Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Référencement » Comment apparaitre dans la Google Answer Box ?

Comment apparaitre dans la Google Answer Box ?

comment-apparaitre-answer-box

Si aujourd’hui 30% des requêtes sont concernées par l’Answer Box de Google, peu d’entre nous savent ce que c’est exactement ce nouveau phénomène et surtout comment faire pour en tirer profit. L’article que je vous propose aujourd’hui ne vous donnera pas de réponses concrètes, car Google a très peu communiqué là-dessus (comme à son habitude).

En revanche l’article vous aidera à comprendre ce que c’est l’Answer Box de Google, quel est son impact sur les pages de résultats et vous donnera quelques pistes de réflexion pour vous guider dans votre stratégie de visibilité.

Je vais couronner le tout avec des articles complémentaires de mes confrères pour vous permettre d’aller plus loin dans la compréhension du sujet.

Bonne découverte de l’Answer Box de Google !

Qu’est-ce que l’Answer Box ?

L’Answer Box de Google est une réponse directe visible dans la page de résultat de Google à une question posée par l’internaute. Un petit encart tout en haut de la page de Google, qui s’affiche en position 0 et qui répond généralement à une question de type « pourquoi », « comment », « qu’est ‘ce que c’est »…

En introduction, j’ai donné un chiffre, celui de 30%. 30% serait les requêtes concernées par l’Answer Box de Google, d’après OnCrawl.

On distingue deux types principaux de réponses dans les Answer Boxes de Google :

  • les « One Box » des réponses directes générées par Google grâce à ses données personnelles (Knowledge Graph, etc.) ou encore à des partenaires de Google (météo, résultats de foot, élections américaines, horaires de ciné d’un film, une conversion euro en dollar, … – merci à Olivier et Mathieu pour ces exemples :) ). Je ne m’attarde pas sur ce type de réponse, car à part devenir partenaire Google, je ne vois pas comment pouvoir accéder à cette place !
  • les « Featured Snippets » sur lesquels nous allons nous concentrer aujourd’hui et qui correspondent à un petit contenu repris sur un site web lambda : le mien, le vôtre, celui de votre concurrent et valorisé par une mise en page spéciale :) Ce type d’extrait est toujours accompagné de son lien source.

A ne pas confondre donc les deux notions même si personnellement je trouve qu’elles se rapprochent beaucoup dans les faits : les deux types de réponses (car c’est leur rôle) se mettent dans une answer box (bloc en position 0 au-dessus des SERP) mais se distinguent par la provenance de l’information (données de Google donc pour l’one box et les sites externes pour les featured snippets). J’insiste un peu là-dessous, car la nuance est vraiment infime et on peut rapidement mélanger les deux notions.

Deux exemples tout de même de “One Box” sur la requête “horaires ciné pole sud” et “meteo nantes”. Vous allez voir par vous mêmes ensuite les différences entre les deux types de box.

cine-one-box

meteo-nantes

Answer Box : pourquoi Google a-t-il mis en place ce type de réponse ?

L’Answer Box, une fonctionnalité avancée de Google qui propose donc à l’internaute la réponse à sa question sans que celui-ci soit obligé de cliquer sur un lien. Le plus souvent on clique sur le lien pour avoir plus d’informations, car en si peu de caractères on ne peut traiter les questions complexes bien évidemment, mais parfois ça peut suffire. Dans tous les cas, le site qui se voit proposé dans l’Answer Box gagne le gros lot, bref, on reviendra :)

Pourquoi Google a-t-il mis en place ce système de réponse directe ? Eh bien, lui seul connait la réponse :) Mais en réfléchissant un peu, on peut faire des suppositions. Et celle qui me plait le plus, c’est de dire que Google continue son chemin vers le moteur de réponse par excellence ! 

Google ne cesse d’évoluer, on le voit surtout à travers ses nombreuses mises à jour (Google Panda, Google Penguin, Hummingbird, Rankbrain…). L’objectif de toutes ses mises à jour ce n’est pas d’enquiquiner les référenceurs, non :) mais plutôt de perfectionner son algorithme et de le rendre de plus en plus intelligent pour finalement offrir les meilleurs résultats aux internautes. Des réponses pertinentes, des résultats précis pour satisfaire l’internaute et améliorer l’expérience utilisateur.

L’Answer Box s’inscrit d’après moi dans cette démarche de Google visant à être parfait pour l’utilisateur. Petit à petit Google a changé de moteur de recherche en un moteur de réponses et de recommandations.

« La stratégie de Google depuis de nombreuses années est de devenir un “moteur de réponses“: vous cherchez quelque chose ? Google vous fournit la réponse; Et non plus un lien vers la réponse. La nuance est d’importance ! » dixit Olivier d’Abondance.

Pour plus d’infos sur le « moteur de réponse », je vous invite à voir la vidéo d’Abondance : Qu’est-ce qu’un moteur de réponse ?

Voici une autre supposition que je partage avec vous, mais dont je ne suis pas à l’origine. Merci donc à Olivier d’Abondance de nous avoir écrit ces lignes !

L’avenir et la stratégie de Google passent clairement par le couple vocal / mobile. Et Hummingbrd et Rankbrain sont conçus pour “vocaliser” les requêtes « mots clés » en « questions » (donc en requêtes explicitées dans un mobile). Bref on passe d’une demande “par mots clés” (à l’ancienne) à une “interrogation vocale” (réponse à une question énoncée vocalement).

Des outils comme « Google Home » en tireront partie : on est dans son salon et on dit “Ok Google ! Donne-moi la date de naissance d’Alexandra Martin”. L’outil va faire une recherche sur le Web, chercher la “position zéro” (le résultat le plus pertinent et le plus “vocalisable”) et va donner l’info par synthèse vocale : “Alexandra Martin est née le 5 novembre 1986″.

“Pour moi, l’enjeu des Featured Snippets est là : fournir un “résultat zéro” vocalisable aux outils Google qui se tournent tous vers le vocal et le mobile…” dixit Olivier.

Pourquoi parle-t-on de la position 0 ?

triangle-or-seoJe suis dans le métier depuis 2008. À cette époque les entreprises demandaient absolument d’être sur la première page de Google. La position en elle-même comptait un peu moins dès lors qu’on était en première page.

Ensuite un an ou deux plus tard, les entreprises parlaient uniquement du top 3, du Triangle d’or. On estimait alors que les 3 premiers résultats de Google apportaient un taux de visibilité de 100%.

À partir de 2014 on veut absolument la première place. Le marché a évolué, les attentes et les exigences des entreprises sont plus importantes qu’avant. La première place était alors la seule qui pouvait « garantir » une belle visibilité.

Avec l’Answer Box on va nous demander la position 0, celle qui par définition est avant la première place :) Le problème c’est que cette tache s’avère ultra compliquée, car nul ne sait comment faire pour atteindre cette place ultime (j’ai une petite idée, je vous l’expose plus bas, mais aucune garantie que ça marche :) )

Nous voilà donc tous à vouloir la position 0 sur Google ! Et nous avons raison de le faire ! Entre la SERP qui change en proposant un nombre différent de liens bleus (historiquement 10, mais possible 8 voir 4 sur certaines requêtes – Infographie à découvrir chez Abondance), la multitude de servies de Google (Google Maps, Google Shopping, Google Adwords, Google Actualités), le Knowledge Graph qui peut prendre de la place, .. les résultats « naturels » arrivent vraiment tard, parfois en dessous de la ligne de flottaison. Conséquence ? Une visibilité diminuée et une baisse de trafic…

Que sont exactement les Featured Snippets ?

features-snippetsLes Featured Snippets qui apparaissent donc dans l’Answer Box de Google, ce sont des extraits optimisés d’une page web que Google reprend dans son bloc spécial de réponse pour proposer à l’internaute l’extrait d’un site externe le plus pertinent à sa question. Les Featured Snippets, comparés aux OneBox, ont la particularité de citer toujours le lien de la source en dessous du bloc.

On apprend chez Abondance que Google scrappe le contenu d’un site web pour trouver le meilleur résumé.

Et que ce « résumé est extrait d’une page Web de façon programmatique. Il se différencie des autres types d’extraits, car il est optimisé pour attirer l’attention de l’internaute sur la page de résultats » dixit Google.

Vous voulez quelques exemples concrets d’Answer Boxes avec des Featured Snippets?

Exemple 1 : À la question « qu’est ce que le gluten ? » Google répond avec un extrait issu du site bjorg.fr. À noter qu’il a laissé quand même en première position une annonce AdWords (il ne va pas se tirer une balle dans le pied non plus :) )

answer-box-gluten

Exemple 2 : À la question « comment faire une omelette ? » Google répond avec un extrait issu du site www.marciatack.fr.

answer-box-omelette

Exemple 3 : À la requête « sauvegarde base de données wordpress » Google répond avec un extrait issu du site www.wpmarmite.com. Ici, un exemple différent car il n’y a pas à proprement parler une question. On peut en effet comprendre qu’il s’agit d’une question, mais le mot “comment” n’est pas spécifié.. Est-ce rankbrain qui se mêle ? :) Non, pas vraiment, il s’agit en fait d’une question implicite, et d’après Rand de Moz Google est capable de les reconnaitre facilement  :)

answer-box-wordpress

Exemple 4 : À la requête « que veut dire lol » Google répond avec un extrait issu du site fr.wikipedia.org

answer-box-lol

Exemple 5: À la requête « comment entretenir son toit » Google répond avec un extrait issu du site www.monequerre.fr. À noter que là encore la première place est celle d’une annonce AdWords. De plus, le site dans l’annonce AdWords n’est pas le même que celui de l’Answer Box. Cela me fait penser qu’il n’y a pas vraiment de relation entre l’Answer Box et AdWords..mais qui le sait réellement.

answer-box-entretien-toiture

Voilà 5 exemples de réponses à des questions précises données par Google via son Answer Box en utilisant les Featured Snippets. A chaque fois, le bloc comprend un résumé de la réponse extraite de la page Web, ainsi qu’un lien vers cette page, son titre et son URL. Une petite mention ” A propos de ce résultat” peut également nous confirmer qu’il s’agit d’un Featured Snippets, car la mention n’est pas visible sur les One Box.

Vous voyez, le spectre des sujets abordés est assez large et tous les métiers semblent concernés : l’informatique, la cuisine, la maison, ..

Je n’ai pas trouvé d’exemple pour la question « pourquoi »… si vous en avez un, donne-le-moi s’il vous plait pour mettre à jour mon article :)

Ps : D’autres types de requêtes avec réponse en Answer Box existent. Webrankinfo à identifié l’answer box sur des horaires d’ouverture/fermeture d’un commerce et aussi adresse d’un commerce, numéro dé téléphone d’un commerce… D’autres types de requêtes avec réponse en Answer Box existaient. Par exemple, le site Seroundtable avait trouvé en 2015 des citations des gens connus qui s’affichaient en Answer Box. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, je viens de faire le test. Pourquoi ? Je ne sais pas, problème de droits d’auteur ? :)

citations-answer-box

Il s’agit ici d’un One Box – le lien externe n’est pas visible. Le résultat est accompagné des extraits du Knowledge Graph également (à droite).

Les différents types de réponses dans l’Answer Box de Google !

etude-semrush-jdn

Tout d’abord, une étude récente réalisée par Semrush pour le JDN, montre 100 sites avec leur nombre de Featured Snippets dans Google.fr.

Sans surprise, le site Wikipedia est le site qui présente le plus de réponses en position 0 : environ 30.000 ! Ensuite arrivent Larousse.fr avec 10.000 Featured Snippets sur Google.fr et Marmiton.org, 7 000 résultats en position 0 !

Conclusion rapide ? Les « définitions » sont les contenus que le moteur aime placer sur cette position 0 !

En revanche, l’étude montre également que les sites médias semblent ressortir le moins possible voir pas du tout dans les Featured Snippets. Assez surprenant, et même si JDN lance deux hypothèses (que je vous invite à découvrir sur leur site), je ne vois pas pourquoi Google snobe les sites médias (désir de vengeance ? hahahahaha rire machiavélique). :)

Maintenant que nous avons vu le type de site qui ressort dans les Featured Snippets en position 0, voyons quel type de résultat Google propose-t-il dans son bloc de réponse, son Answer Box.

moz-answer-box

Moz, dans son Whiteboard Friday que je vous invite à regarder, classe les Answer Boxes en 3 type de Featured Snippets.

  • Les paragraphes à hauteur de 63% de réponses. Quelques lignes issues du site placé en position 0, le plus souvent une définition. L’objectif c’est de donner une réponse rapide à la question posée par l’internaute.
  • Les listes à puces/ liste numérotée à hauteur de 19% de réponses. Le plus souvent Google répond à la question en donnant les quelques étapes à suivre pour trouver réponse à la question posée. C’est le style d’un tutoriel en ligne.
  • Les tableaux / les colonnes à hauteur de 16% de réponses. Ici Google va comparer deux choses (ou plusieurs) et va utiliser les colonnes dans un tableau et voir des graphiques pour mettre en forme.

Dans mes 5 exemples plus haut, on a bien les paragraphes et les listes numérotées dans les Featured Snippets. Je n’ai donc pas d’exemple type « Tableau », alors je me permets de prendre la capture d’écran de Moz pour vous faire voir. :) J’ai essayé de faire moi-même cette recherche et je n’ai pas le même résultat qu’eux : comme quoi avec Google rien n’est acquis et que les résultats bougent énormément.

comparaison-hebergeurs-wordpress

Comment faire apparaitre son site web dans L’Answer Box de Google ?

À la question, comment faire pour qu’un extrait optimisé de ma page s’affiche – entendez par là Featured Snippets dans l’Answer Box – Google répond : cela n’est pas possible.

« Google détermine de façon programmatique qu’une page donnée contient une réponse possible à la question de l’internaute et affiche alors le résultat dans un extrait de page optimisé. » source Google !

Malheureusement, il n’y a pas de réponse claire et précise de comment faire ou que faire pour être dans la position 0 de Google, dans une Answer Box ! C’est Google qui décide de façon automatisée et basta !

En revanche, vous pouvez toujours faire quelques optimisations pour essayer d’y parvenir.

Des optimisations à mettre en place pour arriver dans l’Answer Box !

optimisations-seo-answer-box

Déjà – il ne s’agit ici que des spéculations :) – on peut penser que Google doit faire confiance au site pour le proposer en position 0 ! Cela veut dire qu’il faut travailler votre réputation et votre autorité. Cela passe par des articles originaux, de qualité, une ancienneté probablement, une communauté fidèle autour du site, des échanges réguliers avec les internautes (commentaires, avis, ..).

Ensuite, je pense qu’il faut être pertinent aux yeux de Google et avoir une belle notoriété. Cette notoriété on l’obtient avec des recommandations sur la toile, des votes. Et qui dit vote sur internet, dit lien ! Cela passe donc par un profil de liens sain et performant.

Et dernière chose que je pense pourrait jouer un rôle important dans le choix de Google quant aux résultats dans son Answer Box, l’optimisation on-page qui doit être au top ! Cela veut dire que vos articles sont bien structurés (avec le balisage sémantique), que des microdonnées sont présentes dans la page, que l’attribut ALT est bien renseigné, que l’URL est optimisée, que les mots que vous visés sont dans le zones chaudes… Des basics, mais qu’il faut soigner dans tous les cas pour votre visibilité !

Arrêtons maintenant les théories à la mormoilneu :) et voyons les particularités des articles de mes 5 exemples. Pour analyser les 5 pages qui ressortent dans les Featured Snippets, j’ai utilisé : Alyze.info pour le nombre de mots de la page, Outiref.fr pour les métadonnées, le plan de document, le trust et citation flow, Yooda Insight pour les mots clés positionnés et le trafic Seo estimé, et l’outil de test des données structurées de Google.J’ai regardé donc l’ensemble des exemples. Je ne vous détaille pas exemple par exemple, mais voici mes conclusions !

  • Les articles sont longs minimum 1600 mots dans ce que j’ai analysé. Du coup je pense qu’il faut faire des articles longs pour avoir une chance de voir son site propulsé en position 0 ! Mais attention, la qualité prime sur la quantité, dit Komarketing ! Attention donc à ne pas négliger un critère plus que l’autre : on souhaite des articles longs mais de qualité !
  • Les articles ressortent sur Google sur l’expression clé principale soit en première position soit sur la première page. Pour la plupart, les articles ressortent sur de nombreuses autres expressions complémentaires / variantes de l’expression principale. *** En revanche – une autre étude de Hubspot montre néanmoins qu’il n’y a pas de relation entre le positionnement sur l‘expression clé et l’apparition dans les Featured Snippets. 18% des Featured Snippets pour une expression clé en 1ere position et 28% de Featured Snippets sur une expression en 5ème position – dans leur cas. Du coup je pense qu’il faut quand même être sur la première page, mais pas forcement en première position ?!
  • Le mot clé principal se trouve dans les zones chaudes : l’url, le plan de document, l’attribut alt, la balise title, la méta description, le strong…
  • Le champ sémantique utilisé est riche : synonymes, singulier/pluriel, variations de l’expression, mots complémentaires…D’ailleurs, le site 8waysin8day appuie sur le fait que l’utilisation du Long Tail (de la longue traine) sera bénéfique également pour atteindre la position 0 !
  • Des questions sont posées directement dans l’article mais aussi dans les balises sémantique h1, h2, h3 ! SitePoint le précise aussi dans son article.
  • L’article a un joli trafic naturel – mini 500 visites dans ce que j’ai analysé
  • Les microdonnées sont présentes : le plus souvent le breadcrumb et hcard .. mais pas que, je vous laisse découvrir un fou de microdonnées (merci WP Marmite pour ce bon moment) :) *** Attention en revanche, en 2015 John Muller a confirmé que les microdonnées peuvent aider le moteur à comprendre vos pages et les proposer dans les box, alors que, quelques mois plus tard, Garry Illes disait le contraire, c’est à dire que les Featured Snippets ne prenaient pas en compte les microdonnées. Mauvaise communication chez Google ou …? :)
  • Des balises HTML 5 sont utilisées : <header>, <footer>, <main>, <article>, <nav>, <aside>

Une information que je n’ai pas pu vérifier, c’est celle énoncée par OnCrawl qui dit que le nombre de liens et domaines référents est important. J’ai envie de croire et je pense que c’est fort probable, mais je n’ai pas pu vérifier l’info.

Une autre information que j’ai pas pu vérifier, mais qui est stipulée dans deux articles que j’ai cités dans l’énumération de mes conclusions : la présence d’une page Google + et d’une page Wikipedia pourrait également avoir un impact sur l’apparition dans les Featured Snippets.

Deux autres “pré-requis indispensables” pour apparaitre dans l’Answer Box de Google que Moz énonce : identifier les requêtes sous forme de question tapées par les internautes et surtout vérifier que sur la requête sur laquelle vous souhaitez voir votre site se positionner, il y a déjà une answer box. On peut penser donc qu’il sera plus facile de se positionner en position 0 sur une requête que Google connait déjà et a déjà mis en place une answer box. Par exemple, sur la requête “comment positionner son site dans l’answer box de google”, il n’y a pas d’answer box. Alors, vais-je voir un jour cet article ressortir dans ce bloc position 0 ? This is the question :)

Loin de moi l’idée de dire que ce petit test est pertinent ou que cela suffit, mais je pense que cela nous donne un bon aperçu. À tester sur d’autres réponses et voir dans le temps si les tendances restent les mêmes ou s’il y a des critères à ajouter/enlever. De toute façon, il y a une part de mystère et de « chance », car Google seul décide. :)

Alors, comment faire pour sortir son site dans l’Answer Box de Google ?

  1. Rédigez un article de qualité et long d’au moins 2000 mots
  2. Utilisez un champ sémantique riche avec des synonymes et termes complémentaires
  3. Utilisez la forme interrogative : posez des questions dans l’article
  4. Structurez votre article avec un plan de document cohérent et optimisé
  5. Utilisez les expressions clés dans les zones chaudes (url, attribut alt, title, strong)
  6. Positionnez la page sur l’expression clé principale dans le top 5
  7. Structurez votre page avec des microdonnées et des balises HTML 5
  8. Travaillez la notoriété de l’article et l’engagement utilisateur

L’answer Box : quel impact sur le SEO ?

L’Answer Box est une bonne chose pour l’internaute qui va gagner du temps en trouvant rapidement sa réponse. Google sait qu’il doit satisfaire l’internaute, et n’hésite pas à le garder dans son écosystème le plus possible en lui offrant soit les bonnes réponses, soit les bons services dès sa page de résultats. L’internaute n’est donc plus obligé de cliquer sur les liens bleus (vont-ils disparaitre ?) et ça pose problème pour le SEO.

Pas de panique, même si à première vue la position 0 peut-être mauvaise pour le SEO (car les internautes n’ont plus besoin d’aller visiter votre site), les quelques articles que j’ai lu dont Moz, affirment qu’être en position 0 améliore le taux de clic et le nombre de visites augmente malgré tout ! De plus, côté visibilité, vous ne pouvez pas faire mieux sur Google :) Donc non la position 0 n’est pas une mauvaise chose!

Vous l’aurez compris, cette positon 0 est la position que tous les référenceurs vont essayer d’atteindre. C’est une tâche difficile et malgré nos motivations et nos compétences, ça va être compliqué -pour ne pas dire impossible – car Google choisi ses résultats de façon programmatique. Nous n’avons donc pas une liste de critères à prendre en compte pour y parvenir. C’est pour cela qu’il faut voir dans cette position 0 un objectif sur le long terme et d’ici là travailler sa visibilité en appuyant sur les critères classiques : optimisation on-page, optimisations off-page… Pensez utilisateur et tout suivra – enfin, je l’espère :)

Bon SEO à tous !

GD Star Rating
loading...
Comment apparaitre dans la Google Answer Box ? , 4.5 out of 5 based on 8 ratings

12 réflexions au sujet de « Comment apparaitre dans la Google Answer Box ? »

  1. Bonjour Alexandra,

    Très bon article. Je ne partage cependant pas totalement la conclusion (en SEO, persone n’est jamais du même avis de toute manière, et tant mieux). Je t’invite à lire la partie dédiée à la position 0 de Larry Kim (Wordstream) publié hier : http://www.wordstream.com/blog/ws/2016/11/22/seo-experiments

    Dedans, il annonce que selon lui, ce sont les facteurs UX (taux de rebond, temps passé sur l’article) qui entre le plus en ligne de compte. En gros, lorsqu’une page sort du lot avec un CTR et un temps de navigation supérieure aux autres, alors il suggère qu’elle a plus de chance d’être en pos0. Tout ça sans prendre en compte les liens externes. Cela s’explique par le fait que RankBrain a pour but de sortir la meilleure réponse à une question d’un utilisateur. Si celui-ci est content de la réponse (même si le site n’est pas populaire), alors il a intérêt à lui offrir celle ci avant les autres résultats même les plus populaires.

    Par contre, il n’a pas encore répondu à ma question de savoir si cette supposition avait été vérifié sur d’autres articles que l’unique exemple qu’il donne… difficile de tirer des conclusions sur un article.

  2. Merci Jean-Christophe pour ton commentaire très pertinent et pour la source citée que je viens de balayer rapidement.

    C’est un peu l’idée que j’ai voulu mettre en valeur quand j’ai dit que Google doit faire confiance au site pour le proposer en position 0.

    Je pense en effet que les critères UX sont pris en compte. Cela rentre tout à fait dans l’objectif de Google qui est d’offrir une très belle expérience utilisateur. Il peut penser que si l’article est de qualité et pertinent, il sera cliqué, lu, partagé, commenté et ces facteurs UX seront supérieurs aux autres articles sur le même sujet.. .

    Pas mal, pas mal :)

    En revanche, ca me parait bizarre si Google ne prend pas du tout en compte les liens, non ? Les liens sont à la base du fonctionnement du moteur de recherche. Penses-tu vraiment qu’il peut s’en passer ? Malheureusement nous n’avons pas assez de recul pour en dire plus, n’est-ce pas ?

    @Emma – tu as affirmé dans ton article sur OnCrawl que les sites qui sont présents dans l’answer box, détiennent plus de 1 000 domains référents. Peux-tu nous dire un peu plus à ce sujet ? As-tu une source peut-être à citer, une étude ? Merci beaucoup :)

  3. Ce matin encore je cherchais des exemples avec “pourquoi” …
    Et, bingo ! J’en ai trouvé un après un brainstorming avec mon ami Yann :)
    A la question « pourquoi la terre tourne autour du soleil », Google répond dans son Answer Box avec une définition de l’Académie de Bordeaux. Et cerise sur le gâteau, le featured snippet est issu d’un PDF !
    Comme quoi tout est possible avec Google :)

    pourquoi-answer-box

  4. Intéressant de voir qu’un site en position 7 ou 8 est dupliqué en position 0 (alors qu’on est en 1.. grr..) https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=Comment+soulager+les+piqures+de+moustiques

    Dans cet exemple, ce sont des h2 qui sont transformés en liste à puces… donc beaucoup de h2 commençant par un chiffre = liste à puces ?

    Si je peux me permettre, attention à l’utilisation du verbe “stipuler” qui est spécifique aux contrats ;-)
    http://fouche-avocat.fr/du-bon-usage-du-verbe-stipuler/

    Bonne journée

  5. Salut Romain,

    Merci pour ton commentaire et ton exemple.

    Super intéressant de voir que dans un Featured Snippet la liste à puces est formée des H2 de l’article ! Je n’avais pas remarqué. Merci !

    Et entendu pour le verbe “stipuler”, je vais changer par “préciser”, “énoncer” :)

  6. Bon article. D’après ce que je vois, avoir dans son contenu la même question exacte cherchée par l’utilisateur est très important pour apparaitre dans answer box. Sinon pour le reste ce sont tous de bons indices mais difficile d’être certain…j’ai l’impression que les règles changent souvent selon la niche.

  7. On va essayer d’y arriver sur la requete “que veut dire contient des sulfites”. Actuellement en position 1. Je vais essayer de retravailler pour passer en position 0. Merci des infos en tout cas.

  8. @Sylvain,

    Déjà, bon signe, il y a une answer box sur la requête. :)

    N’hésite pas à nous dire si tu arrives à positionner la page en position 0 et surtout comment as-tu fait ! C’est toujours intéressant d’avoir des retours d’expérience !

  9. C’est l’article le plus populaire du blog : déjà pas mal de commentaires et backlinks sur le post. Il date déjà un peu / beaucoup (2008). J’ai encore un peu épaissi le nombre de mots, les mots-clés, les balises. Je vais surveiller pour voir.

  10. Merci Alexandra pour cet article hyper complet !

    Je me permets de rajouter un peu d’optimisme en complétant ta conclusion “De plus, côté visibilité, vous ne pouvez pas faire mieux sur Google :)”
    ==> Et que dire de la “position -1″ ? ;-)
    Arriver à se positionner dans les suggestions de Google (au moment de la saisie de la requête) a tout autant d’impact en terme de trafic que le positionnement, si ce n’est plus.

    À dispo pour échanger !

    ++

  11. Wow, ça c’est un article complet. Je te félicite et te remercie pour ce texte Alexandra :)

    Au fait je ne sais pas si tu cherches toujours des exemples d’Answer Box qui répondent à la question “pourquoi”, mais j’en ai trouvé deux … Dont une requête à laquelle Google répond par une blague en faisant apparaitre le site humour.com

    Donc oui, comme tu le dis, tout est possible avec Google, vraiment :)
    Je pourrais t’envoyer les screen des Answer Box par mail si tu le souhaites.

    En tout cas, je vais de ce pas partager ton article avec mon audience sur Twitter.
    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.