panda – retour d’expérience !, 4.4 out of 5 based on 18 ratings

14 réflexions au sujet de « Comment j’ai sorti mon blog de Panda – retour d’expérience ! »

  1. Merci Alex de m’avoir cité !

    Effectivement, il aura juste fallu faire une requête “site:wpmarmite.com” pour voir que Google indexait énormément de redirections et leur accordait par conséquent trop d’importance. D’autant plus qu’en cliquant sur un de ces liens on tombait sur un autre domaine que WPMarmite.

    Par contre, j’aurais tendance à penser que ce point-ci (le numéro 2 de l’article) était la raison principale de la pénalité. Il se peut qu’en ne corrigeant que ce point-là on ait sorti le site de la pénalité. En effet,
    – Les articles sortis précédemment – bien que sur un même canevas – restaient uniques et avaient de bonnes interactions
    – Les liens internes suroptimisés sont bien moins graves que des liens externes du même acabit

    Faute de retour en arrière on ne pourra pas savoir ce qu’il en est mais je reste convaincu que faire un petit audit SEO avant de procéder à un ménage conséquent du contenu aurait permis de voir les vrais problèmes quantifiables plutôt que de se baser sur ses intuitions.

  2. La désoptimisation est bien souvent la première chose à faire sur des sites qui présentent un profil ayant trop misé sur le SEO. En parallèle avec la production de contenus de qualité, il est indéniable que cela envoie un signal positif à Google.

  3. Merci Alex pour ce retour d’expérience.

    Déjà, je te tire mon chapeau pour avoir réussi à rédiger autant d’article sur une telle thématique. Quand on sait la galère que c’est de trouver des sujets parfois…

    Après, il est certain que d’avoir des centaines d’articles qui reprennent souvent les mêmes structures et le même wording doit être une cause importante de ton déclassement.

    Question: avais-tu fait le même travail de linking que pour “site wordpress” sur certaines pages présentant des thèmes ?

    Le fait d’ouvrir ta ligne éditoriale sur d’autres sujets thématiques à WordPress devrait permettre de multiplier les mots clés sur ton site et de diluer l’omniprésence de certains mots clés.

    Du coup, question à Alexandra: Penses-tu qu’en diluant les différents mots clés utilisés sur son site en traitant d’autres sujets, liés à la thématique WordPress, il pourra réindexer certains articles qu’il a délibérément désindéxer ?

  4. Bonjour à tous :)
    Pour commencer, merci à Alexandra de m’avoir permis d’écrire dans ses colonnes. Cela m’a permis d’en dire un peu plus sur cette expérience.

    @Nicolas Il est vrai qu’il ne sera plus possible de tester mais je pense que même si les sélections que je publiais étaient différentes, sémantiquement cela tournait pas mal en rond.

    @Luc Merci pour ta confirmation :)
    @Sébastien Ne t’inquiète pas, j’ai des idées d’articles à la pelle ^^
    Pour répondre à ta question, site wordpress étant une assez grosse requête, il n’y a pas eu autant de boulot que sur d’autres articles. Toutefois, les articles avaient tendance à monter assez facilement. Je commence à trouver que la Marmite prend le même chemin.

    Concernant la question que tu poses à Alexandra, je n’ai pas l’intention de réindexer ce qui a été désindexé. Ce sont de vieilles sélections, donc plus forcément d’actualité.

    @Olivier Merci pour l’outil, il est bien plus précis que celui dont je me suis servi car il ne masque pas les 3 derniers mois. J’ai testé avec la Marmite et on voit bien que Panda est en cause

    Il est assez drôle de voir que Panda 4.1 marque le réamorçage du trafic ^^
    Alex Articles récents..PAT010 – FX Bénard et sa croisade pour la traduction de l’écosystème WordPressMy Profile

  5. Merci pour ton retour d’expérience.
    Pour ce qui est de la sur-optimisation des liens internes et externes, c’est plutôt penguin qui gère cette pénalité.
    Pour le reste effectivement, il faut publier régulière et sur des thèmes différents pour ne pas être pénalisé. Dans ton cas, je pense que panda a jugé qu’au final tes contenus étaient de faible qualité plus qu’un souci de duplicate.
    Il est bon d’apprendre de nos erreurs mes également de celles des autres.
    Bon vent à toi.

  6. Hello à tous,

    premier commentaire ici pour réagir à ton retour d’expérience Alex. :)

    Merci à toi de partager en toute transparence ton histoire avec Google car cela permet de nous faire tous progresser et d’apprendre.

    Pour ma part, je suis toujours un peu “déconnecté” quand j’entends parler que “mon site a été touché par tel ou tel animal” car je considère que le SEO c’est avant tout du contenu unique et pertinent. Cela doit bien évidemment s’intégrer dans une stratégie de communication plus large mais que l’optimisation est bien souvent une perte de temps et qu’il faut rester simple et ne pas perdre de temps.

    Un point concernant ton changement de domaine et Panda : tu affirmes que ce sont les 2 causes de la chute de ton trafic. Pour autant, ne penses-tu pas que la migration du domaine est le souci majeur ? Est-ce que cela se réparti de façon équilibrée ou pas du tout ?

    Merci et on se voit au #wcparis ?

  7. @Alex En effet, je pense aussi qu’il ne faut pas publier du contenu trop centré sur une thématique (en l’occurence les thèmes) car à la longue on peut se répéter.

    @Aurélien Merci pour ton commentaire. La transparence est quelque chose d’important pour moi. Je pense qu’à terme, cela est bénéfique.

    Pour la surveillance “des animaux Googlesques”, je pense qu’il faut tout de même garder un oeil sur eux. Après tout dépend le but du site. Je ne suis pas un fou furieux niveau SEO mais je suis quelques règles de base.

    Concernant le domaine, je ne pense pas car j’ai bien pris soin de rediriger les catégories, tags etc. Après, il y a eu des changements de structure au niveau du menu. Cela a peut-être joué.

    Dernière chose, avec le changement de domaine les partages sociaux ont été remis à zéro. Cela n’a pas un poids faramineux dans l’algorithme selon ce que j’ai pu lire mais c’est embêtant d’avoir perdu cela.

    Rendez-vous au WordCamp ;) Alex Articles récents..Comment Gérer et Optimiser les Menus de WordPress comme un ProMy Profile

  8. Merci beaucoup pour toutes ces explications très détaillées qui vont être biebien utile pour bien commencer à travailler sur son site ou le sortir d’une pénalité le cas échéant…

    Donc les points à retenir sont pas de sur optimisation, du contenu de qualité et diversifié qui sera apporté régulièrement pour alimenter le site.

    Comme on dit “il n’y a plus qu’à” ;-)

  9. Salut Alex!

    En faisant un tour sur le blog de miss seo girl je vois un article de la Marmite, je me dis tiens ça doit être intéressant ^^.

    Je trouve très intéressant ton retour d’expérience, ça profitera à plus d’une personne. Etant dans la même thématique, on est forcément confronté aux mêmes problèmes et donc aux mêmes réactions de Google.

    Je vais donc raconter un peu l’aventure de mon blog, pour souligner d’autres aspects très importants à prendre en compte lorsqu’on gère un blog ou site. Peut-être que ça profitera à d’autres. Je vais essayer d’être bref ^^.

    Mon blog a aussi connu une chute brusque de trafic en avril dernier, bizarrement un mois AVANT la màj de Panda. Il a complètement disparu des radars Google. A l’époque aucune mise à jour n’était annoncée et rien de particulier avait changé sur mon blog, j’étais au contraire très motivé et publiais régulièrement du contenu (des tutoriels détaillés, des sélections de thème, des reviews de plugins).. j’ai tenté de retrouver la ou les causes de cette chute de trafic. J’avais vérifié les 3 points que tu as mentionné dans cet article en mettant tous les liens affiliés en “nofollow” et en désoptimisant légèrement les ancres de liens. Ça n’a rien donné, du coup j’ai laissé tombé le blog pendant 2 mois. Début juillet, j’ai eu l’idée de changer 2 choses :
    – le serveur (j’étais chez Mediatemple, hébergeur américain) qui était très performant mais il était localisé uniquement aux States malheureusement
    – et le thème qui n’était pas si mauvais que ça, mais j’ai plutôt opté pour un thème “SEO-friendly” super léger.
    Le temps de chargement du site a tout de suite chuté et est passé en-dessous d’1 seconde.
    Fin juillet, le trafic est remonté d’un coup, du jour au lendemain! Il est revenu presque comme avant et continue aujourd’hui à grimper doucement sans beaucoup d’efforts de ma part.

    Voilà donc pour conclure, je rajoute aux 3 points mentionnés dans l’article : le serveur sur lequel est hébergé le site (si son audience se trouve principalement en France et en Europe en général, il ne faut pas aller se balader du côté des States), et le thème installé. Ces deux points ont un impact très important sur le temps de chargement du site qui est un critère primaire dans le référencement d’un site.

    Voilà, désolé d’avoir été très long!

  10. Je compte tenir un blog avec une sélection d’articles et tuto sur le CMS WordPress et je viens de lire votre article. Il me semble qu’il va falloir se concentrer à enrichir mes listes avec une bonne introduction et de varier le type de sélection à chaque fois.
    Je vais suivre vos conseils! Merci pour votre article!

  11. “désindexer les vieux contenus. En fait, j’ai supprimé les sélections de thèmes datant de 2011 et désindexé celles de 2012 (et quelques-unes de 2013)”

    Est-il possible de savoir comment cela a été fait? article par article via Worpress Seo ou une liste transmise sur Google Webmaster Tool? D’ailleurs, quelles est la meilleure solution entre les 2 pour désindéxer du vieux contenu pauvre (genre une news de 2013)

    Merci pour ce partage d’expérience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.