Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » Arrêter de faire du Netlinking dès maintenant

Arrêter de faire du Netlinking dès maintenant

netlinkingArticle invité rédigé par Alexandre Chombeau de l’Agence CSV

Derrière ce titre provocateur, beaucoup se diront sans doute “Encore un qui perd les pédales et qui a peur de Google Pingouin” alors que d’autres se diront “Enfin quelqu’un de prudent”.

Loin de moi l’idée de tomber dans l’excès et cet article n’a aucun lien (c’est le cas de le dire) avec Google Pingouin. Donc nous ne rentrerons pas dans un débat stérile sur l’importance (ou non) de faire attention à la qualité de nos backlinks.

A trop penser aux liens, on en oublie le principal

metho-seo-missJ’ai réalisé récemment un Audit SEO pour une grosse société qui avait quelques problèmes sur son site Internet :

  1. Pages de ventes non indexées
  2. Architecture trop profonde
  3. Robots.txt mal configuré
  4. 80% de contenu dupliqué
  5. Sitemap.xml avec une erreur de format
  6. Un temps de chargement long (+ de 7 secondes)
  7. Peu de liens profonds
  8. Balises ALT non complétées

Nous n’allons également pas débattre sur l’intérêt des backlinks pour positionner un site internet dans le top des SERPs, mais n’aurions nous pas oublié le principal ? Alors en effet, je vous conseille d’arrêter un moment de faire des liens pour reprendre les bases !

Votre Sitemap.xml est-il en ligne ?

Inutile de rappeler que le fichier Sitemap permet d’envoyer à Google l’ensemble des URLs de votre site internet, sans que ce dernier n’ait à passer sur votre site pour les trouver. On pourrait penser qu’avec l’augmentation de la fréquence des visites de l’ensemble de nos sites internet effectuées par les robots, le fichier Sitemap tend à devenir inutile.

Mais j’ai remarqué à mon insu qu’un Sitemap bien renseigné permet d’indexer beaucoup plus rapidement un site internet, ainsi cela permet de détecter rapidement les problèmes de chaque page et d’y remédier plus vite : +1 pour votre site internet.

L’architecture de votre site internet est-elle intelligente ?

maillage-interneL’architecture d’un site internet permet de bien classer sémantiquement chaque partie de votre site internet.

Notons que des pages bien catégorisées renforcent la pertinence sémantique de celle-ci et de la catégorie parente. On se rapproche donc de la technique du Siloing qui rappelons le permet de positionner plus facilement les principales pages sur des requêtes plus concurrentielles grâce au contenu secondaire.

Des liens profonds pour une meilleure distribution de la popularité

Un lien profond est un lien qui se situe sur une page principale de l’architecture et qui pointe vers une page plus “lointaine” ou plus ancienne. Ces liens permettent de faire gagner en popularité à vos anciennes publications qui verront leurs nombres de visites croître grâce à l’amélioration de leur positionnement.

Des liens profonds divers et variés permettent également d’améliorer votre présence sur les requêtes de longue traîne. Prenez de bonnes résolutions et arrêtez de négliger les liens profonds.

WordPress est-il réellement votre ami ?

wordpress

Il n’est pas question ici de remettre en cause la qualité de WordPress comme outil de blogging, ou les nombreux avantages qu’il offre pour le référencement. Cependant WordPress a nativement quelques fonctionnalités et inconvénients qui peuvent nuire au référencement de votre site internet.

L’utilisation excessive des Tags

Les Tags wordpress permettent de classer chaque article par mot clef. Le problème de cette fonctionnalité est que si l’on rattache plusieurs mots clefs à un même article, on arrivera très vite à une quantité phénoménale de “pages Tags”. Or un nombre trop important de ce type de page sur votre site internet fera passer votre contenu pour du contenu dupliqué. Votre site aura donc beaucoup plus de chance de voir sa visibilité diminuer sur Google.

Personnellement cela fait bien longtemps que j’ai abandonné l’utilisation des Tags.
N’oubliez pas que l’utilisation de Tags répartit le LinkJuice sur plus de pages et divise plus faiblement la popularité aux pages importantes.

WordPress est nativement lent

L’impact de la vitesse du temps de chargement d’un site sur le référencement a été démontré à plusieurs reprises, prenez de ce fait quelques heures sur votre temps de netlinking pour optimiser le temps de chargement de votre WordPress (compression, cache, serveur …).

C’est bon, je peux retourner faire du netlinking maintenant ?

A force d’essayer à tout prix d’éviter la sanction ou d’être filtré par l’algorithme de Google, on finit par oublier l’endroit final où doivent atterrir les internautes : votre site internet.

Même si sans le netlinking il vous sera difficile de positionner votre site internet sur des requêtes concurrentielles, ne perdez pas de vue l’atout que représente un site internet bien construit et pour lequel l’internaute portera un réel intérêt.

GD Star Rating
loading...
Arrêter de faire du Netlinking dès maintenant, 4.4 out of 5 based on 20 ratings

25 réflexions au sujet de « Arrêter de faire du Netlinking dès maintenant »

  1. Ok, on arrête de faire du netlinking. Mais pourquoi en fait ? Tu peux bien t’occuper du SEO de ton site ET faire du netlinking. Je ne vois pas en quoi l’un empêche l’autre. Enfin bref… Nan en fait ce qui me fait vraiment rire avec ton article c’est que tu es quand même entrain de faire du guest blogging et que l’air de rien tu as placé deux liens vers ton agence. Fais ce que je dis fais pas ce que je fais ? Sur ce, excellente journée dans le monde des bisounours ;-)

  2. L’article présente en effet un point de vue qui invite à la discussion. Cependant, même si l’on voit sur le web des possibilité de sites qui se positionnent “sans netlinking” (dans le sens sans campagne(s) dédiée(s) au netlinking), les sites restent assez rares…

    Merci pour le point de vue sur WordPress et sur le fichier sitemap.xml en tous cas !

    Je trouve aussi que l’auteur se contredit légèrement en indiquant qu’il faut arrêter de faire du netlinking, alors qu’il définie quelques ancres :
    1- Une sur son prénom + nom vers son Tumblr
    2- Une sur le nom de l’agence vers la HP de l’agence
    3- Une (la “meilleure”) sur l’ancre netlinking, vers la page dédiée au site de l’agence

    Attention tout de même à ne pas se tirer une balle dans le pied ou à ne pas contredire son discours avec “faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais”.

  3. Pour avoir testé le Siloing je vais dire que Siloing et liens profonds ne font pas bon ménage. Il faut le faire ! mais avec parcimonie.

  4. Bonjour,

    Pour l’utilisation abusive des tags sur WP, il suffit de créer une URL canonique afin de contourner ce problème bien connu. Ceci se fait facilement avec un plugin SEO adapté.

  5. @Virginie e suis content que cela te fasse rire, je n’en attendais pas autant, je n’ai jamais dit qu’il ne fallait plus faire de lien, au contraire, j’explique juste qu’à force de trop penser aux liens on en oublie parfois le principal, c’est juste ça l’objet de l’article :-)

    @Arthur En effet, les liens sont important, personne ne dit le contraire, le but de ma démarche est de partager avec vous, le fait que parfois à force de trop travailler sur les liens et à vouloir aller trop vite, on oublie certaines choses qui peuvent être gênante.

    @Thibaut La balise canonical permet de coutourner le problème pas de l’éviter, quelle intérêt d’avoir du contenu dupliqué si on peut l’éviter

  6. Personnellement cela fait bien longtemps que j’ai abandonné l’utilisation des Tags.
    N’oubliez pas que l’utilisation de Tags répartit le LinkJuice sur plus de pages et divise plus faiblement la popularité aux pages importantes.

    Quand je lis ceci, j’ai envie de réagir. Je bosse actuellement beaucoup sur les tags qui permettent de réunir différents articles autour d’un thème dont on en pourra pas forcément faire une page etc. De plus, les tags peuvent toujours très bien se positionner même à l’état brut, alors avec un peu de réflexion, nul doute qu’ils peuvent cartonner si on se penche dessus. C’est vraiment dommage de ne plus les utiliser car si mal utilisés ceux-ci peuvent être nuisibles…

  7. Le titre aurait pu être : “Proposition d’optimisations auxquelles j’ai pensé pour guestbloguer”.

    Pas d’accord sur le sitemap. En dehors du sitemap news, si je peux m’épargner de maintenir ce type de fichier, j’évite, et je recommanderais plutôt de passer le temps épargné, à la préparation d’optimisations plus utiles.

  8. Merci pour ces astuces, c’est vrai qu’à force d’avoir peur des pénalités de Google on s’égare un peu et on ne sait plus quand retourner au linking ou les actions à faire pour l’optimisation et l’audit SEO.

  9. Il faut certes faire l’essentiel du travail basique comme tu le mentionnes, mais une fois ceci réalisé ce qui fera la différence ce sont les liens (quoiqu’on en dise). Donc il ne faut pas arrêter de faire des liens, mais il faut également ne pas oublier les “bases”.

  10. Je croyais que tu disais de bannir définitivement le netlinking,j’ai sorti mes griffes à la lecture du titre mais finalement, tu nous fais un bref rappel des bases que l’on oublie souvent au profil du netlinking. Après, la réalité c’est qu’on a toujours besoin de netlinking, tout comme “d’attirer l’attention des lecteurs”

  11. Pas facile de faire comprendre a un client qu’il doit “nettoyer” certains facteurs bloquants en termes d’optimisation, tant certains points semblent souvent superficiels… Je ne sait pas pour vous, mais parfois certains clients ne croient pas trop à certaines optimisations, d’autant que le résultat est rarement immédiat, il leur est difficile de quantifier l’impact d’une optimisation.
    Patrice Krysztofiak Articles récents..Agence de communication à Dijon : Vingt Quatre !My Profile

  12. On lit tellement de choses sur le web qu’à force on ne sait plus qui croire. Pour ma part, fideliser les lecteurs, des comms 5/jours, un peu les forums, face de boucs et voilà.
    Un seul mot régularité….. et le trafic il monte doucement mais surement

  13. Merci pour ce super article très complet! Une petite parenthèse sur la lenteur de WordPress, avec un CDN, cela se fait très vite oublié!
    Concernant le fond de l’article, tout est vrai mais j’ai lancé deux blogs simultanés en mai 2014 pour faire le test: un avec liens de retour et un sans. Le contenu se valait dans les deux cas et chacun a une quarantaine d’articles avec pas mal de contenu et totalement optimisé. Celui avec liens de retour s’est positionné sur un bon nombre des mots-clés au bout de 3-4 mois. Le second n’est positionné que sur quelques rares mots-clés peu concurrentiels. Il faut certes revoir les techniques de netlinking mais pas l’action en tant que telle.

    Merci!!

  14. Merci pour cet article complet et bien écrit …
    Pour sécuriser facilement votre site WordPress je vous recommande l’extension Itheme security ….simple à utiliser et fiable.

  15. Article très complet en effet. J’insisterai fortement sur le maillage interne qui est l’un des outils les plus puissants lorsqu’il est bien réalisé. Le Netliking est important au démarrage d’un site mais ensuite il faut tirer profit du maillage interne pour pousser les nouvelles pages.
    Qu’en pensez-vous?

  16. Merci pour cet article!
    @Rgdesign: Je serai d’avis de dire que la maillage interne et le netlinking sont complémentaires pour avoir un bon référencement. N’oublions pas qu’internet n’est rien d’autre qu’un maillage géant de sites entre eux!
    Le netlinking n’est pas plus dangereux que cela, tant qu’il reste dans la thématique et apporte quelque chose au lecteur.

  17. WordPress est “nativement lent” en 2015, pas de raccourci, aujourd’hui c’est une usine à gaz, mais il est nativement rapide.

  18. Je viens un peu en retard, mais je suis très surpris de lire “WordPress est nativement lent” c’est complètement faux.
    WordPress est rapide, ce sont les thèmes fourretout téléchargé sur themeforest et ailleurs qui sont horribles en terme de performance. Avec un thème sur-mesure et développé de façon pro (sprite / utilisation de grunt / SASS…) sans 10K ligne de codes non utilisés WP fait des miracles. Même pour de gros sites WP qui utilise WooCommerce par exemple il est toujours possible de mettre en place très facilement un reverse proxy comme Varnish. Pour les autres des plugins de cache comme WProcket accélère fortement le système.

  19. Très bon article.
    Quand on analyse tout les paramètres a prendre en compte le référencement s’avère vraiment être un travail long et fastidieux. Difficile de vouloir obtenir des résultat tout en évitant de se faire pénaliser par le robot Google

  20. @Antoine Même si cela ne se fait inévitablement sentir en matière de vitesse ou performance, WordPress pèse 13Mo. En supposant que votre site soit composé d’une unique page de 400ko, cela veut dire que ces 13MO de fichiers servent à générer cette unique page. C’est donc forcément une solution nativement lente, tout comme les Joomla et autres CMS! Les thèmes et plugins alourdissent encore ce poids mais comme WordPress s’adresse à tout public, ils sont indispensables. On se retrouve vite avec 25-30MO de fichiers pour quelques pages composant un site…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.