Vous êtes ici : Miss SEO Girl » Articles invité » 5 choses que les professionnels du SEO ne vous diront jamais !

5 choses que les professionnels du SEO ne vous diront jamais !

Article traduit et adapté de l’original 5 Things Your SEO Consultant Won’t Tell You !

Le trafic naturel de Google représente plus de la moitié du trafic sur le web. En seconde position, le trafic direct, est loin derrière avec 1/5ème du trafic web. On peut donc en conclure que pour améliorer le nombre de visites sur votre site web, il va falloir améliorer le nombre de visiteurs provenant du trafic de recherche naturel.

Mais pouvez- vous croire ces personnes prétendant pouvoir améliorer ce trafic pour vous ?

Il y a de vrais saints dans ce secteur d’activité, mais si vous ne prenez pas garde vous pourriez vous faire embobiner par un professionnel peu scrupuleux ou encore traiter avec une personne qui s’y connaît moins que vous-même…

1. Le S.E.O. n’est pas un art obscur accessible uniquement aux esprits techniques

Certains professionnels en SEO obscurcissent volontairement leurs méthodes et font en sorte de les rendre incompréhensibles en y glissant plusieurs termes techniques…
Attention toutes fois, les termes techniques existent en SEO, pour créer une application dynamique, pour parler du temps de chargement d’une page ou encore pour parler de l’architecture du site, les termes techniques sont même primordiaux car ces facteurs influencent le référencement (je vous conseille de confier toute cette partie technique du référencement à un professionnel du web en qui vous avez déjà confiance).

Aucun S.E.O. n’a cependant une connaissance poussée de l’algorithme de Google, et ce pour une simple et bonne raison : Personne ne le connait dans son intégralité ! Et oui, même les ingénieurs de chez Google qui travaillent dessus !

De plus un référenceur qui sera capable de vous construire des outils d’audit pour suivre vous-même les progrès de ses campagnes, sera certainement plus honnête qu’un qui ne vous le proposera pas.

2. Ils ne respectent surement pas les “Google guidelines”

Le moteur de recherche Google diffuse sur ses réseaux de blogs à l’attention des webmasters des “Guidelines”, c’est à dire des conseils à suivre pour que le référencement d’un site soit “propre” et validé par les robots de Google.

Les SEO ont beaucoup de tâches différentes à remplir, mais la pluspart peuvent se résumer à 2 occupations centrales : choisir des mots-clés et construire ou attirer les back links.

Seulement voilà, selon les guidelines de Google : “N’importe quel lien créé dans l’intention de manipuler le placement d’un site sur les résultats de recherche Google, pourra être considéré comme un schéma de lien”. Quand Google a précisé les règles concernant les techniques de spam comme l’achat de liens ou l’échange de liens en masse, cela ne veut pas dire que toutes les autres méthodes de création de liens sont sûres.

En fait Google voudrait un web avec des liens uniquement créés naturellement et qu’aucun d’entre eux ne soit un lien commercial. Cela n’arrivera jamais, cependant cela veut dire que n’importe quel lien créé aujourd’hui pour votre site par un professionnel du SEO pourra être remis en question demain…

Cela ne veut certainement pas dire que les SEO ne devraient pas construire de liens, mais ça veut dire que cette pratique doit être utilisée avec attention.

Peut-être que cela ne vous fait pas peur pour l’instant mais à la prochaine mise à jour des algorithmes de Google vous pourriez bien être pénalisés. Par exemple, avant les liens en SiteWide étaient très populaires, il suffisait à un SEO de créer des liens sur toutes les pages du site ayant le plus de PageRank vers le site à référencer, ainsi le nouveau site prenait instantanément du PageRank, quelques visiteurs et surtout de la notoriété auprès de Google. Après la mise-à-jour de l’algorithme de Google sur les thèmes des pages ce genre de liens à fait une hécatombe ! En effet, les SEO avaient linké des sites n’ayant rien en commun seulement pour les lancer et profiter de leur notoriété déjà acquise.

3. Ils ne savent pas vraiment comment faire du Viral

Tout le monde connait aujourd’hui les vidéos virales du web, en effet il semblerait qu’une vidéo rassemblant des bébés chats, des bébés chiens le tout sur un fond de musique coréenne ait tout pour faire le tour de la toile en quelques jours. Seulement voilà des vidéos de chats, de chiens et de coréens qui n’ont pas fait le Buzz il y en a (et même beaucoup !), alors qu’est-ce qui rends virale une vidéo ?

Jetez un œil à tous les contenus viraux que vous connaissez et demandez-vous comment cette vidéo a fonctionné alors que des personnes ayant travaillé des heures n’ont pas réussi avec une autre campagne.

Nous connaissons tous la définition du concept : En moyenne, chaque personne qui voit la vidéo va la partager avec au moins une autre personne qui la partagera à son tour.

Facile à dire, pratiquement impossible à mettre en œuvre intentionnellement.
Nous avons étudié la science du partage avec grande attention pour en déduire que les gens partagent plus facilement un contenu qui les rend plus beaux, qui les surprend, qui les amuse, qui élargit leur vision du monde, qui est émotionnel ou qui est interactif.

Malheureusement, n’importe quel concept marketing construit pour devenir viral est voué à l’échec. Vous en doutez ? Regardez toutes les vidéos virales que vous connaissez et demandez-vous combien ont été mises en ligne par des marqueteurs, même Psy le chanteur coréen de Gangnam style ne supposait pas que sa vidéo allait devenir un succès mondial et qu’aux quatre coins du monde tout le monde danserait sa danse ridicule.

4. S’ils font tout sans rien vous demander, ils sont certainement en train de vous embobiner

Le but premier d’un SEO est de ramener du trafic sur votre site web pour convertir ces visites en chiffre d’affaire. Les SEO sont experts en SEO pas dans votre secteur d’activité. Ils ne mentent peut-être pas quand ils clament pouvoir améliorer votre audience sans vous, mais n’importe quel résultat qu’ils vous donnent sera temporaire, le référencement s’entretient au fil des années.

Je ne dis pas que le travail de SEO est inutile si vous n’assignez pas un de vos employés à la tâche de rédaction sur le site et de linking des pages. Je dis simplement que si vous vous inquiétez de votre image auprès de vos clients il va-vous falloir passer beaucoup de temps à discuter avec votre référenceur, à le conseiller, à lui dire quel produit mettre en avant…

Pour résumer, les SEO s’y connaissent en référencement mais n’ont aucune idée des modes et habitudes de votre secteur d’activité, communiquez avec lui pour lui transmettre toutes les informations dont il aura besoin pour entretenir votre site et donner la meilleure image de votre entreprise sur le net.

5. Beaucoup ne vérifient pas l’exactitude de leurs dires

Beaucoup de SEO n’ont pas le temps de mener à bien des tests. Je m’explique : le Link-building est vraiment une tâche fastidieuse qui prend tout le temps libre de nos chers consultants référencement, pour se tenir informés des dernières nouveautés et des mises à jour de l’algorithme ils se rendent donc sur des blogs spécialisés.

Les meilleurs du domaine mènent et donnent les résultats de leurs tests et ceux n’ayant pas assez de temps se contentent de suivre. Seulement voilà, ces suiveurs pourraient bien finir en somnambules fonçant tête baissée vers pièges, erreurs et temps perdu.

Le SEO est tout autant art que science. Comme je vous l’ai dit précédemment, personne ne connait l’algorithme de Google. Il y a donc beaucoup de travail de découverte et l’intuition a une place primordiale.
Il n’y a rien de mal à essayer et voir les résultats d’une expérience. Par contre il y a quelque chose de très mal à lire les suppositions d’un autre et de les considérer comme faits acquis.

Conclusion

Si vous cherchez un professionnel du référencement ou un associé avec qui travailler, j’espère que ce petit guide vous permettra de poser les bonnes questions. Pour les SEO qui liront ce document, j’aimerais avoir vos impressions, vos réactions et savoir si quoi que ce soit dans mon article vous parait totalement faux.

Merci de votre lecture, article proposé par fxdc13 de Cobloging.

GD Star Rating
loading...
5 choses que les professionnels du SEO ne vous diront jamais !, 4.6 out of 5 based on 9 ratings

31 réflexions au sujet de « 5 choses que les professionnels du SEO ne vous diront jamais ! »

  1. oui, bien sûr, aucun référenceur ne respecte les guidelines mais c’est le but du métier. Pour ma part je dis que toute stratégie est risquée après s’ils veulent du sûr ils vont sur de l’Adwords. C’est justement pour cela que Google adore ce système.

  2. Bonjour,
    Je ne pense pas que le seo soit un « art » obscur, c’est surtout un domaine où il faut en vouloir !
    Dans le sens que même en respectant les guidelines, il n’y a aucune certitude d’arriver à ses fins !
    Faire des vidéos virales…. Depuis de nombreuses années, nous sommes dans l’émotif plus que sur du concret, une vidéo de gag aura nettement plus de chance d’être virale que la dernière vidéo d’un générateur autonome de courant électrique.
    En même temps et sans chiffre à la clé, YouTube doit demeurer autant vu que la téloche c’est donc de la pure distraction avant tout.(d’où la difficulté)
    Comme souligné dans l’article, il semble aberrant de ne pas avoir suffisamment d’échange entre les 2 parties, c’est un peu comme si vous vouliez vendre un appart sans que le vendeur ait fait d’état des lieux !
    :-) franckwylliams Articles récents..Positionner en premiere page …. référencer son blog ce n’est pas du gâteau !My Profile

  3. Les clients ont peu de connaissance dans ce domaine donc forcément le seo prend les choses en main mais le mieux est de demander des références ou même contacter des clients ou anciens clients du seo et d’avoir des avis.

    Tant que le seo a des résultats c’est le principal :)

  4. Bonjour

    Ceci est vrai pour tous les métier.
    Quand on s’y connait, ce n’est pas compliqué.
    Mais le référencement ce n’est pas que trouver des liens. C’est aussi optimiser le code html, css, php. Améliorer la vitesse du site. Optimiser les images. Optimiser la structures du site, des liens,… Et en ce qui me concerne : conseiller pour avoir un taux de conversion élevé, une expérience utilisateur correcte….
    Bref le référencement ce n’est pas de la manipulation génétique, Mais si on veut faire correctement son travail, cela demande quand même pas mal de connaissances. Et quand je dis faire bien son travail, j’entends : améliorer le taux de conversion. je pense que notre travail n’est pas simplement de mettre un site au top 1, mais c’est de faire qu’un maximum de visiteurs deviennent clients. ….. Je ne voudrais pas vendre une Ferrari sans essence . :).

    ps: et comme toujours bravo pour votre article. J’aime beaucoup vous lire.

  5. Je suis assez d’accord. Travaillant dans un domaine très spammé, j’ai entendu des SEO très confiants m’assurer être en première page avec eux.
    Je n’ai aucune foi dans les agences de referencement et pour avoir travaillé avec une, je suis maintenant 100% certaine de ne pas refaire l’experience…

    Merci pour cet article, maintenant je sais que je ne suis pas la seule à penser cela !

  6. Tu soulèves un point intéressant avec les guidelines Google, puisqu’en théorie, tous les référenceurs manipulent Google pour servir leurs objectifs (n’en déplaise aux chevaliers blancs qui respectent scrupuleusement la Table des Commandements de Matt Cutts :-) ) Quant à Google, ce qu’ils veulent surtout, c’est uniquement des liens Adwords pour transformer tout ça en joli annuaire style Pages Jaunes.

    En ce qui concerne le viral, c’est pas vraiment notre boulot d’en faire. Premièrement parce que c’est un domaine réservé aux marketeux ; c’est ensuite impossible d’en analyser les tenants et les aboutissants (comme tu le soulèves, d’ailleurs), le phénomène étant trop marginal et les conditions nécessaires à la création du buzz inconnues ou complètement aléatoires. Autant trouver une aiguille dans la Fosse des Mariannes.

  7. Je suis tout à fait d’accord avec vous et je mettrai le point 4 particulièrement en avant. Car si certains clients peuvent provenir de domaines généraux, d’autres sont des entreprises de niche et on ne peut pas tout connaitre sur le secteur en un claquement de doigt. Il faut donc se renseigner auprès de diverses sources et auprès de son client afin de lui offrir le meilleur retour !
    Adrien Articles récents..Infographie : les facteurs de classement SEO post-PenguinMy Profile

  8. Merci pour cet article très intéressant qui met en lumière la phase cachée de certains “experts” SEO qui profitent du manque de connaissances des personnes en quête de visibilité sur les moteurs de recherche. Le SEO demande beaucoup de maîtrise, mais la lecture de quelques ouvrages ou aux moins quelques bonnes pratiques peut permettre d’améliorer considérablement les performances SEO.

    Notons par exemple la mise en place d’optimisation “on-page” avec la densité des mots clés, les placements dans les zones chaudes etc.
    Mikael Witwer@Spécialiste AdWords Articles récents..Le RLSA ou l’arrivée du Remarketing AdWords dans le searchMy Profile

  9. Ne pas consacrer du temps pour bien effectuer des tests me semble insuffisant grandement pour bien pouvoir garantir stratégie de référencement dans les retours autant développés que persuadant, en termes de positionnement dans les premiers positions des serps, clics ciblés etc. D’où il va falloir penser à mener des études comparatifs minutieuses, dans catégoriquement touts les phases du référencement, à l’instar de la popularité, le link baiting, le choix et les essais d’amélioration sémantique, les tests analytiques et ceci par le biais des fameux seo tools, notamment le GG external Keywords, le semvisu, le GWT, le GAnalytique, l’alexa tool et bien d’autres outils aussi pertinents et connus par la communauté du SEO

  10. Un personne qui propose ces services pour le SEO et qui respecte les Google guidelines à 100 % vas en fait rien faire et se contenter de travailler uniquement sur le site.
    Un vidéo viral ne peut pas être utiliser pour n’importe qu’elle site car tu peux faire aussi un bad buzz.

    Je dirais aussi qu’une personne qui fait un billet sur avec un titre comme “5 choses que les professionnels du SEO ne vous diront jamais !” et qui fait des liens non naturel vers un site site qui propose ces services SEO sans prévenir qu’il s’agit un billet sponsorisé peut pas trop donner de conseil éthique.

  11. Il est important que les clients qui souscrivent un contrat de référencement soient très attentifs aux techniques utilisées par leur prestataire. Avant la signature de celui-ci, ils doivent donc leur faire stipuler noir sur blanc que des documents attestant du travail réalisé leur soit remis ; et ce tout au long de la prestation. A noter que le fait qu’une agence ou un freelance le fasse spontanément est un gage de transparence et souvent de qualité.
    Ben@annuaire e-commerce Articles récents..La boutique en ligne de la marque Cache CacheMy Profile

  12. @Laurent Oui c’est un article en guest blogging, mais pas sponsorisé car je ne gagne rien :) Et je n’ai pas caché ça : la catégorie de l’article est : Article invité et en fin d’article tu as le nom de l’auteur. :) Je vois pas le problème !

  13. La connaissance l’algo de GG n’est pas suffisant de toute façon…
    Le référencement doit être triangulé :
    a) la qualité de son site au global
    b) Google (ou autres)
    c) les sites des concurrents

    Même si on connaissait tout des choix qu’a fait Google dans son algo, on n’aurait pas la connaissance des actions de chaque concurrent, du moins pas avant de les voir se produire, donc, cela serait de toute façon insuffisant…

    Mais on peut avancer en trouvant pour chacun des points a) b) c) les valeurs de pondération et avancer…

    PS : On ne manipule pas l’algo de GG, cela n’a pas de sens.
    Ne reprenez pas les termes du lavage de cerveau de la part de GG.
    Vous optimisez votre travail en fonction des difficultés rencontrées et de votre concurrence, c’est ce qui se fait EN TOUS SECTEURS autres que le SEO sans que cela soit nommé « manipulation ».
    Pour le coup, là, c’est GG qui manipule votre tête !

  14. Moi je voie en début d’article : Posté le 7 juillet 2013 par Alexandra Martin
    Certes à la fin il y a ceci : article proposé par fxdc13 de Cobloging.

    Alors la personne qui propose l’article se moque du lecteur, tu ne peux pas donner un conseil et ne pas le suivre, quand fxdc13 parlent des guidelines de Google et qu’il collent ensuite deux liens qui sont uniquement des liens sur des ancres pour se positionné je suis mort de rire.

    De plus les liens sont fait vers un site tampon qui renvoie vers un autre.

    Le problème : Vouloir faire passer les autres qui travaille dans le SEO pour des amateurs grâce à des conseils et coller deux url dans son texte pour proposer ces services en même temps je trouve ça pas banal.

    Tu ne gagne rien mais se genre d’article ne fait pas du tout sérieux pour ton blog.

    Bisous Alexandra

  15. @Laurent, sache que j’ai voulu à un moment donné créer des comptes auteurs pour chacun de mon invité et donc leur attribuer les articles. Et quand j’ai fait ça, ma photo dans les SERPS avait disparu : Google ne savait plus quel est l’auteur du site. Du coup j’ai préféré de laisser tomber.

    Bon, c’est un peu contradictoire, accuser les SEO et faire la pub en même temps pour sa boite… mais bon, mon invité n’a quand même pas dit que tous les seo étaient concernés par l’article. Il y a des exceptions :) Et ce n’est pas faux ce qu’il dit : les guidelines sont rarement respectés à 100%, il faut travailler en relation directe avec le client pour que la stratégie seo fonctionne (personnellement je ne connais pas tous les domaines d’activité), et on ne vérifie pas toujours ce que l’on dit. Moi j’avoue, parfois je teste, parfois je n’ai pas le temps de tester, mais je fais confiance à une source…

    Bref, tout ça pour dire que l’article n’est pas là pour se moquer du lecteur, mais pour attirer leur attention par rapport aux seo mal intentionnés, car malheureusement ça existe.

    Bisous ! Merci pour ton opinion.

  16. Pour ma part, je te rejoins parfaitement sur le premier point que je trouve primordial “…mettre en place pour le client, un outils de suivit de son évolution …” car le reste de ton article, bien qu’extrèmement vrai et intéressant reste du chinois pour n’importe quel client demandant du “référencement” pour son site.

    La seule manière de lui prouver notre travail est bien de lui mettre en place des outils afin qu’il puisse lui même apprécier (ou non) ce pourquoi il paye !

    En tout cas, c’est la politique que nous avons adopté.
    Yura @référencement monaco Articles récents..Google Analytics for Agencies #2My Profile

  17. Je trouvais cet article un peu bizarre car je ne reconnaissais pas ta plume, jusqu’à ce que j’arrive à la fin et à la petite mention sur l’auteur, donc tout s’explique. Ce qui est dit n’est pas forcément faux, mais pour moi la pondération “il ne faut pas généraliser non plus” n’est pas assez présente, dommage…

  18. Bonjour à tous,
    Pour avoir travaillé pendant près de dix ans dans le référencement et dans la formation des entreprises à l’optimisation de site, j’ai pu constater que, comme l’indique l’article, un nombre de référenceurs noircissent le tableau afin de prendre un max à leurs clients. Il existe heureusement de bons référenceurs, soucieux de la qualité, de la transparence et de “l’éducation de la clientèle”.
    Pour ma part, je forme les patrons d’entreprises au référencement naturel afin de les rendre autonomes. Résultat: 8 sur 10 m’attribuent la mission dès qu’ils comprennent la complexité et la chronophagie qu’impose désormais le référencement naturel. Quant-au fait d’insérer des liens dans un article, qui ne l’a pas fait ? Il ne faut pas se leurrer, nous sommes tous des professionnels qui devons gagner notre vie. Un peu de pub ou de lien qui permettraient d’augmenter sa visibilité au travers de conseils judicieux, d’articles informatifs clairs n’est que peu de chose fasse à la récupération exagérée de nos amis politiciens.
    Encore félicitation alexandra pour ton initiative :-)

  19. l’article est très intéressant, pour les novice en SEO,
    il met à nu tous les secrets du SEO, les choses qu’un SEO ne dira jamais.
    Comme dans tout domaine, il ya des aspects technique qui ne sont pas accessibles à tous. De plus comme il est bien dit, l’algorithme de google est hyper compliqué, rien que pour les pagerank plus de mille critère sont pris en compte.
    africafilms Articles récents..FESPACO 2013My Profile

  20. Je ne travaille pas dans le SEO mais je suis une “suiveuse” de blogs spécialisés car c’est impératif pour développer mon site de vente en ligne.

    En croisant les informations des différents blogs SEO, on arrive cependant à déterminer des techniques communes à tous (les plus connues) qui fonctionnement encore relativement bien, et je ne parle pas forcément du linking.

    Je suis tout à fait d’accord sur les vidéos virales. Combien de pseudos spécialistes ai-je déjà entendu me débiter n’importe quoi sur le sujet. Néanmoins, certaines agences de communications spécialisées dans le viral arrivent à obtenir de bons résultats en la matière. Il est possible (mais coûteux) de réaliser des vidéos publicitaires conçues pour le format web qui fonctionnent bien, voir même très bien. Souvenez-vous de la pub “A hunter shoots a bear!” qui avait très bien marché sur youtube et les réseaux sociaux.

    Au plaisir de te relire Miss Seo girl ;)
    Julie

  21. Salut la miss – juste un petit conseil rapide – Apparemment tu devrais faire plus attention a ce que tes guests postent chez toi parce que cet article est une traduction de http://www.searchenginejournal.com/5-things-your-seo-consultant-wont-tell-you/
    Et bon… quand on poste une traduction (a fortiori moyenne comme celle la) on a au moins la politesse de mettre un petit lien vers l’original
    Le Juge@Blog SEO Articles récents..Radio Blog 2013 : à qui le tour ?My Profile

  22. Bonjour Alexandra; merci pour cet article qui éclaircit certains points sur le référencement. Entièrement d’accord avec vous, car les clients en générale n’ont pas des connaissances dans ce domaine, ce qui permet au professionnel du SEO de bien profiter. Cela m’étonne d’ailleurs, car des fois des clients ne posent même pas la question sur la nature de ce travail. Merci pour cet article, intéressant et bien structuré

  23. Ce qui est dit n’est pas forcément faux, mais pour moi la pondération “il ne faut pas généraliser non plus” n’est pas assez présente, dommage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.