Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Interview » Alexandra vous présente « Au boulot, Chômette ! »

Alexandra vous présente « Au boulot, Chômette ! »

cadeauBonjour à tous !

Aujourd’hui je vous propose un petit jeu concours pour bien commencer la semaine, ça vous tente?  :)

En partenariat avec Alexandra et sa maison d’éditions, je vous propose de jouer pour gagner ce livre qui vient tout juste de sortir! Alexandra traite avec humour une période qui peut être vraiment désagréable : le chômage!

Pour participer au tirage au sort du vendredi 11 juillet, deux choses à faire :

  • Partagez ce tweet : Je veux gagner « Au boulot, Chômette » ! Et toi ? @DroledePlume @Miss_Seo_Girl http://goo.gl/fZyVjS
  • Revenez sur le blog pour laisser un commentaire !

Voilà ! Bonne chance à tous ! Le tirage au sort, par random comme la dernière fois ! A vendredi !

Qui est Alexandra?

Je suis une trentenaire, originaire de Bordeaux et maman de deux enfants. Rédactrice et écrivain, j’évolue dans le milieu de la rédaction depuis toute petite jusqu’à prendre conscience que c’était ma voie !

Raconte-nous un peu ton parcours !

Ilalexandra a été plutôt chaotique. Tout avait bien commencé : après une maîtrise en langues étrangères appliquées, j’ai intégré une formation qualifiante en commerce, management et marketing à niveau bac +3 afin de professionnaliser mes compétences. C’était un système en alternance. J’ai donc rejoint en parallèle de mes études une société girondine commercialisant des logiciels de défiscalisation immobilière.

À la fin de mon année, cette entreprise m’a embauchée. Pendant 5 ans, j’ai exercé en tant qu’assistante commerciale, jusqu’au « drame » qui a tout chamboulé : j’ai été licenciée pour motif économique et je suis entrée dans une spirale infernale…

C’est à ce moment précis que tout a commencé. Pour ne pas m’enfoncer face aux désillusions, j’ai ouvert un blog, raconté de petites choses anodines sur le ton de l’humour. Un noyau dur s’est créé, des gens qui croyaient en moi. Ils ne m’ont pas lâchée (merci les geeeeeens) et m’ont donné la visibilité nécessaire pour avancer.

Une idée a alors germé : et si je devenais rédactrice freelance ? Et si je me servais de ma façon d’écrire pour lui donner une autre dimension ?

Drôle de Plume, mon auto-entreprise, naquit le 01 avril 2011…

Puis, fin 2013, je me suis dit qu’il serait tout de même plus sécurisant de cumuler mon auto-entreprise avec un mi-temps : et cela tombait bien…Orion Menuiseries (groupe Galaxy Concept) cherchait une rédactrice / chargée de communication pour se faire connaître sur la Toile. J’ai postulé…et décroché le poste ! Un vrai coup de chance : un seul CV envoyé pour ma recherche d’emploi et jackpot direct :)

Orion Menuiseries qui vend des menuiseries sur mesure sur Internet m’a sortie de la baïne infernale qui m’aspirait depuis longtemps dans mon océan professionnel.

Du coup, j’ai deux travails maintenant :)

Combien de livres as-tu publiés?

2 en auto-édition :

  • « Matéli fait ses courses », mon histoire pour enfants que j’ai laissé de côté car je n’ai plus le temps de m’en occuper.
  • « Au boulot, Chômette ! » version 1

Un livre édité par une maison d’édition :

  • « Au boulot, Chômette ! » version 2, qui a retenu l’attention des éditions « La Boîte à Pandore » et qui vient tout juste de sortir partout en France et sur Internet.

Parle-nous de ton dernier projet « Au boulot, Chômette ! »

couverture chomette« Au boulot, Chômette ! » se compose de deux parties.

La première raconte la recherche d’emploi en elle-même…Les entretiens d’embauche ratés, les réunions Pôle Emploi, le soutien entre demandeurs d’emploi…

La seconde retrace la vie de Chômette en auto-entreprise : comment elle s’est construit son réseau, les déjeuners entre entrepreneurs, le développement de sa visibilité…

Le tout sur le ton de l’humour et façon journal de Bridget Jones du Pôle Emploi.

Pourquoi as-tu décidé de traiter un tel sujet?

D’abord, parce qu’il m’inspirait. Ce sont des choses qui me sont réellement arrivées (à moi ou à mon réseau d’ailleurs qui m’a raconté ses propres anecdotes). J’ai pensé que le lecteur se retrouverait dedans et que peut-être, je le ferai sourire. Mon but reste avant tout de divertir. Je ne me place pas du tout dans la catégorie « littérature-soupe-imbuvable »…D’abord, parce que je n’ai pas les compétences littéraires pour écrire du texte façon Zola, ensuite parce que cela ne m’intéresse pas.

Je pense que le chômage est malheureusement un sujet d’actualité…

A qui s’adresse ce livre ?

Principalement aux demandeurs d’emploi mais après tout, au final : à tout le monde :) On a tous côtoyé de près ou de loin Pôle Emploi ; nous avons aussi tous connu des entretiens d’embauche bizarres, déstabilisants…Je crois que les gens peuvent se reconnaître par bribes dans mon récit.

Comment se sortir de sa période de chômage ?

riresEn se bougeant (rires).

Dans mon cas, en créant une auto-entreprise permettant de montrer à la face des recruteurs qu’ils sont passés à côté de quelqu’un qui se bat pour ne pas rester un poids pour la société.

Je pense qu’il faut aussi faire preuve d’obstination et d’originalité. D’ailleurs, j’en parle dans « Au boulot, Chômette ! » : j’ai testé des méthodes plus inattendues pour faire la différence.

Tu parles également de la création d’une autoentreprise? Pourquoi?

Parce qu’au bout d’un moment, quand personne ne veut me faire confiance, je suis bien obligée de me débrouiller toute seule…L’auto-entreprise était l’alternative la plus simple à mettre en place. J’avais mes premiers clients, il me fallait un cadre légal pour commencer mon travail de rédactrice web freelance.

Quelles sont les étapes de la création d’une auto entreprise?

Administrativement parlant, il suffit de remplir un dossier sur Internet…Je pense qu’il vaut mieux être entouré et préparer son projet, le couver avant de se lancer. Avec l’impatience qui me caractérise, j’ai foncé…sans rien ! Ni soutien financier, ni conseils, ni organisme style couveuse. C’était une très mauvaise idée…Mais j’ai quand même plus ou moins réussi à construire quelque chose :)

La visibilité sur le web : comment est tu arrivée à la conclusion que cette visibilité sur le web est importante?

Elle est même capitale ! Une rédactrice web freelance doit nécessairement être visible sur le web…Il ne s’agit pas d’avoir un site qui se balade dans les profondeurs obscures de l’ami Google. Il faut au contraire que le moteur de recherche nous mette en avant…

J’ai cette chance de ne pas avoir à prospecter, mes clients viennent à moi parce qu’ils recherchent un style décalé, original ou empreint d’émotions. Sans cette visibilité, je serais obligée de prendre mon téléphone et de démarcher sans arrêt…

Comment mettre en place une stratégie de visibilité sur le web ?

solutionsJ’ai misé sur plusieurs outils :

  • Un site internet correctement référencé (merci à Anthony Gonzalez de la société Sitinweb pour son travail) avec des articles de blog réguliers.
  • Une présence sur les réseaux sociaux
  • Des articles guests
  • Les relations presse : je suis passée à la radio, dans les journaux avec ce but en tête : réussir à faire parler d’une TPE :)

Autre chose pour la fin?

Oui, s’il te plaît. Je suis marraine d’une association AMSED Génétique qui récolte des fonds pour le syndrome d’Ehlers-Danlos. Je voudrais juste en toucher deux mots : les patients souffrent et la recherche les laisse de côté…Valérie Gisclard, la présidente de l’association, se bat pour faire connaître sa maladie. Alors juste ce petit mot pour montrer que leur marraine ne les oublie pas :)

Résultat du Tirage au sort du 11 juillet 2014 !

randomFélicitations à Vanessa, qui vient de gagner le livre d’Alexandra !

Merci à tous d’avoir participé !

A plus pour un prochain concours !

 

 

GD Star Rating
loading...
Alexandra vous présente « Au boulot, Chômette ! », 5.0 out of 5 based on 14 ratings

25 réflexions au sujet de « Alexandra vous présente « Au boulot, Chômette ! » »

  1. Un parcours semé d’embûches comme pour beaucoup de notre génération.
    Et comme tu le dis si bien Alexandra : “Faut se bouger”.
    Je suis aussi passé par la phase Pôle Emploi il y a quelques années, et bien heureux que cette période soit classée, car ce n’est pas simple de traiter avec eux, surtout en cas d’erreur.
    Mais ce sont des difficultés qui forgent le caractère, et donnent encore plus envie de s’en sortir. Un mot d’ordre : la motivation.
    Bien envie de découvrir ton ouvrage :)
    https://twitter.com/Frederic_Devaux/status/486018275747573760
    Bon courage à tous ceux qui connaissent cette situation !

  2. Étant dans cette situation j’aimerai recevoir ce livre. J’en ai assez du chômage, je recherche une société dans laquelle je pourrai m’épanouir et me mettre à profit mes 6 années de developement. Je commence progressivement à me dire que je vais m’orienter vers le monde de l’auto entreprise pour montrer à tous ses recruteurs à côté de quoi ils sont passés!

  3. Bonjour

    Excellente idée, un livre drôle sur le parcours du combattant du demandeur d’emploi, ce serait avec plaisir que je dévorerais votre livre…Bonne continuation pour les prochains ouvrages…

    Salutations distinguées d’une chomette…

  4. C’est fait et j’ai juste une remarque à propos du freelance ! Je ne savais qu’il faut un cadre légale pour le faire, sinon pourquoi c’est free ?
    Une rédactrice web avec des articles de blog réguliers.:-)

  5. Ouille en retard. >_<
    Bravo à la gagnante sinon! Moi je me commanderais bien ce bouquin, Il a l'air plutôt intéressant.

  6. Bravo Vanessa ! Tes coordonnées ont été transmises à mon attachée de presse, ton livre est parti il y a quelques jours :)

    Bonne lecture !

    Merci à tous les participants et en particulier à Frédéric, qui a craqué pour Chômette et m’a fait une photo de son achat :)

    C’est adorable de soutenir un tout petit auteur comme moi :)

  7. Carrément, super ton témoignage Alexandra, je me reconnaîtrais à coup sur dans ton livre. L’auto-entreprise, super moyen de rester actif et de prouver sa ténacité à vouloir travailler ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.